Modérateurs: Staff DIY, Staff Installations, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Theorie : alim CRC - CRCRC ?????

Message » 12 Mar 2004 13:49

salut

est ce qu'un esprit un tant soit peu pedago et patient pourrait expliquer à mon esprit ignar ainsi qu' à d'autre, je suppose, les principes d'une alim :
CRC ou CRCRC, ça veut dire quoi ? ça sert à quoi ?

Merci d'avance !

Phill
"une vérité qui dérange", le film qu'il faut voir .
phill
 
Messages: 2565
Inscription: 15 Jan 2003 22:59
Localisation: 34

Annonce

Message par Google » 12 Mar 2004 13:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Mar 2004 13:55

+1 :D
CRCRC ca veut dire capa resistance capa resistance capa?
crc capa resistence capa?
si deja j ai juste la je m etonne....

et si on prenais un exemple, l alim ultime pour un rail de 25V...
(tant qu a faire... :D )
ranix
 
Messages: 1620
Inscription: 17 Déc 2003 21:53
  • offline

Message » 12 Mar 2004 14:00

Salut Phill

C signifie Condensateur en //
R signifie Résistance en série

CRC : après le pont de diode, on dispose un premier filtrage capacitif en // puis une résistance en série puis encore du filtrage capacitif en //.

Le fait d'avoir une R entre les deux C diminue l'ondulation résiduelle et donc le bruit en sortie d'ampli.

CRCRC : le même principe mais poussé encore un peu plus loin : une cellule RC en plus, donc encore meilleur filtrage.

Ceci se fait au détriment de la réponse impulsionnelle de l'alim qui est moins bonne à cause des résistances qui "freinent" le courant, du moins le limitent. D'où l'importance de la dernière capa qui doit être la plus grosse, car la plus près de l'utilisation.
Ces montages se trouvent plutot sur des amplis en classe A, pour lesquels l'important courant de polarisation impose une alim bien filtrée, sinon, il y a de la ronflette. Le nec plus ultra est de remplacer la résistance par une self.

Philippe


Philippe
Dernière édition par Philby le 12 Mar 2004 14:41, édité 1 fois.
Philby
 
Messages: 9608
Inscription: 12 Mar 2001 2:00
Localisation: 33
  • offline

Message » 12 Mar 2004 14:09

onc une alim de compet pourrait etre CSCSC?
en remplaceant chaque resistance par un self?
De quelle capacité le dernier capa doit etre par rapport aux autres? +10%,+20% pas de regle?

merci
ranix
 
Messages: 1620
Inscription: 17 Déc 2003 21:53
  • offline

Message » 12 Mar 2004 14:38

ranix a écrit:onc une alim de compet pourrait etre CSCSC?
en remplaceant chaque resistance par un self?
De quelle capacité le dernier capa doit etre par rapport aux autres? +10%,+20% pas de regle?

merci


Le CLCLC ne se pratique pas, pourkoi???? je ne sais pas.
En tout cas dans le cadre dans lequels vous vous placer (Ranix et Phill), la reference est le CRCRC qui en terme résusltat est ce qui à de mieux.
Pour en revenir à ce que disait Phillipe on se trouve bien là (L'AX) dans le cadre d'ampli en Pure Classe A avec fort appel en courant (5A voir le double) et qui necessite une alim sans reproche (reserve, bruits de fond...). A titre d'exemple, sur mon zenquito polariser en Classe jusqu'à 20W j'applique 1.12A par voie on est loin des 5-10A des AX.
Afin de limité l'effet negatif des resistances, on applique des valeurs de 0.1R à 0.22R en gnle de forte puissance (25 à 50W). De toute façon avec bcp plus cela vous pete à la figure avec ces appel de jus => axpérience vécues sur une 1R 25W avec 2.5A.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 12 Mar 2004 15:02

Les filtrages de type CLC ne sont pas forcement meilleur que els CRC car pour en faire un bon faut déjà se procurer de bonne self avec une résistance très basse. En plus de ça pour des alim du genre de celle de l'ax faut des self pouvant supporter la puissance, la encore c'est pas donne.
Bref en tout point les CLC sont plus cher que els CRC et pour une différence de qualité plutôt minime.
Un test comparatif a été fait sur DIYAUDIO entre des CLC/CRC et CLCLC/CRCRC et le résultat était plus que très proche. D'après mes souvenir l'avantage était au CLC d'un filtre en PI simple mais avec une configuration double c'était moins évidant.

Pour exemple dans mon ZEN j'ai un filtrage de type CLC avec 80000uf par voies et un courant de bias de 2A. Ca marche nickel, l'alim est vraiment a la hauteur.

En ce qui concerne l'AX je rois que le choix du CRCRC est dicte par le résultat et surtout par le coup moindre que ça représente par rapport a un CLCLC.

N Pass dans ces Aleph utilise des Thermistor a la place des résistances de puissance :D
PsykoK
 
Messages: 1449
Inscription: 23 Déc 2001 2:00
Localisation: Mulhouse

Message » 13 Mar 2004 10:56

merci pour ces renseignements !

Phill
"une vérité qui dérange", le film qu'il faut voir .
phill
 
Messages: 2565
Inscription: 15 Jan 2003 22:59
Localisation: 34

Message » 17 Mar 2004 16:22

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 22 Mai 2004 11:02, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 17 Mar 2004 16:33

JFG67 a écrit:
phill a écrit:CRC ou CRCRC, ça veut dire quoi ? ça sert à quoi ?
Phill



Salut,

CRC, capa résistance capa

Cà sert à améliorer les qualités d'une alim, entre autre à diminuer très nettement l'ondulation résiduelle qui peut être assez importante surtout sur un ampli fonctionnant en classe A, avec un fort courant de repos.

Cela permet également d'améliorer très nettement la durée de vie des condos :

Dans un montage standard à simple condo, le condo fait tout, le redressement de la tension alternative en continu et fournir l'énergie à fort Di/Dt à l'ampli par ex, il est rincé en moins de 3 ans. (3 à 5000 heures en moyenne).

Dans un montage CRC, le premier condo s'occupe exclusivement du redressement, il ne vois pas le Di/Dt, sa durée de vie est pratiquement doublé. Le deuxième condo ne s'occupe que du Di/Dt et ne voit pratiquement pas l'ondulation résiduelle, sa durée de vie est d'environ multiplié par dix.

A savoir aussi que les condos souffrent pas mal de la chaleur, et une temp d'utilisation pour chaque tranche de 10° en moins par rapport à leur max (85° ou 105°) double la durée de vie, il y a donc interêt à les protéger au mieux de la température, ce qui en plus les performe au niveau capacité en courant.

Les condos dit FRS ou TFRS, à (très) faible résistance série améliore le Di/Dt.


@ + JF :wink:


Peux-tu développer le Di/Dt : nvx d'intensité en fonction du temps??

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 18 Mar 2004 7:23

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 22 Mai 2004 11:01, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 18 Mar 2004 8:20

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 22 Mai 2004 11:01, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 18 Mar 2004 9:39

JFG67 a écrit:

Salut,


Non, il n'y a pas de ronflette ... si c'est bien cablé (faut que j'enfonce les clous ... qu'on m'a dit ...! :wink: ). Un ampli de structure symétrique élimine automatiquement la ronfle résiduelle des alims.

La dernière capa doit surtout être de qualité, pas plus grosse mais si possible FRS ou TFRS (on peut aussi améliorer le découplage sur capa standard).
Le montage CRC fonctionne mieux si l'on réduit tout de suite l'ondule résiduelle avec grosse capa au filtrage en amont, ensuite les capas en aval peuvent être soit identique soit plus petite (mais de qualité) suivant le besoin en courant. La réponse impulsionnelle dépend surtout de la qualité de la capa aval, le problème des alims ne se pose qu'à la fréquence de remplissage des capas ... 100hZ, fréquence de l'ondule résiduelle qui entache le message musical, ou le grave pompe les autres registres. Le nec plus ultra est la régule électronique entre les capas (ampli Hexo et Frédy de Dominique Jacovopoulos) mais les pertes en volts sont plus importantes.


@ + JF :wink:


JF, c'est tjs un plaisir de te lire, tu es autorisé à enfoncer le clou qd tu veux

puisque qu'on est dans les capa. Voici les Chemi-con que nous avons encore réussi à avoir.

Image

Image

Dans le PDF l'ESR est donnée à 120Hz et est de 9.4 mOhms.

Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 18 Mar 2004 10:37

:evil:
Dernière édition par JFG67 le 22 Mai 2004 10:58, édité 1 fois.
JFG67
 
Messages: 643
Inscription: 04 Sep 2002 0:24
  • offline

Message » 18 Mar 2004 10:48

JFG67 a écrit:
Idefixes a écrit:Dans le PDF l'ESR est donnée à 120Hz et est de 9.4 mOhms.
Marc



Salut,


... ce qui est plutôt bon ... de plus ils sont en 105° ce qui n'est pas le cas des 154 ou 114 BC (Ex Philips, Beckmann Componant, sont toujours à l'acide Picrique, mais me faite pas dire ce que je n'ai pas dit, ils sont quand même excellent)

... le I à 40° et 105° est de combien ???


@ + JF :wink:


Ils ne donnent le I qu'à 85° à 120hz et c'est de 24.55A


Marc
Idefixes
 
Messages: 4938
Inscription: 10 Juil 2003 10:19
Localisation: MULHOUSE (68)

Message » 18 Mar 2004 22:14

rohh les monstres
UltimateX86
 
Messages: 3615
Inscription: 27 Oct 2002 21:13


Retourner vers Amplis et Préamplis