Modérateurs: Staff Multimédia, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Baby Doll (1956)

Message » 16 Déc 2011 19:56

Baby Doll

Image

Date de sortie : 26 décembre 1956
Durée : 1h 55min
Réalisé par : Elia Kazan
Avec: Carroll Baker, Karl Malden, Eli Wallach
Genre : Drame
Nationalité : Américain
Synopsis : "Archie Lee Meighan, aristocrate ruiné, vit avec sa femme-enfant Baby Doll dans les restes de sa vaste demeure. Si le mariage est effectif, il n'est pas encore consommé. La petite poupée de chair intéresse également un certain Vacarro, qui a compromis Archie Lee dans une affaire crapuleuse" (Source AlloCiné)

[youtube]ElFD14CNGs0[/youtube]

Baby Doll explore l'inépuisable thème du triangle amoureux sur fond de décors ruraux sudistes des 50ies .
Archie Lee, grand campagnard un peu rustre, porté sur la bouteille, incarné de manière assez tranchée par Karl Malden (mais cela cadre finalement assez bien avec la rusticité du personnage), est le propriétaire ruiné d'une exploitation de coton. Désoeuvré, il poursuit sa jeune épouse de ses assiduités et de ses cris, impatient de pouvoir enfin "remplir ses devoirs conjugaux".

Image

Baby Doll, (incroyable Caroll Baker) femme-enfant, a épousé Archie Lee par intérêt, posant la condition que le mariage ne serait consommé que lorsqu'elle atteindrait ses 20 ans.
Baby Doll, petite poupée blonde étonnante de séduction suggérée, délicate et charismatique, s'y entend comme personne pour repousser son mari. Sous des dehors mutins se cache un monstre de cruauté se plaisant à humilier le pauvre Archie Lee.

Image

Le 3ème personnage, Silva, est un sicilien sombre et charmeur à l'oeil de braise et de velours, interprété par un Eli Wallach savoureux de machiavélisme, séducteur à la limite d'une géniale caricature sortie tout droit d'une BD des 50ies. Soupçonnant Archie Lee d'avoir tenté de lui nuire, il ourdit une vengeance implacable et tente de séduire la jeune et "innocente" Baby Doll.

Image

Ce trio convaincant nous offre de nombreuses scènes tragi-comiques, savoureuses et drôles, chacun adoptant tour à tour le rôle du manipulateur ou de la victime en fonction de l'évolution de leurs relations.
Le ryhtme est enlevé. La tension, soutenue jusqu'à la dernière scène.
Le propos du film est actuel et puissamment exprimé, les relations douces-amères et conflictuelles de ce trio n'ont pas pris une ride.

Image

Coup de coeur pour un moment très fort du film :
Silva et Baby Doll sont assis sur une balançoire. Le Sicilien use de tout son charme pour troubler la jeune femme. Il s'agit d'un plan assez long où la progression de la tension érotique est d'une force incroyable. C'est un moment d'une sensualité grandiose, à peine imaginable à cette époque.
Fin 1956, le film est d'ailleurs condamné par la Ligue pour la Vertu. Kazan refusant toute coupe, les catholiques ont entrepris le boycott des salles de cinéma et le film fut retiré des salles en 1957.

Baby Doll est en outre un régal pour les yeux, servi par des images en noir et blanc superbes. Un plaisir et un talent tels que cela conforte mon penchant pour l'"archéologie" !

9/10

Image
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription Forum: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Sinsin
  • offline

Annonce

Message par Google » 16 Déc 2011 19:56

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 16 Déc 2011 23:15

Baby Doll, chef d'oeuvre.

Autrichon

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7909
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 16 Déc 2011 23:20

kazan c'est quand meme autre chose que truffaut! 8)

+1 avec fabi.

tres tres grand film! :P

mais ca ne vaus pas l'arrangement, le fleuve sauvage ou sur les quais.
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 16 Déc 2011 23:22

Sur les quais, chef d'oeuvre.

Autrichon, Rainman.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7909
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 16 Déc 2011 23:39

astrorock a écrit: kazan c'est quand meme autre chose que truffaut! 8)

Tu n'aimes aucun Truffaut? Allez, rassure-moi. :mdr:

astrorock a écrit: mais ca ne vaus pas l'arrangement, le fleuve sauvage ou sur les quais.

Je note, je note! :thks:
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription Forum: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Sinsin
  • offline

Message » 17 Déc 2011 0:04

l'arrangement c'est terassant! la photo couleur de joseph lashelle, grand maitre de la photo noir et blanc, est invraisemblable, le scenario d'un folle intensite et krik douglas brule la pellicule!

sur les quai arrache tout, la presence magnetique de marlon brando porte le film mais le materiau de base, le scenario, est excellent.

Le fleuve sauvage, je ne te dis rien, regarde....
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 17 Déc 2011 0:05

Fabi67 a écrit:
astrorock a écrit: kazan c'est quand meme autre chose que truffaut! 8)

Tu n'aimes aucun Truffaut? Allez, rassure-moi. :mdr:


je ne te rassure pas! 8)
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription Forum: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 17 Déc 2011 0:55

astrorock a écrit:
Fabi67 a écrit:
astrorock a écrit: kazan c'est quand meme autre chose que truffaut! 8)

Tu n'aimes aucun Truffaut? Allez, rassure-moi. :mdr:

je ne te rassure pas! 8)

:wtf: :adieu: :wink:
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription Forum: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Sinsin
  • offline

Message » 17 Déc 2011 8:50

Ben, moi j'aime Truffaut !

Et puisque je passe par là alors que j'y passais jamais, je m'incruste.

Bien entendu, difficile de comparer à première vue Kazan, l'émigré turc aux US né en 1909, dont l'essentiel de l'oeuvre néo classique se passe entre 1950 et 1965, et François Truffaut le prolo français révolté puis intellectuel, co-créateur de la Nouvelle Vague, dont l'oeuvre se passe de 1959 à 1983 en gros.
Mais outre, le fait que Truffaut aimait moyen Kazan, sans lui accorder de chefs d'oeuvre, je trouve l'une ou l'autre similitude de parti pris dans leur cinéma. Clairement la place des femmes, que tous les deux mettent sur un piédestal chacun à sa façon (Baby Doll vs la Sirène du Mississipi ou les deux films partage la permanence du sentiment sexuel, sans réellement montrer la moindre scène d'amour explicite.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7909
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 17 Déc 2011 11:58

En fait, Astro parle de Truffaut sur cette critique d'un film de Kazan juste parce que ma critique précédente était celle de la Chambre verte.

La similitude la plus importante pour moi c'est que j'adore les deux! :mdr:

Mais s'il fallait en ajouter encore une à celles que tu cites, je dirais la symbolique des couleurs des costumes pour appuyer le récit. Ici, Baby Doll est habillée de clair durant tout le film et lorsqu'elle devient femme, elle porte une tenue sombre et sobre. Truffaut joue de même avec les tenues de Jeanne Moreau dans La Mariée était en noir (par exemple).

Tiens, autrichon, tu as des détails sur ce que pensait Truffaut de Kazan? Ou un lien ou autre? Un bouquin à me conseiller? Cela m'intéresse, j'ai envie d'en savoir plus. Je trouve passionnant de lire des écrits de réalisateurs sur d'autres réalisateurs. Merci :wink:
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription Forum: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Sinsin
  • offline

Message » 17 Déc 2011 13:13

http://nezumi.dumousseau.free.fr/trufcritiq.htm
içi...

et la...
http://cinema.encyclopedie.personnalite ... p?pk=12833

Toute la bibliographie de truffaut.

La célèbre citation de Truffaut sur Kazan, c'est qu'il n'avait jamais fait de chefs-d'oeuvres, mais seulement des belles scènes... Tu trouveras ça sur le net ou dans les bouquins indiqués.

La configuration dans mon profil


PC Windows 10 streaming et FLAC sur DD / SMSL M500 / SPL Control 2 /2x Nuprime STA9 / Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
Alternativement un intégré FDA Nubert Nuconnect Xamp
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staffs Œuvres & Multimédia
Staffs Œuvres & Multimédia
 
Messages: 7909
Inscription Forum: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 17 Déc 2011 14:01

Merci!!!! Gentil, ça. :ohmg: :ohmg: :ohmg:
Fabi
Membre d'Honneur - Contributeur
Membre d'Honneur - Contributeur
 
Messages: 4232
Inscription Forum: 21 Nov 2010 23:39
Localisation: Sinsin
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message