Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Conception d'une alim régulée symétrique 12V

Message » 25 Déc 2015 14:07

Manque 2R et un capa sur V Adj.
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14827
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Annonce

Message par Google » 25 Déc 2015 14:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Déc 2015 19:32

Bonjour Robert64,

Il y a longtemps que nous n'avons pas papoté ensemble.
C'est à dire placer les régulateurs comme sur ce schéma ?
Oui, en dehors du fait (Voir du fet) que leur symbolique me gêne un peu mais TomJuillet nous à prévenu .
Sinon ,j'ai regardé le schéma de l'ampli, et je ne vois pas comment le régulateur pourrait le perturber.

Tu as la chute dans les diodes: deux seuils + les résistances dynamiques.
Et le fait qu'en charge la tension sur les capas baisse (un peu) entre deux pics de courant secteur, toutes les 10ms. Là aussi, avec une forte capa, ce devrait être faible.
Attention aussi à la chute dans une éventuelle self !

Tout comme toi, au regard de l'ampli, dont le point de fonctionnement ne dépend que très peu de la tension d'alimentation, je ne vois pas l'utilité de la stabiliser. La puissance totale que doit livrer l'alim, est suffisamment faible, pour que la tension de sortie, au vu de la batterie de capa (0.3 F) variera très faiblement. Je n'ai aucune idée du PSRR (+/-) de l'ampli, mais même s'il est faible, la très très faible ondulation ne devrait pas être auditivement perceptible.
A voir tout de même si notre camarade est en fin de ligne électrique, ce qui peut provoquer des chutes de tension secteur non négligeables et remettre en cause ce qui précède.
L'absence de régulateurs permet de revenir à un redressement dont le point milieu du secondaire est le 0v. Ce qui permet l'utilisation d'un unique pont de greatz et eviter ainsi le passage du courant dans deux diodes en série.
Par contre à la mise sous tension, il me semble que chiader le soft start est indispensable. Ce qui peut permettre de supprimer les inductances et les capas de 4700µF qui vis à vis des 0.3F parait négligeable. Autrement dit revenir à une alimentation la plus basique qui soit.
J-C.B
 
Messages: 5040
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 25 Déc 2015 20:08

L'intérêt de la régulation c'est la compacité et l'économie par rapport au coût d'une grosse banque de capa ; je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à amalgamer des solutions alternatives. Une régulation à base LM338, avec 40.000µf en tête (ça tient sur rien avec 4 condos de 10.000µf de 22mm de diam), ou alors un gros CRC ou CLC en revenant à du simple comme le suggère JCB. L'avantage de la solution régul compacte avec des transfo raisonnables (50/80VA par voie c'est déjà du surdimensionnement) c'est que tu n'as pas besoin de soft start.
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14827
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 25 Déc 2015 21:06

J-C.B a écrit:L'absence se régulateurs permet de revenir à un redressement dont le point milieu du secondaire est le 0v. Ce qui permet l'utilisation d'un unique pont de greatz et eviter ainsi le passage du courant dans deux diodes en série.
Par contre à la mise sous tension, il me semble que chiader le soft start est indispensable. Ce qui peut permettre de supprimer les inductances et les capas de 4700µF qui vis à vis des 0.3F parait négligeable. Autrement dit revenir à une alimentation la plus basique qui soit.

Robert64 a écrit:Je serais tenté de te répondre qu'avec les fortes valeurs que tu mets en filtrage, le régulateur est superflu.
Sauf cas vraiment particulier, le secteur varie assez peu.
Pour toi les variations de tension vont surtout être dues aux écarts entre la tension à vide et en charge.

androuski a écrit:L'intérêt de la régulation c'est la compacité et l'économie par rapport au coût d'une grosse banque de capa ; je ne vois pas l'intérêt qu'il y a à amalgamer des solutions alternatives.



Plus je m'intéresse aux régulateurs de tension et plus je vois la difficulté que ça représente d'en insérer dans ce schéma. En revanche, j'ai pu en apprendre pas mal sur le sujet ces derniers temps, grâce à vos indications et à mes lectures. Il me semble que les régulateurs interviennent d'avantage pour des tensions et des intensités moindres, et surtout une charge capacitive plus faible que ce que j'envisage.

Vos arguments me décident à revoir une nouvelle fois ce schéma sous un autre angle, et à revenir à la simplicité. Adieu donc la régulation ! C'était une idée que je trouvais plutôt cool sur le papier car je cherchais à construire une alimentation monstrueuse à la hauteur de la réputation du 8 watts Hiraga.

Au delà de ça, il est certain qu'avec 0,6F de réserve de jus, le soft start doit être irréprochable et bien chiadé, entièrement d'accord avec ça :D . Je suis d'ailleurs ouvert aux suggestions, je me suis pas encore documenté là dessus, si vous avez des pistes de recherche, je suis preneur !

En définitive, j'en reviens presque à mon schéma d'origine, en virant les régulateurs et les condensateurs superflus.
Me reste donc à déterminer la valeur des selfs, éventuellement leur remplacement par des résistances, voir même des résistances de saignée, vu qu'il n'y a pas de consensus sur leur utilité.

Merci pour vos indications, et bon week end :D
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Message » 28 Déc 2015 13:16

Au cas où ça t'intéresse, si par exemple tu voulais faire des économies sur les condos, j'ai routé un Capacitance Multiplier, conçu pour accueillir cette nouvelle gamme de condo, dont les spéc. semblent très au dessus de la concurrence :

http://www.mouser.fr/United-Chemi-Con-U ... qwZ1yx1jzj

J'ai prévu 5600µf en tête, 2x470µf au milieu et 2200µf en sortie. Avec le gain de 1000 permis par la paire de TR montés en Dalington ça fait 5,6F.... à comparer à tes 0,6F. Tout en 35v. Les deux rails sont positifs, câblés en série, ce qui offre 3 avantages :

- les deux TR sont ainsi montés dans le même sens, ce qui simplifie le routage, en particulier le montage sur le dissipateur, qui peut être partagé ;
- ça permet de monter les mêmes TR (en l'occurence des TIP35C et BD139), et d'avoir des caractéristiques plus proches sur les deux rails qu'en montant des paires complémentaires ;
- ça permet d'obtenir une tension symétrique ou deux tensions simples, selon la façon dont on monte les faston : la mise en série est réalisée par la soudure de celles-ci.

Pourquoi un CapMu, finalement, plutôt qu'une régulation ?
3 raisons :

- ça risque fort d'être suffisant ;
- les TR dissipent très peu, contrairement au régulateurs ;
- on est moins limité par la capacité en courant, si on veut l'utiliser pour un classeAB de plus forte puissance.

Dernier avantage : la facture pour une BOM mouser pour peupler une paire de PCB reste inférieure à 45€ TTC, tout compris (toutes les capas UCC série KYB en 35v, les TR, les R, les deux diodes et les connecteurs faston).

Schéma 1 rail.JPG


PCB.JPG
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14827
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 03 Jan 2016 17:03

Bonjour,

Du nouveau dans l'avancée de cette alimentation symétrique, j'ai repris mon schéma du début auquel j'ai ajouté quelques tweaks.
Le voici :
Image

Concernant les condensateurs de tête de filtrage, et d'après une info que j'ai trouvé sur le net, il faut compter 2200µF pour 1A. J'ai pris le parti de les dimensionner pour du 5A, soit 11000µF.
J'ai ajouté des condensateurs de bypass sur ceux de grosse capacité, ils sont censés les protéger et améliorer leur comportement en hautes fréquences.
J'ai limité le nombre des condensateurs de sortie en choisissant une valeur de 2,2µF. Cette valeur est encore à déterminer de façon plus objective, je recherche encore de l'info là dessus.

J'ai laissé les selfs avec leurs valeurs initiales, puisqu' à priori, il n'y a pas de formule permettant de calculer une valeur optimale. D'après ce que j'ai compris, il faut choisir une self à inductance la plus grande possible et avec une résistance la plus faible possible. A voir à l'achat.

La grosse nouveauté sur ce schéma, c'est les résistances de saignée. Je suis pas très à l'aise à l'idée que les condensateurs restent chargés un moment une fois l'ampli éteint, surtout si on veut le rallumer peu de temps après, donc positionner des résistances à ces emplacements permet la décharge beaucoup plus rapide des condensateurs. Des résistances 5w devront faire l'affaire.

Voilà, tout ça, c'était avant la proposition d'androuski :
androuski a écrit:Au cas où ça t'intéresse, si par exemple tu voulais faire des économies sur les condos, j'ai routé un Capacitance Multiplier, conçu pour accueillir cette nouvelle gamme de condo, dont les spéc. semblent très au dessus de la concurrence :

http://www.mouser.fr/United-Chemi-Con-U ... qwZ1yx1jzj

J'ai prévu 5600µf en tête, 2x470µf au milieu et 2200µf en sortie. Avec le gain de 1000 permis par la paire de TR montés en Dalington ça fait 5,6F.... à comparer à tes 0,6F. Tout en 35v. Les deux rails sont positifs, câblés en série, ce qui offre 3 avantages :

- les deux TR sont ainsi montés dans le même sens, ce qui simplifie le routage, en particulier le montage sur le dissipateur, qui peut être partagé ;
- ça permet de monter les mêmes TR (en l'occurence des TIP35C et BD139), et d'avoir des caractéristiques plus proches sur les deux rails qu'en montant des paires complémentaires ;
- ça permet d'obtenir une tension symétrique ou deux tensions simples, selon la façon dont on monte les faston : la mise en série est réalisée par la soudure de celles-ci.

Pourquoi un CapMu, finalement, plutôt qu'une régulation ?
3 raisons :

- ça risque fort d'être suffisant ;
- les TR dissipent très peu, contrairement au régulateurs ;
- on est moins limité par la capacité en courant, si on veut l'utiliser pour un classeAB de plus forte puissance.

Dernier avantage : la facture pour une BOM mouser pour peupler une paire de PCB reste inférieure à 45€ TTC, tout compris (toutes les capas UCC série KYB en 35v, les TR, les R, les deux diodes et les connecteurs faston).


J'y connais rien, mais j'ai bien l'impression que cette alimentation est plutôt faite pour du classe AB, effectivement. Pour l'instant, je pense faire mon alimentation comme indiqué ci dessus, mais si jamais j'ai à alimenter un classe AB, je reviendrai avec plaisir sur ce schéma, qui pour le prix indiqué est vraiment attrayant !

J'attends donc vos avis avec impatience !
D'ici là, je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année !

Tom.
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline

Message » 03 Jan 2016 17:54

Le montage CapMu ne fait vraiment pas l'unanimité :ko:
Tu comptes utiliser ton monstre en full range ou pour une voie aiguë ?
Y a pas un peu trop de fumeurs de moquette par ici ?
androuski
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 14827
Inscription: 14 Mar 2007 14:43
  • online

Message » 03 Jan 2016 18:19

Bonjour Tom,

tomjuillet a écrit:La grosse nouveauté sur ce schéma, c'est les résistances de saignée. Je suis pas très à l'aise à l'idée que les condensateurs restent chargés un moment une fois l'ampli éteint, surtout si on veut le rallumer peu de temps après, donc positionner des résistances à ces emplacements permet la décharge beaucoup plus rapide des condensateurs. Des résistances 5w devront faire l'affaire.


Ca dépend surtout de comment tu éteins ton ampli. Vu le transfo que tu souhaites installer, tu vas devoir installer un soft start : c'est lui "l'interrupteur" on/off, et il est en amont du transfo. Lorsque tu vas éteindre ton ampli, le 230V sera déconnecté et les condos vont se décharger gentiment dans l'ampli a proprement parlé jusqu'à ce qu'il soient vides. Ces résistances sont pour moi inutiles et même contreproductives puisqu'elles génèrent une consommation de courant en permanence qui vient bousiller ton filtrage : on parle de 1.8A par rail d'alimentation en pure perte !

Le mieux est l'ennemi du bien...

A plus,
François.
Faame
 
Messages: 176
Inscription: 10 Juil 2014 17:59
Localisation: Paris
  • offline

Message » 11 Jan 2016 20:48

Bonjour,

En ce jour de grande tristesse, je fais un petit post sur ce forum, mais tout d'abord, je me sens obligé de dire un mot sur ce grand artiste qu'était David Bowie.
Je n'ai jamais eu la chance d'aller voir un de ces concerts, encore moins d'avoir pu le rencontrer, mais si j'avais eu cette occasion, j'aurais juste voulu lui dire merci pour sa musique, qui m'a toujours été d'une grande inspiration, et qui m'a rendu heureux dans les moments où ça n'allait pas. Son génie créatif va beaucoup me manquer...

Bref, voici le schéma définitif de l'alimentation du futur monstre.
Cette fois, exit les résistances de bleeder !

Image

Voici les valeurs définitives des composants :
T1 = 220VAC 300VA 2x9VAC
D1 = 1000V 100A
L1, L2 = 1mH
C1, C2 = 11000µF 25V
C3 à C8 = 100000µF 25V
C9 à C14 = 10µF 25V
C15, C16 = 47µF 25V
C17, C18 = 1µF 25V
C19, C20 = 0,1µF 25V

Voilà donc le résultat de plusieurs semaines de recherches et de calculs !

N'hésitez pas à intervenir si jamais vous avez des idées permettant d'améliorer ce schéma, tout en gardant à l'esprit qu'il s'agit d'une alimentation faire pour le Hiraga 8watts, A.K.A LE MONSTRE.

J'espère que ce sujet pourra venir en aide à ceux qui, comme moi, se sont senti perdus sur les alimentations possibles pour cet ampli, et je tiens à remercier tous ceux ayant participé à cette conversation, grâce à vous j'en ai beaucoup appris sur le sujet !

A venir, l'assemblage de cette alimentation qui fera l'objet d'un autre sujet, dès que j'aurai constitué le budget nécessaire.

Encore merci à tous pour votre aide !

Tom.
tomjuillet
 
Messages: 45
Inscription: 20 Déc 2015 15:05
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message