Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 23 invités

Toutes les enceintes HiFi

Quelles caractéristiq pour "toucher" les instrus ?

Message » 12 Fév 2007 18:03

YomsGH écrit : Là j'en ai déjà eu qq unes (RF7, Voix du Concert, JMR...)


JMR ne fait pas d'enceinte à Haut rendement.

Donc, je comprends de moins en moins ce que tu veux que l'on t'explique techniquement.

Je m'y suis essayé, sans grand succès. Voire en pure perte. Mes posts n'ayant pas eu l'honneur d'un quote, d'un accusé de réception, voire d'une demande de complément d'information de ta part.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Fév 2007 18:03

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Fév 2007 18:03

Le Dom a écrit:Au fait, je ne sais plus si tu l'as signalé quelque part, quelles électroniques utilises tu et peux tu me rappeler quelles sont les enceintes que tu as sur ton installation en ce moment?


Pour l'instant, je n'ai... rien LOL ! Je vais déménager dans 3 mois maximum (j'ai ma lettre de préavis pour quitter mon appart' actuel juste à côté de moi). Je vais commencer à chercher et j'espère avoir un salon de 20m². Ce sera sans doute dans une construction récente (immeuble en brique grise, pas béton) vu l'endroit où je vais chercher.

Je commence à me renseigner sur les enceintes car j'ai toujours cru que c'était le maillon le plus important, puis je "descendrais" vers l'ampli pour voir lequel formera le meilleur couple avec les enceintes. Quant à la source, ça dépendra de l'ampli (intégré). Le Advance MAPxxx avec DAC intégré m'intéresse bien sur papier. Si c'était ça, je partirais peut-être sur une SB3 exploitée uniquement pour sa sortie numérique. Si c'est un ampli intégré à lampes, alors sans doute que ce sera plutôt un lecteur CD. A voir... Bref, je fais dans l'ordre HP -> Ampli -> Source. Certains me diront que je devrais faire Acoustique de la pièce -> HP, mais là je ne suis pas trop d'accord pour 2 raisons :
- Je ne resterai pas non plus dans mon nouvel appart' et je compte garder cette paire d'enceintes longtemps, bref je ne veux pas que ce soit la pièce d'un appart' qui impose le modèle d'enceintes
- Je pourrai éventuellement aménager la pièce pour en améliorer l'acoustique (divan, tapis, meubles, etc.)
yomsGH
 
Messages: 253
Inscription: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 12 Fév 2007 18:14

haskil a écrit:
YomsGH écrit : Là j'en ai déjà eu qq unes (RF7, Voix du Concert, JMR...)


JMR ne fait pas d'enceinte à Haut rendement.

Donc, je comprends de moins en moins ce que tu veux que l'on t'explique techniquement.

Je m'y suis essayé, sans grand succès. Voire en pure perte. Mes posts n'ayant pas eu l'honneur d'un quote, d'un accusé de réception, voire d'une demande de complément d'information de ta part.

Alain :wink:


Mais si j'ai déjà mentionné tes posts, mais je ne quote pas toujours tout :D
Mais là c'est normal que tu ne comprennes pas car ton quote sur mon propos est trop restrictif.

Si tu lis la phrase suivante en entier, ça devrait être mieux :
Je ferai un sujet sur des références d'enceintes qui mettent les musiciens dans la pièce en fonction d'un budget. Là j'en ai déjà eu qq unes (RF7, Voix du Concert, JMR...)


Je m'en fous du HR moi !!! Moi quand j'écouterai mon système, ce que je veux c'est les musiciens dans la pièce !!! S'il me faut du HR pour ça, je prends du HR. Et s'il ne le faut pas, je n'en prends pas. C'est notamment ce que je suis en train d'essayer de comprendre car j'ai tellement lu sur le net et ici que "HR = la vraie sensation de concert" ou tout autre phrase du même acabit que ben on se dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu. Et inversement, j'ai déjà tellement lu "HR = oublie si t'as pas une pièce de 400m²" que bref je me renseigne sur l'aspect technique de la chose. Et tant qu'on y est j'étends à tous les aspects techniques sans se limiter au débat HR vs BR.

A part ça, le HR je me dis que ça me coûtera moins cher en EDF car je n'aurais besoin que d'un ampli de qq Watts :mdr: :mdr: :mdr:
yomsGH
 
Messages: 253
Inscription: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 12 Fév 2007 18:20

Et nous étions quelques-uns à tenter de te répondre à tes questions, par des arguments techniques et objectifs : ce n'est pas un système particulier (HR ou BR) qui rend cette sensation, mais la qualité intrinsèque d'une enceinte, bien placée dans une acoustique favorable.

Et que cela se trouve à tous les prix... en HR comme en BR.

Je comprends que c'est dur à définir, ça je ne l'ai jamais nié. C'est pour ça que des grandes lignes, des choses communément admises m'auraient intéressé.


Ce n'est pas si difficile que cela à définir. Et je m'y suis essayé en restant synthétique dans mon premier message.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 12 Fév 2007 20:07

yomsGH a écrit:
A part ça, le HR je me dis que ça me coûtera moins cher en EDF car je n'aurais besoin que d'un ampli de qq Watts :mdr: :mdr: :mdr:



bonjour

pendant combien de temps encore les idees recues sur le hr , vont continuer :idee:

pk quelques watts , ca c est bien le faux argument technico internetien balance a tout bout de post sur les plus du hr

de par mon experience et en tant que proprietaire de hr , la class a reste la voie royale pour le haut rendement et par malheur elle est de loin la moins economique du lot
oui la class d marche , mais bon en matiere de medium aigu la class d elle a encore du boulot devant elle

pour les watts certains m expliqueront comment faire avec 2*8 w d un 300b par exemple pour tenir la membrane d un 38 cm ,d une compress de qualite quand des ecarts de dynamique monstrueux debarquent

alors il faut arreter de penser qu on a pas besoin d ampli puissant pour du hr ......


pour toucher les instruments , simple il faut et cela quelquesoit le type de config mise en ouevre hr ou br , marche de facon optimale avec le local ou le systeme en question s execute

contrairement a ce que les gens pensent un systeme puissant et imposant marche excellement bien dans des pieces logeables de l ordre de 20 a 25 m2 , car il a dans ses tripes les moyens de fonctionner avec le local tout en restant sous exploite dans l absolu certes , mais a defaut d en avoir encore sous le pied , il ne pedale pas dans le vent comme certains qui a trop vouloir remplir cet espace se font plus gros qu un boeuf mais delivre un son pataud , avec un grave gonfle etc etc

ensuite les pavillons en hifi , il ne faut pas forcement aller jusqu au de hr pour en trouver , des amorces de pavillons sont visibles sur certaines enceintes du marche , comme sur nombre de monitor de studio
les pavillons permettent dans la plupart du temps la mise en phase acoustique des hps , les uns par rapport aux autres
lone wolf and cube
 
Messages: 2430
Inscription: 26 Déc 2005 0:11
  • offline

Message » 14 Fév 2007 0:46

Premièrement, ta question n'est pas posée en termes clairs. "son live", "Avoir les musiciens dans la pièce", "sentir les instruments", ce sont des mots assez vagues posés sur un rendu subjectif. Rendu subjectif qui peut changer d'une personne à l'autre.

Deuxièmement, AMHA, c'est perdu d'avance. Ni les enregistrements, ni les maillons, ni les acoustiques domestiques ne permettent une restitution totalement fidèle. C'était le rêve au début de la "haute-fidelité", et aujourd'hui, il n'y a plus grand monde pour promettre "les instruments devant soi", alors que, pourtant, le CD et les matériels modernes sont censés être des moyens de restitution bien plus "fidèles" qu'avant. Sommes-nous devenus plus réalistes ?

T'est-il seulement venu à l'idée qu'il y a beaucoup de cas où cette fidélité idéale, cette présence des instruments devant soi, n'est pas possible ou pas souhaitable ?
- Déjà, tous les instruments électriques, synthétiseurs, sampleurs... Ces instruments ont besoin d'électronique et de hauts-parleurs pour être entendus : quelle est leur référence ultime, comment peut-on les "avoir devant soi" ?
- Prises de son très rapprochées : beaucoup d'enregistrements de piano, par exemple, sont fait avec des micros situés juste au-dessus des cordes, d'où une stéréo avec les notes graves à un bout et les notes aigües à l'autre, ce qui ne correspond absolument pas au ressenti du concert. Dans ce cas, la fidélité ultime à l'enregistrement, c'est quand on a l'impression parfaite d'avoir la tête dans le piano ?
- Disques obtenus par mixage de diverses prises de son, ce qui est de plus en plus fréquent : tel musicien enregistré à Johannesbourg, tel autre à Paris, le chanteur à New York, les choeurs à Londres, et ils ne retrouvent sur le même disque que par le mixage. Quelle est la réalité de la scène sonore ? En quoi est-ce important de les sentir "devant soi" alors qu'ils n'ont jamais joué ensemble ?
- Plus tous les défauts et bricolages des enregistrements : compression de dynamique, etc. Ceux qui ont eu l'occasion d'écouter les musiciens en live, puis le master, puis le CD, savent qu'ils ne font que produire "la meilleure copie possible", mais qu'il y a une distance certaine et insurmontable entre le live et le CD. Demande à haskil par exemple. Philippe Müller, même s'il ne participe plus ici, a dû écrire quelques paragraphes remarquables sur ce sujet : une petite recherche serait sans doute utile.
- Comme dit amplement déjà, est-ce souhaitable d'avoir le son "live" : le concert de rock avec ses 110 dB et les acouphènes à la fin ? Le solo de trompette à trois mètres tellement réaliste qu'il déchire les oreilles et qu'on sent les postillons sur sa peau ? Le solo de batterie qui fait trembler les murs ?

On voit que le son "live", les musiciens devant soi, c'est une chimère, dont on peut au mieux se rapprocher (sinon, on peut aussi prendre un abonnement au concert !). A mon sens, dans un budget raisonnable, on est obligé de faire des concessions. il faut cerner par des écoutes les concessions qui nous dérangent le moins, nous personnellement... et non pas chercher une restitution parfaitement fidèle et qui serait la même pour tout le monde !

Soit dit en passant, je me demande si les matériels hi-fi (et pro) ne commencent pas à vraiment bien marcher, et si les deux maillons les plus faibles ne sont pas désormais l'enregistrement à un bout (passer à des supports de plus haute qualité que le CD, comme le SACD et ses successeurs annoncés), et l'acoustique domestique à l'autre... (et les contraintes de placement : on voit souvent de très bonnes enceintes calées de chaque côté du buffet, avec la baie vitrée à côté... parce que madame ne tolère pas qu'on les mette ailleurs).


Troisièmement, il n'y a pas une seule solution technique qui permette à certaines personnes de ressentir ce rendu subjectif : "son live", "les instruments devant soi". C'est pourquoi les fabricants n'ont pas une seule réponse technique.

C'est comme si tu disais aux fabricants de voitures "je veux une sensation de luxe. Dites-moi les caractéristiques techniques d'une voiture qui produisent immanquablement une sensation de luxe." Ils te diraient : "Euh, ça dépend des gens, certains sont sensibles au tissu, d'autres à l'odeur, d'autres au silence sur la route, d'autre à l'impression de puissance, d'autres uniquement au luxe perçu associé à la marque... Pour certains il faut que ça en jette, ors, chromes, bois précieux... pour d'autres, il n'y a pas de vrai luxe sans sobriété... et puis, il y a le luxe d'une Ferrari, le luxe d'une Mercedes, le luxe d'un Q7, le luxe d'une Lexus, ce n'est pas le même, pas pour les même raisons..." :o

Tu fais un raccourci entre technique et perception. Tu sembles oublier que la perception des sons dépend de beaucoup de choses (culture, éducation, âge, langue natale, etc.) et se laisse très difficilement mettre en équations...

Si c'était uniquement technique, on mettrait un micro de mesure devant l'enceinte, on comparerait signal restitué/signal original, on calculerait un pourcentage d'écart à l'original, on aurait vite fait de déterminer la chaîne la plus fidèle. Avec les moyens modernes de traitement du signal, ça se fait en quelques coups de cuillère à pot. Qu'attends-tu pour aller l'expliquer aux fabricants de matériels hi-fi (pour reprendre ton ironie douteuse) ? :evil:

Tu te réclames de la science et de la technique, alors que tu oublies les bases les plus élémentaires : définir correctement la question, connaître les limites des modèles, ne pas confondre perception et réalité physique... :roll:

Pour ma part, je n'interviendrai plus dans ce sujet qui me semble dans une impasse. M'enfin, comme je dis dans la signature, hein, je dis ça, je ne dis rien, je n'y connais rien en hi-fi. Alors continuez joyeusement sans moi !
Dernière édition par vincent128 le 14 Fév 2007 10:54, édité 1 fois.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 14 Fév 2007 10:53

vincent128 a écrit:Premièrement, ta question n'est pas posée en termes clairs. "son live", "Avoir les musiciens dans la pièce", "sentir les instruments", ce sont des mots assez vagues posés sur un rendu subjectif. Rendu subjectif qui peut changer d'une personne à l'autre.

Deuxièmement, AMHA, c'est perdu d'avance. Ni les enregistrements, ni les maillons, ni les acoustiques domestiques ne permettent une restitution totalement fidèle. C'était le rêve au début de la "haute-fidelité", et aujourd'hui, il n'y a plus grand monde pour promettre "les instruments devant soi", alors que, pourtant, le CD et les matériels modernes sont censés être des moyens de restitution bien plus "fidèles" qu'avant. Sommes-nous devenus plus réalistes ?

T'est-il seulement venu à l'idée qu'il y a beaucoup de cas où cette fidélité idéale, cette présence des instruments devant soi, n'est pas possible ou pas souhaitable ?
- Déjà, tous les instruments électriques, synthétiseurs, sampleurs... Ces instruments ont besoin d'électronique et de hauts-parleurs pour être entendus : quelle est leur référence ultime, comment peut-on les "avoir devant soi" ?
- Prises de son très rapprochées : beaucoup d'enregistrements de piano, par exemple, sont fait avec des micros situés juste au-dessus des cordes, d'où une stéréo avec les notes graves à un bout et les notes aigües à l'autre, ce qui ne correspond absolument pas au ressenti du concert. Dans ce cas, la fidélité ultime à l'enregistrement, c'est quand on a l'impression parfaite d'avoir la tête dans le piano ?
- Disques obtenus par mixage de diverses prises de son, ce qui est de plus en plus fréquent : tel musicien enregistré à Johannesbourg, tel autre à Paris, le chanteur à New York, les choeurs à Londres, et ils ne retrouvent sur le même disque que par le mixage. Quelle est la réalité de la scène sonore ? En quoi est-ce important de les sentir "devant soi" alors qu'ils n'ont jamais joué ensemble ?
- Plus tous les défauts et bricolages des enregistrements : compression de dynamique, etc. Ceux qui ont eu l'occasion d'écouter les musiciens en live, puis le master, puis le CD, savent qu'ils ne font que produire "la meilleure copie possible", mais qu'il y a une distance certaine et insurmontable entre le live et le CD. Demande à haskil par exemple. Philippe Müller, même s'il ne participe plus ici, a dû écrire quelques paragraphes remarquables sur ce sujet : une petite recherche serait sans doute utile.
- Comme dit amplement déjà, est-ce souhaitable d'avoir le son "live" : le concert de rock avec ses 110 dB et les acouphènes à la fin ? Le solo de trompette à trois mètres tellement réaliste qu'il déchire les oreilles et qu'on sent les postillons sur sa peau ? Le solo de batterie qui fait trembler les murs ?

On voit que le son "live", les musiciens devant soi, c'est une chimère. A mon sens, dans un budget raisonnable, on est obligé de faire concessions. il faut cerner par des écoutes les concessions qui nous dérangent le moins, nous personnellement... et non pas chercher une restitution parfaitement fidèle et qui serait la même pour tout le monde !

Troisièmement, il n'y a pas une seule solution technique qui permette à certaines personnes de ressentir ce rendu subjectif : "son live", "les instruments devant soi". C'est pourquoi les fabricants n'ont pas une seule réponse technique.

C'est comme si tu disais aux fabricants de voitures "je veux une sensation de luxe. Dites-moi les caractéristiques techniques d'une voiture qui produisent immanquablement une sensation de luxe." Ils te diraient : "Euh, ça dépend des gens, certains sont sensibles au tissu, d'autres à l'odeur, d'autres au silence sur la route, d'autre à l'impression de puissance, d'autres uniquement au luxe perçu associé à la marque... Pour certains il faut que ça en jette, ors, chromes, bois précieux... pour d'autres, il n'y a pas de vrai luxe sans sobriété... et puis, il y a le luxe d'une Ferrari, le luxe d'une Mercedes, le luxe d'un Q7, le luxe d'une Lexus, ce n'est pas le même, pas pour les même raisons..." :o

Tu fais un raccourci entre technique et perception. Tu sembles oublier que la perception des sons dépend de beaucoup de choses (culture, éducation, âge, langue natale, etc.) et se laisse très difficilement mettre en équations...

Si c'était uniquement technique, on mettrait un micro de mesure devant l'enceinte, on comparerait signal restitué/signal original, on calculerait un pourcentage d'écart à l'original, on aurait vite fait de déterminer la chaîne la plus fidèle. Avec les moyens modernes de traitement du signal, ça se fait en quelques coups de cuillère à pot. Qu'attends-tu pour aller l'expliquer aux fabricants de matériels hi-fi (pour reprendre ton ironie douteuse) ? :evil:

Tu te réclames de la science et de la technique, alors que tu oublies les bases les plus élémentaires : définir correctement la question, connaître les limites des modèles, ne pas confondre perception et réalité physique... :roll:

Pour ma part, je n'interviendrai plus dans ce sujet qui me semble dans une impasse. M'enfin, comme je dis dans la signature, hein, je dis ça, je ne dis rien, je n'y connais rien en hi-fi. Alors continuez joyeusement sans moi !
autrement pour toucher les instruments tu achetes leceux qui te plaisent ,une batterie une guitare ,un violon bref tu as le choix ,tu les les installes dans ta piece et de temps en temps avec tes mains tu les touches comme ca tu es sur d avoir touché tes instruments preferés :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
joulie17
 
Messages: 282
Inscription: 10 Avr 2006 14:51
Localisation: dompierre sur mer
  • offline

Message » 14 Fév 2007 15:49

vincent128 > Visiblement, tu me prends pour un abruti fini, donc ce n'est pas la peine.

Idem pour joulie17, si ta seule intervention, c'est pour ça, tu pouvais t'en dispenser.

Cordialement,
yomsGH
 
Messages: 253
Inscription: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 14 Fév 2007 16:16

Mode modérateur On :

Pas de noms d'oiseau, s'il vous plait.

Merci.


Alain, staff son.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 14 Fév 2007 16:35

Oui, entre une question "mal posée", c'est à dire de manière à ce qu'un débat dérive et une recherche sincère il faut faire la part des choses...

yomsGH cherche une sensation bien précise avec la musique et cette sensation perceptive va sans doute l'entrainer à beaucoup écouter ! Après il n'y a pas véritablement de réponses techniques à lui donner mais plutôt quelques voies déjà explorées par d'autres qui recherchent ce même type de perception musicales.

Je crois que yomsGH a appris quelques petits trucs et bientôt il nous livrera ses impressions sur un système qui s'approche de ce qu'il recherche. Il ne faut pas s'apesantir sur les mots et ne voir la que l'histoire d'un monsieur qui essaie de comprendre et de trouver, comme nous en quelque sorte

:lol:

Si on a pu l'aider un peu, c'est déjà pas mal, non ?

Cdt

Cordialement :wink: :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 14 Fév 2007 17:34

cohuelaz a écrit:Oui, entre une question "mal posée", c'est à dire de manière à ce qu'un débat dérive et une recherche sincère il faut faire la part des choses...

yomsGH cherche une sensation bien précise avec la musique et cette sensation perceptive va sans doute l'entrainer à beaucoup écouter ! Après il n'y a pas véritablement de réponses techniques à lui donner mais plutôt quelques voies déjà explorées par d'autres qui recherchent ce même type de perception musicales.

Je crois que yomsGH a appris quelques petits trucs et bientôt il nous livrera ses impressions sur un système qui s'approche de ce qu'il recherche. Il ne faut pas s'apesantir sur les mots et ne voir la que l'histoire d'un monsieur qui essaie de comprendre et de trouver, comme nous en quelque sorte

:lol:

Si on a pu l'aider un peu, c'est déjà pas mal, non ?

Cdt

Cordialement :wink: :wink:


Je n'y manquerai pas :D
yomsGH
 
Messages: 253
Inscription: 29 Oct 2006 18:18
  • offline

Message » 14 Fév 2007 17:43

Moi je reste sur mon premier avis, c'est à dire des panneaux. Présence des instruments, effet 3D. Certe c'est presque trop beau et pas aussi dynamique que du haut rendement mais il y a de la présence et quels timbres :o

Ou alors il y a les enceintes Avant Garde, mais là, ce n'est plus le même budget. :-?

Mit mit :wink:
mit mit
 
Messages: 2690
Inscription: 08 Mar 2006 22:59
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 21 Mar 2007 15:32

Pourquoi pas des JBL TL206 ?
enzo rodrigo
 
Messages: 164
Inscription: 08 Mar 2004 20:22
Localisation: Yvelines (78)
  • offline

Message » 21 Mar 2007 15:32

Pardon faut lire TL260
enzo rodrigo
 
Messages: 164
Inscription: 08 Mar 2004 20:22
Localisation: Yvelines (78)
  • offline


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message