[EP.V] – Chapitre I – Une histoire de médium – (2ème partie)

Haute-Fidélité — publié le 23 juin 2013
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Ajoutons que les dômes béryllium y sont probablement pour quelque chose …

Igor : Oui, mais quel investissement !
Jacques : Bien sûr, ces systèmes conçus autour de médiums à dôme, en particulier en béryllium, sont généralement inaccessibles au ”commun des mortels”.

Il y a une solution, le DIY, mais il faut personnellement s’investir et là, expérience requise, c’est le moins qu’on puisse dire. Les filtres actifs numériques facilitent beaucoup la conception et la mise au point. Certains sont relativement accessibles, le Behringer DCX2496 dans sa version de base. Il est recommandé de le ”tweaker Sélectronics”. La multi-amplification met le ”ticket d’entrée” tout de même assez cher !
Quelques médiums à dôme restent disponibles sur le marché. Ils ne sont pas tous équivalents. Ils se classent par rapport au diamètre de leur bobine mobile, à la rigidité et la matière du dôme, à l’éventuel volume de charge.
Le diamètre les distingue immédiatement, généralement 2 ou 3 pouces, soit 50 ou 75mm. Les plus petits sont pratiquement des haut médiums, le plus grands presque des médiums. Tout dépend de la présence ou non d’un volume de charge derrière le dôme. Si cavité il y a, la fréquence de résonance s’abaisse entre 300 et 800 Hz selon les cas.
Selon la matière, trois sortes de dômes, souples, semi rigides et durs sont disponibles…
Les souples sont généralement tissés et amortis par un enduit, les semi-rigides moulés dans un matériau polymère, type polypropylène ou dérivés, les durs sont métalliques, généralement en aluminium ou titane) et pressés. Il existe quelques exceptions comme le dôme Philips en fibre de cellulose.
La quadrature du cercle est un dôme indéformable pour bien transmettre l’énergie sans rotation de phase, avec un très bon amortissement interne pour éviter les pics de résonance, surtout à haute fréquence. Pas facile à trouver.

Image

Dans ces conditions les meilleurs matériaux sont le béryllium et le diamant. Malheureusement leur dureté les rend difficile à travailler. Le diamant est limité aux petites surfaces des tweeters, le béryllium peut constituer des dômes jusqu’à 4 pouces.
Après Yamaha, Focal a été un des premiers à utiliser le béryllium pour ses tweeters à calotte inversée.

Précédente Suivante