Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

ampli numérique : définition ?

Message » 24 Déc 2003 15:01

Salut,

je me suis tout d'un coup posé cette question hier : c'est quoi un amplificateur numérique ?

Moi je le vois comme ca mais c'est peut être autre chose : c'est un ampli qui accepte en entrée du signal numérique (coax ou fibre) et qui a un DAC inside.

Mais quid de la partie amplification ? J'avoue pas trop comprendre : on amplifie le signal numérique avant conversion ou le signal après conversion ?

Si qq'un peut eclairer un nullos :lol: :oops:
ZERS
 
Messages: 2165
Inscription: 17 Juin 2002 16:48
Localisation: Isère (38) mais Gône
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Déc 2003 15:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Déc 2003 15:16

ZERS a écrit:Moi je le vois comme ca mais c'est peut être autre chose : c'est un ampli qui accepte en entrée du signal numérique (coax ou fibre) et qui a un DAC inside.


Pas forcément, il existe des amplis dits "numériques" qui n'ont qu'une entrée analogique et pas grand chose de numérique à l'intérieur.

Mais quid de la partie amplification ? J'avoue pas trop comprendre : on amplifie le signal numérique avant conversion ou le signal après conversion ?


Justement, la définition la plus acceptable d'un ampli dit "numérique" serait :

"Un ampli peut être qualifié de numérique lorsque l'étage final d'amplification de puissance fonctionne sur un principe de commutation binaire"

Ensuite, il y a plusieurs sortes d'amplis numériques, par exemple :

- ceux qui prenent en entrée un signal numérique de type PCM et le transforme en signal PWM qui va alimenter un étage de puissance en classe-D : exemple typique TACT

- ceux qui prenent en entrée un signal analogique qui est transformé en numérique via un ADC puis injecté dans un DSP qui assure une boucle de contre reaction numérique tout en pilotant un étage de sortie PWM/Classe-D. Exemple typique : toutes les implémentations à base de modules Tripath comme BelCanto, Divatech

- ceux qui prennent un signal analogique en entrée et le transforment directement en PWM avec un comparateur analogique. Le tout pilote un étage classe-D. Exemple typique : les amplis pro Digam.

- ceux qui prennent un signal numérique en entrée et le transforme en signal de type C-PLM (proche d'un flux DSD) qui alimente ensuite un étage de puissance classe-D. Exemple typique : les Sony S-MasterPro

- ect, liste non exhaustive

-
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Déc 2003 15:19

Il faut ajouter qu'il va devenir bientot assez facile de faire des amplis numériques en DIY grace à un chip tout intégré de Texas Instruments :

http://focus.ti.com/docs/pr/pressreleas ... Id=sc03246

http://focus.ti.com/docs/prod/folders/p ... s5121.html

http://focus.ti.com/lit/ds/symlink/tas5121.pdf
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Déc 2003 15:32

ajds a écrit:Il faut ajouter qu'il va devenir bientot assez facile de faire des amplis numériques en DIY grace à un chip tout intégré de Texas Instruments :


j'aime ce discours ..... 8)
ZERS
 
Messages: 2165
Inscription: 17 Juin 2002 16:48
Localisation: Isère (38) mais Gône
  • offline

Message » 24 Déc 2003 16:11

Ne pas confondre ampli en classe D ou T donc PWM avec le véritable ampli numérique. Dans ce dernier nous avons une entrée PCM avec décodeur, un convertisseur PCM/PWM (rien à voir avec le DAC ici absent) et notre classe D ou T PWM/ANA de puissance. Celà est à la mode mais la qualité n'est pas encore optimale. Il parait que Sony a sortie un nouveau procédé mais je n'en sais pas +. Mais rien empêche d'essayer...
Le haut de gamme accessible à tous
KRISMAES
 
Messages: 2596
Inscription: 24 Oct 2002 12:15
  • offline

Message » 24 Déc 2003 16:58

KRISMAES a écrit: Dans ce dernier nous avons une entrée PCM avec décodeur, un convertisseur PCM/PWM


tu parles de quel décodeur ?
ZERS
 
Messages: 2165
Inscription: 17 Juin 2002 16:48
Localisation: Isère (38) mais Gône
  • offline

Message » 24 Déc 2003 17:06

KRISMAES a écrit:Ne pas confondre ampli en classe D ou T donc PWM avec le véritable ampli numérique. Dans ce dernier nous avons une entrée PCM avec décodeur, un convertisseur PCM/PWM (rien à voir avec le DAC ici absent) et notre classe D ou T PWM/ANA de puissance.


Chacun peut avoir sa propre définition de ce que peut être un "véritable" ampli numérique, mais si la définition prends en compte le fait de prendre un signal numérique en entrée et de rester dans le domaine numérique jusqu'a la fin, alors il faut écarter pas mal de monde :

- la classe T dont tu parles, appelation propriétaire de TriPath. Les TriPath n'ont pas d'entrée numérique.
- les amplis pro style Digam
- la série des puces Texas Instruments

Ne reste donc que les TACT et les Sony S-MasterPro.

Personnellement, je préfère ma définition qui est plus large, mais après ce n'est qu'une question de vocabulaire 8)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 24 Déc 2003 19:32

Un exemple ici d'un ampli numerique DIY ;)
http://ptsoundlab.free.fr/secdigital/20 ... lassed.htm

Aldo
HP AudioTechnology/fountek/Eton, préampli UGS & ampli UPower Flatlabs, cables MOGAMI, Dac Pass D1(en cours), Velodyne DD15, procceseur HC TAG McLaren AV32R bp-192, PCHC, projecteur hitachi TX200.
aldo
 
Messages: 24546
Inscription: 25 Déc 2001 2:00
Localisation: Landes dans le 4 zero!

Message » 29 Déc 2003 6:35

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 22 Mai 2004 13:37, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 05 Jan 2004 16:06

KRISMAES a écrit:Ne pas confondre ampli en classe D ou T donc PWM avec le véritable ampli numérique. Dans ce dernier nous avons une entrée PCM avec décodeur, un convertisseur PCM/PWM (rien à voir avec le DAC ici absent) et notre classe D ou T PWM/ANA de puissance. Celà est à la mode mais la qualité n'est pas encore optimale. Il parait que Sony a sortie un nouveau procédé mais je n'en sais pas +. Mais rien empêche d'essayer...


Du côté de LAB.Gruppen et leur classe TD (une classe D améliorée), le son est vraiment excellent AMHA (très beau médium aéré et aigus filants en plus d'une pêche phénoménale dans le grave) :


http://www.labgruppen.com/Files/TechNot ... note_9.pdf
http://www.labgruppen.com/fP6400
http://www.labgruppen.com/Default.asp?Id=1727
Sonark
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 853
Inscription: 04 Sep 2002 1:05
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message