Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Les amplificateurs intégrés ( pré-ampli + ampli de puissance dans 1 seul appareil )

Reflexion: quel avenir pour la Hi-FI?

Message » 21 Aoû 2005 7:23

LeLapin a écrit:
à la lecture de ce post, je me pose une petite question: lorsque vous parlez de "hifi" vous semblez évoquer la stéréo uniquement. Ne peut-on pas également parler de haute fidélité pour le multicanal?


A ne pas oublier que la Hi-Fi multicanal c'était ça:

Image

Image

Image
Sansui 4ever!
bujugo
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2550
Inscription: 16 Fév 2005 8:11
Localisation: Hauts de Seine
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Aoû 2005 7:23

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Aoû 2005 8:52

ACVotre a écrit:bulugo, rassurez vous , le lance flamme ne sera pas utilisé, c'est tout l'intéret d'un dialogue sur le forum

non la hifi ne sera pas morte mais elle ne sera plus conçue comme il y a quelques années par des tronches passionnées ou alors quelques rares phénomènes subsisterons

quand nous disons qu'actuellement c'est super , c'est génial effectivement il y a quelques trucs encore, mais notre mémoire est éphémère
quand j'ai commencé à me passionner par la hifi, il y a plus de 25 ans, je bavais car j'ai eu l'occasion d'écouter des systèmes merveilleux qui chantaient et aussi de rencontrer les concepteurs, actuellement quels sont les concepteurs que vous pouvez rencontrer sur les salons, il y en a très peu par contre des directeurs commercial, marketing à la pelle

je suis désolé, mais c'est un domaine qui toujours à mon avis s'aseptise



Je pense que la hifi traverse une période ou la rentabilité et le markéting sont rois, elle avait traversé auparavant une période de passionés. Le problème est donc là!
Tous les constructeurs ont des bureaux d'études capables de concevoir un amplificateur hi-fi.
Dans un marché mondial dominé par le home-cinéma .....et le mp3, est-il rentable de fabriquer en 2005 ce type de produits?
La hifi c'est aussi une éducation à l'écoute, depuis leur naissance mes enfants ont vu que le système permettant d'écouter de la musique est composé:
- de deux enceintes de qualité;
- d'un lecteur CD
- d'un tuner
- d'un lecteur de cassette
- d'un amplificateur intégré

Par exemple ce soir sur Arte à 19H, nous allons regarder un concert dont le son sera diffusé en hifi stéréo sur France Inter.
Il me reste à acheter une platine vinyle car ils n'ont jamais écouter de la musique provenant de ce type de support, c'est un moment important pour moi.

Quand au home cinéma, mon lecteur DVD disposant de sorties décodées:
- l'ampli hifi pour les enceintes centrales
- un ampli pour les voies AR
- un ampli mono pour la voie centrale

Règlage manuel des volumes: c'est peut-etre archaique mais bon...
Je peux donc soit écouter de la musique en hifi ou regarder un film avec un son en 5.1 et tout cela de façon indépendante.

Le "hic" dans tout cela c'est "consommation" oblige il semble de plus en plus difficile de faire réparer son amplificateur de plus de 10 ans (disponibilité des pièces). Je prie donc pour que mon ampli fonctionne correctement.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 9:27

Salut bujojo

A ne pas oublier que la Hi-Fi multicanal c'était ça


Superbe photo et merci beaucoup!

Et que la quadriphonie n'était pas financièrement très accessible à l'époque, et la Petaphonie un peu après non plus…
…même s'il est évident que tout le monde doit beaucoup à Georges Cabase et Philippe Müller!

Pour ma part je sépare deux phénomènes:

- d'abord l'apparition des formats haute définition:
*même moi j'ai pu me payer un enregistreur en 24/96 pour sauvegarder mes 33t et enregistrer mes émissions radio dans des conditions plus que correct (j'ai eu un Revox A76 à la maison quand j'étais plus jeune, que j'ai ensuite gardé jusqu'à son décès — c'était moins bien que ça! idem les platines k7 Nakamichi etc… La bande passante était moindre et la transparence moins grande. Paix à leurs cendres… Et c'était plus cher en 1976 (6500F de l'époque) que ça ne l'est maintenant (750€)…
*évidement le sacd sur un bon lecteur passe quelque chose de mieux que le lecteur de CD — et pour avoir comparé avec les 33t (que j'avais gardé puis rachetés dans les deux versions, cd et sacd ensuite), je sais que ça fait aussi bien que le 33t à peu près avec des inconvénients (maniabilité etc) en moins — évidemment la différence entre ces formats est moins sensible en 2.0 qu'en 5.1
Est-il d'ailleurs bien évident qu'une platine 33t d'il y a 20 ou 30 ans (une Garrard? une…?) était plus accessible financièrement qu'un lecteur de CD/sacd comme la Sony 790?
* mais le multicanal apporte un plus y compris aux anciens enregistrements: hier j'ai écouté les Marquises, puis les suies de Bach par Janos Starker, puis les suites de Britten par Wispelwey
et le passage de la couche CD à la couche SACD
comme le passage du 2.0 à la couche multichannel: 5.1 ou 3.0 selon le cas apporte toujours un plus: image plus nette et message plus aéré. Bref, le multicannal a fait faire un progrès à la reproduction musicale à domicile (au prix de l'achat d'enceintes en plus, et de problème de placements encore plus délicats etc)…

et ce avec un lecteur qui mériterait d'être soit changé soit amélioré (j'hésite encore)…

Alors je me dis que
- le multicannal peut être aussi hautement fidèle (hifi) à la musicalité de l'œuvre et plus que la stéréo — là où la hifi stéréo (devenue) très courante peut-être catastrophique…
- que l'inverse aussi existe: si l'on compare un système stéréo soigneusement élaboré sur de longues années à un système 5.1 monté en dépis de tout bon sens…
- et que ce n'est qu'un problème de rapport qualité d'écoute/porte monnaie - mais que j'ai comme l'impression que les années 2000 ne sont pas si misérables que ça par rapport aux années 60 ou 70 ou même 80…

Bref, je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas de la haute fidélité en 5.1 (ou plus comme on veut)… et plus facilement qu'auparavant. Si les Japonais, les allemand, les chinois, les… etc etc fabriquent de la hifi, il y a fort parier qu'il y a des amateurs partout et que l'industrie du luxe enrichissant ses producteurs permet le développement de ces amateurs (par ex je ne pense pas que le Japon comprenne moins d'amateur de musique classique ni moins de bons matériels d'écoute que la France… :wink: — peut-être même plus si ça se trouve…).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 9:38

dub a écrit:Salut bujojo

A ne pas oublier que la Hi-Fi multicanal c'était ça




Bref, je ne vois pas pourquoi on ne ferait pas de la haute fidélité en 5.1 (ou plus comme on veut)… et plus facilement qu'auparavant. Si les Japonais, les allemand, les chinois, les… etc etc fabriquent de la hifi, il y a fort parier qu'il y a des amateurs partout et que l'industrie du luxe enrichissant ses producteurs permet le développement de ces amateurs (par ex je ne pense pas que le Japon comprenne moins d'amateur de musique classique ni moins de bons matériels d'écoute que la France… :wink: — peut-être même plus si ça se trouve…).

Cdlt :wink:


L'enregistrement d'un disque vinyle, d'un CD se fait en hi-fi stéréo, je pense qu'il en différent pour un film sauf pour les VHS portant la mention hi-fi stéréo.
Par conséquent vouloir écouter de la musique sur un système 5.1 est un leurre sauf si la prise de son a été faite pour cela.
En clair si vous utilisez votre système 5.1 pour écouter un CD ou un vinyle, vous aurez tout faux selon moi.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 9:39

ACVotre a écrit:bulugo, rassurez vous , le lance flamme ne sera pas utilisé, c'est tout l'intéret d'un dialogue sur le forum

non la hifi ne sera pas morte mais elle ne sera plus conçue comme il y a quelques années par des tronches passionnées ou alors quelques rares phénomènes subsisterons

quand nous disons qu'actuellement c'est super , c'est génial effectivement il y a quelques trucs encore, mais notre mémoire est éphémère
quand j'ai commencé à me passionner par la hifi, il y a plus de 25 ans, je bavais car j'ai eu l'occasion d'écouter des systèmes merveilleux qui chantaient et aussi de rencontrer les concepteurs, actuellement quels sont les concepteurs que vous pouvez rencontrer sur les salons, il y en a très peu par contre des directeurs commercial, marketing à la pelle

je suis désolé, mais c'est un domaine qui toujours à mon avis s'aseptise



eric james a écrit:En tant que pro, j'ai une vision plus documentée (avec des chiffres).
Mon analyse rejoint ce qui a été dit:
- Les généralistes qui se focalisent sur le grand public réduisent la HiFi aux minichaînes...
Les prix baissent, les volumes augmentent, la marge laissée au point de vente (en raison du prix très bas) rend impensable d'avoir des conseillers qui fassent de longues démos. La qualité baisse.

- Certains généralistes reviennent à la hifi haut de gamme avec des modèles d'exception... à côté des minichaînes: Denon, Onkyo, Yamaha.

- La Hifi ne se trouve plus que chez les spécialistes. L'audio de base est au supermarché.

- L'absence relative des grands industriels sur le segment de la hifi a ouvert le marché à des petites entreprises qui ont ainsi pu répondre à une demande qui reste forte: Micromega, Atoll, Exposure...

- Quand on visite les grands Salon, l'audio de qualité y tient une part spéciale. La zone d'Alexis Park au dernier CES de Las Vegas m'a convaincu que la stéréo de qualité était toujours innovante.


Chez Son-Vidéo.com, nous avons toujours une clientèle importante en hifi pure. Les demandes étant différentes pour le HC.
La baisse des prix du HC et l'incontournable DivX poussent à la baisse de qualité sur les demandes HC. Les grands écrans et la prochaine HD ayant encore du mal à compenser.
En hifi, on peut trouver de la qualité à tous les prix... et l'amélioration d'un système est facilement perceptible.
Le HC va continuer mais je suis persuadé que la HiFi restera une composante essentielle, simplement parce qu'un disque s'écoute 20 fois, alors qu'il est moins évident d'en faire autant avec un film.

Il n'y a donc pas à craindre une disparition à court terme de la hifi... et je m'en réjouis.


D’accord avec ses deux points de vues, il en va de meme pour moi qui tournais dans les salons depuis 76, avec effectivement des gens passionnés, amoureux, et des écoutent mémorables, (Sofitel, Espace Kiron) oubliés depuis, pour avoir vu en live le déclin de la hi fi, et les petits virages tourmenté des reprises et reprise de la hi fi qui suivis.

Perso, depuis 95 il ne ce passe presque plus rien dans les salons, et les optimalisations sont particulièrement mauvaises tout azimut, a croire qu’ils le font exprès, me souvient d’un salon avec un importateur qui faisaient Thiel, etc….

Je rentre, écoute les Thiel, avec des électroniques halcro, bardé de câble HDG et tout le toutim, c’était à chié !!!!!! Ensuite en sortant je tombe sur l’importateur, il m’appel et me dit, pourquoi vous ne restait pas, puis il me dit, allez dite moi que ce n’est pas bon, alors je luis dis, si vous le dite c’est que vous le savez, et après il me dit, je ne comprends pas, les gens qui passent me dise que ce n’est pas bon.

Puis il me regarde et me dit, ils n’aiment pas ce genre de matos, moi je le regarde et je lui dis, c’est vous qui ne comprenez pas comment les réglés correctement, il me dit, nous le savons, mais personne aujourd’hui chez nous le sait ! Et aussi manque de temps, car dans le temps, ils venaient quelques jours avant faire les optimisations, alors qu’aujourd’hui c’est fini pour des raisons de prix.

Il y a eu trois KSA100s en écoute chez moi et désireux d’en avoir un de rechange, un de 93 le mien, un autre de 95, et le dernier de 96 dates de la dernière série, tous sont différents dans la partie alimentation.

On écoute le mien, car nous sommes deux, puis on passe au deuxième qui a un transof carré aussi, mais avec des flancs de protection, posé a la verticale contre horizontale, comme le mien, le son n’est déjà plus le meme, froid terne, acide, sans vie, comme si on avait gommé tous les timbres, moins de définition, surtout moins de matière, moins de largeur, moins de profondeur, l’arrière scène est floue.

Seulement le grave était bien tendu et fluide comme le premier, puis arrive le dernier avec un transfo Torique à la krell, avec une belle étiquette, et un beau capot de protection à la Krell donc massif et beau….bah, le plus mauvais, la meme chose que le deuxième, mais avec un grave encore moins tendu, moins ferme, quelle déception……a croire que c’est comme le vin ?????

A savoir que nous les avons fait chauffer à cotés, puis déplacer sur le socle d’écoute, posé sur leurs pointes, a chaque fois, et c’était pas facile du tout a cause du poids, pour avoir exactement le meme environnement.

Je pense que le home cinéma a aider fut un temps, à son déclin, et qu’aujourd’hui la hi fi repart grâce au nouveau adepte du home cinéma, lassé des Film, des effets spéciaux, et désireux d’écouter plus de musique


Amitiés Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 9:55

PADOLYIMF a écrit:L'enregistrement d'un disque vinyle, d'un CD se fait en hi-fi stéréo, je pense qu'il en différent pour un film sauf pour les VHS portant la mention hi-fi stéréo.


c'est techniquement inexact:
les 33t enregistrés avec une seule paire de micro en deux voies doivent être relativement rare vu la difficulté à pratiquer ce type de prise de son! Et ça m'étonnerait qu'en musique orchestrale il y en ait beaucoup. L'enregistrement de Janos Starker a été réalisé en trois voies mixées en 2 (donc nous dirions de nos jours: du 3.0 mixé en 2.0!!). Le mixage et le mastering du SACD ne font que repartir l'enregistrement pour le transqférer sur un support désomais écoutable en milieu domestique!

les CD sont rarement enregistré en stéréo de nos jours — d'abord parce que le format de résolution est au minimum 24/96 ou 24/192 ou du DSD — ensuite parce que la prise de son elle-même comporte beaucoup plus de piste qui seront ensuite mixées: on ouvre ProTools et on compte… :wink: Et ensuite on se demande pourquoi le concept de Sound Field mis au point par Cabasse et Ph.Müller n'a pas été adopté! Toujours est-il qu'il est fort aisé de passer d'un mutilcannal en 2.0 (non ce n'est pas un lapsus) à un multicannal plus ample (en 3.0 ou en 5.1 selon les besoins — évidemment, la palce des enceintes arrières sera à débattre: il y a des discussions là dessus donc…).

Autrement dit, les choses sont plus compliquées et au niveau de la prise de son et au niveau du mastering — elle l'étaient d'ailleurs déjà dans les années 60! Même une gravure monophonique sur 33t ne signifie pas nécessairement que la bande mastering ni l'enregistrement ni la prise de son étaient monophoniques: ce sont trois choses distinctes!

N.B. il y a un autre intérêt à exploiter ces enregistrements sur format haute définion (supérieur à la "hifi" si l'on entend par hifi la stéréo du standard des années 80 jusqu'à l'invention du dat exclusivement) et en multich. de 1.0 (ce n'est pas non plus un lapsus: c'est un paradoxe apparent :lol: ) à 5.1 — c'est l'archivage et la diffusion de la musique.

PADOLYIMF a écrit:Par conséquent vouloir écouter de la musique sur un système 5.1 est un leurre sauf si la prise de son a été faite pour cela.
En clair si vous utilisez votre système 5.1 pour écouter un CD ou un vinyle, vous aurez tout faux selon moi.


En clair: quand j'écoute un enregistrement de Janos Starker de 1963/1965 réalisé avec trois micro
puis transféré depuis les bandes originales de façon à être remasterisé en 3.0,
j'obtiens une écoute meilleure que celle de la couche CD, elle-même déjà pas mauvaise…

Personne n'a parlé d'écouter des 33t en 5.1… Les enregistrer en haute définition ou leur appliquer un dsp sont deux choses différentes (je n'applique les dsp de mon préampli que sur certains films diffusés en 2.0 et en DD).

En revanche, comme mon préampli permet ce mode d'écoute, je diffuse mes 33t (ou leurs enregistrements) en 2.1, le ".1" n'étant pas la simulation d'un canal LFE inexistant dans l'enregistrement, mais la section filtrée du registre grave correspondant. Quoique cette section (en dessous de 80/90Hz: je n'ai pas encore totalement décidé) soit diffusée en mono, c'est bien meilleur qu'en écoute standard…

Il faut impérativerment distinguer tout ce qu'il y a à distinguer de façon à exploiter les possivbilités d'écoute avec discernement.


Cdlt :wink:
Dernière édition par dub le 21 Aoû 2005 10:07, édité 1 fois.
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 10:06

merci Bphil mais encore un vieu qui parle, par contre et c'est là ou je rejoins Dub, le multicanal quand c'est bien mis en oeuvre peut faire totalement oublier la hifi,

je m'explique ce que je trouve super avec le multicanal est que l'on a beaucoup plus de latitude pour les réglages, voir de compenser les défauts de la pièce rien qu'avec les électroniques ou les enceintes, de même l'effet d'être plongé dans l'ambiance est immédiat, et sur un système bien réglé quel régal d'asssister à des concerts comme Le forestier, Cabrel, Génésis etc ... Aux ingénieurs du son de faire leur boulot correctement ... mais dans 15 ans tout sera chinois
ACVotre
 
Messages: 1571
Inscription: 05 Déc 2002 22:10
Localisation: Tours Amboise

Message » 21 Aoû 2005 10:11

J'avais mis de côté les problèmes de pièces, mais effectivement, les technologies numériques du genre correction physiotemporelle du signal (Tact évidemment), appliquées à un signal stéréo pour le diffuser en triphonie 2.1 (sans application de dsp 2.0=>5.1, car c'est autre chose) permettent d'amélirer encore l'écoute. C'est Chinois Tact? merci les chinois… :wink:

ACVotre a écrit:mais dans 15 ans tout sera chinois


on se repassera Les Chinois à Paris de et avec Jean Yanne avec nostalgie…
… en 12.5… :lol:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Complément

Message » 21 Aoû 2005 10:31

Je crois qu'il faut segmenter le marché de la hifi en 2 grandes sections (ce n'est qu'un point de vue):
A - La haute-fidélité de base. Simple, pour écouter de la musique. Beaucoup de gens écoute de la musique, pas leur chaîne hifi. Avec une puissance suffisante, peu de distorsion et une bande passante correcte. Ils sont contents. Leur mode de consommation de la musique ne vise pas à retrouver l'acoustique de la salle de concert. Ils mettent le rock à fond...
Les chaînes hifi simples - voire beaucoup de mini-chaines - sont très satisfaisantes pour eux. Le MP3 aussi. Les mini-chaines d'aujourd'hui ont des performances comparables à beaucoup de chaînes composées de grandes marque des années 70-80, la qualité du CD en plus.

B - Le audiophiles attendent plus de leur chaîne hifi. Même en entrée de gamme, il existe des modèles audiophiles. Ces utilisateurs attendent une belle image sonore, ample, réaliste...
Ils remarquent immédiatement la différence avec les chaînes de base qui manquent de profondeur dans l'image sonore.

Les magasins spécialisés se concentrent uniquement sur le segment B. Comme le marché est très étroit, ils ont moins de moyens pour le marketing (pub), moins de passant dans le magasin (pouvant être convaincus par des démos), moins de chiffre.... donc des difficultés.
La presse spécialisé doit aussi faire des efforts pour dynamiser ce segment.

Les grandes surfaces spécialisés et la grande distribution n'a gardé que le segment A car leur selection se fait sur des critères de rentabilité au mètre linéaire (sauf quelques exceptions).


Il ne faut pas réduire la hi-fi à l'une ou l'autre de ces catégories. Chacune est respectable. Certains foyers ont les deux types (après tout, beaucoup de gens mangent à la cantine et apprécient quand même un repas dans un restaurant gastronomique).

Quand au marché français, il est largement assez grand. Pourquoi est-il moins dynamique que le marché allemand ou anglais sur le segment audiophile ? La presse ? Le marketing ? Les habitudes de consommations ? Il faudrait sans doute avoir plus d'occasion de faire des démonstrations qui donnent envie. Je ne pense pas que ce soit le prix qui freine car ceux-ci ont beaucoup baissé... Il s'agit plus d'une affaire de motivation (comparez le prix d'une chaine hifi meme haut de gamme avec celui d'une cuisine équipée ou d'une voiture neuve).
Si vous avez des idées, je pense que cela intéresse beaucoup de gens.
eric james
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1891
Inscription: 28 Avr 2002 10:23
Localisation: Nantes

Message » 21 Aoû 2005 10:38

Pour revenir concrètement sur le début du post de PADOLYIMF

— dont je comprends bien et partage nombre de jugements: ça ne me viendrait même pas à l'idée d'écouter mes 33t des Carmina Burana en leur appliquant un dsp qui les truquerait en 5.1! —

j'aurais pour ma part tendace à répondre concrètement:

qu'un préamplificateur Atoll pr5.1 (dont la section analogique pure — sans passage par la carte dsp fonctionne pour sa partie stéréo aussi bien que son petit frère stéréo le pr200: je le sais pour les avoir comparés très longuement)
accouplé à un ampli cinq voies ou à cinq ampli mono ou à … etc bien choisi (j'ai comme tout le monde mes préférences, qui vont vers Roksan, ou Atoll, mais Denon, Vincent, MArantz, etc., en font de bons
et reliés à 5 enceintes bien choisiées et correctements installées — dont la paire utilisée avant en stéréo
et épaulées par un (deux ça serait mieux au moins pour l'idée… :wink:) caisson de basse

permettront d'avoir une écoute stéréo de très bonne qualité, pour un prix évidemment déjà notable! Mais pour avoir parcouru avec beaucoup de méfiance le chemin qui va de la stéréo que j'avais déjà depuis longtemps à l'écoute multicannal (et n'ayant pas beaucoup d'égard pour l'image qui, je l'avoue, ne m'interresse pas), je sais qu'il existe plusieurs solutions…

A la condition de ne pas utiliser des enceintes trop exigeantes en courant, Arcam, par exemple fait des intégrés (250 et 300) que j'ai trouvés très musicaux en magasin (et quand j'écoute un produit comme celui là, c'est en stéréo avec mes CD et en regrettant de ne pas pouvoir utiliser mes 33t… :wink:). De même le Cambridge 540. Et je suis persuadé que chez Marantz, Denon, Nad, on doit pouvoir trouver des produtis analogues permettant une écoute stéréo de très bonne qualité… De sorte que je ne pense pas que le 5.1 soit un obstacle à la hifi, loin de là, mais que les mariages sont plus délicats, les placements et installations plus difficiles,
le nombre d'enceintes fait forcément monter le prix
le nombre d'ampli (ou le choix d'un intégré comportant réellement les sections amplis qu'il annonce!) fait forcément monter le prix

Trouver un préampli ou un intégré doté d'une section préampli de bonne qualité n'est pas forcément facile sans y mettre le prix. C'est certes plus facile de trouver un intrégé stéréo qui propose une section préampli de bonne qualité (parce que l'offre est concurrentielle depuis plus longtemps?). Mais c'est possible.

Et dans mon expérience, ça s'est amélioré depuis 98/99: quand j'ai commencé à écoute les produits de type 5.1, je trouvais ça très souvent inécoutable ou hors de prix. C'est moins le cas depuis deux ou trois ans, je trouve.
Entre 65 et 80: la hifi (l'écoute musicale de haute fidélité) était à la portée de combien de bourse? ensuite les choses se sont un peu amélioré au point de vue de l'accessibilité, je trouve…
Analogiquement je me plais à conjecturer qu'il pourrait en être de même ici. Et je pense que c'est déjà le cas pour les format haute définition (le DAT n'a pas pris, mais le sacd et le dvd-a ou autre chose le feront sans doute).

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 10:55

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris — à quoi j'ajoute qu'il me paraît normal qu'un magasin spécialisé en hifi pratique aussi des ventes de type A — et même de type A+:
pas mal de pro incitent leur client à choisir plutôt tel produit que tel autre, en respectant le budget du client, voire en le faisant descendre, mais en soignant les système "budget" pour en tirer le maximum de musique.
Je me souviens d'avoir comme ça écouté à Cambrai deux mini chaîne (une Teac et une PianboCraft de Yamaha) en maillons séparés ou séparables, avec des enceintes un peu différentes, une paire de pieds etc… Et c'était bluffant: une évolution possible pour le client qui achetait d'abord la mini chaîne puis montait tout doucement en qualité!

eric james a écrit: Je ne pense pas que ce soit le prix qui freine car ceux-ci ont beaucoup baissé... Il s'agit plus d'une affaire de motivation (comparez le prix d'une chaine hifi meme haut de gamme avec celui d'une cuisine équipée ou d'une voiture neuve).
Si vous avez des idées, je pense que cela intéresse beaucoup de gens.


Je pense que c'est surtout une éducation de l'oreille! Evidemment que je regrette d'avoir, quand j'étais tout jeune adolescent, d'avoir écouté les disques des Carmina Burana par le Clemencic consort que j'étais allé m'acheter moi-même sur la platine Dual dont j'avais hérité… Mes 33t seraient sans doute moins rincés aujourd'hui. Mais c'est avec l'âge que se fait l'éducation de l'oreille et qu'on devient de plus en plus exigeant. Ça n'est pas même une question de musique classique: certains copains ne s'y sont pas encore mis mais ne sont pas moins exigeant et n'ont pas moins d'oreille pour autant.
C'est seulement que c'est un plaisir qui demande un peu d'attention pour être remarqué.
A quoi j'ajoute que, ayant été réservé à une élite bourgeoise et/ou longtemps utilisée comme signe de "Distinction" (je le dis au sens de Bourdieu qui parle de la hifi dans son livre sur la distinction) et d'élitisme,
cela explique la réticence de beaucoup à entrer dans un magasin de hifi de haut de gamme:
la peur de ne pas être "à la hauteur", de ne pas pouvoir "assurer les arrières budgétaires" y est je pense pour beaucoup — e t cela ressemble au malaise physique qu'éprouve celui qui sort de sa classe d'origine e t dont parle Bourdieu…
Certains magasin de hifi n'y sont pas pour rien (de même qu'il ya des magasins de hifi de centre ville qui vendent de la hifi comme on vend un produit de grande surface et dont le propriétéiare est insensible à toute discussion sur la qualité d'écoute: j'en connnais au moins un et très près de chez moi! :lol:) —
mais pas tous loin de là.

Je veux dire que je me fais moins souvent virer d'un magasin de hifi que jadis (alors que même si "les raideurs se sont déplacées avec l'âge", comme on dit, j'ai toujours les mêmes jeans, les cheveux presque aussi longs et la même barbe trop fournies…).

D'où je conclus qu'il y aurait réellement une éducation du client à faire…
A quand les magasins qui feront systématiquement écouter d'abord un système basique pas bon (type A?)
pour ensuite essayer de l'optimiser (Type A+)
puis de le faire monter en qualité (A++)
poru amener insensiblement à un système d'entrée de gamme de bonne qualité (type B de départ)


pour conclure par une comparaison de prix… puisque le complexe me paraît là.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 10:56

eric james a écrit:Je crois qu'il faut segmenter le marché de la hifi en 2 grandes sections (ce n'est qu'un point de vue):
A - La haute-fidélité de base. Simple, pour écouter de la musique. Beaucoup de gens écoute de la musique, pas leur chaîne hifi. Avec une puissance suffisante, peu de distorsion et une bande passante correcte. Ils sont contents. Leur mode de consommation de la musique ne vise pas à retrouver l'acoustique de la salle de concert. Ils mettent le rock à fond...
Les chaînes hifi simples - voire beaucoup de mini-chaines - sont très satisfaisantes pour eux. Le MP3 aussi. Les mini-chaines d'aujourd'hui ont des performances comparables à beaucoup de chaînes composées de grandes marque des années 70-80, la qualité du CD en plus.

B - Le audiophiles attendent plus de leur chaîne hifi. Même en entrée de gamme, il existe des modèles audiophiles. Ces utilisateurs attendent une belle image sonore, ample, réaliste...
Ils remarquent immédiatement la différence avec les chaînes de base qui manquent de profondeur dans l'image sonore.

Les magasins spécialisés se concentrent uniquement sur le segment B. Comme le marché est très étroit, ils ont moins de moyens pour le marketing (pub), moins de passant dans le magasin (pouvant être convaincus par des démos), moins de chiffre.... donc des difficultés.
La presse spécialisé doit aussi faire des efforts pour dynamiser ce segment.

Les grandes surfaces spécialisés et la grande distribution n'a gardé que le segment A car leur selection se fait sur des critères de rentabilité au mètre linéaire (sauf quelques exceptions).


Il ne faut pas réduire la hi-fi à l'une ou l'autre de ces catégories. Chacune est respectable. Certains foyers ont les deux types (après tout, beaucoup de gens mangent à la cantine et apprécient quand même un repas dans un restaurant gastronomique).

Quand au marché français, il est largement assez grand. Pourquoi est-il moins dynamique que le marché allemand ou anglais sur le segment audiophile ? La presse ? Le marketing ? Les habitudes de consommations ? Il faudrait sans doute avoir plus d'occasion de faire des démonstrations qui donnent envie. Je ne pense pas que ce soit le prix qui freine car ceux-ci ont beaucoup baissé... Il s'agit plus d'une affaire de motivation (comparez le prix d'une chaine hifi meme haut de gamme avec celui d'une cuisine équipée ou d'une voiture neuve).
Si vous avez des idées, je pense que cela intéresse beaucoup de gens.


Je partage votre analyse, les chaines hifi et mini-chaines répondant à un besoin de place et à
une maitrise des couts
La démographie Européene etant en baisse, il y aura toujours des personnes qui iront vers la solution B
Mais à terme, peu de jeunes seront attirés vers la hifi audiophiles et la solution A sera prédominante.
Je pense que les grandes multinationales de l'électronique grand publique doivent intégrer cela dans leurs études de marché.
Il serait peut-etre interessant de savoir par tranche d'age quel est le système de reproductions sonores des:
20-25 ans
26-30 ans
31-35 ans
36-40 ans
41-50 ans
et plus de 50 ans.
Si beaucoup de personnes de la tranche d'age 20-25 possède un système hifi à élements séparés meme acheté d'occasion alors la hifi survivra.....sinon cela sera peut-etre la mort de la hifi audiophile.
PADOLYIMF
 
Messages: 342
Inscription: 15 Juil 2005 18:12
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 10:59

Tact est "made in USA", avec des composants Chinois bien sûr.... un peu comme McIntosh et bien d'autres...
CBO
 
Messages: 1029
Inscription: 20 Mar 2004 22:01
Localisation: France
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 11:10

CBO a écrit:Tact est "made in USA", avec des composants Chinois bien sûr.... un peu comme McIntosh et bien d'autres...


de la très haute fidélité multiculturelle ou internationaliste, en somme…
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 21 Aoû 2005 11:15

Il y a aussi le phénomène "téléchargement" qui joue. Quand toute une tranche d'age considère que la musique est gratuite, en MP3 et que c'est génial... c'est clair qu'il y a du boulot. D'un autre côté, ils n'écoutent pas du jazz ou du classique. Il serait bien que des artiste pop communiquent sur la qualité de leur travail de studio. Pourquoi s'embetter à peaufiner chaque son si c'est massacré par le MP3. En plus, cela réduirait l'effet téléchargement.
eric james
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1891
Inscription: 28 Avr 2002 10:23
Localisation: Nantes


Retourner vers Amplificateurs Intégrés