Comparatif Eye One Pro / Photo Research Spectro

Comptes-Rendus, Tests et Bancs d'Essais — publié le 23 janvier 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Conclusion

 

On peut constater qu’il est difficile d’obtenir la vrai valeur de la luminance mesurée avec l’eye one pro pour une image projetée. Cela va obligatoirement poser problème pour la mesure du gamma. On constate également de la non linéarité dans les résultats issus de la mesure de la luminance à 70, 80 et 90 IRE par rapport au photo research.
Difficile donc d’avoir des mesures précises et objectives sur la luminance et le gamma.

 

Pour la température couleur l’eye one pro est relativement précise jusqu’à environ 20 IRE, en dessous il lui est impossible de mesurer correctement à 10 IRE et en dessous c’est impossible. Cela est convenable pour obtenir une image homogène. En dessous de 20 IRE ça se fera à l’oeil si vous n’avez rien d’autre.

 

Pour la mesure des coordonnées des primaires et des secondaires, l’eye one pro reste assez bonne à 100% de sat et à luminance élevée. Toutefois elle ne parvient pas à mesurer la luminance (gros écart avec la réalité).

 

Je tiens à préciser que je n’ai obtenu ces résultats acceptables de l’eye one pro qu’en partant d’une calibration effective, c’est à dire en connaissant les résultats que je devais trouver. Il m’a fallu passer beaucoup de temps pour pouvoir trouver la bonne position physique de l’eye one pro par rapport à l’écran de projection pour trouver un D65.

Le placement est très important mais impossible à trouver sans référence…
Il est dit que pour obtenir des mesures fiables avec l’eye one pro il faut la placer de telle façon qu’il faut obtenir la plus haute valeur de luminance à 100 IRE. En appliquant cette méthode je n’ai pas obtenu le D65 calibrer avec le photo research. La balance RVB n’est vraiment pas bonne donc on n’obtient pas la bonne température couleur réelle de l’image projetée. De plus je n’ai jamais réussi à obtenir une mesure juste de la luminance.
L’ouverture d’angle de mesure est trop large pour être précis, dans mon contexte j’ai le tritube au sol (pour le moment) ce qui n’arrange pas le placement du trépieds et de l’eye on pro (leurs ombres sont portés sur l’écran).
Il me parait évident que l’usage premier de l’eye one pro est en mode contact sur un écran (LCD ou autre). C’est dans ce mode qu’elle devrait être la plus précise. Je tenterai d’autres mesures par la suite.

 

Donc au final calibrer avec une eye one pro sans point de repère est long et compliqué pour obtenir des mesure justes, et objectives .
Elle permet toutefois d’obtenir une image homogène même si l’on est dans le faux. Il est évident qu’une calibration avec cet outil sera toujours meilleur que d’essayer de le faire à l’oeil.

 

Cédric

Précédente Suivante
Tags: , ,