Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Les Processeurs Vidéo (Scaler, Désentrelaceur, Enhancer) et tous les appareils traitant l'image (y compris les ampli HC)

scalers, explications, compensation de mouvement

Message » 18 Sep 2009 17:19

fafa a écrit:
Faut pas pousser ! Voire du judder avec un bon processing vidéo il faut le chercher !
Y'a pas de secret.
Si le judder ne se voit pas, c'est qu'il y a un compensateur de mouvement.... Même petit. :wink:

Pas du tout !Simplement un bon algo de désentelacement (cf VXP, ou fli2300/2310 avec DCDI forcé sur ON)

J'ai déjà remarqué que, suivant les lecteurs, désentrelaceurs, diffuseur...etc... la fluidité n'était pas toujours la même. Et ce, sans même parler de DNM, qui est un "super fluidifiant" bien visible.

60 i/s ça n'existe ni sur DVD, ni sur BD, ni en diffusion broadcast.
J'imagine qu'une bête retransmission sportive US doit être en 60i/s, comme chez nous en 50i/s.
NON c'est du 30 images seconde, soit 60 demie trames, chez nous 25 images seconde soit 50 demie trames.
Pour comprendre le fonctionnement du désentrelacement il faut commencer par différencier les images des demie trames.


Et lorsqu'il s'agit d'une émission d'origine 30i/s ??? tu penses vraiment que le 2:2 tout bête est suffisant ?
Ben non et même dans le cas d'un Pal speedup il peut y avoir des erreurs de désentrelacement.
A titre d'exemple cf le thread du EDGE.

Transformer du 30i/s en 60i/s, en respectant les saccades d'origine du 30i/s, un bête 2.2pd suffit (apparairement des trames et doublement des images)
Déjà sur la base de 60hz, donc NTSC on ne parle pas de 2:2, c'est réservé au PAL.
Pas saccades, mais cadences, et c'est pas aussi simple que tu le dis car dans le cas du 3:2 ou autre cadences non simplement apairable il faut d'abord que le désentrelaceur comprenne la cadence pour exclure les demie trames en trop et ne garder que les demie trames à réassembler. Ensuite il lui faut multiplier les trames correctement pour garder un aspect fluide. C'est dans ce domaine qu'un désentrelaceur donnera un rendu plus fluide qu'un autre.

Maintenant, je ne sais pas pourquoi certains désentrelaceurs se plantent bêtement sur des trucs aussi simples...
Parceque dans la structure de ton singal, même sur du PAL le bon apairage de demie trame n'est pas aussi simple qu'un 2:2 issu d'une émission TV respectant parfaitement cette cadence d'un bout à l'aautre de la chaine.
Si on le bloque en mode film 2.2pd et si les trames ne sont pas inversées à la source, normalement, ça roule tout seul.
Non, pas du tout, c'est valable que dans certain cas. Tous les désentrelaceurs ne se comporteraont pas de la même manière.
Il n'y a pas que le mode film ou vidéo, il y a une multitude de cadences existante + le cadence mixte.
Passer du 60i vers 60p ou 50i vers 50p dépend aussi de l'origine du programme, ce n'est pas aussi simple que tu le pense.
Ah? Perso, je vois pas trop (à part le 23,97 américain qui n'est pas tout à fait identique à celui du Japon, je crois, c'est la fréquence du signal, rien à voir avec les cadences. De plus le 24p, 23.97 US est identique à celui du Japon. il y a une différence au niveau NTSC en terme de luminance, 7.5IRE pou l'un et 0 pour l'autre. par contre oui du 23.97 sera forcément une cadence film. Mais on parlait surtout de la diffusion TV sur laquelle on est toujours en 50hz chez nous et 60hz aux USA ).
Ca c'était un autre problème, celui d'analyse des cadences et la capacité à rester dans le bon mode (ce qui avait fait le succès de la SIL504). Encore une fois il n'y a pas que le mode film et le mode vidéo.
Y'a quoi d'autres? Je vois pas... Fais un tour sur le thread des benchmark HQV et tu auras une idée de ce qui existe
A part les jeux video, qui peuvent avoir des saccades aléatoires et donc des trames bizarres (parfois, ils n'arrivent pas à respecter la cadence du diffuseur cadence du diffuseur????? le diffuseur pilote sa dalle ou sa matrice en suivant ce que lui donne 1 son processing vidéo puis si le circuit est additionnel le traitement du pilote, ce qui créé du tearing, sorte de coupure graphique au milieu de l'écran). Le tearing peut se manisfester ailleurs sur l'écran, c'est pas une règle, cela dépend.
Fais un tour sur le thread des benchmark HQV et tu auras une idée de ce qui existe

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Sep 2009 17:19

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Sep 2009 17:40

Pas du tout !Simplement un bon algo de désentelacement (cf VXP, ou fli2300/2310 avec DCDI forcé sur ON)
Bien vu. C'est un reverse 3.2pd. Tous les désentrelaceurs ne savent pas le faire.
De plus, ça ne modifie pas ce que j'ai constaté : tous les lecteurs, diffuseurs...etc... n'ont pas la même fluidité. Certains sont un poil plus fluide que le cinema.

NON c'est du 30 images seconde, soit 60 demie trames, chez nous 25 images seconde soit 50 demie trames.
Pour comprendre le fonctionnement du désentrelacement il faut commencer par différencier les images des demie trames.
Heu... Tu m'inquiètes. Tu ne connais pas le mode video??? :o
Le mode video part du principe que les 50 ou 60 trames ne proviennent pas de 25 ou 30 images différentes mais bel et bien de 50 ou 60 images différentes.
Ainsi, on n'a JAMAIS d'image complète.
Un désentrelaceur en mode video doit donc créer des lignes de toute pièce. Et ça se rapproche quelque peu d'un scaling du coup.
Un très bon désentrelaceur video analysera les trames passées pour en déterminer une meilleure interpollation.


Déjà sur la base de 60hz, donc NTSC on ne parle pas de 2:2, c'est réservé au PAL.
C'est réservé à tout appairage double.
Pas saccades, mais cadences, et c'est pas aussi simple que tu le dis car dans le cas du 3:2 ou autre cadences non simplement apairable il faut d'abord que le désentrelaceur comprenne la cadence pour exclure les demie trames en trop et ne garder que les demie trames à réassembler. Ensuite il lui faut multiplier les trames correctement pour garder un aspect fluide. C'est dans ce domaine qu'un désentrelaceur donnera un rendu plus fluide qu'un autre.
Multiplier correctement, dans le but d'avoir un rendu plus fluide, ça te rappelle pas un procédé que j'apprécie particulièrement? :wink:
Sans pour autant tombé dans le "super fluidifiant", effectivement, beaucoup de procédés ne proposent pas la même fluidité.
Parceque dans la structure de ton singal, même sur du PAL le bon apairage de demie trame n'est pas aussi simple qu'un 2:2 issu d'une émission TV respectant parfaitement cette cadence d'un bout à l'aautre de la chaine.
Justement, je constate souvent sur la TNT que la cadence est parfois inversée. Et je l'ai remarqué sur plusieurs diffuseurs...
cadence du diffuseur????? le diffuseur pilote sa dalle ou sa matrice en suivant ce que lui donne 1 son processing vidéo puis si le circuit est additionnel le traitement du pilote
Le diffuseur, surtout un CRT, a une cadence qui est fixée, certes, par la source, mais qu'il ne peut faire varier ensuite.
Quand il y a du tearing, c'est tout simplement que la carte graphique de la console n'a pas eu le temps de calculer la nouvelle image, alors que la TV est dessus. Résultat, pour ne pas planter, la carte graphique renvoie la précédente image. Et en cours de route, la CG rebascule sur la "nouvelle" image.
Ca créé une cassure à l'écran, jonction entre les deux images.

Tu as le lien pour le Bench. Merci. :wink:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 18:10

fafa a écrit:
Pas du tout !Simplement un bon algo de désentelacement (cf VXP, ou fli2300/2310 avec DCDI forcé sur ON)
Bien vu. C'est un reverse 3.2pd. Tous les désentrelaceurs ne savent pas le faire.
De plus, ça ne modifie pas ce que j'ai constaté : tous les lecteurs, diffuseurs...etc... n'ont pas la même fluidité. Certains sont un poil plus fluide que le cinema.

NON c'est du 30 images seconde, soit 60 demie trames, chez nous 25 images seconde soit 50 demie trames.
Pour comprendre le fonctionnement du désentrelacement il faut commencer par différencier les images des demie trames.
Heu... Tu m'inquiètes. Tu ne connais pas le mode video??? :o
Le mode video part du principe que les 50 ou 60 trames ne proviennent pas de 25 ou 30 images différentes mais bel et bien de 50 ou 60 images différentes.
Ainsi, on n'a JAMAIS d'image complète.
Un désentrelaceur en mode video doit donc créer des lignes de toute pièce. Et ça se rapproche quelque peu d'un scaling du coup.
Un très bon désentrelaceur video analysera les trames passées pour en déterminer une meilleure interpollation.
Non et c'est le principe de l'entrelacé, la structure de la vidéo est une succession de demie trames.
Par exemple le 480i n'est pas constitué de trames de 720x480 mais de trames de 720x240 lignes paires et impaires. A l'affichage on a donc 720x480i i pour interlaced.
Le 480p est une succession de trame de 720x480, donc trame pleine ou image dans le jargon. En NTSC le 60i film est une successions de demie trame issue d'un signal film soit 24 image seconde (nécessité du 3:2), le 60i vidéo est 60 demie trames issue d'un enregistrement à 30 images seconde.
C'est le principe de l'entrelacé : succession de demie trames paire et impaire, même le nom est explicite !
Tu confonds peut être avec le 240p des jeux vidéo old school



Déjà sur la base de 60hz, donc NTSC on ne parle pas de 2:2, c'est réservé au PAL.
C'est réservé à tout appairage double.
Non en NTSC le bon processing est 3:3 (dans une seconde il y a davantage de demie trame qu'en PAL)
Pas saccades, mais cadences, et c'est pas aussi simple que tu le dis car dans le cas du 3:2 ou autre cadences non simplement apairable il faut d'abord que le désentrelaceur comprenne la cadence pour exclure les demie trames en trop et ne garder que les demie trames à réassembler. Ensuite il lui faut multiplier les trames correctement pour garder un aspect fluide. C'est dans ce domaine qu'un désentrelaceur donnera un rendu plus fluide qu'un autre.
Multiplier correctement, dans le but d'avoir un rendu plus fluide, ça te rappelle pas un procédé que j'apprécie particulièrement? :wink:
Le fait de doubler les images ne rend pas plus fluide, ce que fait le DNM (et tout autre circuit de compensation de mouvement) c'est créer des trames intermédiaires et les insérer aux bons endroits.
Sans pour autant tombé dans le "super fluidifiant", effectivement, beaucoup de procédés ne proposent pas la même fluidité.
Parceque dans la structure de ton singal, même sur du PAL le bon apairage de demie trame n'est pas aussi simple qu'un 2:2 issu d'une émission TV respectant parfaitement cette cadence d'un bout à l'aautre de la chaine.
Justement, je constate souvent sur la TNT que la cadence est parfois inversée. Et je l'ai remarqué sur plusieurs diffuseurs...
cadence du diffuseur????? le diffuseur pilote sa dalle ou sa matrice en suivant ce que lui donne 1 son processing vidéo puis si le circuit est additionnel le traitement du pilote
Le diffuseur, surtout un CRT, a une cadence qui est fixée, certes, par la source, mais qu'il ne peut faire varier ensuite.
Quand il y a du tearing, c'est tout simplement que la carte graphique de la console n'a pas eu le temps de calculer la nouvelle image, alors que la TV est dessus. Résultat, pour ne pas planter, la carte graphique renvoie la précédente image. Et en cours de route, la CG rebascule sur la "nouvelle" image.
Ca créé une cassure à l'écran, jonction entre les deux images.
Le tearing n'existe pas que pour les jeux vidéo ! C'est un artefact constaté dans d'autre cas !

Tu as le lien pour le Bench. Merci. :wink:
http://www.homecinema-fr.com/forum/viewtopic.php?f=1258&t=29854583 faignant ! :mdr:

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Sep 2009 18:30

fafa a écrit:
jacko a écrit:
alfa a écrit:on fera le ménage ce soir dans ce sujet créé par Alex :oops:


Bah on en a profiter pour expliquer l'intérêt d'un scaler entre deux !!!

Et puis, c'est quand même assez passionnant d'éhcnager sur ce sujet, mine de rien.


bien évidemment :wink:

nous n'allons pas être l'opprobre du Staff :mdr: on ne va tout de même pas donner le mauvais exemple faire ce qu'on reproche parfois à certains
donc je vais faire le nécessaire pour que tout ça reste mais dans un autre sujet

et puis ça meuble pendant que Richard creuse :wink:



fafa a écrit:.....Et puis, c'est quand même assez passionnant d'éhcnager sur ce sujet, mine de rien.

ces échanges t'épuisent fafa :lol:
alfa
 
Messages: 13830
Inscription: 27 Avr 2003 14:33
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 18 Sep 2009 18:37

Et pas que lui :mdr:
joke

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Sep 2009 18:45

.....
alfa
 
Messages: 13830
Inscription: 27 Avr 2003 14:33
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 18 Sep 2009 19:07

Non et c'est le principe de l'entrelacé, la structure de la vidéo est une succession de demie trames.
Par exemple le 480i n'est pas constitué de trames de 720x480 mais de trames de 720x240 lignes paires et impaires. A l'affichage on a donc 720x480i i pour interlaced.
Le 480p est une succession de trame de 720x480, donc trame pleine ou image dans le jargon. En NTSC le 60i film est une successions de demie trame issue d'un signal film soit 24 image seconde (nécessité du 3:2), le 60i vidéo est 60 demie trames issue d'un enregistrement à 30 images seconde.
C'est le principe de l'entrelacé : succession de demie trames paire et impaire, même le nom est explicite !
Tu confonds peut être avec le 240p des jeux vidéo old school
Tu pars du principe qu'il faut deux trames pour faire une image.
Ceci est communément admis et pourtant, ce n'est vrai que dans le cas du mode film.
Car en mode film, prenons le cas simple du PAL speedup 2.2pd :
- la trame 1 correspond à la moitié de l'image 1.
- la trame 2 correspond à la deuxième moitié de l'image 1.
=> On appaire les deux trames : HOP! On récupère l'image complète.
Cela est vrai car les deux trames (impaires et paires) proviennent bien de la même image.

En mode video, c'est différent et nettement plus complexe.
La trame 1 est issue de l'image 1.
la trame 2 est issue de l'image 2.
=> On a JAMAIS d'image complète....
Avantage : c'est super fluide (cas des retransmissions sportives, documentaires, jeux video... etc...), puisque l'on est alors en 50 ou 60 i/s et non à moitié moins (ce qui serait saccadé).
Voilà pourquoi il y a un désentrelacement de type video qui ne doit SURTOUT PAS appairer les trames. Car s'il le fait, ça créé de gros effets de peigne (les deux trames appairées étant issues de deux images différentes).
Non en NTSC le bon processing est 3:3 (dans une seconde il y a davantage de demie trame qu'en PAL)
Là, je vois pas du tout.
Un 3.3pd, s'il existait, voudrait dire qu'il faut 3 trames pour faire une image. On serait donc à 20i/s en 60hz. Ca peut être pratique pour faire du stroboscope, mais pour le reste, c'est franchement insuffisant! :mdr:
Le fait de doubler les images ne rend pas plus fluide, ce que fait le DNM (et tout autre circuit de compensation de mouvement) c'est créer des trames intermédiaires et les insérer aux bons endroits.
Bien sûr. Et vu les différences de fluidité qu'il peut y avoir d'un matos ) un autre (en dehors de tout DNM revendiqué par le constrcuteur), c'est bien qu'il y a un "truc".
Demande à DJDactylo, par exemple, qui a acheté une Pana BD50 après avoir eu la PS3. Sur les travellings, d'après lui, l'apport de la Pana a été flagrant.
On n'est cependant pas au niveau d'un vrai DNM, c'est clair.
Le tearing n'existe pas que pour les jeux vidéo ! C'est un artefact constaté dans d'autre cas !
Probablement. Je ne l'ai jamais vu ailleurs, perso. Et je vois pas trop comment il pourrait y en avoir ailleurs.
Car le tearing, c'est quand même un gros défaut de manque de capacité de calcul video...



Merci. :wink:
Dernière édition par Fafa le 18 Sep 2009 19:15, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 19:09

Et merci pour la division du sujet, Alfa. :wink:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 20:50

fafa a écrit:
Non et c'est le principe de l'entrelacé, la structure de la vidéo est une succession de demie trames.
Par exemple le 480i n'est pas constitué de trames de 720x480 mais de trames de 720x240 lignes paires et impaires. A l'affichage on a donc 720x480i i pour interlaced.
Le 480p est une succession de trame de 720x480, donc trame pleine ou image dans le jargon. En NTSC le 60i film est une successions de demie trame issue d'un signal film soit 24 image seconde (nécessité du 3:2), le 60i vidéo est 60 demie trames issue d'un enregistrement à 30 images seconde.
C'est le principe de l'entrelacé : succession de demie trames paire et impaire, même le nom est explicite !
Tu confonds peut être avec le 240p des jeux vidéo old school
Tu pars du principe qu'il faut deux trames pour faire une image.
Ceci est communément admis et pourtant, ce n'est vrai que dans le cas du mode film.
Car en mode film, prenons le cas simple du PAL speedup 2.2pd :
- la trame 1 correspond à la moitié de l'image 1.
- la trame 2 correspond à la deuxième moitié de l'image 1.
=> On appaire les deux trames : HOP! On récupère l'image complète.
Cela est vrai car les deux trames (impaires et paires) proviennent bien de la même image.

En mode video, c'est différent et nettement plus complexe.
La trame 1 est issue de l'image 1.
la trame 2 est issue de l'image 2.
=> On a JAMAIS d'image complète....
Avantage : c'est super fluide (cas des retransmissions sportives, documentaires, jeux video... etc...), puisque l'on est alors en 50 ou 60 i/s et non à moitié moins (ce qui serait saccadé).
Voilà pourquoi il y a un désentrelacement de type video qui ne doit SURTOUT PAS appairer les trames. Car s'il le fait, ça créé de gros effets de peigne (les deux trames appairées étant issues de deux images différentes).
Sur ce schéma il ne pourrait pas y avoir de combing (qui résulte d'un mauvais appairage) mais une perte de résolution ... tu fais erreur.
Il arrive d'avoir du combing sur des programme en bad edit mais pas de perte de résolution. Le désentrelacement est en amont du scaling et ne crée pas de lignes suplémentaires.
Sur du NTSC les programme de type vidéo soont plus fluide car il y a 5 images seconde en plus.
En PAL je ne trouve pas la TV plus fluide qu'un film en PAL speedup qui subirait les même traitements

Non en NTSC le bon processing est 3:3 (dans une seconde il y a davantage de demie trame qu'en PAL)
Là, je vois pas du tout.
Un 3.3pd, s'il existait, voudrait dire qu'il faut 3 trames pour faire une image. On serait donc à 20i/s en 60hz. Ca peut être pratique pour faire du stroboscope, mais pour le reste, c'est franchement insuffisant! :mdr:
Première page http://www.lumagen.com/docs/VisionHDQ_U ... 3-9-07.pdf
http://www.afterdawn.com/glossary/terms/33_pulldown.cfm
Autant pour moi c'est un cadence lock pour désentrelacer le mode film en 72Hz

Le fait de doubler les images ne rend pas plus fluide, ce que fait le DNM (et tout autre circuit de compensation de mouvement) c'est créer des trames intermédiaires et les insérer aux bons endroits.
Bien sûr. Et vu les différences de fluidité qu'il peut y avoir d'un matos ) un autre (en dehors de tout DNM revendiqué par le constrcuteur), c'est bien qu'il y a un "truc".
Demande à DJDactylo, par exemple, qui a acheté une Pana BD50 après avoir eu la PS3. Sur les travellings, d'après lui, l'apport de la Pana a été flagrant.
Ca démontre bien ce que je dis, entre deux désentrelaceur on a pas la même fluidité et pourtant il n'y a pas de compensation de mouvement dans l'équation.
On n'est cependant pas au niveau d'un vrai DNM, c'est clair.
Le tearing n'existe pas que pour les jeux vidéo ! C'est un artefact constaté dans d'autre cas !
Probablement. Je ne l'ai jamais vu ailleurs, perso. Et je vois pas trop comment il pourrait y en avoir ailleurs.
Car le tearing, c'est quand même un gros défaut de manque de capacité de calcul video...
Non une erreur de désentrelacement.
Pour l'historique le VP50 avait un défaut de tearing sur l'IVTC sortie 24Hz, ce qui a été corriger par la suite.
Ce n'est qu'un exemple de comment et pourquoi on peut avoir du tearing.




Merci. :wink:

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Sep 2009 21:12

Sur ce schéma il ne pourrait pas y avoir de combing (qui résulte d'un mauvais appairage) mais une perte de résolution ... tu fais erreur.
Il arrive d'avoir du combing sur des programme en bad edit mais pas de perte de résolution. Le désentrelacement est en amont du scaling et ne crée pas de lignes suplémentaires.
Sur du NTSC les programme de type vidéo soont plus fluide car il y a 5 images seconde en plus.
En PAL je ne trouve pas la TV plus fluide qu'un film en PAL speedup qui subirait les même traitements
On va pas essayer de se convaincre davantage. :wink: (quoique! :lol: )
Mais je t'assure que ce que j'ai dit est juste. :idee:
Renseigne-toi, tu verras, par exemple, que des jeux video en 60i/s, c'est pas arrivé depuis le HDMI en 1080p60. Ca existe depuis... toujours. :wink: (au moins depuis l'arrivée des consoles).
Et regarde un match de foot : c'est SUPER fluide. C'est du 50i/s et pourtant, c'est bien en 50hz entrelacé. :wink:

Ca démontre bien ce que je dis, entre deux désentrelaceur on a pas la même fluidité et pourtant il n'y a pas de compensation de mouvement dans l'équation.
Heu... je vois pas trop ce que ça démontre justement. :wink:
Non une erreur de désentrelacement.
Pour l'historique le VP50 avait un défaut de tearing sur l'IVTC sortie 24Hz, ce qui a été corriger par la suite.
Ce n'est qu'un exemple de comment et pourquoi on peut avoir du tearing.
Là encore, c'est aberrant d'avoir de telles erreurs sur du désentrelacement. Ca me ferait enrager d'avoir un truc pareil.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 22:11

fafa a écrit:
Sur ce schéma il ne pourrait pas y avoir de combing (qui résulte d'un mauvais appairage) mais une perte de résolution ... tu fais erreur.
Il arrive d'avoir du combing sur des programme en bad edit mais pas de perte de résolution. Le désentrelacement est en amont du scaling et ne crée pas de lignes suplémentaires.
Sur du NTSC les programme de type vidéo soont plus fluide car il y a 5 images seconde en plus.
En PAL je ne trouve pas la TV plus fluide qu'un film en PAL speedup qui subirait les même traitements
On va pas essayer de se convaincre davantage. :wink: (quoique! :lol: )
Mais je t'assure que ce que j'ai dit est juste. :idee:
Renseigne-toi, tu verras, par exemple, que des jeux video en 60i/s, c'est pas arrivé depuis le HDMI en 1080p60. Ca existe depuis... toujours. :wink: (au moins depuis l'arrivée des consoles).
Oui c'est ce que j'ai évoqué avant avec le 240p ... renseigne toi aussi sur ce point !
Et regarde un match de foot : c'est SUPER fluide. C'est du 50i/s et pourtant, c'est bien en 50hz entrelacé. :wink:
C'est pas filmé de la même manière, pas les même cam ... parles en à un professionnel qui fourni des cam pour la TV il t'expliquera mieux que moi (moi j'ai pas tout compris les explications ... pourtant je vais chaque année à la soirée porte ouverte de IEC-ASV Nice, qui est à Mandelieu (va comprendre).
Autre exemple la super fluidité de "Vidocq" cam numérique ou même une scène du générique de "Torchwood" ultra fluide en comparaison avec l'épisode de la série.
La fluidité dépend aussi du matos utilisé lors de la prise



Ca démontre bien ce que je dis, entre deux désentrelaceur on a pas la même fluidité et pourtant il n'y a pas de compensation de mouvement dans l'équation.
Heu... je vois pas trop ce que ça démontre justement. :wink:
Mais bien sur que si et c'est évident !
Deux désentralaceurs différents sur du 480i vers 480p (ne parlons pas du 576i sur lequel les résultats sont beaucoup plus proche) avec un rendu final affichant une fluidité différente et sans compensation de mouvement.
Cela démontre que d'un algo à un autre le processing et n'a pas la même performance. Donc d'une technologie à l'autre même si on fait toujours du 3:2 pulldown le traitement n'est pas identique, l'application du 3:2 inverse est donc différente.
En PAL le problème est identique, d'un désentrelaceur à un autre on peut ne pas avoir les même artefacts.
Exemple de mon ancienne TV box de club-internet faite par Microsoft, incapable de faire un désentrelacement correcte ! Les même chaines maintenant avec ma 9box (à base de Sigma Design) tout passe impec et le EDGE par dessus améliore encore les choses (mode game ON j'ai plus aucun artefacts)


Non une erreur de désentrelacement.
Pour l'historique le VP50 avait un défaut de tearing sur l'IVTC sortie 24Hz, ce qui a été corriger par la suite.
Ce n'est qu'un exemple de comment et pourquoi on peut avoir du tearing.
Là encore, c'est aberrant d'avoir de telles erreurs sur du désentrelacement. Ca me ferait enrager d'avoir un truc pareil.
C'est simplement une erreur dans l'algo, l'avantage dans cet exemple est que la machine est à base de FPGA et que tout est reprogrammable, cela à permis de corriger le défaut.
Parfois une simple maj firmware sur une architecture ASIC suffit.
Et puis c'est pas si aberrant IVTC vers 24p sur du 480i et 1080i mode film étant le dernier type de désentrelacement ayant été ajouter dans les modes de processing. C'est apparu avec la VXP et les solutions HQV, c'est pas si vieux.

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Sep 2009 22:24

Oui c'est ce que j'ai évoqué avant avec le 240p ... renseigne toi aussi sur ce point !

Je sais pas ce qu'est le 240p. Mais clairement, le 60 ou 50i/s en progressif ou entrelacé, ça existe depuis "toujours" et encore aujourd'hui.
Une bête PS1 sort du 60 image par seconde sur certains jeux.
Or, d'après ce que tu expliques (l'absolu nécessité d'avoir 2 trames pour faire une image), la PS1 ne peut donc pas sortir du 60i/s
Diantre : comment fait-elle? :lol:

De plus, si tu réflechis : techniquement, y'a aucun souci à ce que les deux trames soient issus d'images différentes. Il suffit que ce soit fait comme ça à la captation : les trames étant enregistrées alternativement, elles ne peuvent capter la même image.
C'est ce que fait n'importe quel camescope à K7 VHS.
Pire, sur une VHS, les différentes lignes étant enregistrées les unes après les autres : chaque ligne est issue d'une image différente. :wink:


C'est pas filmé de la même manière, pas les même cam ... parles en à un professionnel qui fourni des cam pour la TV il t'expliquera mieux que moi (moi j'ai pas tout compris les explications ... pourtant je vais chaque année à la soirée porte ouverte de IEC-ASV Nice, qui est à Mandelieu (va comprendre).
Autre exemple la super fluidité de "Vidocq" cam numérique ou même une scène du générique de "Torchwood" ultra fluide en comparaison avec l'épisode de la série.
La fluidité dépend aussi du matos utilisé lors de la prise
Le foot, et autres documentaires...etc... sont surtout filmés en 50 ou 60 images par seconde.
Voilà pourquoi beaucoup décrient le DNM comme étant un procédé type "camescope" ou"documentaire" ou "sitcom" (car un camescope, ça filme en fluide).
Vidocq n'est pas franchement plus fluide qu'un autre film. Il est toujours limité par les insuffisances du 24p.
On peut diminuer le ressenti des saccades soit par du flou, soit par une baisse de contraste (typiquement, les scènes sombres).
Il est vrai que les effets numériques "floutants" sont assez performants pour diminuer les saccades.

Sincérement, si tu as des contacts dans le monde de la TV, demande leur le nombre d'IPS de leur matos. Tu seras surpris.
Le mode video existe depuis "toujours". :wink:
Mais bien sur que si et c'est évident !
Deux désentralaceurs différents sur du 480i vers 480p (ne parlons pas du 576i sur lequel les résultats sont beaucoup plus proche) avec un rendu final affichant une fluidité différente et sans compensation de mouvement.
Cela démontre que d'un algo à un autre le processing et n'a pas la même performance. Donc d'une technologie à l'autre même si on fait toujours du 3:2 pulldown le traitement n'est pas identique, l'application du 3:2 inverse est donc différente.
En PAL le problème est identique, d'un désentrelaceur à un autre on peut ne pas avoir les même artefacts.
Exemple de mon ancienne TV box de club-internet faite par Microsoft, incapable de faire un désentrelacement correcte ! Les même chaines maintenant avec ma 9box (à base de Sigma Design) tout passe impec et le EDGE par dessus améliore encore les choses (mode game ON j'ai plus aucun artefacts)
Quand tu en arrives à avoir une meilleure fluidité qu'au cinema, y'a forcément un "truc" qu'une simple multiplication ou bon apairage des trames. :wink:

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 23:09

C'est pas bien grave tous ça ....
Commence déjà par t'informer sur le RGB 240p des anciennes consoles (mode de sortie aussi de la PS1) on reparlera du reste lorsque tu te sortiras un peu la tête du DNM ...

La configuration dans mon profil


Tout peut se mesurer et se calibrer du moment qu'on dispose des bons outils.
Avatar de l’utilisateur
jacko
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
Administrateur Suppléant de l'Association & Relations PROs
 
Messages: 33778
Inscription: 12 Juin 2002 12:45
Localisation: Antibes
  • offline

Message » 18 Sep 2009 23:12

Renseigne toi également. :wink:

Sincèrement, je ne pensais pas qu'on puisse ne pas connaitre le mode video, quand on s'y connait comme toi en scaler/désentrelaceur.
Le mode video, c'est une des bases de la video au sens général, et du désentrelacement mode video en particuliers. Ne serait-ce que sur le forum, tu trouveras quantité d'infos qui corroboreront mes dires.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline

Message » 18 Sep 2009 23:16

Tiens, sans chercher bien loin, on trouve facilement des explications sur le mode video. :wink:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Entrelacement
Il faut faire ici la distinction entre la diffusion d’un enregistrement sur pellicule (télécinéma) et la prise de vue vidéo :


Lorsque l’on filme en direct ou que l’on retransmet un enregistrement vidéo, on capte une trame toutes les 0,02 secondes, les deux trames successives transmises ne correspondent donc pas au même instant[3], pas à la même image, on a donc 50 demi-images par seconde, et non pas 25 images complètes: la première correspondant à la trame des lignes impaires (1 à 575) et l’autre des lignes paires (de 2 à 576), « l’image paire » étant enregistrée 1/50ième de seconde après « l’image impaire » et donc dans les mouvements rapides la ligne 2 est décalée par rapport à la première.

La configuration dans mon profil


Full HD, 3D, 4K, HDR... : OK --- Fluidité : pas OK ! C'est pour quand à la fin ???
Avatar de l’utilisateur
Fafa
Staff Home-Cinéma
Staff Home-Cinéma
 
Messages: 74034
Inscription: 14 Aoû 2003 9:50
Localisation: 77 et Ô Touuuulouuuse
  • offline


Retourner vers Processeurs Vidéo