Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bobo le Chat, Jacc, superduke et 19 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Manière simple d'écouter de musique dématérialisée

Message » 14 Juin 2019 16:28

Bon moi j'ai résolu le problème, je navigue 99% du temps dans une arborescence perso de dossiers :mdr:
Pour le classique ça me permet d'avoir X niveaux, ce qui n'est pas possible avec le tag de genre.
J'ai en gros repris le classement que j'avais avec mes cds physiques, et j'ai raffiné. Du coup c'est assez rapide pour retrouver un album...
Et pour les tags, c'est donc surtout le titre qui m'intéresse.
ssebs
 
Messages: 920
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Juin 2019 16:28

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Juin 2019 16:51

ssebs a écrit:
Fcesco a écrit:
Ok, merci à toi.
Je commence à découvrir le milieu dématérialisé grâce à vous.
Du coup je suis allé sur son vidéo pour essayer de compléter vos infos
Pour bien faire et avoir qqch de bien:
Il faut que je déplace une prise télephonique
-> un peu de travaux en perspective

Il me faudrait un serveur audio qui pourrait ripper mes CD et les stocker (accès inernet obligatoire pour tagger les albums):
https://www.son-video.com/article/serve ... erver-2000
-> il y a assez de mémoire dessus
-> 990 euros

Un lecteur réseau pour exploiter ça et aussi accéder à du streaming
https://www.son-video.com/article/haute ... ature-noir
-> 1995 euros

La tablette, disons que je l'ai, mais le mieux serait un smartphone.
-> 500 euros? + abonnement à 15euros/mois (je suis chez free à 0 euros)

Un abonnement Qobuz
-> 20 ou 25 euros/mois

Au final, ça fait un sacré budget + un coût mensuel.
-> J'y vois quand même des intérêts (musique en réseau pour mes enfants, accès à sa musique partout via l'abonnement)

Au moins maitenant j'y vois (plus) clair.

Je crois que je vais être obligé d'acheter un smartphone
-> c'est plus possible sans, quelque soit le domaine (tu passes pour un has been)

Je vais déjà rapprocher ma prise tel de mes equipements HIFI/TV
-> Ce sera aussi bénéfique pour regarder la TV.

-> Pour le reste je vais y aller step by step.

Sinon TCP/IP, on rentre un peu dans mon domaine, c'est un protocole de transport de données du même niveau que UDP ou SCTP.
Et c'est pour ça que tout ça me saoûle! :mdr:

En résumé
Pour les possesseurs de CD, ça vaut le coup de les écouter.
Pour ceux qui n'en ont pas et se fichent de la qualité, leur smatphone et un abonnemet à 10 euros c'est OK.

Pour les audiophiles,
c'est un sacré coût le dématérialisé!
Pour écouter ce que j'écoute, la qualité ne sera pas meilleure qu'en CD, du moins je pense.
C'est un business juteux pour les fabricants et les boites qui fournissent la musique en ligne

Il y a certes des avantages, mais à quel prix.

Sur ce je vais m'écouter "Bridges to Babylon" des Stones en CD, un mauvais album parait-il :D . D'après les connaisseurs. Moi, jadore
Surtout un album que j'ai commencé à apprécier après 10 ou 15 écoutes. Chose que peu de gens vont faire en dématérialisé.
Une des chansons que j'aimais le moins ("Gunface") est devenue ma préférée, avec des paroles démentes!


Merci à vous tous!


Si tu tiens à avoir un rip dans une machine autonome, je pensais à un appareil qui fait "tout", par exemple: https://www.son-video.com/article/acces ... eristiques
C'est ce que padcost a cité ci-dessous, il répondra probablement aux questions d'ergonomie.
A vérifier quel est le filesystem d'un disque mis en interne. Ca permettrait d'éviter le nas...
Le cockail audio a des sorties numériques, au cas où tu préférerais le son du dac de l'ampli Atoll à celui du cocktail audio (affaire de goût).

Ca c'est si tu veux un appareil avec très peu de config.

Si tu peux faire un peu de mains dans le cambouis, comme Bigga69 vient de le rappeller, un pc "normal" suffit très bien pour faire la phase de rip, il faut juste de toute façon de la patience (en commençant par les cds les plus écoutés).
Et le dac de l'ampli Atoll est loin d'être mauvais! Avec cette solution de rip indépendant sur un ordi, voir les points 4 et 5) ci-dessus de Bigga69 pour des suggestions.
En utilisant le dac de l'ampli, pas besoin d'un lecteur réseau ultra haut de gamme, ce qui va être important c'est l'ergonomie qui doit convenir.

Pour le pilotage, pas besoin d'une tablette super hi-tech... Ca demande vraiment pas beaucoup de puissance.
Pour le smartphone c'est un autre sujet, mais aussi à 500€ faut avoir aussi de gros besoins, si c'est pour débuter avec un smartphone, vraiment pas indispensable de partir avec un tel budget.

J'ai pris le CocktailAudio X50D parce qu'il ne permettait pas seulement la lecture réseau, mais aussi le stockage. Au reste, je ne l'utilise essentiellement que comme un lecteur CD, pour le stockage, et les radios internet branché directement en USB sur le convertisseur des Kef LS50W. Pas encore d'abonnement réseau, j'achète toujours des CD qu'automatiquement je stocke. Je stocke aussi sur McBook Itunes + Audirvana.
La gestion des métadonnées Itunes reste insurpassée à mon avis, mais la configuration CocktailAudio est quand même assez pratique : freeDB avec Gracenote. Une gestion qui peut occasionner quelques tâtonnements au début, mais que l'on maîtrise assez vite. J'ai l'habitude du foutoir des "infos" musique classique, ça ne pose aucun problème. Les modifications éventuelles sont faciles. Utilisation avec télécommande ou Ipad+application propriétaire Novatron.
Au plan sonore : rigoureux, construit, sans fioriture : musical. Bon en lecture CD. Meilleur que le McBook+Audirvana connecté sur la même entrée USB. Voilà...
Dernière édition par padcost le 14 Juin 2019 16:57, édité 1 fois.
padcost
 
Messages: 2239
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Juin 2019 16:55

ssebs a écrit:Bon moi j'ai résolu le problème, je navigue 99% du temps dans une arborescence perso de dossiers :mdr:
Pour le classique ça me permet d'avoir X niveaux, ce qui n'est pas possible avec le tag de genre.
J'ai en gros repris le classement que j'avais avec mes cds physiques, et j'ai raffiné. Du coup c'est assez rapide pour retrouver un album...
Et pour les tags, c'est donc surtout le titre qui m'intéresse.


C'est pour les titres d'oeuvres que Musicbrainz est pénible par sa façon très "documentaliste" de titrer les oeuvres en respectant la langue originelle et un luxe de détails qui n'est pas utile. Car une bibliothèque musicale n'est pas une encyclopédie. Et donc il faut malheureusement savoir précisément ce que l'on recherche pour le trouver :mdr:

J'utilise - enfin les logiciels utilisés : je ne fais que remplir les cases -, le classement ordinaire pour la musique classique :

- compositeurs,
-oeuvres,
- interprètes
- nom de l'album
- genre

l'outil de recherche multi-critères intégré à Jriver, Itunes et Audirvana fait le reste... La fin annoncée d'Itunes sous Windows me désole...


itunes ayant le bon goût, si on coche la bonne case, de classer le dossier de chaque disque rippé ou acheté sur le HDD dans un dossier au nom de l'interprète principal du disque...

Si c'est une compilation, il faut cocher cette case et le disque sera rangé dans un dossier compilation...

Ce qui fait que mes fichiers sont sur le HDD rangés dans l'ordre des plages du CD dans un dossier qui est classé par ordre alphabébitique du nom de l'album dans un dossier général au nom de l'interprète principal... lui même rangé par ordre alphabétique dans le grand dossier de la discothèque Impeccable...

Quatre niveaux : un dossier général Musique qui contient un dossier par interprète principal qui contient des des dossiers à l'ordre alphabétique des albums qui contiennent les fichiers de chaque disque rangés par ordre des pistes...

Mais il faut réfléchir un peu beaucoup avant ou en tout cas au commencement de la dématérialisation :o sinon c'est le boxon... :hehe:

J'ai ainsi passé quelques heures à remettre d'aplomb des bibliothèques chez des amis et des membres de ma famille qui ne retrouvaient rien dans le bordel de leur bibliothèque ou tout était éclaté plage par plage...

Mais je connais des gens qui rangent eux mêmes dans des dossiers et vont chercher avec l'explorateur Windows ce qu'ils veulent écouter et le lisent avec VLC ou autre sans passer par un logiciel de gestion de bibliothèque... mais ils n'ont pas beaucoup de disques...

Quand on en a des milliers, ce n'est pas gérable

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52900
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Juin 2019 17:19

haskil a écrit:
Bigga69 a écrit:
Apparemment, et cela répondra peut être à ssebs, dans la version complete de DBPower Amp, il y a un logiciel de gestion de tags multiples. Je ne sais pas ce qui ça vaut, j'utilise MP3Tag sous Mac, après un Rip avec XLD, ce qui marche très bien.
De toutes façons, les tags, c'est une tannée.


ça ne vaut pas un clou ! Pour la musique classique tout du moins...

Outre que pas mal de disques ne sont pas reconnus quand ils sortent dans le commerce, il faut attendre plusieurs mois... ou tagger toi même plage, par plage, mais c'est une tannée et les soumettre ensuite pour que les autres en profitent...
Les tags qui remontent de Musicbrainz sont cuistres et inutilisables, ceux qui remontent de freedb sont minimaux et inutilisables tout autant...

Le meilleur outil de tags pour ce qui est de la rapidité, de l'ergonomie c'est Itunes qui a en plus la bonne idée de se connecter à gracenote qui est la meilleure base de données d'après mon expérience et expertise de la musique classique et celle d'apprendre l'orthographe de l'utilisateur... ce qui fait que tu n'as pas cinq Tchaikovski, trois Haendel, trois Scriabine, cinq Medtner différemment écrits... Idem des interprètes...

(Voilà pourquoi les machines qui ripent automatiquement font remonter tout et n'importe quoi... )


C'est sur que les base de données fournissent des infos inutilisables sans retouche. C'est quand même bien pratique pour les titres, même si je les rectifie systématiquement ou presque eux aussi (Majuscules, caractère de séparation oeuvre/mouvement ou dans un medley, etc...).
Je ne connais pas Gracenote, mais de toutes façons j'a établi une organisation de ma bibliothèque musicale telle que je retague tout au moment du trip ou juste après pour certaines infos. je crois que si on souhaite utiliser des tags, il faut y passer du temps, en réflexion tout d'abord sur la cohérence (Choisir une orthographe unique pour un compositeur par exemple, et s'y tenir), puis sur la saisi des tags.
Bigga69
 
Messages: 849
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 14 Juin 2019 17:36

haskil a écrit:
ssebs a écrit:Bon moi j'ai résolu le problème, je navigue 99% du temps dans une arborescence perso de dossiers :mdr:
Pour le classique ça me permet d'avoir X niveaux, ce qui n'est pas possible avec le tag de genre.
J'ai en gros repris le classement que j'avais avec mes cds physiques, et j'ai raffiné. Du coup c'est assez rapide pour retrouver un album...
Et pour les tags, c'est donc surtout le titre qui m'intéresse.


C'est pour les titres d'oeuvres que Musicbrainz est pénible par sa façon très "documentaliste" de titrer les oeuvres en respectant la langue originelle et un luxe de détails qui n'est pas utile. Car une bibliothèque musicale n'est pas une encyclopédie. Et donc il faut malheureusement savoir précisément ce que l'on recherche pour le trouver :mdr:

J'utilise - enfin les logiciels utilisés : je ne fais que remplir les cases -, le classement ordinaire pour la musique classique :

- compositeurs,
-oeuvres,
- interprètes
- nom de l'album
- genre

l'outil de recherche multi-critères intégré à Jriver, Itunes et Audirvana fait le reste... La fin annoncée d'Itunes sous Windows me désole...


itunes ayant le bon goût, si on coche la bonne case, de classer le dossier de chaque disque rippé ou acheté sur le HDD dans un dossier au nom de l'interprète principal du disque...

Si c'est une compilation, il faut cocher cette case et le disque sera rangé dans un dossier compilation...

Ce qui fait que mes fichiers sont sur le HDD rangés dans l'ordre des plages du CD dans un dossier qui est classé par ordre alphabébitique du nom de l'album dans un dossier général au nom de l'interprète principal... lui même rangé par ordre alphabétique dans le grand dossier de la discothèque Impeccable...

Quatre niveaux : un dossier général Musique qui contient un dossier par interprète principal qui contient des des dossiers à l'ordre alphabétique des albums qui contiennent les fichiers de chaque disque rangés par ordre des pistes...

Mais il faut réfléchir un peu beaucoup avant ou en tout cas au commencement de la dématérialisation :o sinon c'est le boxon... :hehe:

J'ai ainsi passé quelques heures à remettre d'aplomb des bibliothèques chez des amis et des membres de ma famille qui ne retrouvaient rien dans le bordel de leur bibliothèque ou tout était éclaté plage par plage...

Mais je connais des gens qui rangent eux mêmes dans des dossiers et vont chercher avec l'explorateur Windows ce qu'ils veulent écouter et le lisent avec VLC ou autre sans passer par un logiciel de gestion de bibliothèque... mais ils n'ont pas beaucoup de disques...

Quand on en a des milliers, ce n'est pas gérable


Sans revenir sur nos discussions, je tiens à insister ici sur le fait qu'en organisant bien les tags et le classement sous LMS, on obtient une navigation personnalisée intéressante, un peu comme dans iTunes, mais c'est exploitable sur SBC.
Juste pour donner un exemple, en musique "classique", moi je ne navigue pas selon l'interprète, je recherche selon le compositeur. Donc je place dans artiste de l'album le nom du compositeur (Qui figure aussi dans le tag compositeur bien entendu), et dans le tags artiste, je place les interprètes (Orchestre, solistes dans la mesure du raisonnable évidemment). Les données qui seraient inexploitables car trop longues dans ce tag artiste, je les place en commentaires, dans l'espoir qu'un jour, on pourra en faire quelque chose sous LMS... Et puis comme ça les données sont là.
Dans LMS, j'ai opté pour une séparation des critères "artiste de l'album" et "artiste", ce qui fait que quand je recherche BACH c'est dans artiste de l'album que je trouve les albums qui lui sont consacrés. Si je recherche un interprète, par exemple Anner Bylsma, je recherche dans l'onglet "artiste", où la liste est longue en effet. Mais sur une tablette ça défile vite, aucun souci.
Alors, vous me direz, mais à quoi sert de faire ça vu qu'il existe le tag "compositeur"? Eh bien de cette manière, je sépare les morceaux composés par BACH, par exemple, des morceaux figurant sur des albums lui étant consacrés. En recherchant sous l'onglet "artiste de l'album" BACH, je ne trouverai que les album consacrés à lui. En recherchant dans l'onglet "compositeur", j'aurais accès à tous ces albums, plus les morceaux composés par BACH mais joué sur un album qui ne lu est pas consacré (Hot Club de France et son interprétation d'un mouvement d'un concerto pour violon par exemple).
En cas d'album où plusieurs compositeurs classiques sont représentés (2 ou 3, c'est fréquent), je change le tag "artiste de l'album" pour chaque compositeur, et retrouve ainsi les morceaux consacrés à tel compositeur quand je le recherche lui.
Je trouve cela très simple à utiliser. Moins simple à taguer, mais enfin ce n'est jamais simple.
A noter que sous XLD, le fichier est renommé selon ce qu'on souhaite (Titre seul, ou titre puis album, ou l'inverse, etc...), et on peut éditer en même temps un dossier par album. Regrouper cela dans un dossier artiste n'est pas très compliqué, et du coup on a également une structure informatique organisé sur ses disques de stockage ou de sauvegarde. D'ailleurs, LMS permet de naviguer en structure informatique (Dossiers/Sous dossiers/Fichiers) si on le souhaite.
Enfin, une case compilation à cocher est également présente sous XLD, qui classe sous LMS l'album en question dans un onglet "compilations".
Bigga69
 
Messages: 849
Inscription: 08 Juin 2018 18:57
Localisation: Rhône
  • offline

Message » 14 Juin 2019 17:41

Pour la musique classique, avec FreeDB :

Classement par Album, par genres, par compositeurs, par Interprètes (artistes), morceaux, titres, etc.
padcost
 
Messages: 2239
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Juin 2019 19:08

haskil a écrit:
Mais je connais des gens qui rangent eux mêmes dans des dossiers et vont chercher avec l'explorateur Windows ce qu'ils veulent écouter et le lisent avec VLC ou autre sans passer par un logiciel de gestion de bibliothèque... mais ils n'ont pas beaucoup de disques...

Quand on en a des milliers, ce n'est pas gérable


Moi c'est un peu hybride: j'utilise JRiver pour accéder aux dossiers (j'ai ajouté un raccourci pour ça dans le menu du mode cinéma).
Evidemment si c'était une structure à 1 niveau voire 2 ça serait le bronx, mais comme j'ai toute une arborescence "customisée" à ma sauce, pour moi c'est plus pratique et rapide qu'avec les tags. Avec le bémol que c'est ma propre logique, qui ne conviendrait sans doute pas à quelqu'un d'autre :ane:

Je le précise car je n'ai pas une si petite médiathèque: je viens de regarder, en flac j'ai plus de 21000 fichiers et 1300 dossiers (donc en gros albums, sachant que je regroupe les cds en coffret dans un même dossier). Et en plus j'ai aussi des mp3, mais nettement moins.

Je n'ai pas calculé combien de temps ça m'a pris pour ripper mes centaines de cds, mais comme on dit ça prend un certain temps pour ne pas dire un temps certain :hehe:
D'autant plus que j'ai aussi scanné les pochettes (et traité avec Neat Image puis Photoshop Elements). Evidemment j'ai étalé tout ça sur des mois.
ssebs
 
Messages: 920
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • offline

Message » 14 Juin 2019 19:40

Sans revenir sur nos discussions, je tiens à insister ici sur le fait qu'en organisant bien les tags et le classement sous LMS, on obtient une navigation personnalisée intéressante, un peu comme dans iTunes, mais c'est exploitable sur SBC.
Juste pour donner un exemple, en musique "classique", moi je ne navigue pas selon l'interprète, je recherche selon le compositeur. Donc je place dans artiste de l'album le nom du compositeur (Qui figure aussi dans le tag compositeur bien entendu), et dans le tags artiste, je place les interprètes (Orchestre, solistes dans la mesure du raisonnable évidemment). Les données qui seraient inexploitables car trop longues dans ce tag artiste, je les place en commentaires, dans l'espoir qu'un jour, on pourra en faire quelque chose sous LMS... Et puis comme ça les données sont là.
Dans LMS, j'ai opté pour une séparation des critères "artiste de l'album" et "artiste", ce qui fait que quand je recherche BACH c'est dans artiste de l'album que je trouve les albums qui lui sont consacrés. Si je recherche un interprète, par exemple Anner Bylsma, je recherche dans l'onglet "artiste", où la liste est longue en effet. Mais sur une tablette ça défile vite, aucun souci.
Alors, vous me direz, mais à quoi sert de faire ça vu qu'il existe le tag "compositeur"? Eh bien de cette manière, je sépare les morceaux composés par BACH, par exemple, des morceaux figurant sur des albums lui étant consacrés. En recherchant sous l'onglet "artiste de l'album" BACH, je ne trouverai que les album consacrés à lui. En recherchant dans l'onglet "compositeur", j'aurais accès à tous ces albums, plus les morceaux composés par BACH mais joué sur un album qui ne lu est pas consacré (Hot Club de France et son interprétation d'un mouvement d'un concerto pour violon par exemple).
En cas d'album où plusieurs compositeurs classiques sont représentés (2 ou 3, c'est fréquent), je change le tag "artiste de l'album" pour chaque compositeur, et retrouve ainsi les morceaux consacrés à tel compositeur quand je le recherche lui.
Je trouve cela très simple à utiliser. Moins simple à taguer, mais enfin ce n'est jamais simple.
A noter que sous XLD, le fichier est renommé selon ce qu'on souhaite (Titre seul, ou titre puis album, ou l'inverse, etc...), et on peut éditer en même temps un dossier par album. Regrouper cela dans un dossier artiste n'est pas très compliqué, et du coup on a également une structure informatique organisé sur ses disques de stockage ou de sauvegarde. D'ailleurs, LMS permet de naviguer en structure informatique (Dossiers/Sous dossiers/Fichiers) si on le souhaite.
Enfin, une case compilation à cocher est également présente sous XLD, qui classe sous LMS l'album en question dans un onglet "compilations".


C'est exactement la même chose sous Itunes...

On navigue de la façon qu'on veut... à la fois avec l'outil de recherche et à la fois avec la présentation elle-même :

On peut ainsi naviguer dans les listes verticales et dans les onglets horizontaux que sont modulables par l'utilisateur qui peut en faire apparaître de nombreux qui correspondent à tous les tags... et en cliquant sur chacun de ses onglets un nouveau classement apparaît...

Et l'on n'a pas besoin de mettre le nom du compositeur dans artiste de l'album... pour faire une recherche par compositeur... J'ai pour règle de ne jamais détourner les métadonnées pour leur faire dire quelque chose que ce qu'elles disent. Chacun fait comme bon lui semble : mais un interprète est un interprète et un compositeur un interprète et si ce compositeur est aussi un interprète son nom apparaît dans les cases qui correspondent à ce qu'il fait sur telle plage...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52900
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Juin 2019 19:50

ssebs a écrit:
haskil a écrit:
Mais je connais des gens qui rangent eux mêmes dans des dossiers et vont chercher avec l'explorateur Windows ce qu'ils veulent écouter et le lisent avec VLC ou autre sans passer par un logiciel de gestion de bibliothèque... mais ils n'ont pas beaucoup de disques...

Quand on en a des milliers, ce n'est pas gérable


Moi c'est un peu hybride: j'utilise JRiver pour accéder aux dossiers (j'ai ajouté un raccourci pour ça dans le menu du mode cinéma).
Evidemment si c'était une structure à 1 niveau voire 2 ça serait le bronx, mais comme j'ai toute une arborescence "customisée" à ma sauce, pour moi c'est plus pratique et rapide qu'avec les tags. Avec le bémol que c'est ma propre logique, qui ne conviendrait sans doute pas à quelqu'un d'autre :ane:

Je le précise car je n'ai pas une si petite médiathèque: je viens de regarder, en flac j'ai plus de 21000 fichiers et 1300 dossiers (donc en gros albums, sachant que je regroupe les cds en coffret dans un même dossier). Et en plus j'ai aussi des mp3, mais nettement moins.

Je n'ai pas calculé combien de temps ça m'a pris pour ripper mes centaines de cds, mais comme on dit ça prend un certain temps pour ne pas dire un temps certain :hehe:
D'autant plus que j'ai aussi scanné les pochettes (et traité avec Neat Image puis Photoshop Elements). Evidemment j'ai étalé tout ça sur des mois.


Ma discothèque générale contient près de 180 000 fichiers...

Aussi je remplis du mieux que je peux les métadonnées et respecte leur dénomination pour que ça marche avec tous les logiciels...

Je tagge sous Itunes qui n'est pas parfaitement au standard, apparemment, mais l'importation sous Foobar, WInamp, Audirvana, Jriver ne pose cependant aucun problème : ce n'est jamais le foutoir... sauf avec Foobar qu'il faut organiser pour lui faire admettre des tags qu'il ne prend pas en compte à l'installation, donc il faut créér des colonnes et y aller de signes cabalistiques pour les créer, de façon qu'elles puissent servir au classement... et bien sur créer la fenêtre "Recherche" qui n'est pas installée en standard... Pas plus d'ailleurs que le tagg compositeur :o
Ce logiciel fonctionne très bien, mais est la pire daube qui soit du point de vue ergonomique...

Celle que j'utilise tous les jours a 101 426 fichiers ! Je viens de regarder...

J'ai étalé ça sur des années et je continue... Je scanne certaines pochettes introuvables. Sinon, je les trouve facilement sur le net grâce à Google images et à quelques astuces de recherche...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52900
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Juin 2019 20:09

haskil a écrit:Ma discothèque générale contient près de 180 000 fichiers...


Hé bé :ane:
J'ai calculé qu'en supposant 5 minutes par fichier (moyenne basse je pense) ça fait 15.000h de musique, t'arrives à écouter tout ça? Moi déjà avec ce que j'ai, il y en a une bonne partie que je n'écoutes plus :lol:
Bon, ça fait un bel héritage à transmettre, j'espère que ta descendance saura apprécier à sa juste valeur :bravo:
ssebs
 
Messages: 920
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
Localisation: Vers Delémont (Suisse, canton Jura)
  • offline

Message » 14 Juin 2019 20:16

ssebs a écrit:
haskil a écrit:Ma discothèque générale contient près de 180 000 fichiers...


Hé bé :ane:
J'ai calculé qu'en supposant 5 minutes par fichier (moyenne basse je pense) ça fait 15.000h de musique, t'arrives à écouter tout ça? Moi déjà avec ce que j'ai, il y en a une bonne partie que je n'écoutes plus :lol:
Bon, ça fait un bel héritage à transmettre, j'espère que ta descendance saura apprécier à sa juste valeur :bravo:


ça fait 500 jours d'écoute...environ...

Vu que la discothèque d'usage des 101 426 fichiers fait 343,3 jours d'écoute me dit le compteur d'Itunes

Non, je n'écoute pas tout, mais j'ai tout écouté, oui... :oldy:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 52900
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 14 Juin 2019 22:09

keepruning747 a écrit:Salut Zuzu56
Peux-tu développer, stp, quand tu dis qye Aune x5s présente des défauts au niveau d'ergonomie ? Merci d'avance


En comparaison avec un lecteur réseau piloté par une tablette/smartphone, la navigation peut paraître d'un autre âge. L'appareil dispose d'un écran affichant les infos mais au delà de 2 mètres, c'est juste illisible. A ce défaut s'ajoute une télécommande peu directive, il faut être placé en face du boîtier pour le commander et à moins de 2 mètres (comme pour les yeux :hehe: ).
Passé ces soucis, on a un outil réactif pour peu qu'on soit organisé (prévoir quelques cartes SD). Comme j'aime bien écouter les albums dans leur intégralité, ce lecteur répond très bien à mes attentes.
ZuZu56
 
Messages: 127
Inscription: 23 Avr 2019 10:44
  • offline

Message » 14 Juin 2019 23:27

Bigga69 a écrit:
haskil a écrit:
C'est pour les titres d'oeuvres que Musicbrainz est pénible par sa façon très "documentaliste" de titrer les oeuvres en respectant la langue originelle et un luxe de détails qui n'est pas utile. Car une bibliothèque musicale n'est pas une encyclopédie. Et donc il faut malheureusement savoir précisément ce que l'on recherche pour le trouver :mdr:

J'utilise - enfin les logiciels utilisés : je ne fais que remplir les cases -, le classement ordinaire pour la musique classique :

- compositeurs,
-oeuvres,
- interprètes
- nom de l'album
- genre

l'outil de recherche multi-critères intégré à Jriver, Itunes et Audirvana fait le reste... La fin annoncée d'Itunes sous Windows me désole...


itunes ayant le bon goût, si on coche la bonne case, de classer le dossier de chaque disque rippé ou acheté sur le HDD dans un dossier au nom de l'interprète principal du disque...

Si c'est une compilation, il faut cocher cette case et le disque sera rangé dans un dossier compilation...

Ce qui fait que mes fichiers sont sur le HDD rangés dans l'ordre des plages du CD dans un dossier qui est classé par ordre alphabébitique du nom de l'album dans un dossier général au nom de l'interprète principal... lui même rangé par ordre alphabétique dans le grand dossier de la discothèque Impeccable...

Quatre niveaux : un dossier général Musique qui contient un dossier par interprète principal qui contient des des dossiers à l'ordre alphabétique des albums qui contiennent les fichiers de chaque disque rangés par ordre des pistes...

Mais il faut réfléchir un peu beaucoup avant ou en tout cas au commencement de la dématérialisation :o sinon c'est le boxon... :hehe:

J'ai ainsi passé quelques heures à remettre d'aplomb des bibliothèques chez des amis et des membres de ma famille qui ne retrouvaient rien dans le bordel de leur bibliothèque ou tout était éclaté plage par plage...

Mais je connais des gens qui rangent eux mêmes dans des dossiers et vont chercher avec l'explorateur Windows ce qu'ils veulent écouter et le lisent avec VLC ou autre sans passer par un logiciel de gestion de bibliothèque... mais ils n'ont pas beaucoup de disques...

Quand on en a des milliers, ce n'est pas gérable


Sans revenir sur nos discussions, je tiens à insister ici sur le fait qu'en organisant bien les tags et le classement sous LMS, on obtient une navigation personnalisée intéressante, un peu comme dans iTunes, mais c'est exploitable sur SBC.
Juste pour donner un exemple, en musique "classique", moi je ne navigue pas selon l'interprète, je recherche selon le compositeur. Donc je place dans artiste de l'album le nom du compositeur (Qui figure aussi dans le tag compositeur bien entendu), et dans le tags artiste, je place les interprètes (Orchestre, solistes dans la mesure du raisonnable évidemment). Les données qui seraient inexploitables car trop longues dans ce tag artiste, je les place en commentaires, dans l'espoir qu'un jour, on pourra en faire quelque chose sous LMS... Et puis comme ça les données sont là.
Dans LMS, j'ai opté pour une séparation des critères "artiste de l'album" et "artiste", ce qui fait que quand je recherche BACH c'est dans artiste de l'album que je trouve les albums qui lui sont consacrés. Si je recherche un interprète, par exemple Anner Bylsma, je recherche dans l'onglet "artiste", où la liste est longue en effet. Mais sur une tablette ça défile vite, aucun souci.
Alors, vous me direz, mais à quoi sert de faire ça vu qu'il existe le tag "compositeur"? Eh bien de cette manière, je sépare les morceaux composés par BACH, par exemple, des morceaux figurant sur des albums lui étant consacrés. En recherchant sous l'onglet "artiste de l'album" BACH, je ne trouverai que les album consacrés à lui. En recherchant dans l'onglet "compositeur", j'aurais accès à tous ces albums, plus les morceaux composés par BACH mais joué sur un album qui ne lu est pas consacré (Hot Club de France et son interprétation d'un mouvement d'un concerto pour violon par exemple).
En cas d'album où plusieurs compositeurs classiques sont représentés (2 ou 3, c'est fréquent), je change le tag "artiste de l'album" pour chaque compositeur, et retrouve ainsi les morceaux consacrés à tel compositeur quand je le recherche lui.
Je trouve cela très simple à utiliser. Moins simple à taguer, mais enfin ce n'est jamais simple.
A noter que sous XLD, le fichier est renommé selon ce qu'on souhaite (Titre seul, ou titre puis album, ou l'inverse, etc...), et on peut éditer en même temps un dossier par album. Regrouper cela dans un dossier artiste n'est pas très compliqué, et du coup on a également une structure informatique organisé sur ses disques de stockage ou de sauvegarde. D'ailleurs, LMS permet de naviguer en structure informatique (Dossiers/Sous dossiers/Fichiers) si on le souhaite.
Enfin, une case compilation à cocher est également présente sous XLD, qui classe sous LMS l'album en question dans un onglet "compilations".


A propos de musqiue classique justement, mon ex-femme a tout emporté quand elle s'est tirée (bon débarras :mdr: ). Je n'avais pas grand chose.
Est-ce que l'un d'entre vous peut me conseiller :

le meilleur de Chopin, Bach, Mozart, Beethoven etc... (vous les connaissez mieux que moi).
Que faut-il choisir comme interprète?
Pour l'instant je suis en CD...
Y-a-t-il une collection de qualité qui vulgarise les + grands compositeurs? (1 ou 2 CD max par compositeur)
Fcesco
 
Messages: 161
Inscription: 21 Mai 2019 18:24
  • offline

Message » 15 Juin 2019 7:09

ZuZu56 a écrit:
keepruning747 a écrit:Salut Zuzu56
Peux-tu développer, stp, quand tu dis qye Aune x5s présente des défauts au niveau d'ergonomie ? Merci d'avance


En comparaison avec un lecteur réseau piloté par une tablette/smartphone, la navigation peut paraître d'un autre âge. L'appareil dispose d'un écran affichant les infos mais au delà de 2 mètres, c'est juste illisible. A ce défaut s'ajoute une télécommande peu directive, il faut être placé en face du boîtier pour le commander et à moins de 2 mètres (comme pour les yeux :hehe: ).
Passé ces soucis, on a un outil réactif pour peu qu'on soit organisé (prévoir quelques cartes SD). Comme j'aime bien écouter les albums dans leur intégralité, ce lecteur répond très bien à mes attentes.
Merci pour ta réponse. Est-ce qu'il est possible de lui brancher un ssd ? Vaut-il prendre avec un dac aune (le x8 magic, par exemple ?)
keepruning747
 
Messages: 44
Inscription: 24 Fév 2018 10:55
  • offline

Message » 15 Juin 2019 9:00

keepruning747 a écrit:Merci pour ta réponse. Est-ce qu'il est possible de lui brancher un ssd ? Vaut-il prendre avec un dac aune (le x8 magic, par exemple ?)


Ma version n'a pas de port USB. C'est uniquement un lecteur de carte SD. Une version plus récente, la "6th anniversary", en dispose mais elle doit être limitée en gigaoctets.
De même, l'appareil prend en charge un nombre limité de fichiers (plusieurs milliers?). Dans mon cas, je disposais d'une carte SD de 128 go remplie de FLAC et une partie des fichiers n'apparaissait pas. Maintenant, je privilégie les cartes de 64go!
ZuZu56
 
Messages: 127
Inscription: 23 Avr 2019 10:44
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC