Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 26 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

quels tubes 12au7/ecc82 choisir?

Message » 13 Sep 2003 0:06

drumx a écrit:
philoman a écrit:hello

Moi j'aime beaucoup les 12au7 Brimar. Ce sont mes preferées !

J'ai obtenu des tres bons resultats avec les Sylvania 5814, les Mazda et les Raythéon.

A +
Phil


salut,

peux tu nous en dire plus sur les brimar (en ecc81 si tu as essayé)?
pour les mazda suis d'accord. pas un apport de matiere comme les mullard, mais donne un coté "velour" terrible


Hello
En fait quand je mets les 12au7 Brimar à chaque fois je ne me pose plus de question au niveau de l'equilibre. Cela pousse partout de la meme façon et il n'y a pas de registre mis en avant. Et le tout avec des timbres naturels.
Par contre je n'ai pas essayé les ecc81.
Le probleme avec les tubes c'est que c'est pas parce qu'une reference d'une marque est bonne que les autres le seront aussi forcement même si les chiens ne font pas des chats :D

A bientot
Phil
Philoman - Firodil
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1871
Inscription: 01 Aoû 2002 0:17
Localisation: region parisienne

Annonce

Message par Google » 13 Sep 2003 0:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Sep 2003 8:55

salut ,
je suis avec interêt vos démarches , et je les trouves justes dans l enssemble.
mais qui peut me donner une adresse pour commander des mullard en 12au7 et 12ax7. merci d avavnce
domus
 
Messages: 1580
Inscription: 06 Sep 2003 21:40
Localisation: region de tours
  • offline

Message » 13 Sep 2003 9:19

Salut,

Attention les Mullard 12AU7 sont très colorées !
Mes favorites sont les Siemens ECC802s.

A+
Chris.
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Sep 2003 9:58

Bonjour

J'utilise un préampli cayin avec ses tubes d'origine (12au7 - 12ax7 et 5ar4), dont globalement je suis satisfait, hormis l'image sonore qui à mon gout manque de focalisation (en comparaison avec d'autres préamp).

Avez vous remarqué si la marque du tube avait une influence sur ce paramètre.
fast freddy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2333
Inscription: 25 Jan 2003 16:06
Localisation: Neuf cinq
  • offline

Message » 13 Sep 2003 10:54

philoman a écrit:
drumx a écrit:
philoman a écrit:hello

Moi j'aime beaucoup les 12au7 Brimar. Ce sont mes preferées !

J'ai obtenu des tres bons resultats avec les Sylvania 5814, les Mazda et les Raythéon.

A +
Phil


salut,

peux tu nous en dire plus sur les brimar (en ecc81 si tu as essayé)?
pour les mazda suis d'accord. pas un apport de matiere comme les mullard, mais donne un coté "velour" terrible


Hello
En fait quand je mets les 12au7 Brimar à chaque fois je ne me pose plus de question au niveau de l'equilibre. Cela pousse partout de la meme façon et il n'y a pas de registre mis en avant. Et le tout avec des timbres naturels.
Par contre je n'ai pas essayé les ecc81.
Le probleme avec les tubes c'est que c'est pas parce qu'une reference d'une marque est bonne que les autres le seront aussi forcement même si les chiens ne font pas des chats :D

A bientot
Phil


merci pour le renseignement . Pour les differentes référence je suis bien d'accord avec toi c'est pour cela que j'avais préciser en ecc 81 (on sait jamais)

Attention les Mullard 12AU7 sont très colorées !
Mes favorites sont les Siemens ECC802s.

ok pour les mullard et ca fait du bien !. Il arrive a donner un son "tube" à mon ampli. Plus je fais d'essai et de combinaison moins l'ampli sonne comme je voudrais. Mes derniers acquisitions me laisse perplexe.. (sovtek ecc83, siemens ecc81) et je rejoins l'avis de ds77
Quand au siemens/telefunken a 3 chiffres (801/802/803) ils ont une sacré réputation à la hauteur de leur prix !
drumx
 
Messages: 2420
Inscription: 14 Juin 2002 15:46
Localisation: la tremblade (17)
  • offline

Message » 13 Sep 2003 11:00

domus a écrit:salut ,
je suis avec interêt vos démarches , et je les trouves justes dans l enssemble.
mais qui peut me donner une adresse pour commander des mullard en 12au7 et 12ax7. merci d avavnce


http://www.audiotubetech.com/c45.html
http://store.yahoo.com/triodeel/6550kt88kt90.html
http://www.upscaleaudio.com/
http://radio-tubes.superbonplan.com/fr.html
http://www.0wned.org/~hstraub/tubes.htm
http://www.tubes-4u.com/
http://www.tube-shop.com/
http://thetubestore.com/
http://www.audiotubes.de/

tu devrais trouver ton bonheur
drumx
 
Messages: 2420
Inscription: 14 Juin 2002 15:46
Localisation: la tremblade (17)
  • offline

Message » 13 Sep 2003 18:41

fast freddy a écrit:Bonjour

J'utilise un préampli cayin avec ses tubes d'origine (12au7 - 12ax7 et 5ar4), dont globalement je suis satisfait, hormis l'image sonore qui à mon gout manque de focalisation (en comparaison avec d'autres préamp).

Avez vous remarqué si la marque du tube avait une influence sur ce paramètre.


Personne n'a d'avis la dessus ?
fast freddy
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2333
Inscription: 25 Jan 2003 16:06
Localisation: Neuf cinq
  • offline

Message » 13 Sep 2003 20:30

"ok pour les mullard et ca fait du bien !. Il arrive a donner un son "tube" à mon ampli. Plus je fais d'essai et de combinaison moins l'ampli sonne comme je voudrais. Mes derniers acquisitions me laisse perplexe.. (sovtek ecc83, siemens ecc81) et je rejoins l'avis de ds77
Quand au siemens/telefunken a 3 chiffres (801/802/803) ils ont une sacré réputation à la hauteur de leur prix !"


Un son tube OK mais là c'est comme mettre 10 sucres dans son café ! Il y a un médium superbe et... c'est tout ! Le grave est rooooond et l'aigu est inexistant. Un poil plus que rien sur la version M8136.

J'avais acheté mes Siemens ECC802s sur Ebay à un prix décent il y a environ deux ans. En Allemagne. Supers tubes qui sont largement supérieurs aux Siemens ECC82 qui ne valent pas le coup (j'en ai plusieurs ). Les Siemens 5814 peuvent être top dans un système adapté.
Les Siemens ECC83 sont nettement meilleures que les E83CC/ECC803s qui sonnent très "hifi".

Tiens d'ailleurs j'avais posté, puis effacé mes comparaisons de tubes sur un Air Tight ATM-2 effectuées il y a 3/4 ans. Elles ont peut être leur place ici ?

"Airtight ATM-2. Tubes de puissance : EI KT90 série III
Bias : Un point sous la bulle.
Volume : 6 heures plus un point.
Préchauffage : une heure.

Tubes utilisés pour la première écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Mullard M8136
12BH7 : Sylvania old production
Très bonne combinaison pour les CD un peu durs, et pour les voix masculines et féminines(Pink Martini par exemple). Les transitoires manquent de sécheresse(percussions ;cuivres ;cordes) sans doute la faute à un aigu un peu sage, assez relaxant, mais qui ne détoure pas assez les instruments ;l’image en est donc quelque peu altérée, ce qui limite le potentiel des tweeters sur les bonnes prises de sons(Sanz,Jacaras).Son point fort est incontestablement le médium, liquide et fruité, qui enjolive les voix, mais donne une réponse en fréquence colorée. Les basses « cognent »(Jil Caplan, tout ce qui nous sépare).

Tubes utilisés pour la deuxième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Mullard M8136
12BH7 : Sylvania old production
Une impression de prise de son rapprochée, très typée studio(même sur les Unplugged de Clapton et Nirvana) se dégage de cette écoute. Les aigus, ciselés, ont de la matière mais manquent d’assise ;il en résulte une grande définition mais auquel manque le côté liquide de la totale Mullard. Il est clair que cette combinaison favorise plutôt le haut du spectre, ce dont profitent les voix féminines(Beverley Craven, Promise me). La scène sonore n’est pas profonde mais stable dans sa largeur.

Tubes utilisés pour la troisième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Amperex Holland 7316
12BH7 : Sylvania old production
Une combinaison qui semble plus équilibrée que les deux précédentes :plus grande linéarité en fréquence. Les aigus sont définis sans être agressifs ou mis excessivement en avant, pas de sibilantes.
Un soupçon de « coulant » serait sans doute bienvenu, mais l’ensemble est homogène .Moins de fatigue auditive que lors de la deuxième écoute et les instruments ont plus de corps(Aznavour, emmenez moi), mais toujours pas cette aération si roborative et musicale qui enveloppe et nous fond dans la musique. Neutre oui, mais on est loin de l’excitation ;à la rigueur l’ensemble Mullard/Mullard, bien que coloré, est plus intéressant.

Tubes utilisés pour la quatrième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Amperex Holland 7316
12BH7 : Sylvania old production
Ca y est !, la musique est là :elle coule, enveloppe, impose son rythme ;on s’éloigne de l’analyse pour écouter les musiciens(Dave Brubeck, Take five).Belle dynamique, définition, fins de notes, aération. Très peu de sibilantes.. Peut être un soupçon de grave en plus et ce serait parfait -à vérifier, car je pense qu’en fait il reste à sa place…-.
Tubes utilisés pour la cinquième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Siemens Ecc82
12BH7 : Sylvania old production
Sensiblement les mêmes remarques que pour la précédente écoute ;difficile de dire quelle est la meilleure association.

A la suite de la venue de Ludovic de Nayer, celui-ci m’a justement fait remarquer que les basses, bien que présentes, manquaient de ce caractère tendu dont bénéficie le reste du spectre. Après son départ j’ai donc réglé le bias sur le bas de la bulle et le résultat est très positif ; cela prouve donc que les tubes de puissances, quels que soient leurs caractéristiques, doivent être réglés selon les indications d’Airtight, et qu’il ne faut pas tenir compte de leurs facteurs propres.
La combinaison de la quatrième écoute c’est donc avérée être ma préférée, d’un point de vue purement émotionnel (très beau médium fruité et liquide à souhait ; basses tendues ; finesse des aigus) et compte tenus des dimensions de ma pièce d’écoute : les KT90 ont déjà une scène sonore en 3D auquel s’ajoute l’ouverture des Mullard cv4004 : on nage dans la musique ! un peu trop peut-être…
En effet après les différentes écoutes chez Gilles ;Jean-Baptiste et Ludovic il semblerait que mon système soit définitivement trop liquide et manque un peu de rigueur : retour à la case départ.
J’ai donc remis tous les tubes d’origines(KT88/Siemens) à l’exception des 12BH7 GE ; et l’écoute est effectivement assez différente :la scène sonore est beaucoup moins ouverte mais la cohérence des registres est excellente. Cela joue également sur la transparence : les timbres sont très justes mais comme le soulignait quelqu’un sur le forum l’Airtight est « une belle bête aux timbres un peu sombres » ; il faut donc que je compose avec les KT90, moins tendus que les KT88 estampillés Airtight.

J’ai finalement décidé de remettre en place les KT88 d’origines avec tous les tubes d’entrées : le résultat est sans équivoque ; les tubes chinois procurent un bien meilleur résultat que les KT90 qui, après écoute, semblent lourds, surtout sur les transitoires et ont tendance à gonfler le médium (euphoniques ?).
Je viens de remplacer les Siemens ECC82 par les Amperex 7316, l’écoute conserve son caractère tendu auquel s’ajoute une plus value difficilement descriptible (tube neutre ?) mais réelle. Le remplacement des 12BH7A General electric par les Sylvania n’apporte, semble-t-il, aucun changement ;ces derniers étant neufs et appairés ,c’est donc ceux-ci que je laisserai pour les prochaines écoutes.

Pour les écoutes qui suivent l’ATM-2 est utilisé avec ses KT88 d’origines ; le bias est au bas de la bulle. Les autres données ne changent pas.

Tubes utilisés pour la sixième écoute :
12AX7 : Siemens Ecc83
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
L’écoute est très dynamique, les transitoires, sur les cordes notamment, sont superbes, aucun traînage. C’est sans doute le Siemens Ecc83 qui est la clef de voûte du type d’écoute que monsieur Miura souhaite nous faire partager : neutralité, justesse des timbres, dynamisme et tension de la musique. Ce n’est pas le romantisme que l’on attend d’un amplificateur à tubes et dans ce sens je comprends mieux le banc d’essai de Dick Olsher dans «Stereophile ».

Tubes utilisés pour la septième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
Je commence à mieux cerner la personnalité de ce tube dont tout les audiophiles vantent les mérites, mais qui dans mon système ne paraît pas briller :s’il est vrai que la focalisation des voix et des instruments est bien mieux rendue avec le 5751 qu’avec les 12AX7, en revanche le côté « luxuriant et tangible » des voix féminines, vanté par Joe.S me laisse perplexe, de plus ce tube à tendance à rapprocher la scène sonore. Ce n’est donc pas pour moi !.

Tubes utilisés pour la huitième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
Le Mullard est vraiment très bien pour les médium, en revanche il a tendance à gonfler celui-ci : résultat la scène sonore gonfle, les graves sont flous, lourds mais très présents tout comme les aigus beaucoup moins détaillés qu’avec le Siemens. Une bonne combinaison néanmoins, liquide et fruité, mais qui verse plus dans le romantisme que dans l’honnêteté sonore.

Je viens de réinstaller les KT90 en gardant les tubes de la sixième écoute : j’ai l’impression d’écouter un Mullard CV4004 sous stéroïdes anabolisants tant les résultats sont similaires : un médium gonflé et des basses qui cognent (un peu mollement…), mais le résultat est satisfaisant grâce aux Siemens Ecc83 qui dynamisent l’écoute."

A+
Chris.
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 13 Sep 2003 20:46

Theobald a écrit:"ok pour les mullard et ca fait du bien !. Il arrive a donner un son "tube" à mon ampli. Plus je fais d'essai et de combinaison moins l'ampli sonne comme je voudrais. Mes derniers acquisitions me laisse perplexe.. (sovtek ecc83, siemens ecc81) et je rejoins l'avis de ds77
Quand au siemens/telefunken a 3 chiffres (801/802/803) ils ont une sacré réputation à la hauteur de leur prix !"


Un son tube OK mais là c'est comme mettre 10 sucres dans son café ! Il y a un médium superbe et... c'est tout ! Le grave est rooooond et l'aigu est inexistant. Un poil plus que rien sur la version M8136.

J'avais acheté mes Siemens ECC802s sur Ebay à un prix décent il y a environ deux ans. En Allemagne. Supers tubes qui sont largement supérieurs aux Siemens ECC82 qui ne valent pas le coup (j'en ai plusieurs ). Les Siemens 5814 peuvent être top dans un système adapté.
Les Siemens ECC83 sont nettement meilleures que les E83CC/ECC803s qui sonnent très "hifi".

Tiens d'ailleurs j'avais posté, puis effacé mes comparaisons de tubes sur un Air Tight ATM-2 effectuées il y a 3/4 ans. Elles ont peut être leur place ici ?

"Airtight ATM-2. Tubes de puissance : EI KT90 série III
Bias : Un point sous la bulle.
Volume : 6 heures plus un point.
Préchauffage : une heure.

Tubes utilisés pour la première écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Mullard M8136
12BH7 : Sylvania old production
Très bonne combinaison pour les CD un peu durs, et pour les voix masculines et féminines(Pink Martini par exemple). Les transitoires manquent de sécheresse(percussions ;cuivres ;cordes) sans doute la faute à un aigu un peu sage, assez relaxant, mais qui ne détoure pas assez les instruments ;l’image en est donc quelque peu altérée, ce qui limite le potentiel des tweeters sur les bonnes prises de sons(Sanz,Jacaras).Son point fort est incontestablement le médium, liquide et fruité, qui enjolive les voix, mais donne une réponse en fréquence colorée. Les basses « cognent »(Jil Caplan, tout ce qui nous sépare).

Tubes utilisés pour la deuxième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Mullard M8136
12BH7 : Sylvania old production
Une impression de prise de son rapprochée, très typée studio(même sur les Unplugged de Clapton et Nirvana) se dégage de cette écoute. Les aigus, ciselés, ont de la matière mais manquent d’assise ;il en résulte une grande définition mais auquel manque le côté liquide de la totale Mullard. Il est clair que cette combinaison favorise plutôt le haut du spectre, ce dont profitent les voix féminines(Beverley Craven, Promise me). La scène sonore n’est pas profonde mais stable dans sa largeur.

Tubes utilisés pour la troisième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Amperex Holland 7316
12BH7 : Sylvania old production
Une combinaison qui semble plus équilibrée que les deux précédentes :plus grande linéarité en fréquence. Les aigus sont définis sans être agressifs ou mis excessivement en avant, pas de sibilantes.
Un soupçon de « coulant » serait sans doute bienvenu, mais l’ensemble est homogène .Moins de fatigue auditive que lors de la deuxième écoute et les instruments ont plus de corps(Aznavour, emmenez moi), mais toujours pas cette aération si roborative et musicale qui enveloppe et nous fond dans la musique. Neutre oui, mais on est loin de l’excitation ;à la rigueur l’ensemble Mullard/Mullard, bien que coloré, est plus intéressant.

Tubes utilisés pour la quatrième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Amperex Holland 7316
12BH7 : Sylvania old production
Ca y est !, la musique est là :elle coule, enveloppe, impose son rythme ;on s’éloigne de l’analyse pour écouter les musiciens(Dave Brubeck, Take five).Belle dynamique, définition, fins de notes, aération. Très peu de sibilantes.. Peut être un soupçon de grave en plus et ce serait parfait -à vérifier, car je pense qu’en fait il reste à sa place…-.
Tubes utilisés pour la cinquième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Siemens Ecc82
12BH7 : Sylvania old production
Sensiblement les mêmes remarques que pour la précédente écoute ;difficile de dire quelle est la meilleure association.

A la suite de la venue de Ludovic de Nayer, celui-ci m’a justement fait remarquer que les basses, bien que présentes, manquaient de ce caractère tendu dont bénéficie le reste du spectre. Après son départ j’ai donc réglé le bias sur le bas de la bulle et le résultat est très positif ; cela prouve donc que les tubes de puissances, quels que soient leurs caractéristiques, doivent être réglés selon les indications d’Airtight, et qu’il ne faut pas tenir compte de leurs facteurs propres.
La combinaison de la quatrième écoute c’est donc avérée être ma préférée, d’un point de vue purement émotionnel (très beau médium fruité et liquide à souhait ; basses tendues ; finesse des aigus) et compte tenus des dimensions de ma pièce d’écoute : les KT90 ont déjà une scène sonore en 3D auquel s’ajoute l’ouverture des Mullard cv4004 : on nage dans la musique ! un peu trop peut-être…
En effet après les différentes écoutes chez Gilles ;Jean-Baptiste et Ludovic il semblerait que mon système soit définitivement trop liquide et manque un peu de rigueur : retour à la case départ.
J’ai donc remis tous les tubes d’origines(KT88/Siemens) à l’exception des 12BH7 GE ; et l’écoute est effectivement assez différente :la scène sonore est beaucoup moins ouverte mais la cohérence des registres est excellente. Cela joue également sur la transparence : les timbres sont très justes mais comme le soulignait quelqu’un sur le forum l’Airtight est « une belle bête aux timbres un peu sombres » ; il faut donc que je compose avec les KT90, moins tendus que les KT88 estampillés Airtight.

J’ai finalement décidé de remettre en place les KT88 d’origines avec tous les tubes d’entrées : le résultat est sans équivoque ; les tubes chinois procurent un bien meilleur résultat que les KT90 qui, après écoute, semblent lourds, surtout sur les transitoires et ont tendance à gonfler le médium (euphoniques ?).
Je viens de remplacer les Siemens ECC82 par les Amperex 7316, l’écoute conserve son caractère tendu auquel s’ajoute une plus value difficilement descriptible (tube neutre ?) mais réelle. Le remplacement des 12BH7A General electric par les Sylvania n’apporte, semble-t-il, aucun changement ;ces derniers étant neufs et appairés ,c’est donc ceux-ci que je laisserai pour les prochaines écoutes.

Pour les écoutes qui suivent l’ATM-2 est utilisé avec ses KT88 d’origines ; le bias est au bas de la bulle. Les autres données ne changent pas.

Tubes utilisés pour la sixième écoute :
12AX7 : Siemens Ecc83
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
L’écoute est très dynamique, les transitoires, sur les cordes notamment, sont superbes, aucun traînage. C’est sans doute le Siemens Ecc83 qui est la clef de voûte du type d’écoute que monsieur Miura souhaite nous faire partager : neutralité, justesse des timbres, dynamisme et tension de la musique. Ce n’est pas le romantisme que l’on attend d’un amplificateur à tubes et dans ce sens je comprends mieux le banc d’essai de Dick Olsher dans «Stereophile ».

Tubes utilisés pour la septième écoute :
12AX7 : Sylvania 5751 gold brand/gold pins
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
Je commence à mieux cerner la personnalité de ce tube dont tout les audiophiles vantent les mérites, mais qui dans mon système ne paraît pas briller :s’il est vrai que la focalisation des voix et des instruments est bien mieux rendue avec le 5751 qu’avec les 12AX7, en revanche le côté « luxuriant et tangible » des voix féminines, vanté par Joe.S me laisse perplexe, de plus ce tube à tendance à rapprocher la scène sonore. Ce n’est donc pas pour moi !.

Tubes utilisés pour la huitième écoute :
12AX7 : Mullard CV4004
12AU7 : Amperex 7316
12BH7 : Sylvania old production
Le Mullard est vraiment très bien pour les médium, en revanche il a tendance à gonfler celui-ci : résultat la scène sonore gonfle, les graves sont flous, lourds mais très présents tout comme les aigus beaucoup moins détaillés qu’avec le Siemens. Une bonne combinaison néanmoins, liquide et fruité, mais qui verse plus dans le romantisme que dans l’honnêteté sonore.

Je viens de réinstaller les KT90 en gardant les tubes de la sixième écoute : j’ai l’impression d’écouter un Mullard CV4004 sous stéroïdes anabolisants tant les résultats sont similaires : un médium gonflé et des basses qui cognent (un peu mollement…), mais le résultat est satisfaisant grâce aux Siemens Ecc83 qui dynamisent l’écoute."

A+
Chris.


j'avoues avoir fait des test, sur un P3 YC (12au7-ECC82) et préféré à l'époque du siemens, RTC, Philips (thru old 15 ans)

Il doit m’en rester un peut du vintage RTC siemens, et Philips, en ECC83, ECC82, mais en ce moment on ma refilé un preampli qui les utilises, les deux que j’avais en boite d’origine sont mort, car il font des étincelles, alors qu’il y a 15 ans il fonctionnaient, c’est tout le problème avec les tubes ?

Trouvable dans l'Est de la RP, fermé depuis, un type qui avait ses tubes dans le démontage des salles de spectacle et des vieux cinémas.

Je sais que se preampli était une grosse daube, (il bouffe tout!!) et qui attaque trop fort les amplis, mais faut bien commencer par quelque chose :o

c'était ma modeste contribution :)

Philippe

PS : une question, quand les tubes sont morts, a tu des problèmes pour avoir STRICTEMENT le même son après retubage, si tu la fait ??
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 13 Sep 2003 21:52

"PS : une question, quand les tubes sont morts, a tu des problèmes pour avoir STRICTEMENT le même son après retubage, si tu la fait ??"


Pfff. Jamais essayé !
Theobald
 
Messages: 833
Inscription: 19 Sep 2002 9:18
Localisation: Paris
  • offline

Message » 14 Sep 2003 19:04

très instructif ton cr. merci
C'est sur que les mullard ne sont pas la panacée. Mais ils ont su (chez moi) contrebalancer un aigu trop insistant à mes oreilles.
Depuis samedi j'ai trouvé la parade (ou le coupable). mon cable de modulation (rg316 mt). Du coup j'ai pu mettre les siemens (12ax7) couplé avec des mazda (12at7). Détail et aération sont les points fort.
Cette config de tubes a surtout a mes oreilles le gros avantages d'etre adapté à toutes les musique (du jazz au rock qui tache), chose que je ne parvenais pas à faire. bref polyvalente.
Malgré ca toujours ce gout d'inachevé. une config de tube par genre musical ?mouais pratique ca.....j'en rigole encore :cry:
drumx
 
Messages: 2420
Inscription: 14 Juin 2002 15:46
Localisation: la tremblade (17)
  • offline

Message » 14 Sep 2003 19:05

très instructif ton cr. merci
C'est sur que les mullard ne sont pas la panacée. Mais ils ont su (chez moi) contrebalancer un aigu trop insistant à mes oreilles.
Depuis samedi j'ai trouvé la parade (ou le coupable). mon cable de modulation (rg316 mt). Du coup j'ai pu mettre les siemens (12ax7) couplé avec des mazda (12at7). Détail et aération sont les points fort.
Cette config de tubes a surtout a mes oreilles le gros avantages d'etre adapté à toutes les musique (du jazz au rock qui tache), chose que je ne parvenais pas à faire. bref polyvalente.
Malgré ca toujours ce gout d'inachevé. une config de tube par genre musical ?mouais pratique ca.....j'en rigole encore :cry:
drumx
 
Messages: 2420
Inscription: 14 Juin 2002 15:46
Localisation: la tremblade (17)
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés

 
  • Articles en relation
    Dernier message