Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Robert64 et 26 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Dynamique: je pousse le préampli ou je pousse l'ampli ?

Message » 23 Fév 2013 1:01

Bonjour,

tout est dans le titre.

Considérons un ampli de 100 watts sous 4 ohms, distorsion harmonique: 0,3 %.
La tension crête de sortie est de 20 V, soit 14,2 V RMS.
Sa sensibilité d'entrée est variable: de 200 mV à 5 V RMS.
Son impédance d'entrée est de 15 kOhms.

Considérons un préampli donné pour 1,2 V RMS en sortie, pour une charge de 10 kOhms.
Au voltmètre les 1,2 V RMS sont obtenus vers -1.0 dB sur son échelle de réglage du volume.

Considérons une paire d'enceintes de 89dB, l'impédance ne descend pas sous 4 ohms.

Les câbles de ligne font 1 mètre.

1/
- Je pousse le préampli à -6dB sur son échelle de volume.
- Je règle la sensibilité de l'ampli à un bon tiers sur le potard.
- La tension RMS en sortie à vide est de 14,2 V.

=> Le son n'a pas beaucoup de profondeur, il manque de dynamique.

2/
- Je pousse le préampli à -16 dB sur son échelle de volume.
- Je règle la sensibilité de l'ampli à un bon trois quart sur le potard.
- La tension RMS en sortie à vide est de 14,2 V.

=> Le son a une profondeur colossale, la dynamique fait bondir du canapé.

A vos claviers ! :grad:
Dernière édition par pheno le 23 Fév 2013 14:10, édité 4 fois.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2013 1:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 23 Fév 2013 10:35

pheno a écrit:
La tension RMS crête de sortie est donc de 20 V, 14,2 V RMS.


Je pense qu'il serait plus correct d'écrire : « La tension crête de sortie est donc de 20V, soit 14,2 V RMS ». :idee:

Tu n'as évidemment pas pu faire ton test subjectif au niveau de sortie maximal pour lequel tu as aligné tes appareils.

Comment as-tu procédé pour évaluer ta chaîne à un niveau d'écoute normal après avoir changé le réglage des niveaux d'entrée/sortie ?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 12:26

Oups...j'ai corrigé. :wink:

Par contre je crois ne pas avoir bien saisi tes deux questions. :wtf:
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 23 Fév 2013 13:57

Je ne pense pas que tu ais écouté ta chaîne aux mêmes réglages qui t'ont permis d'aligner, dans les deux cas, le niveau de sortie de tes amplificateurs à 14,2 V RMS, car, à ce niveau, le volume sonore aurait été énorme !

Tu as donc nécessairement écouté à un niveau inférieur.

Ma question est donc la suivante : as-tu effectué tes tests d'écoute à un niveau réglé de façon précise dans les deux cas ?

Par ex : je règle le niveau d'entrée de l'ampli de puissance comme tu le décris, puis je règle le volume sur le préampli de façon à obtenir un volume sonore acceptable et je mesure le niveau de sortie (par exemple 0,8 V) sur l'ampli de puissance et j'écoute mes disques, puis je change le réglage de niveau d'entrée de l'ampli et je règle à nouveau le volume sur le préamplificateur de façon à retrouver un niveau de sortie de 0,8 V et je réécoute ?
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 14:11

Scytales a écrit:Je ne pense pas que tu ais écouté ta chaîne aux mêmes réglages qui t'ont permis d'aligner, dans les deux cas, le niveau de sortie de tes amplificateurs à 14,2 V RMS, car, à ce niveau, le volume sonore aurait été énorme !


Encore que... je me fourvois peut-être, car les disques que tu as écoutés ne sont sans doute pas enregistrés avec un niveau au taquet et sans dynamique. Le niveau ne serait donc pas en permanence au maximum, comme il l'est avec un signal fixe (sans doute un sinus ?) qui t'a servi à réglé les niveaux. :oops:

De toute façon, je voulais simplement avoir la confirmation que tu a mené tes écoutes au même niveau sonore, précisément ajusté, dans l'un et l'autre cas.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 14:19

Scytales a écrit:Par ex : je règle le niveau d'entrée de l'ampli de puissance comme tu le décris, puis je règle le volume sur le préampli de façon à obtenir un volume sonore acceptable et je mesure le niveau de sortie (par exemple 0,8 V) sur l'ampli de puissance et j'écoute mes disques, puis je change le réglage de niveau d'entrée de l'ampli et je règle à nouveau le volume sur le préamplificateur de façon à retrouver un niveau de sortie de 0,8 V et je réécoute ?


Non je n'ai pas fait çà.
Ce qui m'intéresse c'est de comprendre le gros écart de dynamique constaté entre les deux réglages alors que le niveau en sortie d'ampli est le même.
Je pourrais indiquer le niveau de sortie du préampli, çà donnera une information supplémentaire.

Mais à 0,8 V en sortie, je n'écoute pas de musique Scytales, j'ai une sourdine.
Et mes questionnements sont liés à l'écoute de musique à niveau réaliste: orgues, symphonies, transcore des années 90 qui n'ont que peu de compression par rapport aux musiques électroniques actuelles.(j'ai vu ton post :wink: )
Dernière édition par pheno le 23 Fév 2013 14:24, édité 1 fois.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 23 Fév 2013 14:22

Scytales a écrit:De toute façon, je voulais simplement avoir la confirmation que tu a mené tes écoutes au même niveau sonore, précisément ajusté, dans l'un et l'autre cas.

Je connais ces plages musicales par coeur.
La profondeur et la présence des sons n'a rien à voir selon le réglage adopté, quelque soit le niveau sonore, sauf bien-sûr à très bas niveau auquel cas je ne constate aucune différence car sourdine.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 23 Fév 2013 14:43

pheno a écrit:
Scytales a écrit:De toute façon, je voulais simplement avoir la confirmation que tu a mené tes écoutes au même niveau sonore, précisément ajusté, dans l'un et l'autre cas.

Je connais ces plages musicales par coeur.
La profondeur et la présence des sons n'a rien à voir selon le réglage adopté, quelque soit le niveau sonore, sauf bien-sûr à très bas niveau auquel cas je ne constate aucune différence car sourdine.


OK, mais en définitive, tu as bien fait tes écoutes, ou du moins au moins l'une d'entre elles, dans les deux cas exactement au même niveau de sortie (14,2 V mesurés en sortie d'ampli), seule la chaîne de gain qui permet d'atteindre ce niveau ayant changé ?

La précision est d'importance, car sinon, on peut toujours émettre l'hypothèse que la différence qualitative n'est imputable qu'à une différence de niveau sonore (même faible).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 16:00

Bonjour,

le pb, c'est que le mot "dynamique" qui a une signification bien précise en électronique a été détourné de son sens original par les audiophiles et est utilisé à toutes les sauces, donc difficile à appréhender avec précision

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3627
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 23 Fév 2013 16:36

Peut-être, mais pheno a perçu une différence et ce qu'il décrit peut bien se rapporter à la dynamique au sens premier du terme (écart entre les plus faibles et les plus forts niveaux reproduits) puisqu'il en a bondi de son canapé :)

De manière générale, la question posée dans le titre de la filière me paraît intéressante, y compris d'un simple point de vue électronique : comment structurer la chaîne de gain ? Certains fabricants de hifi y sont allés de leur recette sur ce point, avec l'objectif déclaré d'optimiser le niveau de bruit et, parfois, la distorsion, comme Yamaha (innombrables exemples) ou Kenwood (préampli L-07C). À ce sujet, un internaute a décrit un exemple intéressant à lire sur son blog : http://stephan.win31.de/music.htm#amp-specs-noise (lire notamment les parties Basics on amplifiers and noise et Amplifiers with redistributed gain).
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 23 Fév 2013 17:11

Qu'as tu utilise comme signal en entree quand tu as fait la mesure de la sortie?

edit: oh, et le voltmetre est-il "true-RMS"?
edit2: Le volume en entree du preampli est fixe comment?
Dernière édition par lulumusique le 23 Fév 2013 18:18, édité 1 fois.
lulumusique
 
Messages: 818
Inscription: 12 Mar 2012 13:16
  • offline

Message » 23 Fév 2013 17:57

Là oui, je parlais de ce mot utilisé en général par beaucoup

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 3627
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 24 Fév 2013 2:09

lulumusique a écrit:Qu'as tu utilise comme signal en entree quand tu as fait la mesure de la sortie?

edit: oh, et le voltmetre est-il "true-RMS"?
edit2: Le volume en entree du preampli est fixe comment?


Pour le voltmètre je ne sais pas.
Sa précision n'est pas extraordinaire mais çà marche.

Je ne comprends pas trop la deuxième question.

Je vais essayer de répondre notamment à Scytales, chose très compliquée: :-?

Nous avons avec mon ami, cet après-midi, constaté la même chose en revoyant la répartition des volumes entre son autoradio et son ampli de puissance, dans sa voiture.
Avant, avec l'autoradio à fort volume et ampli à gain modéré, nous n'avions pas de profondeur sonore, la musique ne remplissait pas l'habitacle, même en poussant le poste à des niveaux inécoutables, poste qui était d'ailleurs très loin de ses 4 volts maxi sous 10 kOhms, il est chargé par 20 kOhms. :lol:
En redistribuant tout cela nous avons retrouvé une profondeur sonore, des haut-parleurs qui donnent la sensation de se croiser dans l'habitacle, bien rempli cette fois ci.
pheno
 
Messages: 13225
Inscription: 30 Déc 2009 0:49
Localisation: 76
  • offline

Message » 24 Fév 2013 8:10

Quelle est la difference entre un réglage de sensibilité et un preampli?

Les deux sont en pratique des étages gain/atténuation de tension, non?
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 24 Fév 2013 8:31

pheno a écrit:
lulumusique a écrit:Qu'as tu utilise comme signal en entree quand tu as fait la mesure de la sortie?

edit: oh, et le voltmetre est-il "true-RMS"?
edit2: Le volume en entree du preampli est fixe comment?


Pour le voltmètre je ne sais pas.
Sa précision n'est pas extraordinaire mais çà marche.


À la rigueur, peu importe la précision de la mesure dans ce contexte, puisqu'il ne s'agissait pas de fixer un niveau de sortie avec précision mais simplement de s'assurer qu'entre deux moyens différents d'étager le gain, le niveau final restait le même.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10077
Inscription: 31 Mar 2002 2:00


Retourner vers Amplificateurs Intégrés