ModĂ©rateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-FidĂ©litĂ©, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: andrex1965, t7gc7 et 30 invitĂ©s

Toutes les enceintes HiFi

Klinger Favre Le Topic

Message » 06 Mai 2017 18:18

exacte ! arffff :o
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Mai 2017 18:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Mai 2017 10:46

bible100 a écrit:Elles sont rouge bordeaux et celà près d'un an qu'elles sont en vente. Par 3 à 16ke et filtre hors caisse ne doit pas aider à leur vente. On va te retrouver ça dans le we si tu veux. :wink:


c'est Ă  dire qu'Ă  ce prix lĂ , la concurrence est rude...

et vue la place qu'elle prennent ces KF, et leurs prix, mieux vaut partir sur une TAD exclusive, ou ce genre de grosse dondon.

multiplier les petits hp, ça ne remplacera pas un bon 38cm.
jeoffrey59
 
Messages: 1856
Inscription: 30 Mai 2011 20:55
  • offline

Message » 07 Mai 2017 17:10

jeoffrey59 a Ă©crit:
bible100 a écrit:Elles sont rouge bordeaux et celà près d'un an qu'elles sont en vente. Par 3 à 16ke et filtre hors caisse ne doit pas aider à leur vente. On va te retrouver ça dans le we si tu veux. :wink:


c'est Ă  dire qu'Ă  ce prix lĂ , la concurrence est rude...

et vue la place qu'elle prennent ces KF, et leurs prix, mieux vaut partir sur une TAD exclusive, ou ce genre de grosse dondon.

multiplier les petits hp, ça ne remplacera pas un bon 38cm.


En effet, un bon 38cm donne une autre dimension ..... mais les enceintes Klinger Favre sont particulières, de la D26 au Studio 30, elles sont incroyables et en donnent bien plus que la plupart des concurrentes dans tous les registres, et particulièrement dans le grave. Il ne faut pas se fier aux ''petits'' hp 20cm de la studio20, ils sont redoutables d'ampleur, rapidité , détail et d'impact. D'ailleurs JJB travaille aussi sur l'amélioration de ces hp 20cm, et il risque de nous surprendre un fois de plus. Pour parler de TAD, il n'y a pas si longtemps, j'ai entendu parler d'un gars qui était venu comparer ces TAD compact évolution 1 ( 20000 la paire ) au Studio 17 (12000 la paire avec pieds). Cette dernière est passée devant sans pb pour un prix de vente moitié moins chère que la TAD. Après, il faut comparer dans des conditions identiques, même pièce, source ampli, câbles... Perso, la S20 et ses deux hp 20cm ne me frustrerait pas par rapport à une tad avec 38cm.
STEPH88
 
Messages: 73
Inscription: 05 Nov 2012 0:42
  • offline

Message » 07 Mai 2017 17:27

Je pesne personnellement ! hééé oui ca m'arrive quelquefois , :D que l'approche entre les D20 et les TAD exclusive est différente ! ce n'est pas la même conception ! après comme je n'ai jamais eu l'opportunité d'écouter l'une ou l'autre ! :o
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Message » 07 Mai 2017 18:15

Moi aussi,je suis un peu surpris par ces arguments d 'autorité :roll:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12722
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 07 Mai 2017 19:24

Me concernant je n'ai jamais entendu un 38 cm donnant de bon résultat dans le registre grave ou bas médium pour la reproduction de la voix humaine dont les registres des fréquences fondamentales aussi bien pour les voix d'homme que de femmes, registres qui passent sous la fréquence de croisement du filtre.

La seule enceinte Ă  grande membrane (30 cm) qui m'ait convaincu et qui soit respectueuse de la voix humaine est la Studio 30.

Les grosses membranes devraient être utilisées pour ce qu'elles savent faire, l'infra grave où alors il faut travailler très sérieusement les haut-parleurs pour concevoir des haut-parleurs à haut Bl, grande légèreté statique de l'équipage mobile (cône, spider, bobine) et grande rigidité ce qui est antinomique.

En outre, les haut-parleurs sont sujets à des effets dynamiques (lorsqu'ils sont en mouvement) liés au fait que l'air environnant s'oppose au déplacement de la membrane. L'air est responsable de correction de masse (acoustique) qui s'ajoute à la masse statique du HP et d'amortissement visqueux qui jouent sur la résonance du haut-parleur. Ces corrections (en omettant les corrections de compliances acoustiques liées à un volume d'air emprisonné) sont très variables selon la conception de l'enceinte, la nature du saladier, du volume d'air entre le spider et la membrane et bien évidemment de la charge.

Bref tout cela pour dire qu'une grosse membrane à toutes les chances de donner un mauvais résultat sur certains registres.

A titre personnel et pour des niveaux d'écoute domestique, je préfère et de loin les petites membranes à fort Bl, extrêmement grande rigidité, et très grande légèreté statique quitte à doubler la surface par un montage d'Appolito pour la reproduction du médium et haut grave des voix humaines et même pour la reproduction du grave. Les fréquences de résonance de ces haut-parleurs sont plus élevées que celles des grosses gamelles et le travail sur la charge (reflex pour KF) revêt toute son importance.

Je passe également sous silence la problématique des distances critiques des haut-parleurs utilisés dans ce type de montage qui différent significativement et qui nécessitent une réflexion quant au traitement acoustique de la pièce d'écoute. Sinon l'effet porte-voix est assuré et le respect de la profondeur de la scène sonore est perdu.

S'il s'agissait de reproduire des niveaux SPL que l'on retrouve en sonorisation, lĂ  c'est autre chose.
TuanJ13
 
Messages: 1895
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Mai 2017 19:45

@STEPH88

Avec tes Studio 17 STEPH88, tu es pas loin d'avoir les enceintes parfaites pour des conditions d'Ă©coute domestiques.

Pourrais-tu nous en parler ? :wink:
TuanJ13
 
Messages: 1895
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 07 Mai 2017 21:27

C'est d'ailleurs pour cela à mon humble avis , que la plupart des productions de nos jours on abandonnées les grosses gamelles ! style 38cm et passent plutôt sur des gamelles de 18 20 22 cm ! quitte à en positionner plusieurs ! :o enfin ca ce n'est que mon appréciation ! et à la vue de ce que je peux écouter actuellement .Bien entendu sans parler des très grosses enceintes , comme LES JM lab EM ou autres joyeusetés de ce genre ! mais là il faut 100 m2 pour les faire fonctionner ! :-?
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Message » 07 Mai 2017 21:29

Déja que j'ai deux 30 sur chaque de mes enceintes ! heureusement quelles font preuve , d'une très belle réactivité ! 8)
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Message » 08 Mai 2017 12:33

TuanJ13 a Ă©crit:@STEPH88

Avec tes Studio 17 STEPH88, tu es pas loin d'avoir les enceintes parfaites pour des conditions d'Ă©coute domestiques.

Pourrais-tu nous en parler ? :wink:


Les Studio 17, je ne pensais pas les posséder un jour. Après avoir cherché pendant de nombreuses années le système qui me convenait en fonction de mon budget ( achat / revente de matériel, jamais satisfait...beaucoup d'argent mit par les fenêtres), j'ai tout revendu pour passer chez Klinger Favre avec les d56. Là, je ne vous apprendrez rien sur ce modèle, super! Je voulais juste les épauler avec un sub passif isobarique avec hp phl 30 cm ( identique au studio 30 ) pour prolonger la réponse dans le sous grave. Un pb de gain entre niveau de sortie de l'intégré et entrée de l'ampli grave empêchait la fusion enceinte sub. La solution: multi amplification active ( trop coûteuse). Alors j'ai décidé de passer au Studio 17. Ma pièce d'écoute est dans mon sous sol et comporte de nombreux pb. La hauteur sous plafond de 2.18m est le plus embêtant pour moi. Bref, pourquoi les S17 ? Et bien je suis tombé amoureux des l'écoute des d56 l'aigu et le médium magique, et le reste... Donc le choix des s17 était inévitable. Les s17, c'est les d56 avec les qualités décuplés. Elles ont cette fusion des registres qui ne permet pas de déceler une partie du spectre mit en avant.La définition des plans sonores avant, arrière et hauteur est détaillé et bien différencié.Les voix humaines sont tout simplement un régal de naturel, grain et présence, qui ne change pas en fonction du volume d'écoute ( léonard Cohen avec sa voix particulière est un bon test d'articulation qui peut vite devenir brouillon... ). On ne ressent aucune agressivité ou fatigue auditive, ça c'est une grande qualité! La dynamique, l'attaque et accélération sont sans critique pour moi, ce qui contribue au réalisme de l'interprétation. Les volumes sont respectés, la scène sonore est ample et précise, holographique, l'air circule entre les instruments. On a aucun mal à déterminer la place des musiciens ou différencier un trio de guitares, contrebasses...un régale d'accélération. Le grattement, glissement, attaque des doigts de cordes est stupéfiant quand l'enregistrement est de qualité. Elles arrivent à recréer des impacts digne d'enceintes équipés de hp plus grosses ( elles ont seulement deux 17 cm ).Bien évidemment, elles n'ont pas l'ampleur des studio 30, mais le même type d'écoute, toujours les mêmes qualités mais plus ou moins décuplés suivant le modèle d'enceinte ( c'est la grande qualité des modèles de la gamme KF ). Aucunes frustrations à avoir. Elles ne jouent pas dans la retenu, la musique est tout simplement vrai. Si l'enregistrement n'est pas bon, elles vous le feront savoir. Elles se font oublier, donnent envie d'écouter tous nos disques sans se poser de questions. Elles ne limitent pas le système, s'il y a un pb, il faut chercher ailleurs, ampli, câbles, source... acoustique de la pièce. Car c'est bien l'erreur que l'on fait souvent, avoir un beau système dans une pièce d'écoute basique. C'est comme rouler en formule 1 sur un chemin de terre... Ma salle d'écoute en sous sol est loin d'être parfaite, car à la base elle était destinée au cinéma.Donc 1° pb, la hauteur sous plafond de 2.18m ( l'idéal pour moi serai 2.8 à 3ml pour enlever les contraintes verticales). Je suis donc en refonte total de la pièce pour exploiter au maximum les qualités des S17. Car pour moi, elles sont plus exigeantes que les D56 dans le positionnement ( dans mon cas ) et l'acoustique de salle, et demandent d'être plus attentif dans le choix de l'ampli. Avec les ampli kf, pas de soucis, le mariage fonctionne bien. Elle vont loin, très loin. Quand elles sont mal mises en oeuvre, elles le font savoir de suite: après avoir remit des pnx d'OSB sur les murs, lors du recâblage de la chaine, le câble secteur de mon drive fut mit hors phase. Et bien à l'écoute l'aigu était dure, fatigant... ce n'était plus les s17 que je connaissais. Après avoir remit le câble, ouf la magie était de nouveau présente. Une autre fois, après avoir déplacé les enceintes, j'ai branché le câble hp sur le bornier des graves, et distribué les aigus avec les straps: pareils l'écoute était cette fois complètement dissociée entre médium aigu... mon amis n'en revenait pas, tout est rentré dans l'ordre en branchant le câble sur l'aigus. Si je n'avais pas constaté ceci, je ne l'aurais peut-être pas cru. Actuellement je suis encore en phase de réglage, car l'acoustique de la pièce avance doucement ( schroeder...). Elle sont actuellement alimentées par un intégré KF ancêtre du précision studio, et en attente de passer en bi-amp quand JJB aura terminé mes câbles hp ( je sais déjà que le gain sera énorme avec les câbles), et l'apport du second ampli pour les 17 cm donnera encore plus de rapidité et d'urgence à l'écoute.
J'ai également fait l'essai de super tweeter Townshend, et je dois dire que ça fonctionne. C'est pourquoi j'attend avec impatience l'ultra tweeter KF qui sera la continuité parfaite du tweeter de mes S17. Les écoutes faites chez KF sur les D56 sont fantastiques.
Il faut bien garder à l'esprit que seul l'écoute compte, les émotions ressentis, et que rien ne doit être laissé au hasard, traitement acoustique de salle, positionnement, câbles, secteur.... Les produits klinger le méritent, ils sont de conception très poussés, et ont demandé de nombreuses heures voir années de mise au point avec passion afin d'atteindre cette qualité.
Voilà, je suis beaucoup moins technique et pro dans mon CR que certains d'entre vous que je félicite , j'espère que ces quelques lignes seront plaisantes.
STEPH88
 
Messages: 73
Inscription: 05 Nov 2012 0:42
  • offline

Message » 08 Mai 2017 12:34

Etienne91 a écrit:C'est d'ailleurs pour cela à mon humble avis , que la plupart des productions de nos jours on abandonnées les grosses gamelles ! style 38cm et passent plutôt sur des gamelles de 18 20 22 cm ! quitte à en positionner plusieurs ! :o enfin ca ce n'est que mon appréciation ! et à la vue de ce que je peux écouter actuellement .


Non, c'est le WAF
stephane092
 
Messages: 1435
Inscription: 31 Mai 2012 7:36
Localisation: IDF 92

Message » 08 Mai 2017 13:14

STEPH88 parfait ton CR ! très instructif même , reste plus qu'a faire un tour dans les Vosges ! :o :lol:
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Message » 08 Mai 2017 13:19

ta hauteur de pièce est comme la mienne 2,20 perso ! même si j'ai de grande enceintes cela ne gène pas trop je trouve ! mais bon les studio 17 c'est vrai que , je pense seraient idéale
Etienne91
 
Messages: 1460
Inscription: 06 DĂ©c 2006 19:57
  • offline

Message » 08 Mai 2017 13:44

STEPH88 a Ă©crit:
TuanJ13 a Ă©crit:@STEPH88

Avec tes Studio 17 STEPH88, tu es pas loin d'avoir les enceintes parfaites pour des conditions d'Ă©coute domestiques.

Pourrais-tu nous en parler ? :wink:


Les Studio 17, je ne pensais pas les posséder un jour. Après avoir cherché pendant de nombreuses années le système qui me convenait en fonction de mon budget ( achat / revente de matériel, jamais satisfait...beaucoup d'argent mit par les fenêtres), j'ai tout revendu pour passer chez Klinger Favre avec les d56. Là, je ne vous apprendrez rien sur ce modèle, super! Je voulais juste les épauler avec un sub passif isobarique avec hp phl 30 cm ( identique au studio 30 ) pour prolonger la réponse dans le sous grave. Un pb de gain entre niveau de sortie de l'intégré et entrée de l'ampli grave empêchait la fusion enceinte sub. La solution: multi amplification active ( trop coûteuse). Alors j'ai décidé de passer au Studio 17. Ma pièce d'écoute est dans mon sous sol et comporte de nombreux pb. La hauteur sous plafond de 2.18m est le plus embêtant pour moi. Bref, pourquoi les S17 ? Et bien je suis tombé amoureux des l'écoute des d56 l'aigu et le médium magique, et le reste... Donc le choix des s17 était inévitable. Les s17, c'est les d56 avec les qualités décuplés. Elles ont cette fusion des registres qui ne permet pas de déceler une partie du spectre mit en <span class="skimlinks-unlinked">avant.La</span> définition des plans sonores avant, arrière et hauteur est détaillé et bien différencié.Les voix humaines sont tout simplement un régal de naturel, grain et présence, qui ne change pas en fonction du volume d'écoute ( léonard Cohen avec sa voix particulière est un bon test d'articulation qui peut vite devenir brouillon... ). On ne ressent aucune agressivité ou fatigue auditive, ça c'est une grande qualité! La dynamique, l'attaque et accélération sont sans critique pour moi, ce qui contribue au réalisme de l'interprétation. Les volumes sont respectés, la scène sonore est ample et précise, holographique, l'air circule entre les instruments. On a aucun mal à déterminer la place des musiciens ou différencier un trio de guitares, contrebasses...un régale d'accélération. Le grattement, glissement, attaque des doigts de cordes est stupéfiant quand l'enregistrement est de qualité. Elles arrivent à recréer des impacts digne d'enceintes équipés de hp plus grosses ( elles ont seulement deux 17 cm ).Bien évidemment, elles n'ont pas l'ampleur des studio 30, mais le même type d'écoute, toujours les mêmes qualités mais plus ou moins décuplés suivant le modèle d'enceinte ( c'est la grande qualité des modèles de la gamme KF ). Aucunes frustrations à avoir. Elles ne jouent pas dans la retenu, la musique est tout simplement vrai. Si l'enregistrement n'est pas bon, elles vous le feront savoir. Elles se font oublier, donnent envie d'écouter tous nos disques sans se poser de questions. Elles ne limitent pas le système, s'il y a un pb, il faut chercher ailleurs, ampli, câbles, source... acoustique de la pièce. Car c'est bien l'erreur que l'on fait souvent, avoir un beau système dans une pièce d'écoute basique. C'est comme rouler en formule 1 sur un chemin de terre... Ma salle d'écoute en sous sol est loin d'être parfaite, car à la base elle était destinée au ciné<span class="skimlinks-unlinked">ma.Donc</span> 1° pb, la hauteur sous plafond de 2.18m ( l'idéal pour moi serai 2.8 à 3ml pour enlever les contraintes verticales). Je suis donc en refonte total de la pièce pour exploiter au maximum les qualités des S17. Car pour moi, elles sont plus exigeantes que les D56 dans le positionnement ( dans mon cas ) et l'acoustique de salle, et demandent d'être plus attentif dans le choix de l'ampli. Avec les ampli kf, pas de soucis, le mariage fonctionne bien. Elle vont loin, très loin. Quand elles sont mal mises en oeuvre, elles le font savoir de suite: après avoir remit des pnx d'OSB sur les murs, lors du recâblage de la chaine, le câble secteur de mon drive fut mit hors phase. Et bien à l'écoute l'aigu était dure, fatigant... ce n'était plus les s17 que je connaissais. Après avoir remit le câble, ouf la magie était de nouveau présente. Une autre fois, après avoir déplacé les enceintes, j'ai branché le câble hp sur le bornier des graves, et distribué les aigus avec les straps: pareils l'écoute était cette fois complètement dissociée entre médium aigu... mon amis n'en revenait pas, tout est rentré dans l'ordre en branchant le câble sur l'aigus. Si je n'avais pas constaté ceci, je ne l'aurais peut-être pas cru. Actuellement je suis encore en phase de réglage, car l'acoustique de la pièce avance doucement ( schroeder...). Elle sont actuellement alimentées par un intégré KF ancêtre du précision studio, et en attente de passer en bi-amp quand JJB aura terminé mes câbles hp ( je sais déjà que le gain sera énorme avec les câbles), et l'apport du second ampli pour les 17 cm donnera encore plus de rapidité et d'urgence à l'écoute.
J'ai également fait l'essai de super tweeter Townshend, et je dois dire que ça fonctionne. C'est pourquoi j'attend avec impatience l'ultra tweeter KF qui sera la continuité parfaite du tweeter de mes S17. Les écoutes faites chez KF sur les D56 sont fantastiques.
Il faut bien garder à l'esprit que seul l'écoute compte, les émotions ressentis, et que rien ne doit être laissé au hasard, traitement acoustique de salle, positionnement, câbles, secteur.... Les produits klinger le méritent, ils sont de conception très poussés, et ont demandé de nombreuses heures voir années de mise au point avec passion afin d'atteindre cette qualité.
Voilà, je suis beaucoup moins technique et pro dans mon CR que certains d'entre vous que je félicite , j'espère que ces quelques lignes seront plaisantes.


:bravo: et merci beaucoup pour cet avis qui éclairent et corroborent par ton ressenti et tes impressions ce que j'ai commencé à appréhender lors de mon écoute de ces enceintes à Saint-Dié.

Ces lignes sont non seulement très plaisantes et très instructives mais également très précieuses car il n'existe pas tant que cela d'avis exprimé sur les Studios 17 en dehors du CR de Big-Net.

En outre, ton appréciation de ce qu'apporte les Studio 17 vis-à-vis des D56 est exactement ce que j'avais cru ressentir.

Félicitations pour ton acquisition ! Comme je l'ai écrit ailleurs, les Studio 17 sont l'archétype de l'enceinte que j'aurai espéré créer si j'avais été artisan du son dans une autre vie !
TuanJ13
 
Messages: 1895
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 08 Mai 2017 17:34

Encore une annonce sur lbc, un paire de M200.
STEPH88
 
Messages: 73
Inscription: 05 Nov 2012 0:42
  • offline



Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message