Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Tout ce qui touche au Vinyle.

Coup de gueule sur la qualité des (nouveaux) vinyles

Message » 24 Jan 2021 16:51

Bonjour à tous,

Après des années à écouter du numérique, que ce soit sur QoBuzz, Spotify ou autre, j'avais envie de revenir au monde du vinyle pour avoir le plaisir d'écouter la musique avec plus d'attention, écouter un album en entier, voir l'album, toucher l'album, ... bref, être plus en contact avec la musique.

Quelle déception ...

Je me suis donc acheté une "bonne" platine vinyle (PRO-JECT DEBUT CARBON EVO 2M + PRO-JECT PHONO BOX MM DC) et j'ai acheté quelques disques vinyles.

J'étais loin de penser que la qualité de pressage soit si aléatoire. Des albums de "grands artistes" récents comme Adèle, Imagine Dragon sont quasi inaudibles tant la qualité est mauvaise.

Alors pourquoi ?

Pourquoi j'ai l'impression que tout le monde s'en fou de sortir des vinyles avec une qualité médiocre ? Les maisons de disques, les labels, les artistes, ... Pourquoi ?

Les artistes se plaingent du numérique mais quand on veut passer au physique la qualité nous le fait regretter ...

Voilà, je suis simplement un peu déçu par cette sensation que les maisons de disques nous sortent des vinyles car cela revient à la mode mais sans se soucier de la qualité et du respect du travail des artistes.

Raphaël
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Jan 2021 16:51

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Jan 2021 17:33

Je l'ai raconté sur un autre post, j'ai eu pour Noël un disque vinyle, j'ai donc rebranché ma platine vinyle et à la première lecture cela "gratte" déjà entre les morceaux! :o
Problème de fabrication ?
stephane092
 
Messages: 1958
Inscription Forum: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92
  • offline

Message » 24 Jan 2021 17:58

Oui, certains vinyles ont un bruit de fond important, d'autres n'ont pas de dynamique, l'enregistrement est plat (Ex : Coldplay - Viva La Vida), d'autres saturent ou ont de la distorsion (Ex : Adèle 21), ... Et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres malheureusement ...
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 18:23

Et c'était déjà comme ça dans les années 1970.... :zen:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56796
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Jan 2021 18:26

:mdr: :bravo:
le touriste
 
Messages: 8519
Inscription Forum: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • online

Message » 24 Jan 2021 19:22

Ben oui ! Il y a même de fortes chances pour que le pressage des 33 tours aujourd'hui soit plus sogné vu qu'ils sont fait dans des quantité beaucoup plus limitées qu'autrefois... :siffle: :siffle:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56796
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Jan 2021 19:37

Reste à savoir si cette industrie n'a pas perdu le savoir-faire de la grande époque?!
Mastering pour vinyle
Gravure des mères
Pressage
stephane092
 
Messages: 1958
Inscription Forum: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92
  • offline

Message » 24 Jan 2021 19:49

stephane092 a écrit:Reste à savoir si cette industrie n'a pas perdu le savoir-faire de la grande époque?!
Mastering pour vinyle
Gravure des mères
Pressage



Vu la qualité allant de déplorable à rarement remarquable des LP dans la plupart des pays à la grande époque du LP... On peut avoir des doutes sur l'âge d'or dont certains parlent beaucoup sans l'avoir connu.
Le LP était un produit de consommation de masse auquel on accordait peu de soin, sauf dans les séries de musique classique de luxe...


pour ce qui est du pressage, la qualité de la pâte prime sur tout...

Autrefois les nombreux invendus qui paraient au pilon étaient broyés pour être réutilisés pour le pressage...

Une machine était censée découper l'étiquette papier centrale... ce qui n'était évidemment pas fait toujours... et des bouts de papiers se retrouvaient parfois dans le nouveaux LP... du coup, on a fini pour faire des économies et ne pas se retrouver avec des LP rejetés en fin de presse... par imprimer l'étiquette directement sur le PVC...

Seuls les LP des séries luxe étaient pressés avec une pâte neuve... et voyaient les flans de pressages changés avant qu'ils ne soient usés... les autres étaient utilisés jusqu'à la corde...

Le CD ne connait pas ces problèmes là... et sa qualité ne varie pas entre le premier qui sort de la presse et le millième...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56796
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 24 Jan 2021 19:51

Le savoir-faire s'est très probablement perdu oui, surtout que les vinyles sont aujourd'hui pressés à partir d'une source numérique et non analogique ... Il n'y a que très peu de groupes, comme Daft Punk (par exemple) qui respectent le format analogique.
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 19:55

Depuis les années 80, certaines sources enregistrées sur les vinyles étaient déjà numériques!
AAD
ADD
DDD
stephane092
 
Messages: 1958
Inscription Forum: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:01

Le CD ne connait pas ces problèmes là... et sa qualité ne varie pas entre le premier qui sort de la presse et le millième...

@haskil, c'est sûr que le CD a beaucoup d'avantage mais je trouve que le vinyle à le charme d'une belle et grande pochette, sans compter le plaisir de le poser sur la platine et de lancer la lecture. Après, c'est assez personnel :D .
raphy3306
 
Messages: 34
Inscription Forum: 13 Nov 2013 22:17
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:04

haskil a écrit:
stephane092 a écrit:Reste à savoir si cette industrie n'a pas perdu le savoir-faire de la grande époque?!
Mastering pour vinyle
Gravure des mères
Pressage



Vu la qualité allant de déplorable à rarement remarquable des LP dans la plupart des pays à la grande époque du LP... On peut avoir des doutes sur l'âge d'or dont certains parlent beaucoup sans l'avoir connu.
Le LP était un produit de consommation de masse auquel on accordait peu de soin, sauf dans les séries de musique classique de luxe...


pour ce qui est du pressage, la qualité de la pâte prime sur tout...

Autrefois les nombreux invendus qui paraient au pilon étaient broyés pour être réutilisés pour le pressage...

Une machine était censée découper l'étiquette papier centrale... ce qui n'était évidemment pas fait toujours... et des bouts de papiers se retrouvaient parfois dans le nouveaux LP... du coup, on a fini pour faire des économies et ne pas se retrouver avec des LP rejetés en fin de presse... par imprimer l'étiquette directement sur le PVC...

Seuls les LP des séries luxe étaient pressés avec une pâte neuve... et voyaient les flans de pressages changés avant qu'ils ne soient usés... les autres étaient utilisés jusqu'à la corde...

Le CD ne connait pas ces problèmes là... et sa qualité ne varie pas entre le premier qui sort de la presse et le millième...


J'ai quelques dizaines de vinyles des années 70/80, toujours utilisés avec soin, tous ne sont pas excellents, mais en moyenne je ne les trouve pas ridicules par rapport à certains CD et SACD...
PAT 94
 
Messages: 13196
Inscription Forum: 05 Oct 2005 18:29
Localisation: Le Plessis Trévise/94France
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:12

et les disques voilés avec le trou mal centré ?
(je ne parle pas des femmes musulmanes, je vous vois déjà arriver :lol: )
le touriste
 
Messages: 8519
Inscription Forum: 31 Juil 2005 13:13
Localisation: rp 77
  • online

Message » 24 Jan 2021 20:15

:mdr:
52gege
 
Messages: 2577
Inscription Forum: 13 Fév 2009 14:25
  • offline

Message » 24 Jan 2021 20:17

Moi aussi j'ai été très déçu par une platine Debut Carbon, mais avec de vieux disques. Je les avais mis au placard pendant deux ou trois bonnes dizaines d'années, mais j'ai été très étonné des craquements voire des sauts de sillon dont je ne me souvenais pas. Trois jours après le moteur de la Pro-Ject m'a lâché, j'ai fait changer la platine, la nouvelle crachotait tout autant, mais en plus rajoutait un bourdonnement dès que le plateau tournait.

Je l'ai aussi rendue et j'ai pris une TEAC TN550. J'ai retrouvé le son de mes vieux disques, plus ou moins tels que je m'en souvenais, plus de sauts ni de crachouillis. Enfin si un peu, bien sûr, mais bien moins que sur les deux autres.

J'en conclus que les Pro-Ject sont très surestimées...

En revanche oui, il ne faut pas trop fantasmer sur le son des 33 tours, et prendre avec de longues pincettes tout ce qu'on lit partout sur le fameux son vinyle. C'est pas fameux et ça ne l'a jamais été. Je suis heureux d'avoir gardé mes disques d'époque, et de les écouter, j'en ai pas mal qui n'ont jamais été édités sur CD. Mais je n'achèterais de 33T neuf pour rien au monde... Surtout aux prix grotesques pratiqués de nos jours.
Dernière édition par Salvador Hard-on le 24 Jan 2021 22:00, édité 1 fois.
Salvador Hard-on
 
Messages: 739
Inscription Forum: 14 Nov 2012 17:28
  • offline


Retourner vers Le monde du Vinyle