Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Tous sur les casques et écouteurs

casque de contrôle +/- 100€

Message » 29 Sep 2010 17:33

Pour un casque de contrôle, dédié uniquement à cela, on pourrait mentionner aussi le Beyer DT48.
c'est l'antithèse du casque hifi, il est connu comme étant assez désagréable et à l'écoute. En outre, il est assez cher, et inconfortable.
Mais c'est l'un des casques les plus linéaires du marché, utilisé uniquement en monitoring et pour réaliser des audiogrammes.

Pour le Beyer DT770, l'analyse de dub est très pertinente, et résume tout à fait (selon moi) les traits caractéristiques du DT770, dont entre autre sa signature assez "physiologique".
Mais rappelons que les versions Pro des Beyer sont généralement légèrement différentes, aussi bien au niveau de la finition qu'au niveau de l'apairage des drivers. (mois soigné sur les versions PRO)
En outre, l'impédance (32,250, 600ohms) n'est pas sans incidence sur le rendu. :wink:
Black_Wolf
 
Messages: 64
Inscription: 22 Mar 2009 13:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Sep 2010 17:33

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Sep 2010 17:45

Black_Wolf a écrit:Pour un casque de contrôle, dédié uniquement à cela, on pourrait mentionner aussi le Beyer DT48.
c'est l'antithèse du casque hifi, il est connu comme étant assez désagréable et à l'écoute. En outre, il est assez cher, et inconfortable.
Mais c'est l'un des casques les plus linéaires du marché, utilisé uniquement en monitoring et pour réaliser des audiogrammes.


Oui, et effectivement, ça coûte dans les 275/300€ — l'avantage du DT250, c'est qu'il se situe autour de 150€, ce qui reste "encore abordable"

Pour le Beyer DT770, l'analyse de dub est très pertinente, et résume tout à fait (selon moi) les traits caractéristiques du DT770, dont entre autre sa signature assez "physiologique".
Mais rappelons que les versions Pro des Beyer sont généralement légèrement différentes, aussi bien au niveau de la finition qu'au niveau de l'apairage des drivers. (mois soigné sur les versions PRO)
En outre, l'impédance (32,250, 600ohms) n'est pas sans incidence sur le rendu. :wink:


Pour la coloration ou la signature propre du DT770, c'est ce dont j'ai eu l'impression en ayant à la maison en prêt, celui là, le DT990 (pro) et le DT880 (2005 — celui là je l'ai gardé). Je ne sais pas si c'est le côté "renforcement des basses" qui donne ce sentiment là où si ça correspond à ce qu'on obtiendrait en le mesurant. En tout cas, à moins d'avoir tout à fait l'habitude de ce casque et de "compenser spontanément", ça peut àmha poser problème pour ce type d'usage.

N.B. sinon, sur les différents modèles, c'est aussi ce que je voulais dire quand je parlais d'ampli casque standard, comme le PreSonus (donc: impédance moyenne/repère à 250/300 Ohms). Idem, un casque à faible impédance et faible sensibilité, c'est pas sûr que son rendu reste constant si on le branche sur un ampli dont le gain etc ne seraient pas adaptés. Et sur des questions de linéarité,ça peut compter. Du coup, autant s'en tenir à un matériel de studio standard.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 29 Sep 2010 20:55

Oui, le DT48, petite distribution oblige, est assez cher en neuf, et très dur à avoir en occas', vu son caractère assez confidentiel.

Pour le 770, il a en effet une grosse bosse dans les graves, juste en dessous des bas mediums, et un pic dans les aigus. (vers les 8000hz, je pense..)
Je trouve le 880 plus linéaire, bien que sa signature soit assez "montante", du moins à mon oreille.
Le 770 est un chouette casque, mais pour moi il fait partie de ces nombreux casques, très bons en soit, classés "monitoring" mais pas vraiment pensés pour le studio (tout comme, dans leur genre les AKG271, les Audio Technica M50, etc..). A mon humble avis, le domaine dans lequel il excelle véritablement est le home cinema: dans ce registre, il est difficilement critiquable.
Pour le DT250, je ne le connais pas, je note! :)


Ah, sinon, un peu ésotérique et méconnu, mais mentionnons le Sony CD900ST.
C'est un casque de monitoring, pas trop cher, dispo en import only (sur bluetin japan, par exemple). Il est commercialisé par la filière pro de Sony (à la base, il n'est même pas sensé être vendu hors de ce circuit), et dédié au studio.
Il fait d'ailleurs partie des casques que j'aimerai bien écouter pour confirmer ou infirmer cette réputation d'équilibre dans la réponse en fréquence.

Sinon, globalement +1 pour les normes d'impédance (sauf exceptions) :wink:
Black_Wolf
 
Messages: 64
Inscription: 22 Mar 2009 13:44
  • offline

Message » 29 Sep 2010 21:51

l'effet stéréo qui est nettement en retrait, casque fermé oblige

un casque ouvert ou semi-ouvert profite du court-circuit acoustique qui effectivement donne une image plus naturelle pour les enregistrements prévus pour les enceintes (en excluant donc les enregistrements du type binaural)
Mais un casque fermé accompagné d'un process de crossfeed adéquat permet d'ajouter ce naturel de façon plus précise, à mon avis, et en l'adaptant mieux à la physiologie de chacun.

qu'on puisse comparer un casque et une paire d'enceintes

c'est le but de la courbe "diffuse-field" qui a justement été définie en comparant une enceinte linéaire et un casque (voir les travaux de Theile et la norme IEC 60268-7). On peut aussi lire avec attention : http://www.head-acoustics.de/downloads/ ... ochure.pdf

qu'un casque soit capable d'être linéaire plus souvent — et pour infiniment moins cher (100€) — qu'une paire d'enceintes

En dehors des problèmes de résonances individuelles, il semble relativement facile pour les constructeurs sérieux de faire des casques avec peu de distortion et assez linéaires. Ce qui est plus délicat pour une enceinte, où les problèmes de puissance et de directivité présentent des aspects plus complexes.
Le problème du casque, c'est qu'il faudrait vraiment l'égaliser de façon personnelle, lire par exemple :
http://www.cpt.univ-mrs.fr/~briolle/11thAESpart1.pdf
http://www.cpt.univ-mrs.fr/~briolle/11thAESpart2.pdf


qu'on puisse disposer d'un étalon en matière de linéarité.

C'est effectivement délicat.
En matière de casque, on peut faire des mesures au niveau du tympan avec certains microphones minuscules (ex: probe mics de Etymotic).
Quant aux enceintes, les tests en chambre sourde fait par et Gradient sont intéressants. Ils oublient les réponses hors de l'axe mais il apparait quand même qu'une enceinte "parfaite" dans l'axe est tout à fait réalisable (Salmi, http://www.gradient.fi/file_download/15 ... design.pdf)

Ah, sinon, un peu ésotérique et méconnu, mais mentionnons le Sony CD900ST.

Je ne sais pas s'il y a vraiment une différence avec le 7506 (attention le 7509, lui est différent de ces deux là)

Pour le 770, il a en effet une grosse bosse dans les graves, juste en dessous des bas mediums, et un pic dans les aigus. (vers les 8000hz, je pense..)
Je trouve le 880 plus linéaire, bien que sa signature soit assez "montante", du moins à mon oreille.

Je ne pense pas que les capsules des 770, 880 et 990 soient différentes mais le fait que ces casques soient plus ou moins fermés leur donne une signature sonore propre.
Les bosses dans le médium et l'aigu qui correspondent à une courbe DiffuseField moyenne ne conviennent pas forcément à tout le monde, d'où encore la nécessité d'une l'EQ.
ohl
 
Messages: 1439
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 29 Sep 2010 22:03

Je ne pense pas que les capsules des 770, 880 et 990 soient différentes mais le fait que ces casques soient plus ou moins fermés leur donne une signature sonore propre.

Certes, le fait que le 770 soit fermé modifie pas mal de choses.
Le 990 et le 880 possèdent, à ma connaissance, les mêmes drivers. En revanche, il y a dans le 880 des mousses filtrantes modifiant le rendu. Ces mousses sont absentes sur le 990.
Black_Wolf
 
Messages: 64
Inscription: 22 Mar 2009 13:44
  • offline

Message » 30 Sep 2010 1:59

N.B. si je reviens à la demande initiale de notre camarade (de jeux): est-ce que ça fait avancer ta question, agnostic? — car l'intention n'est certainement pas de te compliquer la tâche… :oops:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 30 Sep 2010 15:05

car l'intention n'est certainement pas de te compliquer la tâche…

Dans ces forums, il y a quand même 99% de questions stupides (câbles, DAC, amplis, grigri, etc...)
Pour une fois qu'une question a un peu de sens, il est intéressant d'essayer de comprendre les tenants et aboutissants, même si c'est un peu compliqué ou surtout si c'est un peu compliqué :wink:
En hifi, il n'y a pas vraiment de mystères, mais il reste quelques thèmes pour lesquels les réponses ne sont pas évidentes, alors profitons-en et n'essayons pas de simplifier trop.
ohl
 
Messages: 1439
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 30 Sep 2010 15:17

ohl a écrit:
car l'intention n'est certainement pas de te compliquer la tâche…

Dans ces forums, il y a quand même 99% de questions stupides (câbles, DAC, amplis, grigri, etc...)
Pour une fois qu'une question a un peu de sens, il est intéressant d'essayer de comprendre les tenants et aboutissants, même si c'est un peu compliqué ou surtout si c'est un peu compliqué :wink:
En hifi, il n'y a pas vraiment de mystères, mais il reste quelques thèmes pour lesquels les réponses ne sont pas évidentes, alors profitons-en et n'essayons pas de simplifier trop.



Désolé: je ne voulais froisser personne — et mon intention n'était pas de "simplifier". Simplement, de ne pas rebuter Agnostic. Disons qu'on peut lui conseiller pratiquement un ou deux casques. Ensuite, la question se pose aussi plus "théoriquement".

A ce point de vue, là, même en restreignant la question à celle de la linéarité et de la justesse tonale — c'est-à-dire en mettant de côté la question de la scène stéréo, de la restitution de la dynamique etc, la question se pose de savoir si et comment employer un casque.

Par exemple, si c'est de justesse tonale qu'on parle exclusivement, il peut être intéressant de mettre un certain nombre de paramètres en procédant à des écoutes en mono (mais pas sur un seul canal: car on entend 1 enceintes avec ses 2 oreilles).
Ensuite, je continue à croire qu'il faut se faire un recueil de sons à l'aide de son enregistreur et de son casque: or, cela pose la question du microphone employé (je laisse de côté la question du préampli). Et faire un recueil suffisamment large pour couvrir un registre suffisant pour avoir des termes de comparaison. Ce qui veut dire une approche relativiste et pragmatique.

Une tout autre manière de procéder, ça serait de trouver LE casque qu'on ressent comme "le meilleur" ou "le plus neutre", et de le choisir comme référence. Même si ça correspond à des goûts personnels, ça ne voudrait pas dire autre chose que: ces goûts se retrouvent dans l'enceintes que l'on fabrique.

En dehors de ce type d'approche, je ne vois guère que: tout faire uniquement sur mesures objectivantes — car ensuite, il est impossible de ne pas différencier ce que l'on entend "dans la réalité" de ce que l'on entend "au casque" (quoique, avec le K1000, je me suis déjà dit que telle conversation enregistrée en mono était "criante de réalisme"), ni ce que l'on entend "au casque" de ce que l'on entend "avec enceintes". Il y a toujours forcément un biais dû au contact physique avec le casque (impossible d'écouter "derrière le rideau").

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 30 Sep 2010 21:08

J'ai bien suivi l'ensemble de vos interventions et vous remercie chaleureusement de vous être décarcassés pour essayer de répondre au mieux à ma demande initiale; merci également de m'avoir fourni des liens ainsi que vos propres cogitations sur certains aspects techniques, très intéressants au demeurant.

Indépendamment des avis divergents portés sur les qualités de tel ou tel casque (je m'en doutais, c'est toujours ainsi sur les forums), indépendamment des tenants et aboutissants (psycho)techniques évoqués notamment pas ohl et dub, je me demande si ma question initiale n'était pas, non pas pertinente, mais tout simplement extrêmement difficile à satisfaire...En effet, depuis quelques jours une expérience nouvelle de mise au point d'un filtre sur deux paires d'enceintes sur lesquelles je travaillais depuis quelques temps m'a en quelque sorte "ouvert les oreilles"; je m'explique: ceux qui font joujou avec des enceintes savent que parmi les difficultés de mise au point hors milieu anéchoïque se trouvent:
1) la meilleure détermination du niveau de compensation d'effet de baffle; plusieurs caractéristiques, dont certaines inhérentes aux hps embarqués, sont susceptibles de l'influencer
2) la meilleure détermination de l'équibre grave/médium-aigu; cet équilibre est susceptible de varier dans de grandes proportions en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce d'écoute
Le problème majeur est que les points 1) et 2), définissant en grande partie l'équilibre tonal, sont interdépendants et complémentaires.
Jusqu'à peu donc, je voulais trouver le moyen de m'affranchir de l'acoustique de la pièce dans mon process de mise au point, d'où l'idée du casque qui lui s'en libère de par son principe de fonctionnement. Néanmoins je faisais évidemment en grande partie fausse route puisque, même en considérant que mon enceinte sonne avec l'équilibre tonal du casque écouté, cet équilibre serait obtenu dans un milieu acoustique donné. D'autre part je pense aujourd'hui que les principes de perception de l'évènement sonore quand même très différents entre casque et enceintes ne doivent pas permettre une comparaison optimale entre ces deux vecteurs, même sur un nombre réduit (ou unique) de caractéristiques sonores.

Un autre process de design m'était donc de toute façon nécessaire de ce point de vue; et un ami ayant également la passion de la création d'enceintes m'a convaincu, par la pratique sur les deux enceintes sur lesquelles je travaillais, qu'il n'était pas forcément nécessaire de disposer d'une quelconque référence; en effet, en respectant une suite d'actions bien définies dans le process général de mise au point, on pouvait arriver au résultat souhaité sur cette problématique spécifique de l'équilibre tonal.

Donc voilà où j'en suis pour l'instant, sachant qu'il faut que je fixe une prise jack sur mon ampli avant d'éventuellement acheter un casque; en effet, je n'en ai toutefois pas encore totalement abandonné l'idée, ne serait-ce que par pure curiosité. :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9032
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 30 Sep 2010 22:09

la meilleure détermination de l'équibre grave/médium-aigu; cet équilibre est susceptible de varier dans de grandes proportions en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce d'écoute

Je ne comprends pas : avec les softs actuels, il est assez facile de mesurer une enceinte correctement en appliquant un fenêtrage de mesure pour se limiter au champ direct. Dans ce cas, la courbe "neutre" est droite tout simplement. Il n'y a que pour une mesure en RTA ou en fenêtre fixe longue que la courbe est dépendante de la pièce.
Bon, là on sort du sujet...
ohl
 
Messages: 1439
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 01 Oct 2010 6:59

N.B. "fixer une prise jack" à ton ampli? c'est-à-dire? acheter un ampli casque? fabriquer un adaptateur d'impédance? :idee:

Pour ce que tu veux faire, il te faudrait trouver un casque présentant un plateau entre disons 100Hz et 12kHz. Ça te donnerait des points de repère sur le médium aigu. En revanche sur l'équilibre grave/aigu, ça varie tellement que la discussion risque de tourner en rond (là, peut-être qu'effectivement un DT770 mais en diffusant un type de son particulier…).

Cdtl :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 30065
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 01 Oct 2010 8:33

il te faudrait trouver un casque présentant un plateau entre disons 100Hz et 12kHz

oui mais ça, ça n'existe pas et ça n'existera jamais !
D'abord ça veut dire quoi un plateau, une courbe droite ?
Droit comment ? A la mesure in-situ, avec ses propres oreilles ou une oreille artificielle ? A l'écoute ?
D'abord, on sait qu'une courbe de casque droite à la mesure n'est pas du tout neutre à l'écoute. Autant une courbe plate est neutre pour des enceintes (selon le type de mesures) mais pas du tout pour un casque. Je l'ai déjà dit, il faut que la courbe d'un casque tienne compte des résonances liées à la position/volume du casque et du conduit auditif de chacun. Le plus simple (façon de dire), c'est de trouver sa propre égalisation pour une écoute neutre.
ohl
 
Messages: 1439
Inscription: 13 Aoû 2004 16:17

Message » 01 Oct 2010 13:45

Agnostic1er a écrit:Jusqu'à peu donc, je voulais trouver le moyen de m'affranchir de l'acoustique de la pièce dans mon process de mise au point, d'où l'idée du casque qui lui s'en libère de par son principe de fonctionnement. Néanmoins je faisais évidemment en grande partie fausse route puisque, même en considérant que mon enceinte sonne avec l'équilibre tonal du casque écouté, cet équilibre serait obtenu dans un milieu acoustique donné. D'autre part je pense aujourd'hui que les principes de perception de l'évènement sonore quand même très différents entre casque et enceintes ne doivent pas permettre une comparaison optimale entre ces deux vecteurs, même sur un nombre réduit (ou unique) de caractéristiques sonores.


Le moyen facile de limiter l'influence de la pièce est d'écouter tes enceintes en proximité. Il faut te placer à 1m - 1m50 des enceintes et ne pas avoir de murs à moins de 2m. Pour ce que tu veux faire, je pense que tu ne peux pas te passer de signaux tests et de mesures. Bon courage et bon développement :wink:
nitri
 
Messages: 914
Inscription: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 01 Oct 2010 23:22

ohl a écrit:
la meilleure détermination de l'équibre grave/médium-aigu; cet équilibre est susceptible de varier dans de grandes proportions en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce d'écoute

Je ne comprends pas : avec les softs actuels, il est assez facile de mesurer une enceinte correctement en appliquant un fenêtrage de mesure pour se limiter au champ direct. Dans ce cas, la courbe "neutre" est droite tout simplement. Il n'y a que pour une mesure en RTA ou en fenêtre fixe longue que la courbe est dépendante de la pièce.
Bon, là on sort du sujet...
je considère qu'on est dans le sujet, puisque ma question initiale y est complètement liée; je pratique la mesure fenêtrée mais étant donné que je n'ai que très peu de possibilités de changer les enceintes de place je suis obligé de mesurer l'enceinte complète à une position qui ne permet de m'affranchir des 1ères réflexions que vers les 400hz...Mais surtout je mesurais jusqu'il y a peu, avant importation des frd et zma dans le logiciel de simu, chaque hp à cette même position, ce qui ne me permettait pas d'obtenir quelque chose de juste sous cette fr et faussait en conséquence l'équilibre global; je procède maintenant différemment, en mesurant chaque hp en éloignant l'enceinte le plus loin possible des 1ères réflexions et j'obtiens enfin une corrélation juste entre simu, mesure et écoute. C'est peut-être un peu idiot que je découvre ça sur le tard, mais le fenêtrage seul ne suffit que si la mesure est fiable assez bas en fr...:wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9032
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 01 Oct 2010 23:24

dub a écrit:N.B. "fixer une prise jack" à ton ampli? c'est-à-dire? acheter un ampli casque? fabriquer un adaptateur d'impédance? :idee: ça c'est mon pote electrotech qui construit mes électroniques qui y répondra :P
Cdtl :wink:

La configuration dans mon profil


Diyers, ne copiez pas, créez ! c'est bien plus gratifiant. Et si vous ne vous en sentez pas capables, apprenez..., votre jour viendra.
Avatar de l’utilisateur
Agnostic1er
Administrateur Forum DIY.
Administrateur Forum DIY.
 
Messages: 9032
Inscription: 19 Oct 2005 3:26
Localisation: Alsace
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message