B&W : A votre serveur !

News — publié le 10 octobre 2013
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

 

 B&W Group France distribue de nombreuses marques (Rotel, Sim2, Screen Research etc.) dont Kaleidescape. Nous avons assisté à une présentation au dernier salon de la Hi-Fi et du Home-cinéma pour le serveur tout en un : le Cinema One.

 

Sur le stand B&W, l’équipe française présentait le dernier modèle de serveur conçu par Kaleidescape. Cette entreprise californienne propose depuis 2001 des solutions de serveurs multimédia haut de gamme dont l’installation complexe nécessitait des connaissances techniques poussées. Avec le Cinema One, la volonté est de simplifier cette installation et de proposer cette solution à des passionnés d’audio et de vidéo.

kaleidescape-cinema-one

Ce modèle intègre tout ce qu’il faut pour visionner, stocker et classer l’ensemble de ses disques optiques. Et le tout avec une interface très intuitive et ludique, c’est une des grandes forces de ce système.

 

Un grande capacité de stockage

Le Cinema One peut stocker jusqu’à 600 DVD, 100 Blu-ray ou 7 150 CD Audio. La recopie des différents supports s’effectue sans dégradation, bit par bit, sur le disque dur du système. Le Cinema One va récupérer la fiche technique et la jaquette des films sur une vaste base de données mise à jour par Kaleidescape. C’est simple et très agréable à utiliser avec un mur de jaquettes et de multiples entrées pour visionner ses films. Des recherches par critères comme le casting, le genre, l’année ou la durée permettent de s’y retrouver et de se confectionner sa programmation personnelle.

kaleidescape-cinema-one-interface

Le Cinema One donne accès directement au film sélectionné en zappant tous les messages d’avertissement, les menus ou les publicités habituelles. Il reste une contrainte, la société américaine pour ne pas se froisser avec les majors du cinéma n’a pas pu totalement dématérialiser les Blu-ray, il faut donc laisser la galette au démarrage du film pour des raisons de contrôle. Les DVD et CD ne subissent pas ce désagrément.

 

Un système convivial

Le Cinema One se présente comme un lecteur Blu-ray de bonne taille, il possède un lecteur sous la forme d’un mange disques à l’avant. Sa connectique comporte  une HDMI, une sortie numérique coaxiale, une sortie stéréo, une prise Ethernet et une USB. L’interface est pour le moment en anglais, on nous promet une version française. Une télécommande est livrée avec le Cinema One, elle est rétroéclairée et assez pratique.

On préférera le pilotage par iPad, l’application est gratuite et simple. Ce système unique est convivial, les performances audio et vidéo sont très bonnes et le prix public indicatif est de 4 250 euros. Il est possible de coupler deux systèmes Cinema One, le contenu des deux serveurs est combiné et disponible ainsi dans deux pièces différentes.

 Kaleidescape-App-for-iPad

 

Deux nouveaux casques B&W

Lors du salon, B&W a également présenté son casque P3 en version rouge, il était déjà disponible en bleu, blanc et noir. Son prix public indicatif est de 199 euros. De son côté, le P7 est un casque fermé haut de gamme doté d’une nouvelle génération de haut-parleurs capables de performances proches de celles d’une enceinte Hi-Fi. Son prix public indicatif est de 399 euros.