Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Qui a lu American Psycho ?

Message » 10 Sep 2014 9:32

En parlant d'oeuvre violente "meridien de sang" aussi c'est quelque chose.
jujulolo
 
Messages: 21109
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Sep 2014 9:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Sep 2014 10:38

Une belle histoire de farwest effectivement

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 10 Sep 2014 18:01

astrorock a écrit:le sommet de son oeuvre c'est la trilogie des confins. http://www.amazon.fr/La-trilogie-confin ... 2879298652


+1 La trilogie des confins c'est un grand moment de littérature. Avec effectivement une écriture très aride. Ce n'est pas directement comparable (quoi que), mais par certains aspects ça m'a fait penser au Ellroy du grand nulle part. Et The Road est particulièrement anxiogène.

Pour Ellis, j'ai relu American Psycho cette année, et j'ai trouvé le bouquin plus subtil que dans mon souvenir, notamment dans le lent glissement vers la folie, tant est si bien qu'on ne sait pas vraiment à la fin du bouquin, ce qui ressort du fantasme ou de la réalité des actes de Bateman.
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 10 Sep 2014 18:02

autrichon gris a écrit:
astrorock a écrit:je veus bien croire que la traduction ne lui rende pas justice, mais j'ai comme un doute que l'original soit a la hauteur de la statue qu'on dresse a cet "auteur".

mais c'est pas faux que la traduction est un probleme recurent dans l'edition francaise.

pour revenir a ellis ca n'est pas un probleme de style, cormak mc carthy a un style tres particulier, finalement assez dificille, mais lui il raconte des histoires.

a la meme epoque que la sortie de american psycho j'ai lu jay mc inerney (brat pack comme ellis), 30 ans et des poussieres, c'est tout aussi corrosif sans etre aussi caricatural. et bien mieux ecris.



Mc Inerney et Joyce Carol Oates me semblent les deux plus grands écrivains us vivants...Roth et Irving me semblent un peu déclinants... Pas fini leurs derniers opus.


Pareil, pas fan des classements, mais j'ai toujours une affection particulière pour Russel Banks, et j'ai récemment pris une claque avec Richard Russo (Empire Falls)
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 11 Sep 2014 5:53

Richard Russo... Jamais lu, mais bien noté ! :idee:
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6214
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 11 Sep 2014 8:04

je ne saurais trop vous recommander de lire quasiment TOUS les livres publie chez gallmeister. http://www.gallmeister.fr/actualites
astrorock
Contributeur HCFR 2015
 
Messages: 10614
Inscription: 27 Mar 2005 13:59
Localisation: Jurassien rural du 9.3 néo breton.
  • offline

Message » 11 Sep 2014 10:48

autrichon gris a écrit:Richard Russo... Jamais lu, mais bien noté ! :idee:


Il a eu le Pulitzer en 2002 pour Empire Falls. J'ai lu son premier roman, Mohawk, cet été, et c'est également très bon, mais qui ressemble presque à une ébauche de ce que sera Empire Falls.
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 11 Sep 2014 10:49

astrorock a écrit:je ne saurais trop vous recommander de lire quasiment TOUS les livres publie chez gallmeister. http://www.gallmeister.fr/actualites


merci du conseil, ça a l'air intéressant
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 11 Sep 2014 11:14

Moi j'aime bien Ellis, et American Psycho en particulier. Le vide existentiel contemporain, l'importance des marques, le cynisme absolu de la haute finance. C'était bien vu, pour un bouquin de commande.
A chaque fois que je vois un trader à la télé je me dis qu'il y a un peu de Patrick Bateman en lui.
coincarre
 
Messages: 1714
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 11 Sep 2014 11:17

/noah/ a écrit:
astrorock a écrit:je ne saurais trop vous recommander de lire quasiment TOUS les livres publie chez gallmeister. http://www.gallmeister.fr/actualites


merci du conseil, ça a l'air intéressant


les trois bouqins de tapply (casco bay, derive sanglante et dark tiger) sont vraiment tres tres bons, et pourtant je suis pas fan de policier.
jujulolo
 
Messages: 21109
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 11 Sep 2014 13:57

bien noté, je vais rajouter ça sur ma pile ;)
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 15 Sep 2014 15:32

coincarre a écrit:Moi j'aime bien Ellis, et American Psycho en particulier. Le vide existentiel contemporain, l'importance des marques, le cynisme absolu de la haute finance. C'était bien vu, pour un bouquin de commande.
A chaque fois que je vois un trader à la télé je me dis qu'il y a un peu de Patrick Bateman en lui.


Je passe mes journées avec eux, et les pompes à 5 000e cirées tous les matins, je les vois. Moins les cartes de visite embossées :)

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline

Message » 16 Sep 2014 1:19

Eldudo a écrit:
coincarre a écrit:Moi j'aime bien Ellis, et American Psycho en particulier. Le vide existentiel contemporain, l'importance des marques, le cynisme absolu de la haute finance. C'était bien vu, pour un bouquin de commande.
A chaque fois que je vois un trader à la télé je me dis qu'il y a un peu de Patrick Bateman en lui.


Je passe mes journées avec eux, et les pompes à 5 000e cirées tous les matins, je les vois. Moins les cartes de visite embossées :)

ed


Et ils ont aussi tout le temps des vidéos à rendre absolument ?
coincarre
 
Messages: 1714
Inscription: 12 Sep 2011 20:36
  • offline

Message » 17 Sep 2014 11:22

Eldudo a écrit:
coincarre a écrit:Moi j'aime bien Ellis, et American Psycho en particulier. Le vide existentiel contemporain, l'importance des marques, le cynisme absolu de la haute finance. C'était bien vu, pour un bouquin de commande.
A chaque fois que je vois un trader à la télé je me dis qu'il y a un peu de Patrick Bateman en lui.


Je passe mes journées avec eux, et les pompes à 5 000e cirées tous les matins, je les vois. Moins les cartes de visite embossées :)

ed

Plus les financiers que les traders. L'image d'épinal de ces derniers en costume 3 pièces a vécu. Aujourd'hui, c'est plutôt concours de celui qui sera le plus pourri (mais vraiment, genre tshirt decath), avec en revanche une montre à 10K€ au poignet, et la porsche au parking... Et limite plus le trader est haut dans le ranking, plus il peut s'habiller en pourri.

A l'inverse des financiers, et fonctions supports, qui eux font effectivement d'avantage attention à leur look (et c'est vrai que les pompes cirées du matin, avec les tranches de discussion captées à la machine à café, sur les effets avec un cirage plus foncé appliqué par mouvement circulaire sur une teinte naturelle, ça n'aurait pas de prix si ça restait exceptionnel :o )
/noah/
 
Messages: 1326
Inscription: 12 Nov 2003 21:36
  • offline

Message » 17 Sep 2014 16:33

Non, non, je suis encore chez un broker et j'ai 2 populations parmi les traders : les; comme tu dis, crados avec des jeans & des baskets que même ma poubelle vomirait et les costards 3 pièces, Berlutti cirées. Tout ça cohabitent.
Il est vrai que les coté Cash Equities & Derivatives représentent 2 populations assez différentes.

J'ai souvenir en 98 dans la banque de Jeanne Masse (en rouge et noir), le parking du -1 était une vitrine pour Aston Martin, Ferrari et Jaguar. Peu de Porshe, plutôt reléguées au -2 chez les p'tits jeunes qui débutent. Il y avait de vrais discours sur les différentes montres à la mode (JL ou Rolex) ou sur les bars à la mode à Paris (bar à putes souvent). J'ai lu American Psycho à cette époque, le roman collait parfaitement et j'ai souvent pensé aux traders sortant le soir et allant casser du clodo entre la tour et le ReR. Un buffet froid façon caviar et champagne somme toute.

pour en revenir à Ellis, son oeuvre - même si certains de ses romans sont moins bons - se tient pas mal et j'aime bien ses personnages récurrents. Le célèbre Patick Bateman (notre "héros" de American Psycho) se retrouve dans Glamorama et son petit frère est le héros des Lois de l'attraction. Tout se recoupe.
J'ai quand même eu du mal à accrocher à Lunar Park. La mise en abime sur lui même tourne un peu en rond et ça rend un peu malade.

ed
Eldudo
 
Messages: 7565
Inscription: 23 Jan 2003 15:10
Localisation: Paris dans les Alpes Maritimes
  • offline



Retourner vers Art, Littérature & Créations

 
  • Articles en relation
    Dernier message