Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités

Tout sur les séries... Télévisées, mais aussi webséries ou VOD ( type Netflix )

The Killing (Version US) saisons 1,2...

Message » 03 Juil 2011 16:12

Les saisons d'une série sortent généralement en DVD au plus tôt un ou deux mois avant la diffusion de la saison suivante.
Le budget promo des sorties DVD pour ces séries est généralement très faible. Mais si on les sort alors que la chaîne fait de toute façon de la pub pour attirer l'attention sur la nouvelle saison, ça permet de profiter de la promo en question.

Je serai personnellement très sévère sur The Killing. C'est une des séries les plus décevantes et mal écrites que j'ai pu voir depuis longtemps. J'avais commencé à regarder parce que les séries précédentes lancées par AMC avaient toutes une réputation flatteuse (Mad Men, Breaking Bad, même Rubicon) et que l'original danois avait bonne réputation. La série avait l'allure d'une bonne série américaine du câble (partis pris esthétiques poussés, lenteur délibérée, bons acteurs) mais il n'y a eu que l'allure et aucun fond.

Quand je me suis retrouvé au milieu de la saison, j'avais des doutes de plus en plus prononcés. Il y a eu en particulier des rebondissements totalement invraisemblables (le suspect systématiquement innocenté au début de l'épisode suivant) et puis les personnages n'avaient ni cohérence ni épaisseur, en particulier du côté de la campagne électorale et de l'inspectrice (il a fallu attendre le 11ème épisode pour qu'elle ait un début de personnalité). Sans parler de la victime, à laquelle plus personne ne s'intéressait passé les quatre-cinq premiers épisodes.
Au début, je trouvais que c'était intéressant de montrer les conséquences d'une disparition sur la famille de la victime. Et puis, il y a eu à chaque fois la même scène dans chaque épisode : la mère qui plisse le front en signe de douleur, le père qui a un regard perdu, les deux acteurs qui réfléchissent déjà à l'Emmy Award qu'ils auront en repompant le jeu de Sean Penn dans "Mystic River". Et le "tact" de la réalisation m'est apparu comme de l'hypocrisie. Au début, c'était "Les gens qui sont en deuil doivent malgré tout reprendre une vie de tous les jours". Au bout du sixième ou du septième épisode, c'était devenu "Les gens qui sont en deuil doivent aussi se brosser les dents ou aller aux cabinets".

Je me suis rendu compte qu'il y avait de plus en plus d'autres gens qui étaient sceptiques vis à vis de la série sur les forums. Les moqueries et les sarcasmes ont commencé à se déchaîner. Et puis j'ai fini par regarder jusqu'à la fin par moquerie et par une curiosité un peu morbide, pour voir jusqu'où ils pourraient aller côté contradictions et invraisemblances et quel coupable ils pourraient sortir de leur chapeau à la fin de la saison.

De ce point de vue-là, le dernier épisode a dépassé une partie de mes attentes...

J'ai ensuite lu des interviews de la responsable de la version américaine, Veena Sud. Et j'ai compris qu'il y avait un décalage énorme entre ses intentions (ou plutôt ses prétentions) et les résultats. Elle se vante d'avoir fait des épisodes polémiques aussi marquants que le final des Soprano, d'avoir bâti le personnage de Sarah Linden qui serait aussi complexe que Don Draper ou Tony Soprano, d'avoir fait des épisodes dignes des huis clos de Mad Men ou de Breaking Bad et elle explique que l'enquête (menée de façon totalement inepte par les deux flics, qui attendent deux semaines avant de faire des vérifications de base) est réaliste, totalement à l'opposé des conventions des séries américaines, où les femmes enquêtrices sont forcément en jupette.
Et là, je me suis souvenu que son précédent job, c'était productrice de "Cold Case", une série tout sauf immortelle ou réaliste...

L'air de famille est d'ailleurs assez marquant avec "Cold Case". Sans faire de gros spoiler, il y a par exemple une scène dans le dernier épisode avec un pompiste, qui se souvient parfaitement de la couleur de la voiture qui a fait le plein dans sa station deux semaines plus tôt à une heure du matin alors qu'il faisait l'inventaire en arrière-boutique.

Le moindre rebondissement dans "The Killing" est totalement arbitraire, purement dicté par le souci de faire un cliffhanger à la fin d'un épisode et de le casser dès le début de l'épisode suivant. L'enquête n'a jamais vraiment progressé depuis le début, on n'en sait toujours pas plus sur la personnalité de la victime, on n'a droit qu'à une accumulation de fausses pistes (des "red herrings" en anglais) dont le simple résultat est qu'on découvre que tel ou tel type n'est pas celui qu'on croyait. Les auteurs n'ont eu pendant longtemps aucune idée de qui serait l'assassin (et ont-ils vraiment déjà décidé qui ça serait ?) et ça se ressent.
Un critique américain a très bien résumé le résultat : "Ça a commencé comme "Sur écoute" et ça s'est transformé en quelques semaines en Scooby-Doo".

Ça a été le déluge de commentaires négatifs avec le final de la première saison. Et à juste titre : le dénouement qui est passé est le seul à avoir été tourné. Il n'y avait pas de dénouement alternatif que la chaîne aurait pu diffuser au cas où, par exemple, la série n'aurait pas été reconduite.


Désolé si j'ai été un peu long là-dessus mais ça me semble important de préciser tout ça. Les deux-trois premiers épisodes (ceux qui collent le plus à l'original danois) vont vous donner l'impression que l'on est parti pour une grande enquête intéressante. Et comme ce sont ceux dont les sites Internet et les revues ont le plus parlé, il y a un buzz très positif sur cette série. Mais les critiques qui ont suivi ça jusqu'au bout ont exprimé des doutes de plus en plus nets et bon nombre de ceux qui ont chroniqué ça semaine après semaine ont dit qu'ils abandonnaient la série l'année prochaine parce qu'ils considéraient que l'écriture était du foutage de gueule.
Sledge Hammer
 
Messages: 3458
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Juil 2011 16:12

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 04 Juil 2011 12:41

Comme on dit... Les goûts et les couleurs... ! :lol:
Cependant, je note chez toi, après tes opinions qui sont tout à fait recevables, des références quasi-systématiques à des forums, des "on dit", du buzz, etc, etc... Comme si tu avais besoin de savoir que d'autres pensent comme toi, ce qui donnerait un peu plus de crédibilité à ton ressenti. Personnellement, je n'avais jamais entendu parler de la version danoise. J'ai découvert cette série par hasard sur un site de fansubbing. Aucun avis, aucune critique, aucun commentaire avant le visionnage. De plus, il est évident que chaque fiction comporte toujours plus ou moins une part d'invraisemblance dans le scénario. Ca a toujours existé. Si tu peux m'en citer une où tout t'a semblé "nickel" et réaliste de A à Z, je suis preneur. Mais quand on rentre dans l'histoire, on ne fait plus trop attention aux petits détails, ce qui me semble être l'inverse de ton cas. Comme tu n'as pas accroché au départ, tu as continué à regarder pour noter tous les petits défauts et nous les lister par la suite. En ce qui me concerne, si je ne rentre pas (ou plus) dedans, j'arrête net. Ca a été le cas pour "The Event" par exemple (même si la trame est basée sur de la SF). Donc, voilà... Je ne spoilerai pas pour ne pas repousser ou attirer les futurs visionneurs de "The Killing". Mais ça reste pour moi une très bonne série pour la saison 2011...
yavaro
 
Messages: 825
Inscription: 07 Avr 2010 9:14
  • offline

Message » 04 Juil 2011 14:14

Je me réfère à des forums parce qu'ils allaient dans le même sens que mes impressions personnelles. Mon parcours ("Ah, ça un super potentiel..." -> "Bon, ça n'a pas encore tout à fait trouvé son rythme de croisière" -> "Mais pourquoi ça parle autant de Bennet ?" -> "Non ! Encore un retournement de situation..." -> "Bon, une gorgée d'alcool par énormité et on verra si j'ai fini la bouteille d'ici la fin de l'épisode"), on est pas mal à l'avoir vécu.

D'où ma mise en garde : ne vous fiez pas trop aux premiers épisodes. C'est vers la suite, le milieu de la saison que vous pourrez voir si ça vous plaît vraiment ou pas. Et si ça ne vous plaît pas, rassurez-vous, la série est loin d'avoir fait l'unanimité et vous n'êtes pas les seuls.

Et sinon, toute fiction repose sur une part de coïncidences tirées par les cheveux. Les Américains ont même un terme pour ça, la "fridge logic", la logique du frigo. Il y a des invraisemblances mais quand on regarde le film ou la série, on ne s'en rend pas compte sur le coup. C'est quand on va chercher une bière au frigo pendant la coupure pub ou après que l'on se dit qu'il y a un truc bizarre... et puis vlan... On voit qu'on s'est fait mener en bateau.

"The Killing" y a eu recours, plus que "Justified", "Breaking Bad" ou d'autres séries comparables, mais ce sont surtout les incohérences dans les personnages qui me gênent. Spoiler léger sur l'épisode 12 et 13 :

Spoiler : cliquer pour lire

À la fin de l'épisode 12, Sarah va voir le père de son fils (Helo dans Battlestar Galactica) et lui sort que s'il revoit encore leur fils, elle le fera arrêter.
Au début de l'épisode 13 (quelques heures plus tard), elle est au téléphone avec son fils, de très bonne humeur : "Alors, ça s'est passé comment ta journée avec ton père ?"
Bon peut-être qu'elle a changé d'avis dans la nuit. Mais la moindre des choses, ça aurait été d'expliquer au moins en une ou deux phrases ce retournement...



Et encore, s'il n'y avait que ça comme énormités. Spoilers un peu plus importants...

Spoiler : cliquer pour lire

Rosie qui était consciente quand elle est morte noyée. Et dans l'épisode cinq ou six, on dit qu'elle a d'abord été passée au solvant pour enlever toute trace sur elle...
Gwen qui ne supporte pas la révélation des liaisons de Richmond et qui pète les plombs. Alors que plus tôt dans la série, on apprenait qu'elle le trompait encore avec le réalisateur de la pub de la campagne de Richmond.
Stan qui n'explique pas une seule fois à sa femme ce qu'il a fait de l'argent qui était sur leur compte.
L'élection municipale à Seattle déterminée par le vote des Somaliens.
Le fait que Rosie soit partie voir Bennet le vendredi à 22 heures pour lui rendre un livre alors qu'elle pouvait le lui rendre quelques heures plus tôt au bal du lycée (où il était de son côté) et qu'elle pouvait aussi le lui rendre le lundi suivant pendant le cours. Surtout que Bennet allait de toute façon passer le week-end ailleurs avec sa femme enceinte jusqu'aux dents (et plus que jalouse) et qu'il avait également des projets avec Mohamed.



J'en ai encore cinq ou six, des comme ça, certains plus énormes. Mais pour moi, le plus grand crime dans la série, c'est qu'on a très vite perdu de vue Rosie. On a montré ses parents, son prof mais on n'a presque plus parlé de sa personnalité, on n'a plus vu ses amis ou ses copains de classe, c'était juste un prétexte. Et c'est très dur de s'intéresser à un meurtre quand la victime n'a aucune épaisseur. "Twin Peaks" était très différent sur pas mal de points mais au moins la série montrait l'impact de la disparition de Laura Palmer sur toute une communauté, pas sur deux personnes qui se regardent en chien de faïence, et c'est pour ça qu'on voulait savoir qui l'avait tuée.

Mais je tiens bien à préciser que la série comporte des qualités (les acteurs principaux sont très bons, Holder était un personnage intéressant, c'était souvent bien réalisé). C'est juste que je n'ai jamais réussi à accrocher et que j'ai trop vu les ficelles du scénario pour m'y laisser prendre.
Sledge Hammer
 
Messages: 3458
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 04 Juil 2011 23:25

Merci pour ton avis trés intéressant bien que je n'ai pas encore vu ce remake.
Par contre j'ai vu l'original danois et je l'ai beaucoup aimé, je serais curieux d'avoir ton avis sur celui ci si tu as l'occasion de le regarder en dvd.
Pour ceux qui lisent l'anglais sur Amazon on peut trouver l'intégrale danoise à prix correct, pour les autres la première moitié de la séris sort fin aout.
TELLOUCK
 
Messages: 5214
Inscription: 05 Nov 2005 15:00
  • offline

Message » 05 Juil 2011 10:41

alors j'ai regardé la version danoise et j'ai commencé la version Us (beaucoup plus courte) ..eh bin je ne sais pas pourquoi mais je n'arrive pas à y accrocher ! :-? :zzzz:
je dois être à l'épisode 8 ou 9 et je ne me décide pas à regarder la suite...
les persos sont beaucoup moins développés, des éléments de l’enquête arrivent très tôt (comparativement à la vo) et je ne pense pas que ce ne soit du qu'au fait que je connaisse la fin de l'histoire!
certains éléments sont modifiés (
Spoiler : cliquer pour lire

le père ne tabasse pas le prof, et j'en passe du coup pas la même violence

yasathi
 
Messages: 1248
Inscription: 08 Jan 2007 0:28
Localisation: Martinique
  • offline

Message » 05 Juil 2011 23:37

Je n'ai pas vu la version danoise mais les auteurs de la version américaine ont annoncé dès le départ que ça ne serait pas le même assassin.
Et en fait, ils n'avaient pas idée pendant une partie de la saison (voire la majeure partie, voire toute...) de qui serait l'assassin.

Ce qui est un peu un problème quand on écrit une enquête policière...

Dans ce que tu n'a pas vu, l'épisode 11, "Missing", est très atypique (l'enquête ne progresse pas) mais c'est le plus intéressant de la deuxième moitié de la saison, le seul qui étoffe vraiment la personnalité des enquêteurs. Il n'est pas parfait ni si original que ça (le principe est repompé d'un épisode de Mad Men ou de Breaking Bad : une épreuve imprévue qui renforce au final une relation) mais il marque une rupture bienvenue par rapport à ce qui l'entoure.

Tu peux me confirmer que dans la version danoise, Sarah Lund, est davantage montrée comme une flic pas forcément très douée mais opiniâtre et obsédée par cet affaire au point d'en perdre le bon sens ? Parce que je trouve le personnage très fade (en dehors du 11ème épisode) dans la version américaine, juste une flic un peu anémiée et trimballant son pull en laine à col roulé de fausse piste en fausse piste.
Sledge Hammer
 
Messages: 3458
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 06 Juil 2011 10:29

Sarah Lund est douée et obsédée par son enquête (ce lui est reproché par ses proches, rapport à son enquête précédente où elle a eu le même comportement !) son collègue passe de p'tit con à collègue apprécié
Spoiler : cliquer pour lire

et se fait tirer dessus, et elle subit un mise à pied car le proc pense que c'est elle


l’enquête repose sur elle, pratiquement toutes les pistes sont de son fait,
Spoiler : cliquer pour lire

son boss se fait remplacer car trop lié au maire


et question look c vraiment du copié-collé, des fois on se demandait si elle avait un autre pull :mdr:
yasathi
 
Messages: 1248
Inscription: 08 Jan 2007 0:28
Localisation: Martinique
  • offline

Message » 08 Juil 2011 10:02

alors j'ai fini la version US en 13 épisodes...tout ça pour annoncer une saison 2 !
on comprend mieux pourquoi la saison est aussi courte ! :grr:
yasathi
 
Messages: 1248
Inscription: 08 Jan 2007 0:28
Localisation: Martinique
  • offline

Message » 08 Juil 2011 10:53

13 épisodes c'est pas vraiment court, c'est plutôt normal, plus c'est bien souvent des sitcoms...
demze
 
Messages: 1024
Inscription: 24 Avr 2009 23:15
  • offline

Message » 08 Juil 2011 11:50

la série originale traitait l’enquête en 20 épisodes
yasathi
 
Messages: 1248
Inscription: 08 Jan 2007 0:28
Localisation: Martinique
  • offline

Message » 08 Juil 2011 13:29

Donc d'aprés toi ceux qui on vu et aimer la série danoise n'ont rien à attendre de celle US?
D'un autre côté à chaque fois qu'une histoire européenne est revue de l'autre côté de l'atlantique c'est souvent la déception.
TELLOUCK
 
Messages: 5214
Inscription: 05 Nov 2005 15:00
  • offline

Message » 08 Juil 2011 13:34

Il y a quatre ou cinq networks aux USA, des chaînes qui émettent en hertzien et qui sont relayées par des stations locales : ABC, CBS, NBC, Fox et The CW (qui est pas tout à fait un network). Tout Américain est censé les recevoir, un peu comme TF1, France 2, France 3 et M6.
Leur modus operandi, c'est de raisonner en termes de saison (20-24 épisodes) ou, pour des séries qui débutent ou qui sont tangentes par demi-saison (13 épisodes). Tout ça pour des économies d'échelle et pour avoir sous contrat les acteurs réguliers (alors qu'une guest star peut presque partir du jour au lendemain).
Le contrat est signé, les scénaristes se mettent au boulot, les épisodes sont tournés, montés, ont une projection test, ils sont parfois remaniés, etc. et en fait il y a presque toujours trois-quatre épisodes d'avance avant la diffusion.
On peut négocier certaines choses entre la chaîne et la boîte de prod. Il y a eu des cas de séries suspendues après deux-trois épisodes (exemple récent : Lone Star sur la Fox) et du coup, il y a une prime de risque que paye la chaîne à la plupart des séries qui débutent.

The Killing est passé sur AMC, qui est une chaîne du "basic cable" (comme FX et quelques autres). Le plus proche équivalent français, ce sont les chaînes de la TNT : beaucoup de redifs de vieux trucs, un budget réduit et puis quelques programmes inédits de prestige pour booster l'audience et convaincre les annonceurs de prendre des packages de pub.
Du fait des budgets, les chaînes prennent en fait plus de risques : elles commandent en "ferme" 13 épisodes, produits sans interruption et finis avant la diffusion du premier épisode de la saison. Du coup, pas de prime de risque à payer en supplément mais aussi la quasi-obligation de diffuser tous les épisodes d'un flop (Terriers ou Lights Out sur FX, Rubicon sur AMC) vu qu'on a déjà payé la facture au complet.

Pour "The Killing", les 13 épisodes ont donc été écrits, tournés, montés avant la diffusion de la première (l'actrice qui avait tourné le pilote était tombée enceinte, ce qui ne se voyait pas sous ses chandails bouffants pendant le reste de la saison, et elle a eu le temps d'accoucher avant que ça soit diffusé à l'antenne).
Ce qui est très bizarre, c'est qu'il y a eu qu'un seul dénouement écrit et tourné pour cette première saison. La série n'aurait pas marché, elle se serait arrêtée au 13ème épisode, sans le moindre début de vraie résolution de l'enquête pour le spectateur. Quand Lynch avait tourné le pilote de Twin Peaks, il était tenu par contrat de tourner quelques séquences supplémentaires où l'on arrêtait un assassin, histoire, si la série n'était finalement pas acceptée par la chaîne, de pouvoir passer l'épisode comme un téléfilm isolé.(*) Là, ça aurait été "Allez vous faire foutre".

Pour l'original danois, il y a en fait eu deux demi-saisons de 10 épisodes. Les dix épisodes suivants auraient dû faire partie d'une saison 2 diffusée un an plus tard mais devant les réclamations du public, la production de la suite a été accélérée. Puis la "vraie" saison 2, traitant d'une autre enquête a été mise en chantier. Une troisième série devrait ensuite passer trois ans après la précédente, avec à nouveau une enquête indépendante.

Ce que j'ai trouvé ridicule dans le final de la saison américaine, c'est qu'on retrouvait tous les procédés d'écriture des épisodes précédents
Spoiler : cliquer pour lire

(le mec que tout accable et qui est donc fatalement innocent, les indices de base que personne n'avait pensé à exploiter au début de l'enquête)

avec en plus deux-trois révélations dans les dernières minutes qui tombent comme un cheveu sur la soupe
Spoiler : cliquer pour lire

(Belko qui va abattre l'accusé, la preuve qui était truquée, Holder est un traître)

histoire de faire monter la tension au moyen de gros cliffhangers artificiels qui seront résolus ou dégonflés neuf mois plus tard
Spoiler : cliquer pour lire

(qui est l'homme dans la voiture qu'Holder informe du fait que ça a marché ? Richmond est-il mort ?)

alors que dans le même temps il n'y a aucun progrès du côté des vraies questions importantes de la série (qui était vraiment Rosie ? Son père va-t-il aller en prison ? Et, au fait, qui est l'assassin ?)

Dans la vraie réalité, avec une enquête qui touche à des V.I.P., la police y serait allée avec des pincettes
Spoiler : cliquer pour lire

(même dans l'affaire DSK, les enquêteurs n'étaient pas maladroits au point de passer les menottes à un homme politique majeur en plein milieu d'un meeting devant des centaines de supporters qui peuvent s'interposer...)

et au bout
Spoiler : cliquer pour lire

de deux erreurs judiciaires en une semaine (Bennet + Richmond accusés à tort et victimes chacun d'une tentative de meurtre) et d'une falsification de preuve

le chef de la police devrait au moins suspendre les deux enquêteurs qui sont pour le moment les seuls à bosser sur une affaire aussi explosive.

Enfin bon, l'original danois essayait-il aussi de frapper un gros coup à la fin du 10ème épisode ou est-ce que c'était moins rentre-dedans ?




(*) Lynch a fait en suite le contraire : Mulholland Drive était au départ un pilote refusé par une chaîne de télé, racheté ensuite par Canal + et pour lequel Lynch a tourné deux ans plus tard des scènes supplémentaires, tout à partir du "Club Silencio" en particulier, pour en faire une histoire totalement indépendante.
Sledge Hammer
 
Messages: 3458
Inscription: 06 Oct 2005 23:39
  • offline

Message » 08 Juil 2011 15:51

:ane: :ane: dans l'original
Spoiler : cliquer pour lire

dès le début c'est le politicien qui est suspecté


dès qu'ils ont une avancée dans l’enquête ils arrêtent qqun :mdr: et le relache.. :hehe:
yasathi
 
Messages: 1248
Inscription: 08 Jan 2007 0:28
Localisation: Martinique
  • offline

Message » 17 Sep 2011 16:59

j'ai regardé l'épisode 1 hier soir. Je ne sais pas où tout cela va mener mais une chose est sure, c'est excellemment joué et parfaitement tourné.
De plus, la photo est de grande facture.
Ce soir, le 2, 3 et 4.

John
Rapoutzi
 
Messages: 5945
Inscription: 14 Déc 2000 2:00
Localisation: Kerviniõu, un Traou de verdure ...
  • offline

Message » 21 Sep 2011 23:05

Il ne me reste plus que trois épisodes à voir.
Je ne vois pas une chose à jeter.
Les acteurs sont parfaits, l'ambiance oppressante, le suspens aussi épais que possible.
Du bon travail.
Les 13 épisodes terminés, j'enchaîne sur l'originale danoise.

john
Rapoutzi
 
Messages: 5945
Inscription: 14 Déc 2000 2:00
Localisation: Kerviniõu, un Traou de verdure ...
  • offline


Retourner vers Séries

 
  • Articles en relation
    Dernier message