Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 27 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Banshee - saisons 1,2,3,4.

Message » 21 Mar 2015 20:02

Oui ...
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mar 2015 20:02

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Mar 2015 20:07

Pourtant ça marche du feu de dieu :( Trop cher ?
Arsenic
 
Messages: 4580
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 21 Mar 2015 22:39

Ouais enfin quand tu vois que VIKING recherche actuellement 8 000 figurants, ça doit couter bien plus cher, et je pense pas que la série ait plus de succès.
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 22 Mar 2015 12:26

Pas la même chaine, pas la même audience, pas le même point de rentabilité...

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 22 Mar 2015 13:50

Justement as tu les chiffres ?
metallicam
 
Messages: 4961
Inscription Forum: 28 Juil 2008 19:32
Localisation: Bordeaux
  • offline

Message » 26 Mar 2015 22:01

Analyse intéressante qui montre que Banshee n'est pas qu'une série bourrine, loin de là...

Depuis son apparition en 2013 sur Cinemax, filiale de HBO, Banshee n'a jamais été un simple plaisir coupable, une série que l'on regarde pour de mauvaises raisons telles que le recours excessif au sexe, à la violence et aux effets dramatiques destinés à maintenir l'attention du spectateur, à s'assurer de sa fidélité et à garantir des niveaux d'audience suffisants.

Bien au contraire, depuis maintenant trois saisons, la série de Jonathan Tropper et David Schickler protège la complexité de ses personnages entre deux scènes de coucherie et elle soigne l'avancement du récit entre deux cassages de gueule. Hymne à la solitude et au désespoir, elle propose également une réflexion sur l'impossibilité à se réinventer, à échapper à son passé et à qui on est réellement.

L'histoire démarre avec un espoir ou plutôt avec une sorte de pari qui a souvent servi de toile de fond à la fiction américaine et est lié à l'histoire même des Etats-Unis : démarrer un nouveau chapitre de son existence, ailleurs, dans une autre ville, un autre Etat, en laissant derrière soi une vie antérieure, une identité encombrante dont on désespère de se débarrasser.

C'est ce que cherchent chacun à sa manière, un ancien taulard (Antony Starr) qui récupère l'étoile et l'uniforme du shérif de la petite ville de Banshee, Lucas Hood assassiné, et son ancienne maîtresse et complice Anastasia/Carrie (Ivana Milicevic), fille d'un dangereux malfrat Rabbit, qui s'improvise épouse et mère de famille rangée des voitures.

Quoi qu'ils fassent, Hood et Carrie ne peuvent échapper à leur passé. Ils ne peuvent en faire table rase et il ne peuvent donc pas redessiner leur présent, sans parler de leur avenir. A sa manière, avec ses méthodes qui lui valent de porter des bandages et des ecchymoses de manière constante, Hood pourrait faire un acceptable officier de police. Mais il n'est pas un flic, il ne peut pas l'être: il y aura toujours quelque chose au fond de lui pour l'en empêcher.

De même Carrie, malgré sa détermination, n'est pas faite pour être une housewife. C'est une maîtresse exceptionnelle mais une épouse à l'étroit dans son quotidien. Si elle aime sincèrement ses enfants, d'une manière animale, elle se moque du confort matériel que lui procure son mari Gordon dont le statut de vétéran de la guerre du Golfe et de soldat décoré ne suffit pas à la faire frissonner. Lui aspire à une vie paisible après avoir côtoyé la mort, elle a besoin du danger pour se sentir exister.

Délicat équilibre

Cette persistance du passé s'exprime également dans le personnage de Kai Proctor (Ulrich Thomsen), parrain des divers trafics locaux et ancien membre de la communauté amish dont il a été banni. S'il vit en marge des siens, Proctor n'a jamais coupé le cordon avec la colonie dont il est issu. Pire, le lien se trouve encore renforcé par la présence de sa nièce Rebecca dont la rébellion à l'égard de sa famille lui rappelle la sienne.

L'évolution de la jeune fille, qui passe d'une adolescente en quête d'aventures et de sensations fortes à une véritable mante religieuse, convoque elle aussi le passé. On peut facilement imaginer que Carrie lorsqu'elle s'appelait Anastasia a connu un parcours similaire à l'ombre de son père Rabbit. Les deux personnalités sont différentes (Carrie n'a pas développé un caractère psychopathe contrairement à Rebecca) mais le goût pour la transgression et le danger est le même.

Il est intéressant de noter que les personnages féminins de Banshee sont tous forts, en opposition avec le monde qui le entoure et capables de s'y assumer sans le soutien des hommes. Que ce soit Carrie, Rebecca, l'adjointe Siobhan ou Deva (la fille de Hood), elles sont en total décalage avec certains clichés persistants.

Concernant cette dernière - et bien que cela ne soit pas dit explicitement - on sent que Hood redoute de voir le passé se répéter. Mais en raison de tout ce qu'il a vécu et sans doute à cause de cette conviction que les chiens ne font pas des chats (apple doesn't fall far from the tree), le faux shérif n'a d'autre option que de l'aider à gérer au mieux qui elle est. C'est tout le sens des conseils qu'il lui prodigue lorsqu'il la surprend à cambrioler un magasin avec des copains à elle.

Face à ce passé décomposé ou déstructuré, les premiers épisodes de la saison 3 présentent en miroir un passé meurtri et quasiment détruit, celui des Indiens vivant à Banshee. Jusqu'alors leur présence dans le récit était assurée par des gérants de casino, elle est désormais incarnée par le retour d'un "guerrier" qui entend rendre aux membres de sa communauté leur fierté perdue.

Sa croisade va être alimentée par la rivalité qui oppose son clan aux intérêts de Proctor et en particulier par la mort de Nola au terme d'une baston épique et ultra-violente avec Burton, l'homme de main indestructible de Kai Proctor, lors du troisième épisode intitulé A Fixer of Sorts.

Si la saison 1 et la saison 2 étaient globalement très satisfaisantes, ce troisième chapitre apporte une plus grande maîtrise, une meilleure gestion des scènes d'introspection et de réflexion et les passages de pure série B qui servent de fondements à la série. Ce délicat équilibre ne semblait pas tout à fait atteint jusqu'à présent, il paraît en passe de l'être si le reste de la saison est à l'image des quatre premiers épisodes.


Source: http://seriestv.blog.lemonde.fr/2015/02 ... ecomposes/
Arsenic
 
Messages: 4580
Inscription Forum: 12 Aoû 2006 20:44
  • offline

Message » 03 Juin 2015 0:10

Je viens de commencer la série (épisode 5), le début est prometteur mais punaise ça devient n'importe quoi !!!!! Alors je comprends le côté série Z revendiqué mais c'est un enchaînement de situations grotesques qui décrédibilise l'ensemble. C'est vraiment dommage car c'est plutôt sympa à regarder ... On verra la suite mais clairement ça gâche.
farniente77
 
Messages: 3277
Inscription Forum: 15 Déc 2005 12:17
Localisation: Dammarie les lys(77)
  • offline

Message » 03 Juin 2015 0:23

La saison 3 va bientot être diffusé sur Canal , après l'avoir été sur Canal séries, on aura droit a du 5.1 la raison que j'ai attendu pour la voir !
jhudson
 
Messages: 13950
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 03 Juin 2015 14:13

farniente77 a écrit:Je viens de commencer la série (épisode 5), le début est prometteur mais punaise ça devient n'importe quoi !!!!! Alors je comprends le côté série Z revendiqué mais c'est un enchaînement de situations grotesques qui décrédibilise l'ensemble. C'est vraiment dommage car c'est plutôt sympa à regarder ... On verra la suite mais clairement ça gâche.


Perso j'adore, mais c'est clair que faut pas prendre çà au sérieux ! La suite ne va pas en s'arrangeant à ce niveau :mdr:
mike5.1
 
Messages: 1261
Inscription Forum: 07 Oct 2007 12:10
Localisation: 54
  • offline

Message » 03 Juin 2015 18:23

mike5.1 a écrit:
farniente77 a écrit:Je viens de commencer la série (épisode 5), le début est prometteur mais punaise ça devient n'importe quoi !!!!! Alors je comprends le côté série Z revendiqué mais c'est un enchaînement de situations grotesques qui décrédibilise l'ensemble. C'est vraiment dommage car c'est plutôt sympa à regarder ... On verra la suite mais clairement ça gâche.


Perso j'adore, mais c'est clair que faut pas prendre çà au sérieux ! La suite ne va pas en s'arrangeant à ce niveau :mdr:


Il ne faut surtout pas prendre la série au premier degrés (mais qui le pourrait), tout est exagéré ,rien que dans les scénes de baston aucun être humain pourrait en réchapper vivant.
jhudson
 
Messages: 13950
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • offline

Message » 03 Juin 2015 19:29

Le découpage de bite d'albinos est réaliste je trouve.
gigatoaster
 
Messages: 637
Inscription Forum: 24 Oct 2012 13:50
Localisation: Singapour
  • offline

Message » 10 Juin 2015 22:52

Saison 1 terminée et je lui mettrais un 6.5/10

Série prometteuse, mais pas top non plus , qui se laisse regarder avec des bons moments. Le côté invraisemblable et peu crédible peuvent lasser sur la longueur. Le final est à l'image de la saison.

Mais que fait le FBI ?????? Ils dorment ou quoi !!!!!!

Wait and see....
farniente77
 
Messages: 3277
Inscription Forum: 15 Déc 2005 12:17
Localisation: Dammarie les lys(77)
  • offline

Message » 27 Juin 2015 22:08

euh vous en pensez quoi de la saison 3 ??? je trouve que le niveau baisse beaucoup et ca devient insipide !

La configuration dans mon profil


>>Mon installation<<
AV: Yamaha RX-A3060 + 3 Nuprime sta9 - HP: KLIPSCH ATMOS 7.2.2 - SUB: 2x Klipsch R-115SW + 8033s²
TV 4K: PANASONIC TX-65DX750E - VP : Sony 590es - BR 4K: Panasonic ub9000 + Shield pro
Avatar de l’utilisateur
N3°
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 18386
Inscription Forum: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 27 Juin 2015 23:05

Moi j'ai bien aimé cette saison 3, même si bizarrement je ne suis pas pressé de voir la saison 4. On a fait presque le tour de tous les personnages en profondeur (on connait leurs secrets, leurs points forts, leurs faiblesses... bref plus de surprises à venir) et certaines scènes semblent se répéter.
Il ne faudrait pas faire durer cette série au-delà de 5 saison car je pense que ça me lasserait.

Et il ne faudrait surtout pas faire disparaitre le personnage de Proctor dont je suis fan. :)
Cédric62
 
Messages: 2589
Inscription Forum: 01 Fév 2009 18:35
Localisation: au milieu des champs
  • online

Message » 28 Juin 2015 9:55

La série étant basée largement sur l'outrance, c'est hélas logique que ca s'essoufle rapidement, au bout d'un moment, + de bastons et + de filles à poil, on tomberait dans le snuff ou le gonzo

La configuration dans mon profil


Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'Honneur
Fondateur et Membre d'Honneur
 
Messages: 48652
Inscription Forum: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline


Retourner vers Séries