Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: TeddyK et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Perreaux éloquence 150i ??

Message » 20 Fév 2013 22:13

Bonjour,
Qui aurait un avis éclairé sur cet ampli ? On ne voit pas grand chose dessus alors qu'il semble être plus connu et apprécié à l'étranger. Merci
xabe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 21
Inscription: 04 Fév 2003 21:21
  • offline

Annonce

Message par Google » 20 Fév 2013 22:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Juin 2013 21:08

Cet amplificateur Perreaux 150i est relativement facile à analyser.

Il est très puissant (tellement d'ailleurs qu'il a atomisé mes enceintes en deux secondes -voir par ailleurs- qu'il va falloir réparer). Il est dynamique, relativement fin (belle définition), bien timbré. Il propose une très belle sonore. Un très bon compromis entre différents paramètres.

Relativement convivial à l'usage également (gestion du volume simple et efficace une fois le principe de fonctionnement domestiqué). Excellent affichage des données, clair et synthétique. Un appareil WAF compatible (l'éclairage bleu est du plus bel effet). Il descend bien dans le grave (mais pas dans l'extrême grave). Ce grave est plutôt court, mais bien présent et ne passe pas inaperçu. L'aigu est assez fin, un peu écourté (pas d'extrême aigu), un peu sec, pas soyeux comme sur les Accuphase.

Ce Perreaux est par moments un peu rugueux, mais sans excès. Il correspond sans aucun doute à un tempérament ou une norme néo-zélandais ou australien, que l'on retrouve très souvent en évidence dans le domaine artistique ou sportif. C'est peut-être ce côté "musclé" qui différencie le plus ce Perreaux de ses concurrents, ou le caractérise le plus. Un petit gabarit, mais très musclé...

Dans l'absolu, il manque un peu de richesse harmonique, et ne respecte pas tout à fait les amplitudes liées à la micro-définition (les écarts d'amplitude entre les notes sont un peu estompés). Il ne peut pas rivaliser avec des produits "high end" mais ce n'est pas ce qu"on lui demande.

C'est au final un très bon amplificateur de moyen de gamme (ou moyen supérieur), très réussi dans sa catégorie. Son export sur toute la planète est très logique. Un amplificateur toutefois un petit peu cher dans l'absolu par rapport à ses concurrents (Hegel 300, par exemple...), mais visiblement le prix officiel de vente peut être aujourd'hui négocié.

Je n'ai pas encore testé le DAC intégré. A venir.
Irwinwayfair
 
Messages: 215
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 15 Juin 2013 21:43

mouais......le caractère néo zélandais...et tout ça , ça me parait bien exotique

en tout cas le perreaux possède un excellent comportement aux mesures.

http://www.perreaux.com/blog/index.cfm/ ... o-Scrutiny

Et si il se comporte comme son grand frère le 250i, ça doit être une belle électronique capable de driver dans difficulté de nombreuses enceintes qui elles doivent souffrir si elle sont trop justes pour encaisser la réservé de puissance très conséquente. Il fournit 220 watts à 1khz, surement 200 watts sur tout la bande passante.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 16 Juin 2013 10:44

Très bon DAC intégré, en phase avec le standing de l'amplificateur.

-> Il existe des oreilles et des sensibilités sonores différentes selon les pays. Dans le domaine artistique, les australiens font preuve souvent d'un certaine rudesse.

-> Aucun problème pour driver n'importe quelles enceintes du marché.
Irwinwayfair
 
Messages: 215
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 16 Juin 2013 18:08

Donc on a le son allemand des amplis allemand ( style fête de la bière), le son des amplis japonais un peu bridé ( forcément), le son west coast pour les amplis américain, le son franchouillard des amplis français, le son distingué petit doigt en l'air des amplis anglais à l'heure du thé. ....etc etc.....

:roll:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 16 Juin 2013 20:47

Je n'irai pas jusque là. Il y a des caractéristiques sonores propres à chaque culture, comme il y en a d'autres propres à chaque marque. L'un dans l'autre conduit à la multiplication des signatures sonores. Ceci même si souvent les composants utilisés -ou une partie- proviennent des mêmes fournisseurs. Le détail de tout ceci est relativement connu, tracé y compris par ailleurs sur ce forum, et je ne vais pas redévelopper le sujet...

Ce point est particulièrement évident dans le domaine du design des électroniques ou des enceintes. Les formes italiennes (souvent en courbure) s'opposent au style carré germanique. Les produits britanniques ont souvent fait preuve d'une certaine excentricité (mais cela s'atténue). Le design des produits nordiques est très, très soigné (style épuré) et fait partie intégrante du produit.

Pour en revenir au Perreaux, s'il faut l'associer à des enceintes, autant qu'elles se situent dans une fourchette de prix comprise entre (environ, et à mon avis) 2000 et 8000 euros, pour une question évidente de cohérence de gamme.
Irwinwayfair
 
Messages: 215
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 16 Juin 2013 21:17

je pense que ces critères de provenance quant à qualifier le son de tel ou tel appareil est complétement désuète et inaproprié.. Mais ce n'est que mon simple avis
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 16 Juin 2013 22:17

NOIR a écrit:je pense que ces critères de provenance quant à qualifier le son de tel ou tel appareil est complétement désuète et inaproprié.. Mais ce n'est que mon simple avis


et le mien aussi, sa n'a aucune réalité auditive ou technique
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 16 Juin 2013 22:26

Irwinwayfair a écrit:
Pour en revenir au Perreaux, s'il faut l'associer à des enceintes, autant qu'elles se situent dans une fourchette de prix comprise entre (environ, et à mon avis) 2000 et 8000 euros, pour une question évidente de cohérence de gamme.


Évidence qui ne me saute pas aux yeux.
Valse De Melody
Creep
reidemeister philippe
 
Messages: 2900
Inscription: 13 Nov 2005 12:47
Localisation: Toulon
  • offline

Message » 17 Juin 2013 20:36

"complétement désuète et inaproprié... " dixit Noir.

Voilà un propos hardi de la part d'un modérateur, car si Noir n'est pas d'accord, il peut développer un contre-argumentaire plutôt que de dénigrer l'argumentaire ! Par ailleurs, il oriente la suite des interventions sur un sujet bien annexe.

Je retiens donc plutôt la contribution de Noir à ce fil sous la forme des mesures de l'appareil Perreaux.
Irwinwayfair
 
Messages: 215
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 17 Juin 2013 21:14

Si je suis ton raisonnement et ton argumentaire voilà ce que l'on pourrait dire d'autre sur les amplis et leurs sonorités:

" on a le son allemand des amplis allemand ( style fête de la bière), le son des amplis japonais un peu bridé ( forcément), le son west coast pour les amplis américain, le son franchouillard des amplis français, le son distingué petit doigt en l'air des amplis anglais à l'heure du thé. ....etc etc....."

Comment pourrais je souscrire un instant à un tel raisonnement fut il vis à vis de la rudesse néozélandaise.

Il n'y a aucun argumentaire dans ce que tu annonces comme une vérité:
"Dans le domaine artistique, les australiens font preuve souvent d'un certaine rudesse" donc leur amplis ont une certaine rudesse.

C'est un raisonnement de café du commerce que tu tiens là , pas un argumentaire sérieux, ni même crédible

Du coup, j'ai du mal à retenir quelque chose de ta participation sur ce sujet

J'ai donc orienté le sujet sur les mesures du Perreaux qui sont , elles , excellentes et au delà de toute critique.

C'est d'ailleurs le seul élément factuel incontestable de tout ceci.
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 17 Juin 2013 22:55

Merci pour vos réponses, mais après l'avoir eu en test chez moi, j'ai tres largement préfere mon icos 270 ( avec proac d18, config assez classique), bien meilleur sur tous les plans, timbre, aération, voix, basse... même l'ecoute avec le dac intègre du Perreaux m'est apparue en-dessous. Avis partage avec l'un de mes amis présent pour l'écoute.
xabe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 21
Inscription: 04 Fév 2003 21:21
  • offline

Message » 17 Juin 2013 23:29

c'est toujours bien de se rendre compte que l'ampli que l'on possède déjà nous donne satisfaction :thks:
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline

Message » 21 Aoû 2013 22:23

"C'est un raisonnement de café du commerce que tu tiens là , pas un argumentaire sérieux, ni même crédible. Du coup, j'ai du mal à retenir quelque chose de ta participation sur ce sujet"

Bref, on apprend via le grand méchant loup Noir (18 000 messages : ça vous pose un homme !) que Irwinwayfair (avec ses 108 messages au compteur) est un tout petit mouton qui a intérêt à se cacher sous sa couette, sous peine d'être dévoré tout cru !

Les mesures dont parle le loup Noir sont livrées dans un feuillet présent dans le carton de l'ampli. Perreaux est fier de la qualité de ces mesures, qui indiquent notamment une bonne neutralité de l'appareil, et une cohérence générale sur tout un tas de paramètres.

Merci pour l'info concernant l'Icos 270. Cela indique au moins que le matériel français type Icos, peu médiatisé, mérite d'être écouté. Le Perreaux 150, pour l'avoir maintenant en écoute depuis un certain temps et comparé à d'autres amplis du même calibre offre comme avantage un réglage très fin du volume, une bonne spatialisation du message sonore. Il n'écourte pas les notes et n'est pas fatigant sur la durée. Comme défaut dans l'absolu : absence d'extrême grave et extrême aigu, et ce n'est pas un produit qui propose le plus de détail ou de matière sonore (comparé à des ténors du domaine). Mais ce qu'il fait, il le fait bien, et rapporté à son créneau, il est bien positionné. Grande satisfaction de ma part pour cet amplificateur, que je recommande sans réserve (neuf ou d'occasion), et en toute objectivité, n'étant pas intéressé par le volume de ses ventes...

Xabe : attention au rodage, j'ai constaté que l'écoute s'est améliorée après un certain temps en ce qui concerne le DAC. Le cable de liaison doit aussi avoir son importance, mais je n'en ai qu'un et ne peux établir de comparaison.
Irwinwayfair
 
Messages: 215
Inscription: 18 Juin 2011 22:12
Localisation: Annecy-le-vieux
  • offline

Message » 22 Aoû 2013 13:38

Irwinwayfair a écrit:"C'est un raisonnement de café du commerce que tu tiens là , pas un argumentaire sérieux, ni même crédible. Du coup, j'ai du mal à retenir quelque chose de ta participation sur ce sujet"

Bref, on apprend via le grand méchant loup Noir (18 000 messages : ça vous pose un homme !) que Irwinwayfair (avec ses 108 messages au compteur) est un tout petit mouton qui a intérêt à se cacher sous sa couette, sous peine d'être dévoré tout cru !
Les mesures dont parle le loup Noir sont livrées dans un feuillet présent dans le carton de l'ampli. Perreaux est fier de la qualité de ces mesures, qui indiquent notamment une bonne neutralité de l'appareil, et une cohérence générale sur tout un tas de paramètres.




:roll:

je ne vois pas ou "on" apprends cela ?

je dis juste que ton argumentaire n'est pas aussi developpe que ce que tu affirmes.
le nombre de messages n'a rien a voir .
NOIR
 
Messages: 21774
Inscription: 21 Déc 2004 18:31
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message