Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tous sur les casques et écouteurs

Configuration pour une écoute très réaliste

Message » 29 Déc 2013 0:32

blue dream a écrit:
westside a écrit:[
Dans un premier temps je me demande s'il serait plus judicieux d'upgrader ma RME Babyface par le produit que je cite dans le lien ci-dessus ou bien être (très) patient et partir du côté de chez Stax.

très clairement, je pense que le remplacement de la bayface ne t'apportera rien
les cartes audio de studio sont moins coûteuses que les DAC pour audiophiles à qualité équivalente et donnent d'excellents résultats, même les plus modestes

Stax est la bonne piste pour du réalisme, même si mon avis est que de toute manière, l'enregistrement est par définition une chose contre-nature et qu'on ne peut qu'espérer qu'une sorte de sensation de réalisme.
J'ai noté que depuis que cette sensation de réalisme chez Stax me plait, j'ai tendance à écouter bien plus fort, justement pour chatouiller un peu ce réalisme qui est à portée de main. Avec un quatuor à cordes, on y arrive très bien. Pour un orchestre symphonique également, mais il faut fermer les yeux :hehe:

Maintenant pour avoir le réalisme d'un enregistrement, ça dépend si on parle d'acoustique (là on recherchera le réalisme tout court, celui de la salle de concert) alors qu'avec les musiques qui sont traitées en studio, avec beaucoup de pistes, y compris plusieurs pistes mixées entre-elles pour un seul et même instrument (micros différents et traitement différents qui se conjuguent), avec beaucoup d'égalisation, de compression, d'effets de toutes sortes, je pense qu'il vaut mieux chercher un "beau" son plutôt qu'un son réaliste, ce qui, au vu des nombreux traitements, n'a d'ailleurs plus aucun sens !

Cette bouillie passera mieux sur un matériel d'entrée de gamme tout simplement parce que ces enregistrements-là sont conçus pour être écoutés sur ipod et autres autoradios.


ben non justement, les enregistrement semi-elctronique multi piste, s'accommode très bien d'un système précis défini avec un grave dynamique, et je ne pense pas que tout ces disques soit tous mixé pour ipod, ce qui compte, c'est de retranscrire, ce qu'il y a sur le disque et tu sait que tu est en face d'un enregistrement pour ipod et compagnie qui en général sont pas si mal fait à certaines exceptions près, mais quand tu tombe sur un vrais bon enregistrement, ce n'et plus la même chose

le concert c'est réel, mais pas forcément réaliste, il suffit que tu soit dans une salle avec une acoustique de hall de gare, et tu peu dire au revoir big band de jazz, chaque instrument sera entouré d'un halo artificiel produit par la salle, et je ne compte pas les éventuel enceintes pro branché pour avoir plus de volume sonore

l'enceinte est juste la pour reproduire, ce qu'il y a sur le disque et c'est tout, et dans le cadre de musique électronique,sa doit être encore plus vrais, les effet utilisé doivent être reproduit pas l'enceinte en question sinon, une parti du travaille fait dessus, s'envole

moi je n'oppose pas les musique bourré d'effet au autres acoustique, simplement si tu bosse sur enceinte de référence, tu sait ce que tu fait parce que par exemple ta scène sonore est bien définie et tu peu placer les objet sonore ou tu veux d'une manière précise, l'enceinte moins bien qui n'est pas capable de les retranscrire à leur place à cause d'une mise en phase mauvaise ou mauvaise intégration dans la pièce ou je ne sait quoi, d'autre, elle fiche par terre ton travail

westside a écrit:Re,

Au casque j'entends tous les défauts d'enregistrement et quasiment rien avec les enceintes.


visiblement tu n'a pas du écouté de bonne enceintes
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Déc 2013 0:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Déc 2013 1:08

bah, quand j'écoute le piano sur le dernier Agnes Obel, pourtant recommandé par Qobuz, je n'entends pas de piano, juste un truc raboté et caoutchouteux, surtout si je passe Brendel juste après

pour les musique électroniques c'est une question toute particulière : c'est quoi le vrai son d'un synthé ? (note que j'adore les synthés, les vrais, ceux qui font de la synthèse, pas les banques de sons en boite). On ne peut absolument pas parler de réalisme, le son produit est déjà artificiel dès sa production et le son entendu dépendra forcément du matériel de restitution : la situation acousmatique dans son plus bel habit :wink: l'important ici est que le résultat soit une expérience auditive intéressante/émouvante/impressionnante/ ... le monitor haut de gamme bien droit et juste n'est pas le meilleur vecteur dans ce cas AMHA. Un système coloré peut mieux servir cette expérience. (Edit : je parle de reproduction, pas de production).
En revanche, c'est vrai que la restitution d'une grande profondeur de détails va donner à entendre des signaux infiniment plus riches et ouvrir la perception de façon intéressante. On peut très bien passer de nappes mornes et lassantes à des paysages sonores les plus fabuleux.
blue dream
 
Messages: 1312
Inscription: 26 Jan 2004 10:24
  • offline

Message » 29 Déc 2013 1:28

dominax a écrit:
moi je n'oppose pas les musique bourré d'effet au autres acoustique, simplement si tu bosse sur enceinte de référence, tu sait ce que tu fait parce que par exemple ta scène sonore est bien définie et tu peu placer les objet sonore ou tu veux d'une manière précise, l'enceinte moins bien qui n'est pas capable de les retranscrire à leur place à cause d'une mise en phase mauvaise ou mauvaise intégration dans la pièce ou je ne sait quoi, d'autre, elle fiche par terre ton travail

:wink:

Ondes stationnaires, modes propres, caisson ou pas, petit ou gros diamètre de HP j'ai cru comprendre qu'il n'existe aucune solution satisfaisante dans une pièce de moins 300m3 si on désir reproduire ce qu'il y'a en dessous des 100Hz.
Alors faute de place je crois que le grave nuancé s'arrêtera la pour 99,9% de la population audiophiles. Chez moi une vraie contrebasse pose déjà des problèmes sur les notes les plus grave qui se ressemble ce qui n'est plus le cas si on joue dehors.
wuwei
 
Messages: 2796
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 29 Déc 2013 1:44

wuwei a écrit:
dominax a écrit:
moi je n'oppose pas les musique bourré d'effet au autres acoustique, simplement si tu bosse sur enceinte de référence, tu sait ce que tu fait parce que par exemple ta scène sonore est bien définie et tu peu placer les objet sonore ou tu veux d'une manière précise, l'enceinte moins bien qui n'est pas capable de les retranscrire à leur place à cause d'une mise en phase mauvaise ou mauvaise intégration dans la pièce ou je ne sait quoi, d'autre, elle fiche par terre ton travail

:wink:

Ondes stationnaires, modes propres, caisson ou pas, petit ou gros diamètre de HP j'ai cru comprendre qu'il n'existe aucune solution satisfaisante dans une pièce de moins 300m3 si on désir reproduire ce qu'il y'a en dessous des 100Hz.
Alors faute de place je crois que le grave nuancé s'arrêtera la pour 99,9% de la population audiophiles. Chez moi une vraie contrebasse pose déjà des problèmes sur les notes les plus grave qui se ressemble ce qui n'est plus le cas si on joue dehors.


déja c'est assez compliqué, mais quand on tombe sur certaine bonne installation, sa minimise les colorations
après on peu quand même arranger un peu les chose avec des égalisations, , et les hp de grand diamètres se comporte mieux à mon avis dans certaines pièce que des plus petit qu'on veux faire descendre,

et le grave nuancé s'obtient aussi par l'absence de disto le groupe délais assez fable, la bonne reproduction des transitoires

blue dream a écrit:bah, quand j'écoute le piano sur le dernier Agnes Obel, pourtant recommandé par Qobuz, je n'entends pas de piano, juste un truc raboté et caoutchouteux, surtout si je passe Brendel juste après

pour les musique électroniques c'est une question toute particulière : c'est quoi le vrai son d'un synthé ? (note que j'adore les synthés, les vrais, ceux qui font de la synthèse, pas les banques de sons en boite). On ne peut absolument pas parler de réalisme, le son produit est déjà artificiel dès sa production et le son entendu dépendra forcément du matériel de restitution : la situation acousmatique dans son plus bel habit :wink: l'important ici est que le résultat soit une expérience auditive intéressante/émouvante/impressionnante/ ... le monitor haut de gamme bien droit et juste n'est pas le meilleur vecteur dans ce cas AMHA. Un système coloré peut mieux servir cette expérience. (Edit : je parle de reproduction, pas de production).
En revanche, c'est vrai que la restitution d'une grande profondeur de détails va donner à entendre des signaux infiniment plus riches et ouvrir la perception de façon intéressante. On peut très bien passer de nappes mornes et lassantes à des paysages sonores les plus fabuleux.


justement si c'est le meilleur vecteur, parce que le type qui à fait ces sons et le mixage, les à fait sur le monitor haut de gamme, sa serai quand même c***r qu'une enceinte moins bien techniquement donne un meilleur résultat
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 29 Déc 2013 8:16

dominax a écrit:visiblement tu n'a pas du écouté de bonne enceintes
:wink:


Ou alors il les aura écoutées dans un "hall de gare"...
Messian
 
Messages: 834
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 29 Déc 2013 10:02

Messian a écrit:
dominax a écrit:visiblement tu n'a pas du écouté de bonne enceintes
:wink:


Ou alors il les aura écoutées dans un "hall de gare"...


En dehors d'écouter sans déranger, c'est surement souvent pour une de ces deux raisons que certains passent à l'écoute au casque car, pour avoir une scène sonore réaliste, je pense que ça doit-être coton.
TCs
 
Messages: 541
Inscription: 05 Juil 2013 21:15
  • offline

Message » 29 Déc 2013 12:06

fargo a écrit:Chez toi : amour, gloire et beauté luxe, calme et volupté . :thks:

ps : As-tu la boule à facettes et la machine à fumée, important pour le "live" . :ane:

Et pour avoir chez soi une réalité augmentée, rien de tel que d'écouter au casque avec un verre de porto :oldy:
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5738
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 29 Déc 2013 12:45

Salut à tous,

une écoute réaliste au casque ça me parait dur, pour les raisons déjà évoquées çi-dessus, reproduction de la scène sonore (plus précisément due à une isolation complète entre le signal perçu par l'oreille droite et celui perçu par l'oreille gauche). Par contre d'un point de vue timbre, justesse des transitoires et bande passante, on peut trouver son bonheur dans l'univers casque à des prix plus ou moins indécents....
Je crois qu'il ne faut pas confondre réalisme et respect du signal. Le fantasme de chacun d'entre nous c'est de retrouver dans son salon les sensations du concert. Mais ce n'est pas possible, pour diverses raisons, la plus évidente étant la superposition de deux volumes acoustiques différent, celui retranscrit (déjà très limité par la stereophonie), et le volume réel de sa pièce d'écoute. La deuxième étant bien sûr le volume sonore. Par contre il est tout à fait judicieux et même indispensable (selon mes goûts) d'avoir un système qui retranscrive de manière fidèle le signal source et ceci est à détacher du niveau sonore réaliste ou du réalisme de la reproduction sonore (qui oblige à écouter à niveau réel et dans une pièce qui serait totalement neutre acoustiquement ce qui n'existe pas). J'entends par fidèle, une absence ( du moins tendre vers ) de coloration, une réponse en fréquence la plus droite possible ( et je m'oppose à ceux qui pensent que du coup c'est moins musical.... c'est l'artiste qui fait de la musique, pas un système hifi), un respect des transitoires, une absence de distortion etc........

Moi je ferais le choix d'un très bon casque (PS1000 par exemple, ou HD800, voir même HD600) d'un très bon égaliseur (en FIR) et d'un très bon ampli. Le tout bien calibré, on obtient une écoute assez fidèle à la source, mais difficilement réaliste.

La configuration dans mon profil


Quand la musique exprime l'intelligence du cœur…
Quand elle résonne comme un rempart contre la barbarie…
Avatar de l’utilisateur
cleriensis
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 3825
Inscription: 23 Juin 2010 1:22
Localisation: Rennes

Message » 29 Déc 2013 12:52

dominax a écrit:visiblement tu n'a pas du écouté de bonne enceintes
:wink:

Visiblement tu finira mal l'année. :hein:

Une donnée essentielle entre l'écoute au casque et l'écoute avec enceinte, est la réverbération de la pièce. Réverbération qui implique un volume sonore dit réverbéré qui au casque est quasi inexistant. Principal danger auditif de l'écoute au casque où la tendance sera de pousser le niveau.
Pour une même puissance acoustique le volume sonore perçu (id sonomètre) sera l'inverse de la réverbération du lieu.

les enceintes de l'auteur du sujet écoutées dans une pièce au rt comme le mien 0.25 lui donnerait autant de détail qu'au casque.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 29 Déc 2013 12:54

cleriensis a écrit:Salut à tous,

une écoute réaliste au casque ça me parait dur, pour les raisons déjà évoquées çi-dessus, reproduction de la scène sonore (plus précisément due à une isolation complète entre le signal perçu par l'oreille droite et celui perçu par l'oreille gauche). Par contre d'un point de vue timbre, justesse des transitoires et bande passante, on peut trouver son bonheur dans l'univers casque à des prix plus ou moins indécents....


Salut tout seul,

Surement à condition de réussir le mariage Oreille (forme, taille conduit, pavillon) et le casque adéquat.

Bon courage.
dinococus
 
Messages: 3000
Inscription: 22 Déc 2012 18:31
  • offline

Message » 29 Déc 2013 14:05

dinococus a écrit:
dominax a écrit:visiblement tu n'a pas du écouté de bonne enceintes
:wink:

Visiblement tu finira mal l'année. :hein:

Une donnée essentielle entre l'écoute au casque et l'écoute avec enceinte, est la réverbération de la pièce. Réverbération qui implique un volume sonore dit réverbéré qui au casque est quasi inexistant. Principal danger auditif de l'écoute au casque où la tendance sera de pousser le niveau.
Pour une même puissance acoustique le volume sonore perçu (id sonomètre) sera l'inverse de la réverbération du lieu.

les enceintes de l'auteur du sujet écoutées dans une pièce au rt comme le mien 0.25 lui donnerait autant de détail qu'au casque.


le détails je les ai eu sur quelques systèmes, mais certainement pas des proacs ou des b&w passive usr des amplis classique
sa n'avait rien à envier au casque à mon avis
:wink:
dominax
 
Messages: 5458
Inscription: 09 Mai 2010 16:50
  • offline

Message » 29 Déc 2013 14:40

Salut,

Selon vous combien de temps pour roder un A1 ?
westside
 
Messages: 253
Inscription: 25 Mar 2009 21:30
  • offline

Message » 29 Déc 2013 14:48

une année.
Messian
 
Messages: 834
Inscription: 06 Déc 2012 16:00
  • offline

Message » 29 Déc 2013 14:50

Messian a écrit:une année.


:o Sérieux ?
westside
 
Messages: 253
Inscription: 25 Mar 2009 21:30
  • offline

Message » 29 Déc 2013 14:56

dominax a écrit:le détails je les ai eu sur quelques systèmes, mais certainement pas des proacs ou des b&w passive usr des amplis classique

oui mais, proac + prozac = proac actives :lol:
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5738
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline


Retourner vers Casques et écouteurs nomades

 
  • Articles en relation
    Dernier message