Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Preamplificateur hautes performances

Message » 08 Sep 2010 16:43

oui
tu polarise les mos sous 15mA

pour la disto il faut que le courant de polarisation reste supérieure a celle tirer par la charge

si on met 100 ohm en sortie ca nous donne pour une crête de 3V : 30mA + 3ma de la resi 1k = 33mA
ici c'est claire que le travail en push classe A ne ce fait plus correctement et donc disto

disons une charge minimum en sortie de l'ordre de 1k pour 6V CAC sous une polar de 15mA

note aussi qu'une contre reation local sevit entre les resi 200 ohm et celle de sortie
la 1K , en push elle peut ce voir comme une valeur de 2k
2K / 200 = gain de 10 mais comme on a un partage de courant entre les fets et les mos (30% fet 70% mos)
gain = 70% de X 10 = X7
catsiano
Contributeur HCFR
Contributeur HCFR
 
Messages: 3013
Inscription: 21 Juil 2006 20:25
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Sep 2010 16:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Sep 2010 16:50

L'impédance de sortie, sauf erreur de ma part, devrait être grosso modo égale à la résistance de conversion I/V.

Si je rajoute un buffer de sortie (très probablement un diamond buffer), je peux l'augmenter sans soucis.

Vu la simplicité du schéma, je vais certainement faire une petite plaque d'essai sous peu et évaluer un peu tout cela.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 08 Sep 2010 16:54

catsiano a écrit:oui
tu polarise les mos sous 15mA

pour la disto il faut que le courant de polarisation reste supérieure a celle tirer par la charge

si on met 100 ohm en sortie ca nous donne pour une crête de 3V : 30mA + 3ma de la resi 1k = 33mA
ici c'est claire que le travail en push classe A ne ce fait plus correctement et donc disto

disons une charge minimum en sortie de l'ordre de 1k pour 6V CAC sous une polar de 15mA

note aussi qu'une contre reation local sevit entre les resi 200 ohm et celle de sortie
la 1K , en push elle peut ce voir comme une valeur de 2k
2K / 200 = gain de 10 mais comme on a un partage de courant entre les fets et les mos (30% fet 70% mos)
gain = 70% de X 10 = X7


J'ai du mal à comprendre ce que tu essaies de me dire. Etant donné que le schéma est folded-cascode, le courant de sortie est dépendant uniquement de la variation du courant d'entrée. Si je diminue la résistance de sortie, je garde le même courant en sortie (mais perd en tension évidemment). Le but étant de sortir 10mApp environ, soit une variation entre 10 et 20mA du courant du mos (pour 15mA au repos).

Tout a fait d'accord pour les 200 ohms, c'est de la contre réaction locale.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 09 Sep 2010 21:50

Histoire de relancer un peu le débat, je compe utiliser un contrôle de volume par relais mais de manière un peu particulière dans le circuit.

Je vais placer le contrôle directement en sortie du circuit, il se contentera de commuter des résistances en parallèle avec la résistance de conversion I/V pour réduire le volume (et également le bruit du montage).

L'avantage est multiple par rapport a une atténuation de l'entrée:
- la bande passante reste inchangée (pas d'effet r-c variant avec le volume en entrée)
- le bruit du montage est également atténué.
- une seule résistance shunt commutée (vs deux résistances en temps normal, une série et une shunt).
- le mute se fera en mettant simplement la sortie a la masse directement.

Petite question pour finir à ceux qui utilisent des contrôles de volume par atténuateur, combien de pas faut il prévoir pour avoir un réglage fin, surtout dans les bas niveaux ?
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 09 Sep 2010 22:49

apolon34 a écrit:Petite question pour finir à ceux qui utilisent des contrôles de volume par atténuateur, combien de pas faut il prévoir pour avoir un réglage fin, surtout dans les bas niveaux ?


salut
deux cas de figure :
un systeme ds une piece à vivre... je dispose d'u attenuateur à 24 positions, et c'est pas du luxe. Il faut un bon enchainement source, preamp, ampli, enceinte, que les gains soit optimisés pour utiliser l'ensemble des 24 positions... avec les diferences de niveaux pop/classique....
un systeme hifi exclusif, ds une piece dédiée... on s'apercoie que 3 ou 4 positions suffisent...
Phill
Phill002
 
Messages: 291
Inscription: 12 Déc 2009 19:29

Message » 10 Sep 2010 2:23

apolon34 a écrit:
Petite question pour finir à ceux qui utilisent des contrôles de volume par atténuateur, combien de pas faut il prévoir pour avoir un réglage fin, surtout dans les bas niveaux ?


J'ai un atténuateur à 90 positions sur mon UGS et c'est suffisant mais ce n'est pas du luxe. On pourrait penser que c'est inutile mais effectivement chacun a ses habitudes d'écoute et personnellement j'ai 3 volumes d'écoute préférentiels, un à bas niveau , un à niveau moyen et un à fort niveau ; dans chacune de ces zone j'apprécie grandement la finesse des pas , mais en dehors de ces zones je m'en fiche un peu.. Chacun ayant ses habitudes, je dirai que plus le réglage est fin et plus on s'approche de la progressivité du potentiomètre traditionnel, plus on a de chance de ne pas être frustré.. C'est clair que c'est dans les bas niveaux les fortes atténuations, que l'on apprécie d'avoir un réglage fin pour atteindre la sourdine idéale..
frazap
 
Messages: 447
Inscription: 06 Sep 2004 12:05
Localisation: 29 Brest

Message » 10 Sep 2010 8:43

Merci pour les infos, c'est le genre de choses difficiles à prévoir quand on ne l'a pas expérimenté.

Je penses partir sur un contrôle a 7 relais, soit 128 positions puisque mon preamp est effectivement destiné a une pièce a vivre et que je veux pouvoir écouter en sourdine quand bébé dort.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 10 Sep 2010 14:28

Je découvre ce fil avec intérêt.

J'ai quelques question sur la démarche elle-même. Une des demandes du cahier des charges est d'avoir un son de bonne qualité. Et ensuite tu pars sur ton schéma.

Le but de ton projet est d'optimiser ce schéma qui te semble prometteur, en tirer le meilleur ou de trouver un schéma qui peut éventuellement être très différents mais meilleur?

Et enfin, as-tu un minimum de spécification qui te permettront de dire quand le résultat simulé sera bon?

Je parle de cela car parfois, je balaye pas mal de schémas que j'élimine pour x ou y critères après quelques simus. La criticité dans la sélection d'un transistor est déjà pour moi quelque chose de presque rédhibitoire...

Sinon, je salue l'approche d'optimisation.
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 10 Sep 2010 14:47

Plante de drapeau !
http://mingyu.labrute.fr Viendez-y vous y faire tanner.
tututpouet
 
Messages: 4701
Inscription: 26 Nov 2006 14:02
Localisation: Paris
  • offline

Message » 10 Sep 2010 14:51

Concernant le schéma, j'ai en effet bon espoir de pouvoir le conserver. Il a pas mal d'avantages, outre sa simplicité, dans le sens ou il me permet d'entrer/sortie en asymétrique ou symétrique, me permet d'essayer un circuit sans contre réaction, me permet d'utiliser un contrôle de volume innovant, etc ...

Concernant les critères pour évaluer la simulation, il y en a malhreureusement énormément, mais je dirais que les plus importants sont (pour moi) :
- Une thd a 20khz plus basse que 0.1%
- Des harmoniques H2 et H3 uniquement
- Une courbe de distorsion vs fréquence et distorsion vs puissance aussi plate que possible.
- Une bande passante d'au moins 200khz
- Une stabilité absolue même sur charges capacitives
- Impédance d'entrée élevée et constante
- Impédance de sortie faible et constante, non inductive.
- et certainement plein de choses auxquelles je n'ai pas pensé.

Autre chose qui a son importance, pas de condo de liaison.

Et pour terminer, je dirais que le schéma du préampli en lui-même n'est qu'une toute petite étape du projet. Il y a un travail au moins aussi important a faire sur les alimentations, l'ergonomie, le boîtier, etc ...
La sélection de tous les composants, cables, connectique, relais, etc est une étape importante également.

Ca m'intéresse de savoir sur quels critères tu te bases pour éliminer les schémas par la simulation. J'en ai probablement oublié dans ma liste.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 11 Sep 2010 13:52

Bonjour Apolon34,
Il serait peut être bon que tu précises via un synoptique, par exemple, ton projet.
A ce jour, il m'apparait que tu veux reproduire les fonctions d'un OTA dont le CA3080 est l'ancêtre ou le LM3700 l'un de ses descendants.

En ce qui concerne le cahier des charges et principalement la distorsion globale, il me semble que vis à vis du qualificatif prétentieux et honorable du titre, tu n'a pas placé la barre assez haute. Une réduction à 0.002 à 0.001% correspondant ou proche à la distorsion d'un message codé 16bits me semblerait plus réaliste.
the Worst case n'est qu'une hypothèse qu'il est toujours nécessaire de vérifier. Cette contrainte de thd < 0.1% pour un signal à 20kHz dont on a aucun repère de magnitude ne correspond à rien.
Il est aussi nécessaire de rapporter un taux de distorsion à ce qui précède et ce qui suit afin que l'étage concerné soit plus performant qu'eux
Musicalement, il est aussi reconnu que les harmoniques paires sont plus facilement admises par l'oreille. Dans ce contexte ou les taux de distorsions restent élevés, il me semble que le rejet des harmoniques impaires (synonymes de dureté) est un critères de qualité.
:)
Cordialement
J-C.B
 
Messages: 5057
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 11 Sep 2010 17:32

Les avis sont relativement mitigés concernant la distorsion paire/impaire. Certains préfèrent les harmoniques paires, d'autres les impaires. Ce qui est par contre généralement admis est que les harmoniques élevés (5, 7, etc) sont par contre néfastes, même en très faible quantité.

Concernant le qualificatif de hautes performances, il est probablement pompeux mais ne concerne pas uniquement la distorsion harmonique. Enormément d'autres facteur entrent en jeu pour ma part.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 11 Sep 2010 18:37

Apolon34,
Les avis sont relativement mitigés concernant la distorsion paire/impaire. Certains préfèrent les harmoniques paires, d'autres les impaires. Ce qui est par contre généralement admis est que les harmoniques élevés (5, 7, etc) sont par contre néfastes, même en très faible quantité.

Il suffit de se fier aux traités de psycho acoustique qui tranchent dans le sens de forte réjection des harmoniques impaires.

Concernant le qualificatif de hautes performances, il est probablement pompeux mais ne concerne pas uniquement la distorsion harmonique. Enormément d'autres facteur entrent en jeu pour ma part.

Peut être, mais pour le moment, tu n'as fourni qu'un schéma qui n'est pas un foudre de guerre. Vu ce flou, et ton désir évident de faire cavalier seul, j'attendrai la fin de ton étude avant de pointer le nez.

Bonne chance
J-C.B
 
Messages: 5057
Inscription: 19 Juil 2009 12:18
Localisation: Haute Normandie

Message » 11 Sep 2010 18:51

Pas de soucis, pour moi le DIY c'est avant tout concevoir du matériel pour ma pomme :mdr:

Cela dit je suis ouvert aux suggestions quand même pour améliorer mon projet.
ampli diy tda7294, peerless sputnik 14-2, preamp kaneda, dac tda1541, ampli 8W le monstre, clone audionote az3, philips cd723 édition spéciale FB 21th anniversary, platine DIY en cours
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 13 Sep 2010 13:04

J-C.B a écrit:Peut être, mais pour le moment, tu n'as fourni qu'un schéma qui n'est pas un foudre de guerre. Vu ce flou, et ton désir évident de faire cavalier seul, j'attendrai la fin de ton étude avant de pointer le nez.

Comme dirait ma fille : " Ca c'est pas gentil!" :wink:

C'est du DIY. C'est à dire on fait soi-même quelque chose pour soi-même. Les critères peuvent être tout à fait perso et pas forcément compréhensibles pour d'autres. De toute façon, il n'y a rien à vendre et donc que justifier?

Dans le cadre du boulot, peut être que la démarche serait autre, un projet ne commence pas par une typologie de schéma (qui est une solution) mais par une spec (c'est la demande, d'où ma question précédente).

Hors, il apparait souvent que dans le milieu audiophile, la demande, c'est précisemment la solution...

Par exemple, on peut vouloir ou pas :
- du tube, du bipolaire du MOS
- de la contre réaction globale ou locale
- un ampli classe A, B, D...
- un potentiomètre ordinaire ou commutation par relais...

Lesquels de ces solutions se présentent comme des réponses à une demande formulée en spécification. Probablement pas celles qui font fureur dans le milieu audiophile.

Mais le marché est là : répondre à une demande en terme de solution et non pas de spécification (qui comprend réellement une spec alors qu'il croit comprendre la solution implémentée?)

La démarche prise ici, pour moi, pour l'instant, c'est un excercice de style : on peut tirer quoi de bien d'un schéma de monsieur John Curl (que l'on a plus de chance de croiser sur DIY audio). Peut être que l'on trouvera un truc épatant, peut être que l'on concluera que c'est un schéma esthétique sans avantage réel (pour l'instant, la seule spec que j'en connaisse, c'est qu'il est dans un pré-ampli dont le boitier aluminium taillé dans la masse coute la moitié du prix de ma Kangoo)

Je crois que apolon34 n'a pas repoussé toute participation à son projet. S'il y en avaient qui se sentait de Pspicer son projet et de tirer des conclusions, je le sents preneur. En ce sens le but du forum est atteint.
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3023
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline


Retourner vers Amplis et Préamplis