[Ep.II] Igor Kirkwood : Le système

Haute-Fidélité — publié le 22 juin 2013
Précédente Suivante
VN:F [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 ( votes)

Le système actuel : la pièce

Les enceintes d’Igor sont des Yamaha NS-1000x qu’il a adapté avec l’aide des DIYeurs de HCFR. Pour ceux qui seraient intéressés, on trouve encore assez régulièrement ces enceintes en occasion.

En matière d’enceintes monitor, cette enceinte reste une référence. Lors de la sortie de la B&W 801D, le magazine HI-FI WORLD lui consacrait une critique de quatre pages en septembre 2006. Sur ces quatre pages, l’enceinte Yamaha NS-1000M est citée 12 fois quand les Quad, Martin Logan et Tannoy ne le sont que ponctuellement.

La Yamaha NS-1000x est une évolution de la NS-1000M. Cette dernière, qui datait de 1974, était dotée d’un excellent HP de medium en Béryllium mais certains lui reprochaient son grave “un peu mou”. En 1984 Yamaha rajeunit son modèle phare en le dotant d’un HP de grave en fibre de carbone multi-pièces (8 en tout) et d’une nouvelle ébénisterie renforcée plus lourde d’environ 8 kg et surtout d’une étude des premières réflexions aboutissant a usiner des bords arrondis pour celle ci.

igor22

Igor acquiert donc cette enceinte en 1987. Récemment, à l’occasion d’un déménagement, il entreprend une réflexion sur l’évolution de son système. Son credo est qu’il doit être possible de monter un système à filtrage actif à un tarif raisonnable. Mais avant toute chose, il convient de préparer la pièce ! Cette dernière est un salon classique construit en extension à son pavillon du siècle dernier. Très claire (trop !), la pièce doit être suffisamment amortie pour éviter des résonances fâcheuses sans pour autant devenir une chambre sourde. Igor cherche donc à neutraliser autant que possible l’acoustique de sa pièce afin de retrouver lors de ses opérations de montage et de mastering l’acoustique du lieu d’enregistrement, en ayant le moins possible recours au casque.

Les deux murs latéraux et le mur à l’arrière des enceintes (épaisseur 60 cm) sont ainsi recouverts de panneaux “Sémaphon absorb” alvéolaires de 13 mm, utilisés habituellement pour améliorer l’acoustique des salles de conférence (impact sur le medium et le bas medium).

igor23

Afin d’améliorer l’ impact du Sémaphon en haut médium il a été monté alvéoles côté écoutes. La pièce devant être aussi une pièce à vivre, l’ensemble est complété par un très beau tissu mural tendu, choisis pour sa neutralité acoustique.

Le mur arrière est une baie vitrée, mais comprenant 12 carreaux et donc beaucoup de PVC. Acoustiquement, son impact est beaucoup moins gênant qu’une grande baie d’un seul tenant. L’ajout récent de stores contre jour à lamelles verticales de 9 cm et orientables permet de moduler la réponse de la baie vitrée, par diffusion essentiellement.

igor24

Côté plafond, la pièce comprend un large décrochement en son centre avec une ouverture sur l’extérieur permettant un effet “puits de lumière”. C’est une chance car cette non-uniformité fait qu’il n’est pas nécessaire de traiter le plafond.

Côté sol, le carrelage de marbre est très lourd et donc inerte. Il est bien entendu complété par un large tapis.

En fait, lorsque vous pénétrez dans le salon/studio d’Igor, s’il n’y avait cette qualité acoustique reconnaissable immédiatement (on s’entend parler très distinctement dès que l’on franchit la porte), rien le différencie d’un salon classique : la cheminée est toujours présente sur un mur latéral, il y a des étagères pour ranger des centaines de CD et de BR. En s’approchant du canapé, on devine cependant qu’il s’agit a minima du salon d’écoute d’un amateur éclairé : la paire de casques Stax posés sur un analyseur de spectre temps réel ne laissent pas place au doute ! Accueillant et esthétique, la pièce est au final un cadre très agréable tant pour le travail que pour le plaisir.

igor25

La décoration n’a pas été oubliée. Certes, les emplacements des lithographies et tableaux ne doivent rien au hasard et ont été validés acoustiquement afin d’éviter des réflexions fâcheuses. Et les sculptures présentes sur les enceintes sont solidarisées avec de la Patafix pour éviter toute vibration malencontreuse.

igor26

Au final, la seul chose qui peut surprendre en pénétrant dans le salon/studio, c’est la porte. Un ingénieur du son travaillant le plus souvent à volume réel, il n’était pas pensable que l’ensemble de la maison bénéficie d’écoutes à parfois plus de 105 dB. La porte est donc une porte d’extérieur antibruit de 160 kg détournée de son usage. Son double vitrage et la qualité de son installation garantissent le confort des autres occupants de la maison en atténuant le son transmis de 43 dB.

La pièce vous étant maintenant familière, nous détaillerons les personnalisations effectuées sur la NS-1000x dans un prochain article.

Précédente Suivante