Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Fabio_30, jujulolo, Scudabear, sebacool92 et 18 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

Star Trek : Petit guide...

Message » 21 Mar 2014 14:36

Ça me fait penser à Jeffrey Combs, l'acteur principal de reanimator, qui a été beaucoup sollicité pour avoir joué de nombreux persos dans star trek. Je le trouve notamment excellent dans le rôle de shran (un pote des "peaux roses" dans enterprise).
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Mar 2014 14:36

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Mar 2014 16:25

Je crois avoir trouvé hier l'explication de pourquoi TNG est aussi mauvais dans les deux premières saisons et remonte la pente ensuite.

Comme je l'avais dit, TNG était la relance de Star Trek à laquelle Gene Roddenberry s'était accrochée pendant 18 ans et qui avait failli aboutir une première fois dans les années 70, avec les acteurs d'origine.
Roddenberry avait tenu compte des observations dressées par David Gerrold, un ado précoce qui avait été scénariste sur la saison 2 (c'est le créateur des Tribules), et qui avait justement critiqué l'irréalisme du capitaine qui s'exposait au delà des limites raisonnables, pour conseiller de dédoubler le personnage et d'avoir un second plus jeune qui prendrait plus de risques.

Quand CBS/Paramount a accepté de relancer Star Trek à la télé et de faire Star Trek TNG, Roddenberry était encore entouré de ses collaborateurs des années 60, comme Gerrold, D.C. Fontana, Robert Justman, le costumier d'origine, etc.
Mais le problème était que Roddenberry avait beaucoup picolé et pris de cachets dans les deux décennies d'intervalle, et commençait à faire de petits AVC pendant les réunions. Roddenberry était capable de rédiger ou de réécrire un script en une nuit en descendant la moitié d'une bouteille de whisky, mais à force, ça l'avait diminué. Il avait des fulgurances (il avait compris d'emblée le potentiel de Data, il a eu l'idée que l'insigne sur l'uniforme serve de communicateur) mais il ne pouvait plus soutenir un effort intense et il était physiquement diminué.

Et quand on est diminué, on compense.
Déjà, Roddenberry s'est débrouillé pour évincer Gerrold, qui était en fait le co-créateur de la série, vu qu'il avait rédigé la bible, pour laquelle Gene n'avait laissé que des notes. Il tenait à ce qu'il n'y ait que son nom au générique pour éviter qu'on lui chipe le contrôle du projet. Gerrold a fini par faire un procès et obtenir probablement un dédommagement copieux en échange de son silence. Et quelques autres poids lourds de la première série se sont également barrés, quand les problèmes de santé ont contraint Roddenberry à laisser son avocat traîner en permanence sur le plateau pour l'assister et lui rapporter tout ce qui se passait.
Paramount a donc nommé producteur Rick Berman, en lui demandant de ménager Roddenberry et son avocat, mais également de maintenir le cap sur le projet, pour que le budget n'explose pas comme pour Star Trek : Le Film (confié à Roddenberry, ensuite évincé des suites).

Roddenberry avait en tout cas des manies et des obsessions, notamment d'ordre sexuel (d'après ce qu'on sait d'un projet de script qu'il avait écrit dans les années 70), qu'il continuait à essayer d'imposer dans les réécritures de certains scripts, avec le coup de la planète à partouzes de "Justice", dont vous pouvez voir des images ici :

http://tng.trekcore.com/hd/thumbnails.p ... =10&page=5

Autre couac dans cette lignée : l'histoire de la planète régie par des femmes où Riker se retrouve à draguer la présidente dans un ravissant ensemble décolleté à paillettes :

http://tng.trekcore.com/hd/thumbnails.p ... =16&page=8

Une autre des marottes de Roddenberry, c'était le personnage de Wesley, un ado brillant doté de toutes les qualités. Ça devait être une petite fille avant que le casting soit fixé, mais il voulait que ça soit un garçon et un ado (ce qui rend les scènes de jeu de "Justice" encore plus grotesques, vu que les répliques n'avaient pas été transposées, malgré les doubles sens quand les personnages sont pubères). Comme par hasard, Wesley était son deuxième prénom...

Une fois la production lancée, Roddenberry s'est fait de plus en plus distant du fait de sa fatigue, mais l'avocat était de plus en plus présent. Les autres ont fini par comprendre que le créateur n'avait plus toute sa tête et que les mémos demandant des réécritures n'étaient même plus dictés par Roddenberry à son avocat, ils étaient désormais entièrement rédigés par ce dernier. Et le type n'avait aucune expérience de la fiction ou de la production.

D'où sans doute les couacs monumentaux de la saison 1, dont l'effroyable épisode "Code of Honor" où le premier réalisateur décide que les habitants de la planète qui vont kidnapper une femme blanche seront tous noirs, habillés en tenues de peuplades africaines années 40. Ça combinait deux ou trois clichés racistes répugnants. Le réalisateur s'est fait virer en cours de tournage mais l'épisode a tout de même été tourné avec ce casting et ces costumes.

Et n'oublions pas le sexisme rampant, à l'écran et en coulisses. Denise Crosby (Tasha Yar) trouve que son personnage n'a rien d'intéressant à faire et que l'ambiance en salle d'écriture est exécrable. Elle se barre et on tue son personnage dans un autre épisode atroce, Skin of Evil. Ça aura pourtant un impact positif (Crosby n'étant pas de plus une très bonne actrice), vu que Worff et Geordi trouvent ensuite des fonctions bien plus adaptées. Gates McFadden (Dr Beverly Crusher) fait quelques remarques sur les personnages féminins sous-écrits (ou elle repousse les avances de Maurice Hurley, scénariste-chef et producteur pote de Roddenberry) : on la vire sous prétexte que ses cheveux roux étaient compliqués à éclairer correctement (ils frisaient sous les lampes) et on la remplace par le Dr Pulaski, très décalqué de McCoy, jouée par Diana Muldaur (une "amie" de Roddenberry, comme la plupart des actrices de la série d'origine, dans les années 60).

Berman, Paramount et l'équipe de la série ont réussi à obtenir que l'avocat de Roddenberry soit interdit de plateau au milieu de la saison 2, Berman devient dès lors le patron incontesté de la série et l'influence de Roddenberry (ou de ses représentants) reflue très vite. Michael Piller remplace au début de la saison 3 Maurice Hurley, Gates McFadden revient, on change l'éclairage du plateau, on passe à de nouveaux costumes (destinés aussi à masquer le bidon naissant de Jonathan Frakes, Riker) et, alors que l'équipe d'auteurs était jusque là hyper-instable, Piller recrute des gens comme Ron D. Moore ou Brannon Braga en plus d'être lui-même un auteur prolifique et doué. Et ce sont tous ces gens-là qui se sont occupés de la franchise à la télé jusqu'à Enterprise.

C'est marrant de voir comme les documentaires officiels en bonus des Blu-ray (y compris les récents) donnent encore tout le crédit à Roddenberry, à part une ou deux petites réserves ça et là. Mais comme les héritiers ont certainement un droit de regard, ça n'est pas trop étonnant.
Sledge Hammer
 
Messages: 3590
Inscription Forum: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 23 Mar 2014 16:55

Très intéressant, merci beaucoup!
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 26 Mar 2014 18:07

Intéressant. Reste à expliquer pourquoi les deux premières saisons de DS9 sont nulles, pourquoi les deux premières saisons de VOY sont nulles, et pourquoi les deux premières saison de ENT... ne sont pas terribles non plus. Ça a toujours été une constante dans les séries ST. Ce qui est remarquable, étant donné que, de nos jours, si les 13 premiers épisodes d'une série sont nuls, alors bye bye...
Pyjam
 
Messages: 3722
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 27 Avr 2014 15:07

le guilde pourrait il commencer par une stricte chrono des differentes series (&spin-off) ? :ane: que les neophytes puissent mieux comprendre ensuite vos classements personnels :ko:

mici :ohmg:
oldboyzz
 
Messages: 1012
Inscription Forum: 27 Fév 2008 13:30
  • offline

Message » 04 Mai 2014 13:40

Salut, bonne idée, mais je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment. Je dis ça dans le sens où si un des nombreux forumeurs connaissant ces séries ST souhaite faire une petite présentation, je la mettrais avec plaisir dans mon premier post ;)

A+
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 25 Mai 2014 21:25

Vu comment ça se bouscule j'ai ajouté vite fait un copier/coller wikipedia pour la chronologie :wink:
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 02 Juin 2014 6:10

ngc1976 a écrit:
- Ce qui amène à Voyager

La deuxième dans mon classement, malgré la "performance" de Kate Mulgrew, le capitaine donc. Je crois que c'est la plus mauvaise actrice que j'ai vue. J'en reviens pas que les producteurs l'aient gardée 7 saisons! Les autres acteurs sont pas exceptionnels à part Roberto Picardo le médecin virtuel (le synthétique de la bande), pourtant si mauvais dans stargate atlantis. En plus il est très bien doublé. Une autre aussi, qui les rejoindra en cours de route, sort du lot et à eux deux ils sauvent quantité d'épisodes sabotés par celle jouant leur propre capitaine. Attention c'est quand même un poil vieillot mais c'est très regardable avec de bonnes idées.





Attend tu as regardé TOUTES les séries Star trek en VF , si c'est le cas mes profondes condoléances !

C'est les séries les plus mal doublé qui existent ,une des raisons des échecs d'audience quand une chaine Française essaye de diffuser ces séries, pas étonnant que les gens trouvent Star Trek nul ,les acteurs ont l'air de tous venir d'une série Z !

A part Star Trek Classic avec son doublage Canadien ,les autres sont été doublé a l'économie avec des acteurs ayant zéro charisme et surement tellement sous payé ,qu'ils en font le minimum !

Les films étant doublé avec un casting complétement différent des acteurs qui ont doublé les séries ,le jeu des acteurs est sans commune mesure.

Next génération est vraiment une insulte au travaille de comédien ,ils essayent juste d’être synchro avec le mouvement des lèvres et basta, DS9 et Voyager ce n'est guère mieux ,Enterprise ça doit être un peu mieux, vu que le doubleur de Bakula sur Code Quatum reprend du service !

J'ai tout vu en VO STF (sauf le animés qui reprend en VO la voix des acteurs originaux), si je connais un peu les VF c'est que j'ai eu le malheur de tromper dessus a plusieurs reprises , avant que les chaines ne mettent en place des VM.

Si vous êtes curieux de découvrir les séries Star Trek éviter les VF, si vous ne supportez pas les VO sous titrés ,ne regardez que les 3 saisons en VF de Star trek Classic (quoique que le doublage de Sulu est raciste et caricatural) et passez a autre chose , ça sera beaucoup mieux ,oui c'est a ce point !

Je tiens a défendre Kate Mulgrew, étant une femme elle doit être encore plus autoritaire pour assoir son commandement (ce qui ne rend pas son personnage ultra sympathique ), mais elle est bien obligé de l’être vu qu'a bord elle a un équipage divisé prés a exploser pour un rien ,il y a des dissidents !

Dans la série on se rend compte par la suite qu'elle vie mal cela et d'étre séparé de sa famille )

Il y a un gros dossier STAR TREK dans un des derniers Ecran Fantastique !

On y apprend que Rick Berman un des producteurs n'y connaissait rien en SYFY d’après une personne ayant travaillé avec lui .

Deplus ce dernier a été accusé d'homophobie par certains fans, car il n'y aucun personnage gay dans les différentes séries qu'il a produit, quoi que dans plusieurs épisodes on voit une histoire d'amour entre 2 femmes, dont une qui a en elle un symbiote (une idée repris dans SG1,mais en faisant du symbiote un vulgaire parasite sans intéret) d'un précédent compagnon de la premiére ,je ne sais pas qui a écrit ces épisodes par contre , mais le sujet est évident !
jhudson
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 13835
Inscription Forum: 27 Mar 2006 15:52
  • online

Message » 15 Juin 2015 11:18

Et hop , ce sujet est dans mes favories :)

La configuration dans mon profil


>>>>>Mon installation<<<<
AV: Yamaha RX-A3060 + 3 Nuprime sta9 - HP: KLIPSCH ATMOS 7.2.2 - SUB: 2x Klipsch R-115SW + 8033s²
TV 4K: PANASONIC TX-58DX730E - VP : Sony 590es - BR 4K: Panasonic ub9000 + Shield pro
Avatar de l’utilisateur
N3°
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 18184
Inscription Forum: 26 Oct 2004 16:17
Localisation: Pays de la Choucroute "67"
  • offline

Message » 22 Juin 2015 0:13

Je commence à ne plus vraiment compter le nombre de fois que j'ai regardé Voyager, vu que maintenant je pioche un épisode régulièrement parmi les 7 saisons. Cependant cet abus n'est pas sans conséquences : maintenant j'apprécie même le jeu de Kate Mulgrew... je m'inquiète pour mon intégrité mentale :wtf:
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 22 Juin 2015 0:51

En général, je n'aime pas regarder un film ou une série autrement qu'en VO (sauf effet nostalgie des séries vues en VF dans mon adolescence :oops: ) mais pour les Star-Trekks post Kirk là vraiment, jfhudson a raison d'insister : on est carrément face à un sabotage ou alors à un désastre industriel :grr:
C'est bien simple : le travail de doublage est le plus lamentable qu'il m'ait été donné de constater, au point de parfois en passer 5 minutes en VF après avoir vu l'épisode en VO rien que pour rigoler en famille :lol:
Je ne comprends même pas comment on peut-être aussi nul sauf en le faisant exprès (voila pourquoi le mot "sabotage" a été lancé).
Globalement, pour en revenir à mon sentiment sur Star-Trekk, je suis très attaché à la série classique avec Kirk et ses deux compères, apprécie également vivement certains épisodes de next génération, aime bien Voyager, mais alors avec Deep Space nine je suis plus mitigé : certes plus sombre, plus adulte, mais franchement moins Star-Trekk tout simplement : où sont les nouveaux mondes étranges, les nouvelles civilisations, la mission pacifique d'explorateurs de l'infini ?
Je haïs purement et simplement "Enterprise" qui pourtant démarrait très bien et a un générique magnifique, en raison de sa guerre temporelle saoulante et pour le fait de voir cet équipage faire parfois des choix éthiques particulièrement lamentables et révoltants.

Mon classement perso :

1. série classique
2. Next génération
3. enterprise saison 1
4. Voyager
5. Deep space Nine
6. Enterprise à partir de la saison 2

Apparement, j'ai été le seul ici à apprécier les débuts des humains dans l'espace, leurs erreurs, la nécessitté de perdre leur arrogance mais aussi leurs qualités, à savoir l'intégrité, notamment avec les andoriens.
Et à ne pas avoir du tout apprécié le moment où la série devient plus dynamique :-?
Boc21
 
Messages: 1459
Inscription Forum: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 22 Juin 2015 2:54

A mon avis l'habitude doit jouer (peut-être que pour toi tous les doublages se ressemblent), mais par exemple dans Voyager les doubleurs de Jerry Ryan et de Ricardo Picardo sont vraiment exceptionnels, probablement en partie grâce à leur complicité presque palpable ;)
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 22 Juin 2015 2:57

C'est vrai. Et je trouve aussi qu'Enterprise gagne à être vu en français. La voix de Scott Bakula manque d'autorité. En VO, j'ai toujours l'impression que c'est le timonier qui donne les ordres sur la passerelle.
Pyjam
 
Messages: 3722
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline

Message » 22 Juin 2015 3:28

Tu connais mon avis sur Scott Bakula :siffle:
ngc1976
 
Messages: 3463
Inscription Forum: 28 Mar 2007 4:06
  • offline

Message » 22 Juin 2015 3:33

Tu me le donneras plus tard. Je ne voudrais pas t'interrompre pendant que tu regardes Sense8. :wink:
Pyjam
 
Messages: 3722
Inscription Forum: 30 Mai 2004 14:27
Localisation: À l’Ouest
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message