Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Musique enregistrée : BLURAY, CD & DVD musicaux, interprètes...

Les CD de chez Passavant: comment choisir ses CD?

Message » 25 Juil 2006 14:57

Ça pourrait être intéressant d'aborder deux ou trois sujets de conversation: que pensez-vous des CD de chez Passavant? comment choisissez-vous vos CD? que pensez-vous des "enregistrements nature"?

Nous nous plaignons souvent, à juste titre à mon sens, de la qualité parfois lamentable de certains enregsitrements aux qualités esthétiques pourtant fort grandes: je ne parle pas, évidemment, d'enregistrements anciens dont les techniques sont extrêmement audibles aux oreilles modernes des enfants gatés que nous sommes (devenus) — mais bien d'enregistrements récents.

A quoi bon, finit-on par se demander, des dvd-a et des sacd en très haute résolution si c'est pour gâcher des techniques de pointes par un matriçage inepte? :evil: Compression de dynamique, ajout de gain pour atteindre un -0db dotn le seul but est de flatter l'autoradio — pour ne rien dire des ajouts de réverbératio sur des micro de proximité placés dans le piano, etc etc…

Le résultat devient parfois désagréable.

Comme nous discutions, il y a peu, du dernier CD test de PAV — le n°5 des CD concoctés par Ph.Muller, j'ai commandé au studio de Passavant des CD multicanal que je suis curieux de découvrir:

http://www.passavantmusic.com/Clients/P ... cket=116aa

Pensez! du 5.1 en haute résolution et une prise de son "naturelle" au format dvd-a…
Bon: ils ne sont pas encore sortis (donc je ne vous en parlerai pas aujourd'hui :wink:), mais J'ai reçu (avec ma accord et ma bénédiction!) leur équivalent au format CD:
les Sonates pour Piano de Mozart, des pièces pour violon par E. Balmas et le concert en public de jazz de Saury & Crichton — avec en cadeau le Jazz session volume 1 un CD 2.0 et un CD surround multicanal (j'en profite pour à nouveau remercier Ph.Muller et ses collaborateurs — et collaboratrice! — de Passavant!

Au passage, j'ajoute un second point. J'ai été frappé par la tournure qu'a pris la discussion relative au dernier CD test de PAV — et en partie un peu choqué, je l'avoue :-?

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29825245

En particulier, j'ai trouvé les gens bien dur parfois avec la chanteuse dont il était question: elle chante faux, on s'emm***, etc etc… Je suis comme Philippe Muller: j'espère qu'elle n'a pas lu ces interventions! Certes, comme le dit l'un des intervenants: on a le droit de dire ce que l'on veut — mais il y a la manière. Quand j'étais petit et que je n'aimais pas un plat, ma mère m'autorisait à dire «je n'aime pas» — mais pas «c'est pas bon».


1/ Bref, il y a une autre manière de voir les choses. Pour ma part, j'écoute énormément la radio (au moins la moitié de mon temps d'écoute). Et là je choisis mes programmes suivant deux critères: c'est enregistré en public si possible en direct et sans compression; c'est une pièce de musique ou un auteur que je connais. Ça me conduit assez souvent à aller achter des disques (ou à demander au disquaire si le quatuor que je viens d'entendre à enregistré un CD, etc). Et il m'arrive presque aussi souvent d'entendre un morceau par hasard et de noter ce que c'est pour aller l'acheter (je n'utilise des revues comme diapason ou le Monde de la musique que pour trouver une autre version d'une pièce que j'ai déjà et que j'apprécie particulièrement ou d'un autre que je décide de découvrir). Bref, j'aime bien découvrir par hasard.

Raison pour laquelle j'ai choisi les CD chez Passavant en me disant: c'est du jazz en live (à la radio j'écoute un concert parce qu'il est donné en public!), du violon, du piano, du Mozart, du Bartok etc…
Autrement dit: comment choisissez-vous vos CD?

2/ Second aspect, proche du précédent: certaines interventions disant ne pas voir l'intérêt d'un enregistrement en dynamique naturel parce qu'il conduit à devoir "monter le son". Et là, il y a à mon sens matière à discussion.
A mon avis, si on est obligé de "monter le son", c'est soi qu'on a réglé son système trop bas (je crois me souvenir que, dans le premier CD test de PAV, Ph.Muller conseillait: un bruit rose à 85db), soit que la pièce est trop bruyante, soit que le système manque de lisibilité à bas volume (mais alors: est-il capable d'encaisser les pointes de dynamique lorsqu'on a un enregistrement naturel?)…

Bref, appliquer un taux de compression peut paraître "simplifier" la vie. Mais le revers de la médaille, c'est que lorsque vient le triple forte, l'ensemble du message se tasse — à supposer qu'on n'entende aucune distorsion d'ailleurs. Pour ma part, je préfère les enregistrements "nature" dont je trouve qu'ils "passent" mieux? Qu'en pensez-vous pour votre part?

3/ Pour l'instant je n'ai écouté (deux fois dont une au casque) qu'un seul de ces CD: E. Balmas Homage to Bach au violon. Ce disque contient la Sonnate pour violon de Barok — dont j'ai une autre version par L. Josefowicz (1996 Philips 446700).
En dehors de l'interprétation — la qualité sonore est au rendez vous je trouve sur le CD de Passavant. C'est comme si un "voile" tombait — l'ensemble est moins aseptisé, et il n'y a pas comme une sorte de retenue générale sur l'ensemble du message sonore. Evidemment, c'est à employer avec précaution (surtout au casque!). Mais dans l'ensemble, il n'y a pas de problème particulier à passer ce CD (aucun coup de cymbales hitchckokiennes qui serait susceptible de faire exploser le tweeter).

Pour ma part, je trouve que le CD "s'efface" et s'oublie au profit de la musique. Du coup, on peut aussi faire moins attention au CD, au système — voire aussi faire moins attention à l'interprétation, pour se laisser aller à écouter de la musique et éviter de jouer au "critique musical perpétuel". Ça me paraît un avantage des CD de chez Passavant: permettre d'écouter naïvement de la musique.
Je me demande si je ne vais m'en acheter d'autres, voire… 8)

Et vous, que pensez-vous des CD de chez Passavant?


Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Juil 2006 14:57

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Juil 2006 15:24

Pour ma part ce que j'aime avec les cd de Passavant, c'est le naturel de la prise de son...

Pour ce qui est de monter le volume ou pas, cela depend de l'humeur, du moment.

De toute facon avec ce genre d'enregistrement la chaine hifi n'a pas besoin de crier pour parler haut...

Que le volume soit a 21h ou a 12h ca sonne toujours aussi bien, ca n'agresse pas l'oreille meme si on a un petit problème de cohésion au niveau du cablage.

Ca ne souffle pas non plus ou alors il faut vraiment pousser très loin, mais cela est pareil pur n'importe quel cd aussi bon soit il...

Le cd de test 5 de chez Passavant est magnifique, mais je le trouve un peu tristounet, je n'ai pas eu beaucoup d'émotions a l'écouter et il manque a mon gout quelques instruments en plus, bref cela n'engage que moi mais j'ai déjà entendu plus emballant, cela vient peut etre aussi de mon humeur du moment... a revoir dans quelques mois...

Un autre sujet que tout le monde connait est la difficulté de trouver des cd correctement enregsitré qui sonnent bien, mais on a parfois de bonnes surprises et pas forcement dans des maisons de disques réputée pour...

Dernierement j'ai acheté l'album de jack johnson, In Between Dreams, qui sonne a merveille et a un naturel saissisant...

En général les maisons de disques que j'affectionne sont EMI, Verve pour le jazz...

Les cd de georges lucas aussi sont également très bon...

Je n'en ai pas beaucoup en tete, mais Passavant reste une référence pour moi, j'emporte toujours le cd de test B&W avec moi lors d'une écoute...

Pour ma part j'ai souvent fait pas mal de découverte au hazard grace a la radio... c'est gratuit et légal :lol:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription Forum: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 25 Juil 2006 16:46

C0nst@ntine a écrit:
Le cd de test 5 de chez Passavant est magnifique, mais je le trouve un peu tristounet, je n'ai pas eu beaucoup d'émotions a l'écouter et il manque a mon gout quelques instruments en plus, bref cela n'engage que moi mais j'ai déjà entendu plus emballant, cela vient peut etre aussi de mon humeur du moment... a revoir dans quelques mois...

Un autre sujet que tout le monde connait est la difficulté de trouver des cd correctement enregsitré qui sonnent bien, mais on a parfois de bonnes surprises et pas forcement dans des maisons de disques réputée pour...


+10

le cd PAV n°5 est vraiment bien enregistrer, les quaités techniques ne sont a prouver, par contre les qualités musicales ou emotionnelles sont decevantes , certe la chanteuse a une belle voix (et encore il y beaucoup mieux) , mais comme je l'ai dit dans un autre post , elle ne procure pas d'emotion , elle ne me fait pas vibrer , il y a rien et c'est un peu monotone (dans l'autre post j'ai dit que c'etait chiant cela n'a pas ete apprecié)!!

Dans ce monde de la hifi ,ily a deux categories qui ne se comprennent pas, il y a d'un coté les audiophiles qui achetent des cd pour leurs qualités techniques et d'autres , les melomanes, qui achetent pour la composition musicale , pour la creation !! Moi je me situe dans la deuxieme categorie:o

Apperemment dans ce forum il y a plus d'audiophiles que de melomanes !!! :wink:

Perso je suis sans cesse a la recherche de nouveau sons (radio,internet,bouche a oreille)et peu importe la qualité d'enregistrement , si cela me plait j'achete!!

Et pour ce qui est des "enregistrements natures", si ils arrivent a egaliser le cote techniques de celui d'artistique tant mieu , je ne suis pas contre...
Mais pour l'instant c'est loin d'etre le cas :wink:

J'ai ecouté plusieurs labels qui se produisent ces fameux enregistrements , et je trouve que ce decalage est trop flagrant .
gpqpptdp
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 20 Jan 2004 23:53
Localisation: 77
  • offline

Message » 25 Juil 2006 17:04

gpqpptdp a écrit:Dans ce monde de la hifi ,ily a deux categories qui ne se comprennent pas, il y a d'un coté les audiophiles qui achetent des cd pour leurs qualités techniques et d'autres , les melomanes, qui achetent pour la composition musicale , pour la creation !! Moi je me situe dans la deuxieme categorie:o

Apperemment dans ce forum il y a plus d'audiophiles que de melomanes !!! :wink:


Ben tiens… Apparemment, ça n'est pas l'humilité qui t'étouffe! :lol:

Car tu sembles ignorer un tout petit détail:

ce disque ne T'a pas plu à TOI — mais comme ton goût n'est pas la mesure universelle et intergalactique du beau, tu permettras à d'autres d'avoir apprécié ce que tu n'as pas goûté. Et ce sans pour autant se voir comdamnés aux enfers que peuplent les infâââmes audiophile! Car on peut aussi être un mignon mélomane et ne pas passer aux oubliettes les aspects techniques des choses.

Le CD de PAV n°5 me plaît moyennement — et sa qualité technique me paraît exceptionnelle. Le CD Passavant "Hommage à Bach" me paraît d'une qualité technique exceptionnelle et artistiquement il me parait plus qu'abouti (ce qui est un jugement de goût). Dans l'autre discussion, qui se situait sur le forum hifi (au fait!), il était normal de se consacrer à l'aspect technique des choses

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 25 Juil 2006 17:14

="dub

Car tu sembles ignorer un tout petit détail:

ce disque ne T'a pas plu à TOI — mais comme ton goût n'est pas la mesure universelle et intergalactique du beau, tu permettras à d'autres d'avoir apprécié ce que tu n'as pas goûté. Et ce sans pour autant se voir comdamnés aux enfers que peuplent les infâââmes audiophile! Car on peut aussi être un mignon mélomane et ne pas passer aux oubliettes les aspects techniques des choses.

:wink:


Ca c'est ton interpretation de ce que j'ai dit!! cela ne regarde que toi!!!
Je n'ai jamais dit que mon gout etait "la mesure universelle et intergalactique du beau".
et je ne condamne pas les audiophiles , j'ai dit que je ne les comprenais pas ! ce qui est bien differents escuse moi!!

Car on peut aussi être un mignon mélomane et ne pas passer aux oubliettes les aspects techniques des choses.


Quand tu lis le post sur PAV N°5 et d'autres post sur le cd du meme style , c'est toujours les memes aspects techniques du cd qui sont mis en avant , et l'oeuvre est toujours mis au second plan , c'est ca que je ne comprend pas! alors oui tu peux etre melomanes et ne pas passer a coté des aspects techniques , mais de la a en faire 20 ou 30 pages a debattres sur le placement de la chanteuse du guitariste et autres .....
)
gpqpptdp
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 20 Jan 2004 23:53
Localisation: 77
  • offline

Message » 25 Juil 2006 17:34

gpqpptdp a écrit:
Car on peut aussi être un mignon mélomane et ne pas passer aux oubliettes les aspects techniques des choses.


Quand tu lis le post sur PAV N°5 et d'autres post sur le cd du meme style , c'est toujours les memes aspects techniques du cd qui sont mis en avant , et l'oeuvre est toujours mis au second plan , c'est ca que je ne comprend pas! alors oui tu peux etre melomanes et ne pas passer a coté des aspects techniques , mais de la a en faire 20 ou 30 pages a debattres sur le placement de la chanteuse du guitariste et autres .....
)


forcément! ce sont des CD de test: c'est fait pour ça — il n'y a absolument pas de quoi s'étonner de ce que l'on puisse entrer dans les détails sur ces points là!

D'autre part, il n'y a pas eu que ces propos là — et s'ils te paraissent trop longs et ne t'intéressent pas, rien ne t'oblige à les lire!

Enfin, il n'est pas nécessairement d'employer des termes indélicats pour exprimer ton sentiment sur une oeuvre — et rien dans l'agacement que pourrait susciter un post technique trop long ne le justifie!

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 25 Juil 2006 18:04

dub a écrit:
forcément! ce sont des CD de test: c'est fait pour ça — il n'y a absolument pas de quoi s'étonner de ce que l'on puisse entrer dans les détails sur ces points là!

D'autre part, il n'y a pas eu que ces propos là — et s'ils te paraissent trop longs et ne t'intéressent pas, rien ne t'oblige à les lire!

Enfin, il n'est pas nécessairement d'employer des termes indélicats pour exprimer ton sentiment sur une oeuvre — et rien dans l'agacement que pourrait susciter un post technique trop long ne le justifie!

Cdlt :wink:


Bizarrement les post sur la technique m'interesse car j'esaye de comprendre "l'engouement" des gens qui analysent le cd sous toutes ses coutures!.
et puis c'est toujours interessant de comprendre ca fonctionne (pour la culture)
Et pour ce qui est du terme indelicat employé , comme je l'ai dit c'etait pour marquer le coup (ce fut une erreur au vu des reactions).
gpqpptdp
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 20 Jan 2004 23:53
Localisation: 77
  • offline

Message » 25 Juil 2006 18:37

Je viens d'ajouter un ou deux détails techniques sur ce CD, histoire de voir si on ne pourrait pas revenir à cet aspect de la discussion.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 25 Juil 2006 23:49

Allons messieurs :D

Ne nous disputons pas je comprend fort bien les deux camps...

D'un coté les audiophiles qui voient la qualité technique et se laisse guider par elle pour l'émotion qui va s'en suivre elle n'est pas forcement présente mais ca ne vous empeche pas d'apprecier ( un peu comme les mélomanes mais eux ils leur manquent quelquechose, ca n'est pas pour autant qu'ils ne reconnaissent pas la qualité technique...) ceci n'est pas forcément une habitude mais c'est mon impression a vous lire(j'essaie simplement d'analyser un peu...)

Et d'autres mélomanes qui critiquent avant tout l'émotion que le cd procure meme si cela va au devant la qualité technique...

Le débat me parait mal barré, un peu pour me rapeller ceux qui aiment les cables HDG et ceux qui aiment les spaghettis... :lol:

Maintenant lorsque quelqu'un critique une oeuvre il faut le faire avec douceur et meme si cela est fait pas tout a fait comme il le faut il ne faut pas le prendre au premier degré...

Je pense pour ma part avoir "critiqué" le cd 5 Passavant convenablement mais je comprend que certains plus fougueux le critique avec passion...

Dans tout les cas essayons de nous comprendre et ne nous disputions pas :wink:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription Forum: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 25 Juil 2006 23:51

dub a écrit:Quand j'étais petit et que je n'aimais pas un plat, ma mère m'autorisait à dire «je n'aime pas» — mais pas «c'est pas bon».


Je pense que tu as bien résumé la chose, comme je disais plus haut certains sont fougeux...

Mais il est évident qu'il ne faut pas dire que c'est mauvais, simplement qu'on aime pas... :wink:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription Forum: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 25 Juil 2006 23:54

C0nst@ntine a écrit:Allons messieurs :D

Ne nous disputons pas je comprend fort bien les deux camps...

:


Pour ma part je ne me disputais pas , j'essayais de faire comprendre mon point de vue , tout en comprenant le leur!!Nous avons des avis partager et nous en discutons c'est tout !!

On va pas se disputer sur un forum , ce serait dommage , j'aime ce forum et l'ambiance qu'il y a , ce n'est pas pour changer d'avis ...

musicalement
gpqpptdp
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 20 Jan 2004 23:53
Localisation: 77
  • offline

Message » 25 Juil 2006 23:57

dub a écrit:Je viens d'ajouter un ou deux détails techniques sur ce CD, histoire de voir si on ne pourrait pas revenir à cet aspect de la discussion.

Cdlt :wink:


Merci

meme si je n'ai compris qu'un tiers de ton post :mdr: ...
gpqpptdp
 
Messages: 1365
Inscription Forum: 20 Jan 2004 23:53
Localisation: 77
  • offline

Message » 26 Juil 2006 0:06

gpqpptdp a écrit:Pour ma part je ne me disputais pas , j'essayais de faire comprendre mon point de vue , tout en comprenant le leur!!Nous avons des avis partager et nous en discutons c'est tout !!


Je n'en doute pas :wink:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription Forum: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 26 Juil 2006 0:06

gpqpptdp a écrit:meme si je n'ai compris qu'un tiers de ton post :mdr: ...


hi hi :lol:
C0nst@ntine
 
Messages: 835
Inscription Forum: 28 Oct 2005 14:58
  • offline

Message » 26 Juil 2006 10:43

gpqpptdp a écrit:
dub a écrit:Je viens d'ajouter un ou deux détails techniques sur ce CD, histoire de voir si on ne pourrait pas revenir à cet aspect de la discussion.

Cdlt :wink:


Merci

meme si je n'ai compris qu'un tiers de ton post :mdr: ...


Ma foi je vais essayer de reformuler ici ce que je voulais dire — et d'ajouter quelques éléments (évidemment, comme il ne s'agit que de ce que je tire de mon expérience et de mes lectures et que je ne fais ça qu'en amateur et à temps perdu, il ne s'agit pas de vérité et encore moins exhaustive, mais d'opinions et de trucs).

Les CD de chez Passavant sont proposés en "dynamique naturelle" (ou peu s'en faut: je n'ai pas vérifier sur ceux que je viens de recevoir en important les fichiers etc, mais à vue d'oreille on en est très proche).

En particulier, ils proposent peu ou pas de compression (et je n'entends pas d'usage — en tout cas pas abusif — de réverb.

La notion c'est je crois celle de "dynamic range": de plage ou d'écart ou de bande dynamique — comme il y a une "bande passante". C'est-à-dire la "quantité de db" qui sépare

le son le plus faible (susceptible d'être reproduit): mettons le silence entre deux mouvements
et le son le plus fort (idem): mettons un triple forte — une pointe lors d'un applaudissement

Il faut aussi insister sur ceci: le son le plus fort ne "dure" pas nécessairement longtemps (mettons un tiers de seconde ou moins) — mais il suffit qu'il soit présent. Notre oreille est parfaitement capable d'encaisser une pointe de puissance à 95/100db voire plus si elle ne dure pas.

Si les micros utilisés sont capables par exemple d'enregistrer sur une plage de où la pointe de puissance sera à 132db — (NEUMANN KMS 105 MT par ex qui est un micro très "moyen"). Ça veut dire qu'un son naturel de plus de 130db saturera ce micro (donc: pas question d'enregistrer une explosion atomique :wink:).

Alors, mettons qu'on enregsitre un quatuor à cordes: là, pas trop de problème, on aura un enregsitrement allant de 0 à disons 95db ou 100db s'il y a des applaudissements (ou si c'est Irvin Arditti qui joue!). La dynamique naturelle de la session s'étendra sur disons, environ 90db (100db en théorie).

Ensuite la seconde étape c'est celle de la diffusion de l'enregistrement. Car, s'il y abien des pointes de puissance montant à 90, 95db, l'ensemble du morceau n'est pas du tout à ce volume. Disons que la quasi totalité du temps, on aura un volume d'écoute à 65/70db (et encore!) — et très souvent moins encore (40db, voire moins).

Si on a un système capable d'encaisser de pareilles variations de puissance, parfois de 30db (silence) à 95db — alors tout va "bien". Mais c'est très rarement le cas. Et toute la question est de savoir si on diffuse les 95db "théoriques" de l'enregsitrement de façon à obtenir 95db au point d'écoute. Car, pour cela, il faut disposer d'une pièce suffisemment grande, et ne pas se mettre à 3/4m — mais plutôt à 5m — et en général, une hauteur de plafond, un espace derrière les enceintes, un autre derrière le point d'écoute, et sur les côtés — sont nécessaires.

L'un de mes amis a un système à base de très haut rendement, de 300b etc qui permet cela — à condition de disposer d'un point d'écoute à plus de 5 mètres et d'une pièce de très grande taille (ce qui est une contrainte très grande). Mais les prises de son que l'on fait passent sur son système de façon miraculeuse (passaient: il vient de déménager). D'autres systèmes à bas ou moyen rendement vont aussi le permettre — mais il faudra trouver une électronique capable de suivre (un ex? le système qu'emploie Ph.Muller — un système Goldmund que j'ai pu entendre - là: j'ai plus d'exemple).

Tout ça pour dire qu'en général, dans cette étape, on va plutôt écouter les pointes de 95db diffusées à 80 ou 85db au maximum (dans ma pièce, actuellement, j'arrive à écouter ça vers 85/90db selon les cas — mais pas plus). On écoutera un enregistrement "naturel" avec 5 ou 10db de moins — et je parle évidemment d'un "petit ensemble de musique": pas le gros concert de rock avec des pointes réelles à 125db ou le triple forte d'un orchestre symphonique réuni pour jouer la Symphone des Milles de Mahler!


Une fois qu'on a ça en tête, on comprend évidemment l'intérêt de la compression de dynamique qui peut s'effectuer de plusieurs manières:

- on peut appliquer une compression sur le signal le plus fort — c'est-à-dire interdire au signal le plus fort de dépasser, par exemple, mettons 90db en niveau de sortie de la source (ou de l'ampli ou de ce qu'on veut): si on applique cette restriction sur le fichier enregistré ou sur le préampli micro ou sur la table, ça veut dire que quand un son excèdera cette barre, il sera "tassé" pour ne pas la dépasser.

Cette première compression est plus ou moins "violente" — car on peut ne l'appliquer que sur la pointe de puissance (de façon quasi ponctuelle): là on aura l'impression d'un gros tassement ou "coup de frein" à l'écoute — ou en commençant quelques temps après et en poursuivant après, en appliquant une pente de réduction de puissance plus ou moins forte

La courbe peut être très arrondie ou très pointue — dans le premier cas ça sera moins audible, mais ça affectera plus le message sur la durée, dans le second, ça sera nettement audible.

Sur un concert en direct sur France Musique, on entend parfois la compression s'enclancher juste avant que le présentateur ne parle — et derrière, le bruit de salle "s'effondre".

De toute façon, le problème c'est que s'il est vrai qu'on aura tassé les pointes de puissances, le reste du message restera diffusé à plus bas niveau et ne sera pas pour autant assez lisible sur un grand nombre de système.
On aura tendance alors à pousser le volume pour entendre le plus clair du message — et quand vient le niveau le plus haut, certes l'ampli ne se mettra pas à écréter sauvagement ni le tweeter à fondre — mais on entendra un coup de patin pas naturel du tout! L'effet le plus audible, sur de la musique vive et enjouée, c'est que l'ensemble semblera terne et morne.

- on peut alors se dire que si la compression sur le haut du volume est suffisante, on peut remonter le niveau général (-15db en haut =>+10 vers le bas):

et là, on rend audible la partie utile du message — mais en rendant aussi désagréablement audible le "souffle de la salle" durant les silences — et à nouveau ça redevient désagréable.

- autre solution: couper ou appliquer une pente plus ou moins drastique sur les sons les plus faibles — en disant que par exemple, on tient pour inutile tout ce qui est en dessous de 30 ou 40 db — et là, on entendra moins le bruit de salle mais:

on aura transformé une dynamique naturelle allant mettons de 0 à 100 une fois la prise de son faite (dans la réalité elle peut être supérieure) en une dynamique restituée allant de 35 à 95 (et encore: c'est déjà énorme — ça fait 60db utiles) —

soit: une réduction de la plage dynamique 100db à 60db — beaucoup d'enregistrements vont plus loin et redescendent vers 40 ou 45, et encore…

Résultat des courses? on obtient un morceau dont la dynamique est réduite, amputée: ça manque de vie, et c'est agressif à certains moments (d'où l'application de réverb sur certains passages qui rend la chose un peu plus douce — en même temps que floue! Exemple: procurerz-vous la première version des Marquises de Brel en Cd et ouvrez les fichiers pour aller regarder dans le détail).

Ça, c'est une première série de problèmes — et je suis encore endessous de la réalité car je ne pratique ça qu'en amateur.


Deuxième série de problèmes où je suis encore plus un amateur: des micro ne se comportent pas comme des oreilles.
Soumises à un ensemble de signaux modulés présentant une grande amplitude dynamique, notre oreille "compresse naturellement la dynamique", mais de façon très complexe. Pour aller vitre (trop vite): elle obture sur les signaux forts et rouvre sur les autres — et en plus, nous ne faisons pas attention à ce qui entoure le signal "utile et significatif". Exemple: on enregsitre une conversation entre copain et on la réécoute.

Un micro ne fait pas ça et, à ma connaissance, il n'existe pas (pas encore?) de processeur capable de "mimer" une oreille.

Alors, si je mets le micro près du piano, ou du violon, ou de la guitare, ou des percussions, il va encaisser énormément de pointes de dynamique — et le problème précédent sera énorme.
Si je le mets à même distance que mon oreille, il capte aussi tout le reste et à niveau constant: l'instrument est "noyé" dans le reste et ça devient peu lisible.
On peut bien sûr mettre des micro loin (ambiance) et des micros de proximités et mixer les deux, on noyant les prises de proximité dans la réverb pour les adoucir. Mais il en résultat très très souvent un résultat ajoutant aux inconvénients précédents plein de colorations artificielles qui dénaturent le message (en gros, dans ce que j'ai entendu et essayé: la réverbération et l'aération en prennent un coup!).

Alors quelqu'un qui

1/ sait placer des micro dans une salle pour capter de façon utile et efficace
2/ de façon à proposer un enregistrement "nature"

ça ne court pas les rues! Et il reste ensuite à trouver le moyen de diffuser cet enregistrement. je pense que les enregistrements de Ph.Muller sont de cet ordre: raison pour laquelle ils m'intéressent énormément et suscitent beaucoup de respetc de ma part.

Parce que je suis "audiophile"? Bien sûr que non. Il y a eu un post où on s'est posé cette question (évidemment, j'ai encore provoqué l'ire de Ph.Muller le heurt du franc-comtois et du caractériel que je suis! :lol: ) — et il mettait en avant pour sa part la notion de fidélité:

comme dans les écoutes que réalisait G.Cabasse pour démontrer la pertinence de ses choix techniques, on doit pouvoir "s'y croire" quand on écoute un enregistrement!
Sur les disques de Passavant, il est écrit: "Home Concert" — concert à la maison. Reproduction de la Musique à Domicile — RMD :wink:
Il est donc évident que ces problèmes et ces techniques sont au service de la restitution musicale. Pour ma part, j'ai (infiniment!) plus de plaisir en écoutant un enregistrement de ce type — il y a moins d'obstacle entre moi et la musique. Alors que sur nombre de disque, beaucoup de choses non naturelles détournent mon attention de la musique et m'agacent trop pour que je puisse m'en détacher. C'est aussi ce qui me plaît le plus dans la radio lorsque j'entends un concert diffusé en direct sur France Musique. Là où je dit "naturel", Ph.Muller reprend (je vais essayer de ne pas me tromper) à Cabasse la notion de "musique vivante". A quoi je souscris totalement.

Pour moi donc, il ne s'agit pas d'idolâtrie technophile — mais de souligner l'importance des aspects techniques au service de la musique — l'audiophilie et la technique (ou hifisme) sont des conditions nécessaires: sans cela, pas de reproduction musicale fidèle et vivante — et s'il est évidemment possible de rester mélomane, on devra accepter des dégradations de la musique (alors que ça n'est peut-être pas nécessaire). Pourquoi les maisons de disques et les studio les appliquent? pour fonctionner sur des standards de hifi plus pratiques — pour eux — et dont on fait souvent croire qu'ils sont indépassables voire "normaux"! Il me semble que cela n'est pas nécessaire.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35065
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline


Retourner vers Musique enregistrée : BD, CD & DVD