[Ep.I] Igor Kirkwood Visite d’un studio pas comme les autres

Haute-Fidélité — publié le 21 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Igor, l’homme et sa passion

S’agissant de son, Igor Kirkwood est fondamentalement un autodidacte passionné. Mélomane issu d’une d’une famille d’artistes imprégnée du milieu musical (danse), il n’est pas musicien interprète mais s’intéresse depuis toujours à la reproduction sonore. Cela l’a conduit à contribuer très tôt à la Revue du Son puis à Diapason en tant que rédacteur technique avant de rejoindre Calliope comme directeur technique d’enregistrement. Depuis, tout en restant fidèle à Calliope, il a contribué à enrichir le catalogue de nombreux labels avec des enregistrements de très haut niveau, se caractérisant par une clarté du message musical et un excellent rendu de l’acoustique du lieu. Certains de ses enregistrements sont régulièrement cités comme des références pour juger des qualités d’un système de reproduction. Ses choix de prise de son à deux micros, son souci du positionnement des musiciens dans le lieu et le faible recours aux traitements DSP n’y sont certainement pas étrangers.

Du point de vue de HCFR, Igor s’est inscrit fin novembre 2007 et a immédiatement rejoint l’association. Cherchant des conseils pour améliorer la réfection de ses enceintes, il a tout d’abord posté dans la section DIY. Il a ensuite progressivement pris une place d’importance sur les forums Haute-Fidélité puis sur le nouveau forum Acoustique où il fait régulièrement profiter les forumeurs de son expérience, ce qu’il qualifie, avec la modestie qui le caractérise, d’un juste retour pour la qualité des conseils qui lui ont été prodigués.

Décrire le parcours d’Igor et celui de son installation n’est pas chose aisée tant il y a dire et à faire partager. Nous vous remercions donc par avance de votre indulgence quant à la vitesse de publication des différentes parties de ce compte-rendu d’une visite plutôt atypique, mais qui aura profondément marqué les forumeurs qui ont eu l’opportunité d’y participer. Les conclusions que nous tirons de cette expérience étant assez différentes de celles lues habituellement sur un compte-rendu de matériel ou d’installation, il nous a paru important d’avoir une approche progressive, en vous faisant partager notre propre cheminement.

Dans un premier temps, nous vous proposons donc de découvrir l’homme et sa relation au matériel de reproduction sonore à travers une série d’articles à la fois fondamentaux sur le plan méthodologique et structurants par rapport à la recherche d’améliorations qu’ont beaucoup de forumeurs. Ces articles sont clairement datés quant aux matériels et techniques mis en oeuvre. Cependant, c’était l’époque où les magazines avaient encore le temps et la volonté de publier des articles denses, s’étalant sur plusieurs numéros, incluant un exposé de la problématique, le détail et les motivations du choix de la méthodologie, les résultats objectifs (mesures) et subjectifs (appréciations) des tests, ainsi qu’une véritable conclusion (synthèse informative).

Cette rigueur et cette densité informative surprendra sans doute les lecteurs des revues éponymes actuelles. Elles sont en fait à rapprocher de ce que permet HCFR aujourd’hui via le forum. Il existe en effet de nombreuses filières, parfois ardues au premier abord, mais découlant d’une volonté d’avoir une approche rigoureuse d’une problématique et d’en partager le résultat auprès des autres forumeurs. Je rejoins donc Igor quand il dit que ces revues jouaient à l’époque un rôle similaire à celui que joue HCFR aujourd’hui.

Sans plus attendre, je vous invite à découvrir la série d’articles intitulée “Améliorer votre écoute”.

Précédente Suivante