ColorHCFR : La calibration “pour les Nuls”

Bible HCFR — publié le 16 novembre 2009
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

 

Paramétrages

Dans cette section nous allons définir les différents paramétrages à adopter aussi bien pour le logiciel que pour le diffuseur et la source. Ensuite nous verrons comment bien positionner la sonde en fonction de son diffuseur.

5.1 – Paramétrages du logiciel

Je vais dans “Avancé” – “Préférences” – “Général” et je décoches la case. Utilise les couleurs mesurées si la case est coché.

Image

“Cas d’un vidéoprojecteur à Iris Dynamique” : Pour les vidéoprojecteurs possédant un iris dynamique celui-ci doit finir de se positionner avant le début de la mesure. Il faudra donc augmenter la valeur jusqu’à ce qu’il n’y ai plus aucune influence sur les mesures. Attention : pour 1 seconde , tapez 1000.

Je vais dans “Préférences” puis “Références” 

Image

et je sélectionne l’espace “Couleurs” comme suit :

Lecteurs et consoles :

  • En SD : “REC 601
  • En HD : “REC 709

PCHC :

  • En SD : “REC 601
  • En HD : “REC 709” si sortie en 16-235
    ou bien “sRGB” si sortie en 0-255

Puis, pour le “Calcul du gamma” je coche “standard avec compensation du noir
En pratique on ne peut jamais restituer un noir absolu et pour régler un projecteur ou un écran il faut tenir compte du noir que l’on peut obtenir. Ce choix permet de calculer le gamma après avoir soustrait la mesure du noir de toutes les autres mesures. 

Je laisse la “Référence gamma” entrée par défaut : “2.22” est la norme. D’autres valeurs sont possibles mais commençons d’abord par celle-ci. Avec l’expérience il vous sera possible de la faire varier par la suite et de trouver celle qui convient à votre installation. 

Dans “Avancé” – “Préférences” – avancé” : 

Image

Je décoches “Demande confirmation” si je ne veux plus avoir la fenêtre de demande de confirmation lors du lancement des mesures.

Dans “Mesures” – “Générateur” – Configure” : 

Image

Dans le panneau de la carte graphique si vous êtes sur Bureau choisissez GDI, si vous êtes en mode Superposition sélectionnez Overlay

Je sélectionne “Echelle niveau de gris” en fonction de ma source :

Lecteurs et consoles :

  • 0-255 si l’appareil possède un mode spécifique d’activé (“Enhanced” , “Etendu” , “élargi” , etc…)
  • 16-235 s’il n’y a aucune indication ou réglage particulier dans les menus

PCHC :

  • 0-255 si sortie en RGB32/VMR9 ou Overlay
  • 16-235 si sortie en YV12/VMR9 ou YUY2/VMR9

Ensuite je vais dans “Capteur” – “configure” – “sonde HCFR” : je sélectionne “Mesures rapides” ( ça fait gagner du temps sans pour autant fausser les mesures) et je laisse les autres paramètres par défaut.

Image

5.2 – Paramétrages du diffuseur et de la source

Alors tout d’abord il est important de sélectionner le mode image de départ.
On prendra un réglage “usine” qui semble visuellement être le meilleur pour le diffuseur. 
Concernant la source on cherchera le réglage le plus neutre possible. 

Ensuite je vais dans les menus et je fais quelques réglages de départ :

  • Je mets tous les réglages sur “0” ou sur “Off
5.3 – Positionnement de la sonde

Avant toute chose il est conseillé de ne pas commencer à prendre de mesures tant que le diffuseur n’est pas “chaud” car cela fausserait les mesures de départ. Je vous conseille donc de le laisser chauffer 25 à 30 minutes avant de débuter la calibration.

De même un diffuseur possède une période de “rodage” de ces éléments matériels. Il est possible de faire un réglage en sortie de carton mais il est conseillé de ne le finaliser qu’après 50 à 100 heures d’utilisation du diffuseur, quand celui-ci est “rodé”. Par la suite il sera utile de retoucher la calibration en fonction du vieillissement de certains éléments du diffuseur (par exemple l’usure de la lampe pour un vidéoprojecteur). La fréquence sera à déterminer en fonction de chaque diffuseur.

Passons aux choses sérieuses…

Image

Tout d’abord il va falloir positionner la sonde en fonction de son écran.
Ici on la positionnera différemment selon qu’on a un vidéoprojecteur ou un écran plat.

Dans le cas d’un vidéoprojecteur il va falloir positionner la sonde au milieu de l’écran en hauteur et en largeur, bien parallèle à l’écran verticalement et horizontalement et à environ 50 à 70 cm de celui-ci. Elle sera tournée avec le capteur vers l’écran afin de bien capter la lumière se reflétant sur celui-ci. Ce positionnement permet de prendre en compte l’influence de l’écran dans la calibration. Le plus simple est de trouver un support qui vous permette de tenir la sonde en hauteur devant l’écran (Un pied photo comme sur la photo ci-contre ou avec un peu d’astuce un manche à balai peut faire un très bon support également). Ne vous préoccupez pas de l’ombre générée sur l’écran, la sonde capte une surface d’environ 1m 2.

ImageDans le cas d’un écran plat il va falloir plaquer la sonde à l’écran et éviter que de la lumière vienne parasiter les mesures. On va donc entourer la sonde de scotch noir (ou bien opaque) afin de bloquer la lumière extérieure. Ensuite on va positionner la sonde sur l’écran à un endroit qui ne sera pas gênant pour se servir du logiciel si on a pas d’autre moniteur de contrôle. Attention, selon votre type d’écran, il se peut que sa surface soit fragile. Soyez donc prudent en collant et décollant afin de ne pas détériorer la surface de l’écran. Vous pouvez aussi utiliser une mousse fine prise en sandwich entre la dalle et la sonde pour faire l’étanchéité à la lumière. La sonde peut être alors simplement suspendue, ce qui évite de se servir de scotch. Surtout pensez à faire une petite découpe à l’endroit du capteur !

La sonde est donc positionnée et reliée à l’ordinateur par son câble USB…
Le logiciel est ouvert et prêt à fonctionner…

A ce moment, si vous calibrez un vidéoprojecteur, il faudra avoir fait le noir total dans votre pièce afin qu’aucune lumière (leds d’appareils et autres) ne vienne perturber le capteur dans sa prise de mesure…

Avant toute chose nous allons valider le positionnement de la sonde en lançant une mesure des “primaires” et des “secondaires“. Pour cela il suffit d’abord de cliquer sur l’icône ci-dessous et d’attendre que les mesures des trois couleurs primaires RVB et des trois couleurs secondaires soient terminées :

Image

Et le tableau se remplit :

Image

Ensuite j’ouvre le “Diagramme CIE” 

Image

On obtient cette fois ci, en plus du triangle de référence, les mesures des primaires (points rouge, vert et bleu qui déterminent le triangle), ainsi que les mesures des secondaires (points magenta, cyan et jaune qui se trouvent sur les droites du triangle). 

Image

Ici je valide que le triangle blanc est proche dans sa forme du triangle noir théorique.
Le triangle blanc doit également être plus étendu que le triangle noir.

Si ce n’est pas le cas il faut modifier la position de la sonde et relancer les mesures.
Si c’est le cas le positionnement de la sonde est bon et nous pouvons continuer…

Précédente Suivante
Tags: