Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

iFi audio Ican Pro

Message » 23 Juil 2016 22:44

Bonsoir à tous,

après une semaine passée à écouter le bestiau Ican Pro de iFi audio, aimablement prêté par Pierre Paya, je vous livre un petit compte-rendu, pas aussi complet que je l'aurais souhaité mais un peu pris par le temps.

Tout d'abord on a affaire à du lourd sur le papier. Deux circuits d'amplification, l'un SS en pure class A et l'autre tube ( NOS 5670 de General Electric ) ce deuxième circuit propose deux possibilité, l'une conventionnelle et l'autre avec une diminution drastique de l'effet loopback.. La THD est très faible, il y a de la puissance pour driver n'importe quel type de casque, Abyss et LCD-4 compris, et la RF laisse rêveur... 0.5Hz to 500kHz(-3dB).

Passons aux choses sérieuses... j'ai choisi comme maître Dub d'écouter d'abord pendant plusieurs jours l'animal, sans me poser de question, sur plusieurs disques très différents. Je n'ai pas eu d'effet wouhaou, en écoute sans comparaison, on a affaire à du très beau matériel, l'image est large et profonde, très cohérente, en version SS l'équilibre tonal est neutre, beaucoup de dynamique et un registre grave très très tenu, défini et impactant, l'aigu est également très défini, une belle aération avec des queues de reverb très joliment rendues. Le circuit tube est typé, on perd en définition et aération, le medium se charge un peu plus, le haut médium est plus chatoyant, plus brillant, le grave n'est pas brouillon pour autant, on perd légèrement en dynamique mais pas tant que ça... sur le circuit tube + ( avec un loopback réduit ) c'est un peu à mi-chemin entre le SS et le Tube, on récupère un peu de définition, et on garde la chaleur du tube, je n'ai pas noté un impact plus convaincant qu'avec le circuit tube. Bref le tube, j'aime bien, mais c'est trop coloré pour ce que je recherche, c'est trop opulent, avec un HD800 stock ou un HE-6 je dis pas... mais avec un LCD-X, même linéarisé, c'est un peu trop, ça s'entend surtout sur les choeurs ou les grosses masses orchestrales, on perd un peu en clarté, en définition.... les amateurs du tube ne seront pas à la peine, car le resultat est raffiné et de haute tenue tout de même.
J'ai donc essentiellement écouté le circuit SS qui correspond d'avantage à mes attentes.

J'ai donc fait une petite selection de disque et j'ai comparé les trois amplis en ma possession, le Ican Pro, le MicroDSD et le Lehmann BCL. Ils ont été branchés sur ma RME Fireface UCX en symétrique avec cable Vovox Sonorus, le MicroDSD lui a été branché en Coaxial, car il n'a pas d'entrée analogique, les différences de DAC entre la RME et la puce burr-brown du microDSD sont faibles, le microDSD a un peu plus de définition dans le grave et un aigu un peu moins ciselé, cela reste très proche. J'ai équilibré les niveaux avec un sweep, j'ai utilisé mon LCD-X calibré et mon HD600.

La playlist :
- The Dog Song, Blue Coast Records (E.S.E session,) un disque test, remarquable d'image et de dynamique enregistré dans un processus multicanal le E.S.E mis au point par mon cousin Jean-Claude Reynaud.
- Le Sacre du Printemps, Mariss Jansson, label Live. Un autre disque test, magnifique prise de son, image tout en profondeur et dynamique très maitrisée.
- Dirty Loops, Loopified. Un groupe suédois, qui mélange avec beaucoup de talent des rythmes dance floor avec des harmonies Jazz, break de folie, destructuration rythmique... bref du lourd qui renvoie David Guetta au bac à sable :mdr: ... la production est correcte même si un peu moins de compression aurait donné encore plus de pêche, mais aurait exigé du matériel de haute volée
- Mozart, Quatuor K 465 Dissonnance, Quatuor Mozaïc Label Astree. Très beau disque.
- Salve Regina de Jacob Obrecht, Oxford Camerata, label Naxos. Pour une fois la prise de son est de bonne facture, prise stereophonique. L'ensemble est de très bonne qualité quoique un peu froid..
- François Couperin, Les Barricades, transcription pour guitare, Arkaitz Chambonnet, Label Ad Vitam Records. Le petit dernier du label Ad Vitam, je le connais bien, c'est moi qui l'ai fait !! :wink: . Je m'en sers comme disque test pour évaluer la neutralité d'un système. Il n'en demeure pas moins que ce jeune guitariste est génial et joue magnifiquement.
- Requiem de Patrick Burgan, Label Klarthe. Je connais le preneur de son Samuel Tracol, défie technique pour cet instrumentarium gigantesque, choeur, orgue, percussions, mezzo soliste, petit effectif instrumental. La musique est magnifique, à découvrir absolument, ce jeune label est à suivre.
- A.I, Bande originale du film de Spielberg par maître Johnny... la réalisation technique des albums de John Williams me laisse toujours pantoise.. du grand art.. ça sonne ouvert, aéré, une dynamique très maitrisée même au plus fort de l'orchestre.. des infras graves qui font tomber le pantalon si on a pas des bretelles renforcées....

Je tiens à le dire tout de suite le match est serré... je me demande comment de tels écarts de niveau tarifaire donnent si peu de différences auditives... Le MicroDSD est autour de 600 € le BCL autour de 700 € et le ICan Pro autour de 1900 €.... donc soit le iCan pro est surévalué soit le microDSD est une petite tuerie, d'autant plus qu'il embarque un DAC pas des plus dégueu... je penche après une semaine de réflexion plus sur la deuxième solution. Car le Ican Pro il faut bien le dire présente très très peu de défauts, tant sur la fabrication qui est très bonne que sur la polyvalence et la très haute qualité sonore.
Pour résumer le ICan Pro présente la meilleure image sonore, c'est même son très gros point fort, j'oserai presque dire que de mémoire on se rapproche un peu de celle d'un 845 Viva, c'est large et profond, très cohérent, les masses orchestrales restent très différenciées, les forts volumes ne se brouillent pas. Les comparaisons se sont faites en asymétrique, mais j'ai comparé avec un branchement symétrique sur le ICan, la différence est très faible, je dirais que les graves sont encores plus libres et impactants, on sent la membranes qui est tenue avec autorité, et l'image est encore plus aéré et impressionnante. Le Ican est de conception entièrement symétrique, c'est pour cela que j'ai tenu à utiliser un circuit symétrique d'un bout à l'autre. L'image du BCL est magnifique aussi, très cohérente, elle ne s'étale pas en largeur comme le ferait un Violetric par exemple, car dans ce cas c'est impressionnant mais pas réaliste. Sur ce registre le MicroDSD marque un peu le pas, mais sans sonner étriqué pour autant, c'est juste un peu plus étroit et compact, comme si on s'était rapproché un peu de la source. Autre point très fort de l'Ican son grave.... c'est dément... avec un LCD-X je peux vous dire qu'il y a du sub-grave, les 15hz se ressentent, sur le titre Stolen mémories de la B.O de A.I, c'est saisissant, je croyais pas que c'était possible au casque. Sur ce terrain le MicroDSD vient en deuxième position, c'est très tenu aussi, mais un peu plus congestionné, moins libre et impactant. Le BCL lui a un grave plus "gras", plus épais, en terme de volume il n'est pas en avant, le BCL présente la signature sonore la plus droite, mais il est moins défini, presque à la peine sur les passages très dynamiques et violents du sacre, je dis presque à la peine en comparaison avec l'Ican, car en écoute seule il est loin d'être ridicule....
Les trois appareils sont sur le versant neutre.. dans l'équilibre tonal, on est très proche de la source, la différence se fera surtout sur le niveau de transparence, la dessus là encore le ICan vire en tête, malgré un médium légèrement plus chaleureux que celui du BCL, typé Classe A je dirais, il a plus de définition, c'est net sur le disque d'Obrecht par exmple, la cohérence des voix est encore plus poussée, c'est plus défini, plus analytique, le MicroDSD est très proche de l'Ican dans sa signature, peut-être le haut médium un tout petit peu plus en avant, il sonne un peu plus "vert" sur un pupitre de corde, là où le ICan et le BCL sont irréprochables.. mais on a pas la qualité de définition de l'Ican, c'est surtout perceptible sur le haut du spectre, où tout se raidit un peu, on a moins d'informations et elles sont rendues de manière plus raide. Du coup c'est moins aéré, moins transparent. Le BCL, à part dans le grave, à une définition qui se rapproche de l'Ican, avec un rendu un peu moins analytique qui est du à une moins grande dynamique, les transitoires sont un peu plus molles, on a donc un son un peu plus doux (mais avec autant d'informations), très organique, certains préfèreront sans doute, mais c'est un peu moins juste sur le timbre d'un violoncelle ou d'une timbale, l'image est moins profonde, les queues de reverb sont belles, mais pas aussi pures que sur l'Ican, ça se joue à trois fois rien, mais c'est quand même perceptible..

conclusion... ben on a un super matos... mais c'est un investissement... il est difficilement critiquable, c'est sans doute le compagnon idéal d'un LCD-4, car il est redoutablement transparent, les timbres sont très purs, conjonction d'un très bon équilibre tonal, d'une THD très basse et d'une dynamique qui rend superbement les transitoires, je pense que la symbiose serait totale et époustouflante, tout en ayant un style Classe A assumé, il ne sonne pas froid et dur comme un SPL. En plus on peut goûter au tube si on est dépressif, dans des bonnes conditions, même si ce n'est pas le tube transparent d'un Viva, c'est typé, mais c'est diablement séduisant.. donc un sans faute de la part d'iFi audio... du HDG pour de vrai, pas d'effet wouhaou qui retombe au bout de deux jours d'écoute, comme un bon vin on apprécie ses grandes qualités avec le temps et en le mesurant à d'autre très bons matériels.. je dirais que pour avoir mieux il faut mettre une véritable fortune..... et encore.... ça dépend où on situe le mieux, car en terme de fidélité à la source.. là on fait très fort.
J'aime mon BCL car pour son prix il fait tout avec rigueur et on peut compter sur lui, mais c'est vrai que sur les graves c'est pas le plus défini, son image reste très cohérente, même si on aimerait qu'elle ait l'ouverture de celle de l'Ican et si il était un peu plus puissant il irait bien avec le LCD-4... pour le reste sur un HD600 le casque n'est pas assez résolvant pour justifier l'Ican, donc le BCL reste le meilleur choix pour son prix, et son association avec le LCD-X est impeccable.
Le MicroDSD est une bombe, un couteau-suisse, une solution nomade de haute volée.. son ampli casque reste un peu en dessous des deux autres, il pêche surtout par sa résolution et son aigu qui manque de finesse et de précision. Pour le reste son image n'est pas ridicule et la tenue du grave est très proche de celle de son grand-frère l'Ican... un choix plus que pertinent... surtout pour la qualité de son DAC.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2497
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Annonce

Message par Google » 23 Juil 2016 22:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Juil 2016 23:13

ah j'oubliais... il y a deux fonctions sur le Ican, un bass boost... très bien fait car il n'intervient que sur les très graves fréquences, de 10 à 40 hz.. autant dire que sur un LCD-X j'en ai pas eu besoin 8) . J'ai testé néanmoins et l'effet est très bien fait, il ne met pas le bazar dans la phase et peut être utile, plus pour une utilisation home cinema ou avec un casque qui présente vraiment une deficience sur ces fréquences là. La deuxième fonction est sensée donner une illusion 3D ( enceinte )... bon là par contre c'est pas mon truc, la phase est modifiée, alors oui ça sonne plus devant que dans la tête, mais on perd toute la consistance du médium, ça sonne maigre voire agressif... non non non... c'est du gadget... peut-être en home cinéma encore une fois... mais je ne suis pas convaincu, c'est le seul défaut de l'Ican... mais comme on peut bypasser l'effet c'est pas vraiment un défaut.
Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 2497
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Limousin

Message » 25 Juil 2016 16:28

Bonjour Julien,

Merci beaucoup pour ce compte rendu très détaillé. :thks: :bravo:
Ça prend toujours beaucoup de temps ce genre de travail

Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre PAYA
Pro-Commercant.
Pro-Commercant.
 
Messages: 3552
Inscription: 09 Avr 2011 18:53
Localisation: Nimes

Message » 25 Juil 2016 17:27

Bonsoir,

Travail dont on a toujours autant de plaisir à lire les commentaires techniques. :thks: :bravo: :D


Bonne soirée.
ajr
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 19413
Inscription: 06 Oct 2007 10:34
  • offline

Message » 25 Juil 2016 17:31

Super compte-rendu Julien :thks: :thks:

Decidément les produits ifi ont l'air vraiment pas mal en rapport Q/P.
En plus avoir le choix entre une amplification transistors ou tubes est assez original :bravo:
sle
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 368
Inscription: 09 Mai 2013 17:57
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Casques

 
  • Articles en relation
    Dernier message