Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: davt94, gailuron, Google Adsense [Bot] et 50 invités

Toutes les enceintes HiFi

questions : puissances des enceintes et des amplis

Message » 08 Juin 2003 20:18

Bonjour à tous,

Cela fait longtemps que je me pose ces questions techniques qui concernent les différent types puissances affichés sur les enceintes.

Pour la puissance admissible en continue et la puissance admissible en crête je pense avoir saisi le principe général mais j'ai également vu des indications du style sinus power et music power.

Quelqu'un peut il me dire à quoi corespondent ces deux derniers termes.

De plus, quelle donnée est à prendre en compte lorsqu'on veut associer un ampli et une enceinte ? Dans mon cas un ampli qui sort 110 W maxi par canal peut il convenir avec une enceinte de 150 W maxi en continu ?
Est ce que c'est bien ces deux données qu'il faut comparer ?

Merci pour vos réponses
A+
manu5252
 
Messages: 194
Inscription: 20 Avr 2003 9:13
Localisation: 005E08-48N07
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Juin 2003 20:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Juin 2003 21:01

salut,

Puissance admi , continu, crête.............. Tout cela ne veus pô dire grand chose, il faut savoir que ce qui va tuer une enceinte c'est la distortion et non la puissance ....... :-?

De certains dont je fait parti d'ailleurs, conseillerai même des ampli dont la puissance annoncée dépasse celle admissible par les enceintes.... :o

Bin voui de toute façon en usage courant et dometique 2X30W pour un ampli c'est suffisant pour faire du bruit mais cet ampli si l'enceinte est difficile risque de distordre et donc de la fusiller même si sa puyissance admissible est de 100W.....

Alors qu'un ampli de 2X100 avec la grosse alim qui va bien alimentant des enceintes de 80w admissibles a peu ,voir aucune chance de les fusiller car il n'arrivera jamis a écrétage et de plus il tiendra ses HP avec fermeté .....

Voili pour moi et là je laisse la place a des techniciens et connaisseurs plus chevronnés que moi pour te répondre :o

Chris :wink:
On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6143
Inscription: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)

Message » 08 Juin 2003 21:37

manu5252 a écrit:
Quelqu'un peut il me dire à quoi corespondent ces deux derniers termes.


Le second, à rien. Le premier, peut-être à la puissance réactive (P=UxIxsinus Phi, Phi étant le déphasage de i par rapport à U.)? :-?

De plus, quelle donnée est à prendre en compte lorsqu'on veut associer un ampli et une enceinte ? Dans mon cas un ampli qui sort 110 W maxi par canal peut il convenir avec une enceinte de 150 W maxi en continu ?
Est ce que c'est bien ces deux données qu'il faut comparer ?


En fait, les critères techniques à prendre en considération sont la sensibilité (en dB/W/1 m) des enceintes, c'est-à-dire le niveau sonore qu'elles peuvent délivrer avec un watt à un mètre, et la puissance de l'amplificateur. Ce à quoi, il faudrait ajouter la courbe d'impédance et de capacitance/réactance (la courbe mesurée en degré dans la NRDS) de l'enceinte.

Plus une enceinte a une faible sensibilité, plus elle aura besoin de puissance pour délivrer un niveau sonore convenable.

Plus une enceinte à une impédance faible et/ou très irrégulière et affiche un déphasage élevé et/ou irrégulier, plus elle nécessitera un amplificateur stable pour bien fonctionner.

La puissance admissible par l'enceinte est la puissance maximum qu'elle peut absorber sans dommage. En pratique, cela n'empêche en général pas d'utiliser un amplificateur affichant un puissance supérieure à la puissance admissible par l'enceinte, car les puissances élevées produisent un niveau sonore tellement insuportable qu'il y a fort à parier que jamais la puissance admissible de l'enceinte ne sera atteinte par un utilisateur, à moins que celui-ci soit un suicidaire. Le risque existe à mon avis surtout pour les enceintes à bas rendement et faible puissance admissible (ce qui est un peu contradictoire :wink: ). A noter qu'utiliser un amplificateur ayant une trop faible puissance constitue un danger autrement plus grand pour une enceinte. En pratique donc, ce critère de choix n'est pas utile: mieux vaut avoir trop de puissance que pas assez.

Enfin, en dehors de la compatibilité technique, qui est évidemment indispensable, il y a la compatibilité sonore, qui se mesure à l'oreille. :wink:
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 08 Juin 2003 22:53

Je dirais aussi qu'au niveau des enceintes outre le rendement et la courbe d'impédance (l'impédance nominale ne voulant rien dire ...), il faut prendre en compte le diamétre des Hp car une enceinte a rendement correct (90/92dB) mais présentant unHP de grave de 30 risque de demander du jus a l'ampli pour pouvoir être bougé ( c'est souvent le cas chez Cabasse (surtout anciennes générations) par exemple) ...

Ce qui m'améne a l'ampli , qui , plus de des watts a besoin d'une grosse alim pour "bouger" les Hp ;
Je m'explique, un ampli de 2X40W avec une alim de 500VA sera pluq apte a driver des enceintes difficiles qu'un autre de 2X100W mais avec une alim de 100VA et pourtant ils sont plus nombreux ceux-là que les précédant .......... :o

Voili (enfin je crois avoir bon là ..... Priére aux spécialistes de confirmer pour notre ami....)

Chris :wink:
On n'a pas toujours tort d'avoir raison tout seul !!
Avatar de l’utilisateur
pépi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6143
Inscription: 06 Fév 2003 14:38
Localisation: Gard (30)

Message » 09 Juin 2003 11:03

Pépi et scytales, merci pour vos réponses.

Je resume vos propos en me placant dans ma situation : ampli denon 3803 (110 W par canal) + klipsch RF3 (150 W maxi - sensibilité : 98db). Dites moi si je me plante sur ce que j'avance.

Dans mon cas, je peux mettre le volume à 0 db (à priori la puissance de 110 W donnée par le constructeur) et mon enceinte ne risque rien si il n'y a pas de distorsion (seulement la distorsion affichée par le constructeur à ce niveau). Cette distorsion que je ne percois pas à priori à - 5db peut elle être nefaste au delà ou le risque est il uniquement pour mes oreilles à un tel niveau sonore.

Dans un cas général, même si j'utilise un ampli à 50 % de sa puissance et que cette puissance d'utilisation dépasse allègrement la puissance admissible d'une enceinte, l'enceinte ne risque rien tant qu'il n'y a pas distorsion.

Ainsi quand il est ecrit qu'il vaut mieux trop de puissance que pas assez, est ce que cela signifie que lorsqu'on est dans ce cas, on peut malgré tout utiliser l'ampli à fond sans danger pour l'enceinte (tant qu'il n'y pas de distorsion et si on est suicidaire). A mon avis non. La limite de l'enceinte se situera elle toujours avant la limite que pourront supporter les oreilles ?

PS : comment faites vous pour répondre aux messages de ce forum en ne citant qu'une partie d'un message. Lorsque j'utilise la fonction citer, le message complet est collé dans la zone de réponse et je suis loin de maitriser les codes qui apparaisent (quote, ...).

A+
manu5252
 
Messages: 194
Inscription: 20 Avr 2003 9:13
Localisation: 005E08-48N07
  • offline

Message » 09 Juin 2003 13:33

je penses qu'avec 110 watts sur des enceintes de 98 db de rendement, tu seras mort avant tes enceintes :D
apolon34
 
Messages: 2176
Inscription: 24 Mar 2003 15:57
Localisation: Rouen (76)

Message » 09 Juin 2003 14:31

Salut!

La puissance dont il faut tenir compte est la puissance RMS ou sinusoïdale.
Elle correspond généralement à la moitier de la puissance crête à crête celle-ci étant une puissance maximum admissible durant un temps très court. Les "petites" marques soit disant HIFI annoncent souvant une puissance C à C (maxi) (dite aussi musicale...)et le novice n'y voit que du feu. En clair un ampli de 100 RMS se défini par ces marques comme un 200 W (voire 400 W en 4 ohms, mais ça on ne le dit pas)... Donc la seule puissance réelle c'est la RMS sous 8 ohms. Pour les HP c'est la même chose: un HP 100 W RMS supportera sans problème un ampli 100 W RMS et supportera des pointes à 200 W C à C. Quant au rendement des HP, il s'agit de la pression accoustique définie en DB à 1W (rms) à 1 mètre. Rien à voir avec ce qu'il peu supporter! Il faut noter que plus le HP est sensible, plus son rendement est élevé donc (+ de 100DB/W/M) moins la qualité est bonne et on ne peux plus parler de HIFI dans ce cas. Un HP HIFI de très haute qualité est généralement d'un rendement de 95 DB/W/M. Pour la puissance, il suffit de la prendre identique (en RMS) ou mieux, 1/3 supérieure à l'ampli.

A plus.
PS les grandes marques comme Marantz annoncent toujours une puissance RMS sous 8 ohms et sous 4 ohms.
oly
 
Messages: 424
Inscription: 09 Juin 2003 14:03
Localisation: Belgique

Message » 09 Juin 2003 15:05

Il faut noter que plus le HP est sensible, plus son rendement est élevé donc (+ de 100DB/W/M) moins la qualité est bonne et on ne peux plus parler de HIFI dans ce cas. Un HP HIFI de très haute qualité est généralement d'un rendement de 95 DB/W/M.

Attention à toi, si des adeptes du HR lisent cela qui est inexact ils vont voir rouge... quelques-uns des meilleurs HP jamais construits avaient et ont une efficacité égale ou supérieure à 100 dB...

Faux aussi pour affirmer qu'un HP hifi de très haute qualité a généralement un rendement de 95 dB... certains ont un rendement de 88 dB...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 10 Juin 2003 9:00

Oui, c'est exact mais je parle d'une manière générale. On voit rarement des HP haut de gamme HIFI avec des rendements très élevé. Bien que la technologie évolue chaque jour, cela reste une prouesse atteinte par des engins à plusieurs dizaines de milliers d'euros pièce. De toute façon, le rendement est relatif, je dispose moi-même d'un marantz esotec SM1000 (2x500 WRMS sous 8 ohms - 2x1000 RMS sous 4 ohms) et c'est un ampli dit de...salon). A ce stade on privilègie la qualité et la bande passante plutôt que le rendement qui n'est utile qu'en public adresse. C'est ampli est chargé avec deux marantz HD880 et deux Bose Acoustimass 5 série H. C'est l'équilibre idéal pour moi et à ce niveau le rendement n'importe pas. Quant au 88 DB que tu note, c'est exact, je n'ai jamais dit qu'il n'existait pas des HP dont le rendement étaient inférieur à 95DB. J'ai connu moi-même des HP avec des rendement aussi bas sur lesquels on ne parvenais pas à mesurer une distorsion à la puissance nominale tellement la qualité est élevée. Cela reste un compromis si tu n'est pas riche: soit le rendement, soit la qualité supérieure, faut voire...
oly
 
Messages: 424
Inscription: 09 Juin 2003 14:03
Localisation: Belgique


Retourner vers Enceintes

 
  • Articles en relation
    Dernier message