Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

DAC Classe D

Message » 23 Fév 2005 21:59

sauf que ça devient dur dur de trouver des Bgate :lol:

Je me bats pour changer les BC en Bgate sur les Zap2.3 ... Si tu as une solution :wink:

Seb
vroum90
 
Messages: 1066
Inscription: 28 Déc 2003 21:28
Localisation: savoie(73)
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Fév 2005 21:59

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Fév 2005 10:18

Bonjour :D


Blackgate:

http://www.acoustic-dimension.com/
http://www.kyoto-electro.com/

Tout à fait possible d'en obtenir, mais délais assez longs.


Pour les modèles courants, il y a Sélectronic:

http://www.selectronic.fr/sousfamille.a ... sfam_ref=0
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 699
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 24 Fév 2005 13:29

Ils apportent quoi les BG par rapports aux autres et quelles familles faut prendre (en restant raisonnable) ?
LoLivier
 
Messages: 43
Inscription: 30 Avr 2004 9:54
  • offline

Message » 24 Fév 2005 14:26

LoLivier a écrit:Ils apportent quoi les BG par rapports aux autres et quelles familles faut prendre (en restant raisonnable) ?


Fonction "Rechercher"... avec "blackgate"... Merci :wink:

http://www.homecinema-fr.com/forum/search.php
PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 699
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline

Message » 24 Fév 2005 14:29

PhC
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 699
Inscription: 15 Fév 2002 2:00
Localisation: Montreux, Suisse
  • offline


Message » 27 Fév 2005 0:29

PhC a écrit:Le prix de revient de tout celà explose totalement le prix de base du 2150, pour rester avec un ampli qui ne découpe pas assez vite. Les derniers IFR permettraient de faire de vrais miracles...
Le principe de cet ampli est vraiment génial, le résultat tel qu'il est aussi n'est pas mal du tout, mais insuffisant (haut du spectre, surtout); je ne dis pas qu'il est mauvais, mais que l'on pourrait obtenir le nirvana avec un peu d'effort. Il faudrait travailler au minimum à 800 KHz, voir 1 MHz.

Le truc génial, serait d'étudier un "super 2150", à base de la technologie EquiBit PCM / PWM, utilisée dans le 2150, avec des vraie alim., une vraie entrée AES/EBU, un découpage à 1 MHz et un super filtre de sortie (inductance du type utilisé sur les LCaudio et condensateur Blackgate).


Salut,

Tout à fait d'accord sur le fait qu'il faut travailler à fréquence élevée pour obtenir un résultat à l'écoute satisfaisante. Et 0.8 - 1 MHz est un bon départ, c'est sur !

Malheureusement, les obstacles sont nombreux. Nombreux, mais pas insurmontables aujourd'hui. Cependant, on va le voir, le prix de revient restera un point qui peut être blocant.

Le premier facteur limitant est le convertisseur PCM vers PWM. Les calculs, et l'écoute, montrent que la modulation PWM naturelle donne de bien meilleures performances que le PWM uniforme.
Pour réaliser cette conversion, et travailler à une fréquence réaliste, on tronque la résolution native pour travailler en 8 bits puis on applique un traitement de noise shaping pour obtenir un bruit dans la bande audio limité.
Pour obtenir une porteuse de 800 kHz en sortie du convertisseur PCM-NPWM, il faut donc travailler en interne à 256 ( 8 bits ) x 800 kHz, c'est à dire 205 MHz. Pour une porteuse à 1 MHz, il faut travailler à 256 MHz.
Dans les asic, l'obtention de cette fréquence est réalisée par une PLL analogique. L'utilisation d'une PLL numérique est exclue car le jitter engendré n'est pas compatible avec ces applications.
Maintenant, la largeur d'impulsion minimale à générer pour une porteurse de 800 kHz et une résolution de 8 bits est 4.8 ns. Alors qu'à 384 kHz, cette largeur est 10.2 ns.
Cela impacte aussi bien les temps de montée et de descente en sortie du convertisseur PCM-NPWM que les étages de commutation qui suivent.

Comme on peut le voir, le coût d'un tel convertisseur voit croître avec la fréquence de porteuse requise. Techniquement aussi, la réalistion d'un convertisseur de ce type n'est pas simple.
Reste la possibilité de synthéser son propre VHDL et de le mapper dans un FPGA. Ici aussi, la complexité de calcul est peu elevée, mais les contraintes de design sont nombreuses et le prix d'un FPGA supportant l'ensemble reste élevé.

Quant à utliser un DSP, c'est certes possible, TI sort des produits fonctionnant à 1 GHz, mais il faudra en passer dans tous les cas par un FPGA pour piloter l'étage de puissance...

Deuxième facteur limitant, les drivers des transistors de puissance. Les faibles largeurs d'implusions en jeu impliquent de contrôler les fronts inversés de commutation avec une précision élevée. Le mieux est de faire appel à des circuits appairés sur silicium, mais là encore, le coût s'en ressent.

Troisième facteur, les transistors de puissance. Il est vrai qu'IRF propose des circuits rapides, avec des charges de recouvrement très faibles et pouvant commuter des courants elevés. La difficulté ici est le type de boitier à montage en surface mais nécessitant un procédé de soudure IR ou un four... Sinon, on peut de rabattre sur des transistors latéral MOS pour la HF, mais là, c'est le coût qui explose, genre 50 € par boîtier :-?

Enfin, on peut regrouper l'alimentation et le filtrage pré-HP, qui doivent être conçus avec soin. Ici, des solutions fiables et abordables existent, puisque les contraintes sont voisines de celles des amplis classe D à modulation analogique.

Pour l'entrée AES/EBU, je conviens que c'est un plus, mais cela représente peu dans la balance des contraintes existantes.

Finalement, il est clair qu'aujourd'hui, il est plus "facile", à résultat égal, de concevoir un DAC et un ampli ana, qu'un ampli classe D à convertisseur PCM.

C'est aussi ce qui fait qu'il est interressant de travailler dans cette direction :wink:

Fabien
Microméga CD 2006, SqueezeBox V3, Audiomat Solfège Référence, Enceintes JMR Twin Signature, Pieds GrandX
LeFabDuSud
 
Messages: 278
Inscription: 23 Juin 2004 9:40
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 15 Juin 2006 13:08

je voulais savoir si LeFabDuSud avait fini son super projet ?
est-ce que quelqu'un sait si d'autre personne ou d'autre projet équivalent on aboutit ?
mafiote
 
Messages: 13
Inscription: 08 Jan 2003 11:19

Message » 16 Juin 2006 23:41

Quelqu'un pour reprendre ce beau projet d'ampli numérique ??? :roll:
wattampere
 
Messages: 19
Inscription: 25 Sep 2003 22:12
  • offline

Message » 19 Juin 2006 19:27

Personne ??? 1 fois... :cry:
wattampere
 
Messages: 19
Inscription: 25 Sep 2003 22:12
  • offline

Message » 20 Déc 2006 0:39

Je suis tombé sur ce thread qui correspond exactement ce à quoi je m'interesse en ce moment.
Je viens de manger ( c'est plus "lire" , c'est "manger" tellement c'est interessant ) ses 5 pages...

Et , AAAhhhhAAAhhh.... Ô rage Ô désespoir, tout semble au point mort :-?

Je continue ma phase de "documentation" , et je range soigneusement ce thread dans mes favoris, en attendant de pouvoir l'alimenter un peu, peut être :roll:
Bounet
 
Messages: 58
Inscription: 01 Mai 2006 13:22
Localisation: Grenoble (38)
  • offline

pas de news

Message » 20 Déc 2006 17:11

Personne dans les parages ?
mafiote
 
Messages: 13
Inscription: 08 Jan 2003 11:19

Message » 20 Déc 2006 22:06

Salut à tous,

Ca fait plaisir de voir que ce projet va peut-être renaitre de ses cendres :wink:

Si je devais donner un conseil à un 'repreneur', ce serait de partir de l'idée de la page 1 de ce thread, en date du 2 décembre 2004... Oulà, que le temps passe vite !

Comme en ce moment, mon dada ce sont les tubes, voir chez les voisins, et que d'autre part, l'idée me trotte dans la tête depuis un certains temps, pourquoi ne pas songer à un étage de commutation à tubes :lol:

Ce serait assez hétéroclite de se faire côtoyer dans le même boitier des composants numériques récents avec de vieilles bestioles sentant le renfermé.

L'idée peut paraitre un peu folle, mais elle mérite qu'on s'y attarde. Certains tubes présentent en effet des temps de commutation très faibles, des capacités inter-électrodes fort réduites, et une capacité de dissipation importante.
Rien ne ressemble plus à un FET qu'un tube...
Evidemment, le problème de la haute tension reste à gérer, mais puisqu'il s'agit de travailler en commutation, il devrait être possible de travailler à quelques 60 - 80V, ce qui permettrait de dégager un bon paquet de watt par canal.

A+,
Fabien
Microméga CD 2006, SqueezeBox V3, Audiomat Solfège Référence, Enceintes JMR Twin Signature, Pieds GrandX
LeFabDuSud
 
Messages: 278
Inscription: 23 Juin 2004 9:40
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 11 Juin 2007 16:54

Bonjour a tous,

Tel le phoenix qui renait de ces cendres, voici une nouvelle tentative de voir éclore le projet décrit dans ce thread.

Apres quelques années, il convenait d'apporter quelques modifications substantielles, mais aussi de recentrer l'objectif.

Voici donc, brièvement, l'objet du désir, qui, comme chacun sait, s'accroit lorsque les faits se reculent :wink:

- Amplificateur stereo 2x100W / 8 ohms, 2x200W / 4 ohms
- Conception double mono, alimentation linéaire
- THD + Noise @ Max Power < 0.15 %

De conception purement numérique, base sur le chipset TI TAS5518 + TAS5261.

- Entrées numériques au format S/PDIF
- Entrées analogiques

L'idée de la plate-forme configurable par soft a fait son chemin, il sera donc facile de configurer les ratios d'over-sampling et d'upsampling, de meme que la gestion de volume mixte analogique / numérique.
La gestion de l'ensemble des circuits audio numériques et de l'IHM sera confiée a un MSP430.

Pas de calendrier prévisionnel ce coup-ci, mais la CAO tourne bon train, de même que l'écriture du firmware de base.

Si c'est pas un bel effet d'annonce :)

A+,
Fabien
Microméga CD 2006, SqueezeBox V3, Audiomat Solfège Référence, Enceintes JMR Twin Signature, Pieds GrandX
LeFabDuSud
 
Messages: 278
Inscription: 23 Juin 2004 9:40
Localisation: Suisse
  • offline

Message » 11 Juin 2007 18:17

Et bien, j'ai un oeil sur le sujet :wink:

Dans le même ordre d'idée j'ai commencé a faire le firmware sur un PIC pour piloter le chip tripath TCD6000 (devenu presque introuvable). Une autre personne est sur le PCB.
C'est un peu en stand-by ces dernier temps, mais ça reste dans les tuyaux.

Par "alimentation linéaire" tu veux dire "pas à découpage" ?
Les entrées analogiques sont "re" converties en flux I2S via un ADC ?
Pas de lampes pour l'étage de puissance ? ( je trouvais l'idée terriblement séduisante, même si je suis sûr que c'est très contestable :wink: )
Bounet
 
Messages: 58
Inscription: 01 Mai 2006 13:22
Localisation: Grenoble (38)
  • offline



Retourner vers Amplis et Préamplis

 
  • Articles en relation
    Dernier message