Modérateurs: Staff Installations, Staff DIY, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: yannig27 et 9 invités

Bricolage d'un Audio Analogue Grand Intégré

Message » 27 Nov 2017 21:11

Bonjour,

Ma question est à cheval entre la rubrique ampli et la rubrique DIY, alors je la poste dans les deux. Si ce n'est pas correct, je remercie un modérateur d'intervenir pour rétablir l'ordre.

Je suis un heureux possesseur d'un ampli Audio Analogue Grand Intégré, une grosse bête de 52 kg, double mono, à la sonorité pleine de subtilité et d'élégance.

Je me suis amusé à l'ouvrir. J'ai vu que sur chaque canal, l'ampli de puissance est un vrai ampli symétrique. J'ai donc pensé que le préampli était lui aussi symétrique, puisque l'entrée est en XLR.

Mais non. La liaison entre le préampli et l'ampli de puissance se fait en +/masse. C'est le même signal qui attaque les deux 1/2 étage de puissance d'un canal.

Finalement, le signal audio entre en symétrique (pour de bon, les deux broches +/- de la prise XLR sont actives), puis est assymétrisé pour traverser le préampli, et est re-symétrisé à l'entrée des étages de puissance.

J'avais déjà entendu dire que sur cet ampli, les étages de puissance sont fabuleux, mais le préampli n'est pas au même niveau. Je comprends maintenant pourquoi.

Je trouve ça dommage, et je me demande s'il serait possible de bypasser le préampli. Il faudrait que je trouve comment attaquer l'ampli de puissance avec le - de la prise XLR. J'ai une fonction volume sur mon DAC, je peux ma passer du préampli de l'ampli intégré.

J'ai mis mon nez dans la boite, et j'ai bien vu les étages d'entrée à transistors montés en ampli différentiel. Mais j'ai peur de créer des déséquilibres et dissymétries si je commence à bricoler.

Je me demande si quelqu'un aurait des éléments qui pourraient m'aider à réaliser cette modification.

D'avance merci.
jimbou
 
Messages: 8
Inscription: 02 Nov 2013 16:53
Localisation: Banlieue bordelaise
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Nov 2017 21:11

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 28 Nov 2017 14:15

jimbou a écrit:J'avais déjà entendu dire que sur cet ampli, les étages de puissance sont fabuleux, mais le préampli n'est pas au même niveau. Je comprends maintenant pourquoi.

Ça n'a rien à voir ... le fait désymétriser un signal ne détériore pas le dit signal, sauf à avoir un schéma sacrément merdique !

Mais c'est quelque-chose d'assez classique pour 99.99% des amplis ayant une entrée symétrique (pour ne pas dire 100% ? )

Objectivement, tu ne gagneras rien à bidouiller l'entrée de la sorte.
Et d'ailleurs, je me demande bien comment les mecs peuvent affirmer que la partie ampli est fabuleuse alors que le préampli est moyen ... elles sont où les mesures de ces affirmations ?

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 6146
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 28 Nov 2017 17:03

+1, en outre tu n'as pas les caractéristiques de la partie ampli et tu as toutes les chances de ne pas y connecter un préampli qui marche bien avec. Tu a déjà un beau système, si tu veux agir je te conseille plutôt d'optimiser le placement de tes enceintes ; ça fait des très gros écarts de qualité et ça ne coute rien.
Le percheron
 
Messages: 731
Inscription: 16 Aoû 2017 15:22
  • offline

Message » 29 Nov 2017 1:06

Bonsoir

J'en rajoute une couche, bien que tout ait été dit. Dé-symétriser un signal d'entrée n'affecte en rien la qualité du signal traité, à condition que le circuit soit de bonne qualité comme le dit dagda. Ce que je ne doute pas pour cet ampli (que je ne connais pas d'ailleurs)
L'intérêt d'un signal symétrique réside uniquement dans son transport. En effet, la particularité du transport de deux signaux identiques en opposition de phase fait que les perturbations électromagnétiques (qui elles sont en phases) sont éliminées à l'arrivée (Cf. ampli op en montage amplification différentielle, je ne m'attarde pas ici).
Les liaisons symétriques sont utilisées lorsque les câbles doivent être longs, en sonorisation pro par exemple, car ils sont du coup très exposés aux perturbations électromagnétiques.
En HIFI domestique, les câbles sont souvent cours (disons <1m) et une "simple" liaison symétrique suffit.

En ce qui concerne les étages d'entrées de la partie ampli de puissance, ils sont toujours "différentiels" lorsqu'il y a contre réaction (95% des amplis du commerce ?), une des entrées recevant le signal de contre réaction. Pas moyen de traiter par cette voie un signal d'entrée symétrique, sauf si tu veux utiliser ton superbe ampli comme fusée de nouvel an :lol:
Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2468
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 29 Nov 2017 1:09

fiscal a écrit: Pas moyen de traiter par cette voie un signal d'entrée symétrique, sauf si tu veux utiliser ton superbe ampli comme fusée de nouvel an :lol:


Toujours en forme je vois :lol:
:wink:
Meurs pas on a du monde
Avatar de l’utilisateur
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 16212
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
Localisation: Deep inside
  • online

Message » 29 Nov 2017 2:02

Salut androuski, je me porte bien :wink: :lol:
Pourquoi fait-il toujours si froid dans les rames TGV ?
fiscal
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2468
Inscription: 31 Aoû 2006 15:29
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 29 Nov 2017 10:59

On pourrait même rajouter que le fait de désymétriser en entrée d'ampli permet de virer les potentiels parasites !
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 6146
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 01 Déc 2017 21:19

Ca fait plaisir d'avoir toutes ces réponses. Merci à vous tous.

Je vais donc refermer mon ampli, et m'enfoncer paisiblement dans mon fauteuil en écoutant les musiques que j'aime.

Toutefois, le traitement symétrique du signal doit bien présenter un avantage au-delà de l'immunité aux parasites. Sinon, pourquoi la partie puissance de mon ampli serait-elle symétrique ? Et pourquoi le successeur de mon ampli (le Maestro Anniversary) serait-il symétrique de bout en bout ?
jimbou
 
Messages: 8
Inscription: 02 Nov 2013 16:53
Localisation: Banlieue bordelaise
  • offline

Message » 01 Déc 2017 21:39

jimbou a écrit:Toutefois, le traitement symétrique du signal doit bien présenter un avantage au-delà de l'immunité aux parasites. Sinon, pourquoi la partie puissance de mon ampli serait-elle symétrique ?

C'est symétrique, mais pas pour les même raison que le transport du signal :)
Là, on déphase, parce que la partie amplification est un PushPull, un transistor sert à pousser, l'autre à tirer ... grossièrement ...
En entrée tu as un signal centré sur 0, un transistor va s'occuper de la partie positive du signal, l'autre de la partie négative.
Image

jimbou a écrit:Et pourquoi le successeur de mon ampli (le Maestro Anniversary) serait-il symétrique de bout en bout ?

C'est une autre architecture d'amplificateur ... en sono, c'est ce que l'on appel un amplificateur bridgé !

D.
"Au bout d'un moment, il est vraiment druide, ce mec-là, ou ça fait quinze ans qu'il me prend pour un con? "
Dagda
Staff DIY
Staff DIY
 
Messages: 6146
Inscription: 22 Déc 2005 14:53
Localisation: Fontenay sous Bois
  • offline

Message » 01 Déc 2017 21:56

je pense que cet ampli stéréo est conçu autour de 4 amplis bridgés 2 par 2, d'ou la nécessité de re symétriser pour attaquer chaque ampli avec un signal complémentaire. c'est courant pour les fortes puissances avec une grosse partie en classe A, car le bridge permet de réduire la tension d'alim et donc la dissipation pour les petits signaux.
hormis les montages type UP full symétrique, l'étage d'entrée symétrique est généralement converti je suis daccord avec ce qui est dit plus haut. Ca peux présenter l’interret d'une meilleure réjection du mode commun et surtout ca évite de l'amplifier. Aussi ca permet d'insérer un réglage de volume stéréo à 2 canaux.

la partie préampli apporte probablement une coloration au signal, qui fait la signature de l'ampli. La toucher serait enlever la personnalité de cet ampli.
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
Avatar de l’utilisateur
maxidcx
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2634
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • online

Message » 02 Déc 2017 10:23

OK, encore merci.

Juste pour être sûr qu'on se comprend bien, le schéma de Dagda, ce n'est pas un ampli symétrique, ni un ampli bridgé. C'est juste un push-pull classique.

Parce que mon ampli, il a deux étages comme ça, avec le HP branché entre les deux.
jimbou
 
Messages: 8
Inscription: 02 Nov 2013 16:53
Localisation: Banlieue bordelaise
  • offline

Message » 02 Déc 2017 15:52

Pour moi c est clair ton ampli utilise 2 modules identique, en mode bridge, chacun alimenté par un signal complementaire.
le topic du Firstone LC un ultime ampli diy
Avatar de l’utilisateur
maxidcx
Membre HCFR Contributeur
Membre HCFR Contributeur
 
Messages: 2634
Inscription: 25 Avr 2007 10:50
  • online



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message