Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 24 invités

Toutes les enceintes HiFi

Quels morceaux utiliser pour test d'écoute d'ampli/enceintes

Message » 05 Aoû 2005 20:56

je préfère le Sacre du printemps à la Crasse du tympan :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49565
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Aoû 2005 20:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Aoû 2005 0:24

haskil a écrit:
sylvain.renard.27 a écrit:
haskil a écrit:
dewami a écrit:Bonjour.
Je me demande quels morceaux sont intéressants lors de tests d'écoute pour faire apparaître les qualités/défauts de sytèmes hifi :
- pour les basses
- pour les médiums
- pour les aigus
En ce qui concerne la musique instrumentale, je pensais à un James Last par exemple : beaucoup d'instruments différents (section cuivres, xylophone, batterie, orgue, ...).

Le sacre du printemps d'Igor Stravinsky : de l'infra grave au sur aigu. Un disque comme celui-là réunit à lui seul tout ce que tu peux imaginer comme difficultés... sauf la voix ! Cherche le CD telarc dirigé par Lorin Maazel.
Reste la voix : là tu vas bien trouver seul !
Alain :wink:

Bonjour Alain,
chez le même éditeur et également enregistré en numérique à la même époque,
que penses-tu de ce disque-là? En plus de l'orchestre, Il y a des voix et des choeurs (dont un choeur d'enfants).
Image
Amicalement,
Sylvain


J'aime pas cette oeuvre, mais dans le genre complexe à reproduire, elle se pose là. pour l'interprétation on peut faire confiance à Robert Shaw excellentissime chef de choeur qiu a du diriger ça des dizaines et des dizaines de fois.
les deux solistes sont de fantastiques chanteurs...
Donc, ça doit être du tout bon !
Alain :wink:


Je possède ce disque depuis pas mal d'années. Il y a un avertissement à l'intérieur :
"Telarc Digital Compact Discs, especially those containing substantially wide dynamic range, will present an extraordinary challenge to all stereo systems. Certain components — even the finest — may have problems with the most demanding passages. Damage could result to speakers or other components if the musical program is played back at excessively high levels."
Il faut reconnaître que côté dynamique, on est servi!
Pour ceux que ça peut intéresser, les conditions d'enregistrement :
"Technical Information:
Recorded in Symphony Hall, Atlanta Memorial Arts Center, November 16-18, 1980
Microphones: Schoeps Colette Series
Recorder Soundstream Digital Tape Recorder
Console: Neotek
Monitor Speakers: ADS Model 1530 bi-amplified, ADS Model C2000 Crossover
Power Amplifiers: Threshold Model 4000
Interconnecting Cables: Audio-Technica

During the recording of the digital masters and the subsequent transfer to disc, the entire audio chain was transformerless. The signal was not passed through any processing device (i.e., compression, limiting, or equalization) at any step during production.

Sampling frequency conversion of Telarc’s Soundstream digital master to the Compact Disc format was accomplished with the Studer SFC-16 sampling frequency converter. The digital information was not subject to any analog intersteps, thus preserving the integrity of the original digital master."

Le résultat obtenu est très convaincant.
Amicalement,
Sylvain
sylvain.renard.27
 
Messages: 317
Inscription: 25 Sep 2004 12:07
Localisation: Gisors
  • offline

Message » 06 Aoû 2005 11:32

L'oiseau de feu de Stravinsky par Ivan Fisher n'est pas inutile non plus. Merveilleusement dirigé et enregistré !
fredicol
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1794
Inscription: 23 Juil 2004 0:51
Localisation: BAGNEUX
  • offline

Message » 06 Aoû 2005 18:40

sylvain.renard.27 a écrit:
haskil a écrit:
sylvain.renard.27 a écrit:
haskil a écrit:
dewami a écrit:Bonjour.
Je me demande quels morceaux sont intéressants lors de tests d'écoute pour faire apparaître les qualités/défauts de sytèmes hifi :
- pour les basses
- pour les médiums
- pour les aigus
En ce qui concerne la musique instrumentale, je pensais à un James Last par exemple : beaucoup d'instruments différents (section cuivres, xylophone, batterie, orgue, ...).

Le sacre du printemps d'Igor Stravinsky : de l'infra grave au sur aigu. Un disque comme celui-là réunit à lui seul tout ce que tu peux imaginer comme difficultés... sauf la voix ! Cherche le CD telarc dirigé par Lorin Maazel.
Reste la voix : là tu vas bien trouver seul !
Alain :wink:

Bonjour Alain,
chez le même éditeur et également enregistré en numérique à la même époque,
que penses-tu de ce disque-là? En plus de l'orchestre, Il y a des voix et des choeurs (dont un choeur d'enfants).
Image
Amicalement,
Sylvain


J'aime pas cette oeuvre, mais dans le genre complexe à reproduire, elle se pose là. pour l'interprétation on peut faire confiance à Robert Shaw excellentissime chef de choeur qiu a du diriger ça des dizaines et des dizaines de fois.
les deux solistes sont de fantastiques chanteurs...
Donc, ça doit être du tout bon !
Alain :wink:


Je possède ce disque depuis pas mal d'années. Il y a un avertissement à l'intérieur :
"Telarc Digital Compact Discs, especially those containing substantially wide dynamic range, will present an extraordinary challenge to all stereo systems. Certain components — even the finest — may have problems with the most demanding passages. Damage could result to speakers or other components if the musical program is played back at excessively high levels."
Il faut reconnaître que côté dynamique, on est servi!
Pour ceux que ça peut intéresser, les conditions d'enregistrement :
"Technical Information:
Recorded in Symphony Hall, Atlanta Memorial Arts Center, November 16-18, 1980
Microphones: Schoeps Colette Series
Recorder Soundstream Digital Tape Recorder
Console: Neotek
Monitor Speakers: ADS Model 1530 bi-amplified, ADS Model C2000 Crossover
Power Amplifiers: Threshold Model 4000
Interconnecting Cables: Audio-Technica

During the recording of the digital masters and the subsequent transfer to disc, the entire audio chain was transformerless. The signal was not passed through any processing device (i.e., compression, limiting, or equalization) at any step during production.

Sampling frequency conversion of Telarc’s Soundstream digital master to the Compact Disc format was accomplished with the Studer SFC-16 sampling frequency converter. The digital information was not subject to any analog intersteps, thus preserving the integrity of the original digital master."

Le résultat obtenu est très convaincant.
Amicalement,
Sylvain


Je fais une traduction vite fait pour ce texte que l'on trouve sur tous les disques telarc:
"Les CD Telarc, et en particulier ceux qui possèdent une large plage dynamique, reprsenteront un challenge extraodinaire pour tous les systèmes stéréo. Certains composants, même les meilleurs, peuvent eprouver des difficultés avec les passages les plus difficiles.Il peut en resulter des dommages aux parleurs ou aux autres composants si le morceau est joué à un niveau paticulièrement élévé ! [...] Pendant l'enregistrement du master numérique et les transferts au disque qui suivent, toute la chaine audio est passée sans transformation. Le signal n'est pas passé au travers d'unité de traitement (c'est à dire compresseur, limiteur, egalisation) à toutes les étapes de la production.

La conversion d'echantillonage du master numérique soundstream de Telarc au format CD, a été réalisée avec les l'echantilloneur Studer SFC-16. L'information numérique n'a pas été sujette à des etapes analogiques, pour préserver l'intégrité du master numérique original"

voili voilou ;)[/code]
Avatar de l’utilisateur
ccc
Pro-Fabricant.
Pro-Fabricant.
 
Messages: 3032
Inscription: 05 Mar 2003 22:16
Localisation: Paris

Message » 06 Aoû 2005 19:37

fredicol a écrit:L'oiseau de feu de Stravinsky par Ivan Fisher n'est pas inutile non plus. Merveilleusement dirigé et enregistré !


Dommage que l' oeuvre ne soit pas inoubliable ;)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 17 Aoû 2005 19:13

Je me suis procuré le Sacre du Printemps. C'est vrai qu'il y a des extrêmes (surtout le premier morceau). Et ca donne très bien sur les JBL Northridge E80.
Je me suis aussi procuré Carmina Burana, mais pas encore eu le temps d'écouter.
Sinon je misais beaucoup sur Les Tambours du Burundi (je les ai déjà vu en vrai). Mais ce n'est pas pertinent comme test.
Pour les basses, j'essayerai un des anciens morceaux de Gainsbourg. De mémoire, il y en a un où on entend juste les notes les plus graves du piano, et ensuite la voix assez basse de Gainsbourg.
A noter que j'ai entendu les Tambours du Burundi sur une association Hifi haut de gamme (Rotel RA1062 + B&W705) : ce n'était pas du tout réaliste. Ca marche beaucoup mieux avec le vieux Marantz PM410 + colonnes JBL. Bizarre :o
dewami
 
Messages: 185
Inscription: 05 Nov 2001 2:00
Localisation: Charleroi (Belgique)
  • offline

Message » 17 Aoû 2005 23:25

dewami a écrit:A noter que j'ai entendu les Tambours du Burundi sur une association Hifi haut de gamme (Rotel RA1062 + B&W705) : ce n'était pas du tout réaliste.


C'est normal. La Hifi, ce n'est jamais réaliste. C'est agréable, très agréable, voir extrêment plaisant et très émouvant, mais ce n'est pas réaliste du tout.
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 17 Aoû 2005 23:56

JPG - Hifissimo a écrit:.....
C'est normal. La Hifi, ce n'est jamais réaliste. C'est agréable, très agréable, voir extrêment plaisant et très émouvant, mais ce n'est pas réaliste du tout.


+ 10 000 :lol:

C'est une illusion plus ou moins plausible...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 18 Aoû 2005 9:06

C'est quoi être réaliste... En province (dans ma région) il y a très peu de bonnes salles de concert, je viens de vivre un festival d'été, Les Flaneries et bien, je peux vous affirmer, que l'on prend beaucoup plus de plaisir à écouter de la musique (même sur une chaine minable) qu'assis au fin fond d'une église à l'acoustique réverbérante à essayer d'entendre quelques accords produits par la viole de J. Savall...
Acheter ses CD, vous serez beaucoup plus proche de sa vérité.

:wink:
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 18 Aoû 2005 9:28

Baussart a écrit:C'est quoi être réaliste... En province (dans ma région) il y a très peu de bonnes salles de concert, je viens de vivre un festival d'été, Les Flaneries et bien, je peux vous affirmer, que l'on prend beaucoup plus de plaisir à écouter de la musique (même sur une chaine minable) qu'assis au fin fond d'une église à l'acoustique réverbérante à essayer d'entendre quelques accords produits par la viole de J. Savall...
Acheter ses CD, vous serez beaucoup plus proche de sa vérité.

:wink:


En expliquant l'inverse de ce que je dis, avec l'exemple non pas d'un concert dans des conditions magnifiques, mais épouvantables, tu démontres que j'ai encore plus raison ! En effet, une chaîne Hifi n'est pas réaliste car elle n'oserait pas te donner le son affreux que tu as eu ! Mais le dernier concert de rue que j'ai entendu m'a une fois de plus confirmé que la chaîne la plus belle que j'ai entendu de ma vie, qui valait des centaines de milliers d'euros et avait été savamment installée dans un pièce acoustiquement parfaite et après de nombreuses années d'améliorations par un audiophile acharné était une ridicule chose !

Maintenant, si il faisait 30° et que tu étais mal assis, là il faut pas pousser, la notion de Hifi ne prend pas en compte le canapé et la clim ! (je précise que je plaisante au cas ou)
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 18 Aoû 2005 10:22

Je ne voulais rien démontrer ci ce n'est que la Vérité n'existe pas... Et qu'effectivement j'étais mal assis, qu'il faisait tout juste 20 degrés (car l'été est pourri) et qu'un sublime concert de rue tu as bien de la chance...

:wink:
Baussart
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 3067
Inscription: 15 Juil 2004 13:06
Localisation: Reims

Message » 18 Aoû 2005 13:20

Baussart a écrit:C'est quoi être réaliste... En province (dans ma région) il y a très peu de bonnes salles de concert, je viens de vivre un festival d'été, Les Flaneries et bien, je peux vous affirmer, que l'on prend beaucoup plus de plaisir à écouter de la musique (même sur une chaine minable) qu'assis au fin fond d'une église à l'acoustique réverbérante à essayer d'entendre quelques accords produits par la viole de J. Savall...Acheter ses CD, vous serez beaucoup plus proche de sa vérité.

:wink:

Bonjour,
je partage ce point de vue et c'est ce qui nous sépare des (vrais?) mélomanes. Je pense qu'ils vont privilégier l'émotion du concert et réussir à faire abstraction de conditions d'écoute non optimales. Ils seront également capables d'éprouver un réel plaisir à l'écoute d'enregistrements historiques (Symphonies dont la prise de son date des années 1940 par exemple) alors que le trop grand manque de fidélité des timbres de l'orchestre me fait fuir dès les premières secondes d'écoute, même si c'est Toscanini ou Furtwangler à la baguette.... :oops:
J'ai assisté récemment à l'enregistrement d'une émission "Le Pavé dans la Mare" dans les studios de Radio France. L'oeuvre était le concerto pour piano de Mendelssohn. La version finalement retenue était un enregistrement des années 50 avec Rudof Serkin au piano. Mais je n'achèterai jamais un tel disque, car pour que je puisse vraîment éprouver du plaisir en écoutant de la musique, il faut aussi que le "son" soit agréable, et pour moi, c'était loin d'être le cas. Certes les musicologues présents ont émis de sérieuses réserves concernant la prise de son (Jean Roy en particulier) mais ils parviennent quand même à surmonter ce handicap.
J'aimerais connaître le point de vue d'Alain (Haskil) sur cette question, qui, si je puis dire, a les deux "casquettes" : mélomane et audiophile.
Amicalement,
Sylvain
sylvain.renard.27
 
Messages: 317
Inscription: 25 Sep 2004 12:07
Localisation: Gisors
  • offline

Message » 18 Aoû 2005 14:01

Pour revenir sur le sujet, je vous donne mon avis : Je pense qu'il n'y a pas de morceau "universel" pour tester un système, et ce serait une erreur de prétendre le contraire...

Je m'explique.

J'ai quelques disques qui me suivent depuis longtemps, qui ne sont ni extrèmement bien enregistrés (selon l'acceptation "audiophile" du terme) ni même excellemment masterisés.
Cependant, j'ai eu l'occasion de les écouter sur de nombreux systèmes, dont les miens, et ils tournent réguliérement dans sur mon lecteur.

Je les connais parfaitement, avec leur qualité et leurs défauts. Ce sont des oeuvres que j'aime.

Quand je teste un système ou un élément, je pioche toujours 5 disques parmi ce panel de "CD fétiches", et je sélectionne toujours 1 titre sur chaque album. Je fais une écoute (pas nécessairement en entier) de ces 5 morceaux sur mon système au préalable, pour bien me le "remettre dans l'oreille".

Ces 5 titres ont toujours des caractères très différents, comme par exemple :
- titre 1 : Des cordes, des cuivres, instrumentation riche.
- titre 2 : Dépouillé, genre une voix et 1 guitare acoustique ou un trio de jazz.
- titre 3 : Un morceau rock, avec un mastering pourri (niveau de sortie faible, fréquences écourtées,...).
- titre 4 : Un morceau "flatteur" (La prise de son, le mixage et le mastering font qu'il sonne correctement sur tous les systèmes, mais il prend tout son sens sur un bon système). du grave, de l'aigu, de l'amplitude.
- Titre 5 : Le morceau plaisir, que j'ai envie d'écouter à ce moment précis...

C'est selon cette méthode que j'ai choisi tous les éléments de mon systéme.
Bien entendu, je ne demande l'avis de personne au moment de l'écoute, seule mes oreilles sont juges.
S'il y a doute, je demande une autre écoute quelques jours aprés. Mes oreilles sont comme mes jambes après le sport, elle peuvent avoir des "courbatures" à certains moments.

J'essaie donc de rester le plus neutre possible, dans un sens comme dans l'autre (qui n'a pas connu la folie consumériste qui nous pousse absolument à investir dans un objet dont sait pourtant que l'on en a pas un besoin inconsidéré, et dont on regrettera l'achat très rapidement, mmmhhh?).
wonderbro
 
Messages: 185
Inscription: 01 Fév 2004 17:04
Localisation: Paris
  • offline

Message » 18 Aoû 2005 15:38

sylvain.renard.27 a écrit:je partage ce point de vue et c'est ce qui nous sépare des (vrais?) mélomanes. Je pense qu'ils vont privilégier l'émotion du concert et réussir à faire abstraction de conditions d'écoute non optimales.


J'approuve cette description, et je pense qu'on peut l'étendre à la Hifi. Le mélomane va préférer une belle chaîne, mais s'il écoute un truc sur un mini chaîne affreuse, il ne va pas en faire un fromage, car il va savoir se concentrer sur la musique, et retrouver, en faisant abstraction des conditions d'écoute, l'émotion musicale qu'il est venu chercher. Tout à l'heure, en rentrant de l'aéroport avec ma voiture de location, j'ai écouté sur une station d'étudiant un morceau de Grand Funk Railroad que j'ai toujours adoré, et bien que le son, quand j'ai monté le volume, était aussi mauvais que vous pouvez l'imaginez sur une radio de voiture de location, j'ai pris un grand pied !

Maintenant, s'il s'était agit de MA voiture, j'aurais fait des recherches pour voir quel composant je peux changer pour améliorer le rendu sonore. Avec mes chaînes Hifi, c'est pareil...
Jean Patrick Grumberg
http://www.dreuz.info
JPG
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 13208
Inscription: 16 Avr 2001 2:00
Localisation: Los Angeles, CA

Message » 18 Aoû 2005 18:40

Baussart a écrit:C'est quoi être réaliste... En province (dans ma région) il y a très peu de bonnes salles de concert, je viens de vivre un festival d'été, Les Flaneries et bien, je peux vous affirmer, que l'on prend beaucoup plus de plaisir à écouter de la musique (même sur une chaine minable) qu'assis au fin fond d'une église à l'acoustique réverbérante à essayer d'entendre quelques accords produits par la viole de J. Savall...
Acheter ses CD, vous serez beaucoup plus proche de sa vérité.

:wink:


C'est clair qu'il vaut parfois mieux une musique enregistrée et reproduite dans de bonnes conditions qu'un concert dans de mauvaises conditions... et lycée de Versailles :wink:

maintenant on peut très bien se faire plaisir avec un concert dans des bonnes conditions ET/OU un enregistrement bient fait et bien reproduit... ce sont pas les mêmes plaisirs, mais qu'importe le flacon.... (comme dirait quelqu'un :lol: )

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77


Retourner vers Enceintes