Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Aménagement salle "presque" dédiée

Message » 23 Sep 2005 16:06

Euterpe a écrit:
patwo77 a écrit:c'est bien garni!...et au final ca marche comment?


ça fonctionne très bien.


patwo77 a écrit:ta fait des mesure de réponse avant/après que tu pourai mettre en ligne pour avoir une idée? tu pourait aussi nous donner 2 ou 3 astuces concernant ces panneaux? leurs fonction,ect...


Oui, je réalise des mesures constantes, pour voir ce qui se passe à chaque changement de panneaux ou encore de placement de mes enceintes.
Ainsi je me suis affranchi d'ondes stationnaires désagréables et de résonances parasites.

Pour les astuces ... c'est au cas par cas, j'ai écris un article sur le sujet, dans un autre post:

Pour bien débuter, je me permet de vous donner quelques recommandations, à toutes fins utiles

Il y a des choses qu'il convient de faire et d'autres à éviter.

Nous constatons trop souvent des abbérations ou tout simplement des installations qui ne fonctionnent pas optimalement, du fait d'une mise en œuvre inadéquate.

Dans 9 cas sur 10 il y a un problème d'acoustique!
Dans 8 cas sur 10 l'installation électrique n'est pas adaptée
Dans 8 cas sur 10 le support des électroniques n'est pas adapté
Dans 5 cas sur 10 l'implantation des enceintes acoustiques n'est pas bonne
Dans la majorité des cas, le câblage général est mal équilibré.

Nous en venons même à nous demander comment certains systèmes arrivent à jouer de la musique dans de telles conditions.

Retenez que sans une bonne acoustique, vous ne pourrez JAMAIS performer

Que sans une bonne alimentation électrique, vos appareils n'auront pas tout leur potentiel à exploiter, alors évitez de tout mettre sur une vulgaire barrette secteur en plastique "cheap" et en plus sur une prise déjà occupée avec autre chose...

Que si vous posez vos appareil sur un support inadapté, JAMAIS il ne fonctionneront adéquatement. Combien de fois avons nous vu de superbes électroniques coincées entres une TV et un magnétoscope le tout sur un meuble de mélamine ... My God
Ou mieux encore, une table qui sert habituellement à poser un téléphone et un bottin transformée pour l'occasion en meuble audio ... c'est instable et ça vibre, ce n'est pas fait pour cet usage!

Allons, soyons sérieux un instant, il ne vous viendrez pas à l'idée de ranger vos papiers importants ou vos CD préférés dans les tiroirs de la cuisine avec les ustensiles... ou de cuisiner dans votre chambre à coucher, chaque place à sa chose et chaque chose à sa place.

Idem pour les enceintes acoustiques, il faut que vous les implantiez de façon idéale en tenant compte du mur arrière, et latéraux ... sans quoi, vous souffrirez toujours d'un manque de ceci ou un trop de cela.

Que dire du câblage ... vaste sujet ... oui, il se passe toujours quelque chose quand on remplace un câble, mais non, ce n'est pas LA solution miracle pour faire jouer un système ... musicalement parlant.

Donc, soignez votre acoustique en tout premier lieu, diffuser et absorber, sont les deux maîtres mots dont vous devez vous souvenir et les mettre en pratique.
Comment ? 2 options

Option 1 : Faire appel à un professionnel, qui peut vous confectionner des panneaux adaptés et vous aidera à les positionner à la bonne place.

Option 2 : Faire par vous même, avec votre mobilier par exemple
Un tapis absorbe, une bibliothèque diffuse le son... une table basse va diffracter au centre de la pièce et évitera certains echos indésirables (flutter).
Idéalement, il faut que deux surfaces identiques ou de même nature ne se fassent pas face, ne soient pas parallèles, il faut créer des aspérités, des creux, des bosses, et disposer les matériaux absorbants à la bonne place.
Par exemple, les deux premier panneaux absorbants doivent être positionnés à la droite de chaque enceinte, et vous pouvez pour celà utiliser le technique du miroir pour vous y aider.
C'est en faisant cela que vous allez obtenir de meilleurs aigus, moins agressifs, plus "filés", mieux focalisés dans une image stéréo qui se doit d'être : tri-dimensionnelle.

En pratique :

Une personne se déplace avec un miroir le long du mur latéral gauche et puis droit, vous êtes assis à la place de l'auditeur, quand vous voyez dans le miroir le tweeter, c'est en plein centre que vous devrez installer votre absorbant. idem au sol et au plafond ... d'où l'utilité du tapis ... sur le sol

Vérifiez tous les branchements électriques, tous les serrages sur les prises murales, idéalement, ce que nous conseillons est de dédider une ou plusieurs lignes électriques du panneau général, vers votre système de musique.

Une fois ces deux étapes franchies, vous êtes prêts à poser vos appareils sur des supports stables, non résonants, et aérés.
Évitez le verre, qui est résonant, le granite qui va vous apporter du grave, préférez le bois massif épais, la pierre de lave, ou un assemblage de métal/viscoélastique/bois, idéalement.

Puis, vous aller positionner vos haut-parleurs de sorte qu'ils soient écartés de minimun de 2 mètres l'un de l'autre et ceci est un minimum.

Tout va aussi dépendre de la taille de votre salon d'écoute, plus il sera grand, plus vous aurez de recul, plus vous pourrez vous permettre d'écarter vos enceintes l'une de l'autre.C.Q.F.D.

La moyenne d'écartement est de 2,5 mètres pour une pièce de 5 mètres de long / 4 mètres de large.
Laissez un mètre en regard du mur arrière et centrez vos enceintes par rapport aux murs latéraux.
Plus vous allez vous approcher des murs, plus vous obtiendrez de grave ... et moins vous aurez du reste ...
Aérez, créez de l'espace et vous obtiendrez plus aisément une image stéréo stable, haute, profonde et bien entendu ... large

Reste à câbler le tout, cette étape vous appartient, simplifiez vous les choses, plus les liaisons sont courtes, meilleurs sera le rendement.

Comme nous l'avons vu dans nos différents essais, la qualité des connecteurs est primordiale, c'est ce qui peut faire toute une différence en terme de performances et rendre un système musical en un système très musical.

Nota bene : un système non musical même équipé de connecteur haut de gamme restera malgré tout, non musical, il n'y a pas de miracle.

C'est comme la Porsche, ... comment, vous n'avez pas une Porsche dans votre garage? allons donc ... bon, votre Ferrari alors ... , vous aurez beau mettre des pneus haut de gamme hors de prix et de dernière génération ou un super carburant ... si votre moteur est mal réglé ou si les suspentions sont hors services, vous ne performerez pas plus ... sommes nous d'accord?

Musicalement vôtre.

patwo77 a écrit:ps: c'est un peu sombre chez toi!


C'est intime :lol:



2,5m d'écartement entre les HP pour une pièce de 5x4 (Quasiment mon cas 5,05x3.9) me paraît un peu beaucoup les enceintes sont alors très proches des murs latéraux non?
Sonlam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2444
Inscription: 27 Aoû 2000 2:00
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Sep 2005 16:06

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Sep 2005 0:21

Sonlam a écrit: 2,5m d'écartement entre les HP pour une pièce de 5x4 (Quasiment mon cas 5,05x3.9) me paraît un peu beaucoup les enceintes sont alors très proches des murs latéraux non?


Il te reste 1,25 m de chaque côté, ce qui est plus que respectable.

Je viens de modifier la position de mes enceintes dans ma pièce qui mesure 3,53 m de large, 2,14 m de séparation entres les enceintes (en partant d'une mesure du centre de chaque caisse) il me reste environ 65cm des murs latéraux et ça joue très bien. :wink:

Dans mon cas, je les ai fait pointer plus vers le centre d'écoute, du fait de mid et hight de type planar, très directifs.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 24 Sep 2005 0:29

patwo77 a écrit:En même temps il a raison...je sais suffisament bien pour y travailler que l'acoustique est un domaine très "underground". personne ne pourra dire que c'est des conneries parceque si le mec sait ce qu'il fait on ne peut que constater que ca marche bien et même très bien...ce qu'on ne sait pas souvent c'est comment il a fait ( et a la limite a chacun ses secret ) et surtout qu'est ce qui a bien pu changer pour que la différence saute autant aux oreilles! et ca le meilleur moyen de l'expliquer c'est encore avec des jolies courbe...si les gens se rendait compte graphiquement des bien fait d'un traitement y en aurai bocou plus qui en ferait et bocou moins qui transformerai des enceintes haut de gamme en enceintes de minichaine pourrie juste parceque la pièce ne suit pas le matos...

a+ :wink:


Il ne faut pas oublier non plus qu'une courbe ne sert pas forcément de référence absolue, c'est un indicateur dont il faut pondérer les résultats, de mon côté, j'effectue des mesures à usage interne, pour matérialiser ce que j'entends comme différence ou quantifier une amélioration, c'est un outil, la réponse en fréquence fluctue en permanence ce qui constitue pour les uns une source d'informations quand même pertinentes, pour les autres une source trop aléatoire pour s'y fier.

Je ne publie que très rarement les résultats au RTA (ATR en Français) pour cette raison.

Je vous prépare quelques exemples, vous jugerez si c'est à votre goût ou pas. :wink:
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 24 Sep 2005 11:53

Euterpe a écrit:......
Il ne faut pas oublier non plus qu'une courbe ne sert pas forcément de référence absolue, c'est un indicateur dont il faut pondérer les résultats, de mon côté, j'effectue des mesures à usage interne, pour matérialiser ce que j'entends comme différence ou quantifier une amélioration, c'est un outil, la réponse en fréquence fluctue en permanence ce qui constitue pour les uns une source d'informations quand même pertinentes, pour les autres une source trop aléatoire pour s'y fier.

Je ne publie que très rarement les résultats au RTA (ATR en Français) pour cette raison.

Je vous prépare quelques exemples, vous jugerez si c'est à votre goût ou pas. :wink:


:o :o :o :o

Une mesure, si elle est bien faite, donne des résultats objectifs réels et indéniables!

Après, la question légitime est de savoir si tout ce que l'on mesure est en relation avec tout ce que l'on entend :idee:

Mais une courbe de réponse trop torturée signalera quand même un système non linéaire en fréquence, et donc un manque de fidélité avéré.

Une "bonne" mesure d'un système est une condition nécessaire mais malheureusement pas suffisante :(

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 24 Sep 2005 13:58

TMS a écrit:Une mesure, si elle est bien faite, donne des résultats objectifs réels et indéniables!

Après, la question légitime est de savoir si tout ce que l'on mesure est en relation avec tout ce que l'on entend :idee:

Mais une courbe de réponse trop torturée signalera quand même un système non linéaire en fréquence, et donc un manque de fidélité avéré.

Une "bonne" mesure d'un système est une condition nécessaire mais malheureusement pas suffisante :(

jacques


Oui et bien, ça n'a pas été toujours le cas, oui les résultats sont réels, mais non, la courbe n'est pas stable à la seconde.

Exemple : je prends une mesure toutes les 10 secondes, en dehors de ce champ, je peux avoir un écart substantiel de +/- 3 db sur quelques fréquences, ces mesures acoustiques étant considérées par certaines personnes comme étant non valides ... de ce point de vue

Personnellement, les courbes ne me servent uniquement que d'indicateur, je trouve intéressant de pouvoir visualiser ce que j'entends.
Ce n'est pas employé dans mon cas, comme une valeur scientifique, mais bien plus comme un moyen de contrôle visuel.
Euterpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 2286
Inscription: 13 Fév 2005 16:40
Localisation: Québec-Canada

Message » 24 Sep 2005 21:21

Euterpe a écrit:...
Exemple : je prends une mesure toutes les 10 secondes, en dehors de ce champ, je peux avoir un écart substantiel de +/- 3 db sur quelques fréquences, ces mesures acoustiques étant considérées par certaines personnes comme étant non valides ... de ce point de vue
...
.


Celà indique une procédure/protocole invalide.... donc le résultat du mesurage peut être n'importe quoi.... dans ce cas je peux comprendre que tu n'entiennes pas compte :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 24 Sep 2005 21:41

Slt,

Dis-donc Jacques : intéressant l'article de la nrds sur TMS et Trinnov ... ça coûte cher une étude acoustique d'un local ?
(m)
 
Messages: 778
Inscription: 29 Mai 2004 19:38
Localisation: A environ 384 400 kilomètres de la lune
  • offline

Message » 24 Sep 2005 22:12

(m) a écrit:Slt,

Dis-donc Jacques : intéressant l'article de la nrds sur TMS et Trinnov ... ?


Le journaliste a passé quatre mois à écouter le résultat et comprendre le process avant d'écrire l'article (il ne voulait pas écrire de "bourde") :wink:

C'est sûr que c'est une approche assez novatrice, mais les résultats à l'écoute sont assez "sympa" 8)

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 25 Sep 2005 10:53

Heureusement, car au niveau matos et logiciel, ça ressemble à de l'artillerie lourde :lol: Les courbes publiées sont sans appel, c'est propre.

Mais au niveau de l'écoute, n'est-ce pas moins vivant et naturel ? Est-ce que la spontanéité ne s'envole pas après l'apport de l'égalisation ?

En tout cas, très chouette travail, bravo à vous !
(m)
 
Messages: 778
Inscription: 29 Mai 2004 19:38
Localisation: A environ 384 400 kilomètres de la lune
  • offline

Message » 25 Sep 2005 12:16

(m) a écrit:Heureusement, car au niveau matos et logiciel, ça ressemble à de l'artillerie lourde :lol: Les courbes publiées sont sans appel, c'est propre.

Mais au niveau de l'écoute, n'est-ce pas moins vivant et naturel ? Est-ce que la spontanéité ne s'envole pas après l'apport de l'égalisation ?

En tout cas, très chouette travail, bravo à vous !


Merci pour ton avis et tes félicitations, je transmets :wink:

En ce qui concerne TMS, il est hors de question de valider un appareil ou même un process qui retire du vivant et du naturel (qui enlèverait donc à la Musique son essence même!) :idee:

Et ceci concerne :
- l'acoustique souvent bien trop mate (et le LEDE est dans cet esprit donc non validé TMS)
- Les enceintes : il ne faut pas confondre neutralité et son terne
- Les électroniques
- les process de compensation électronique (qui peuvent compléter un traitement acoustique partiel ou total du lieu d'écoute)

Concernant cet appareil (ou les versions moins évoluées qui ne corrigent pas le temps de propagation de groupe), le gain est systématique en vivant et en naturel, ainsi qu'en spacialisation (dans la limite de la source bien sûr, il n'est pas question d'en rajouter d'office, même si on peut le faire à la demande du client) :wink:

jacques
Dernière édition par TMS le 25 Sep 2005 13:59, édité 1 fois.
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 25 Sep 2005 13:54

Personnellement, je souhaite linéariser autant que faire se peut le local "par construction". L'apport d'un appareil électronique pourrait venir en complément pour affiner le rendu s'il subsiste des problèmes nécessitant des dispositifs trop "visibles".

Mais chaque chose en son temps : terminer le gros oeuvre et les finitions, puis installer le matériel et détecter les problèmes acoustiques persistants.

Pour ce qui est du gros oeuvre, malgré le travail de professionnels, les mesures ne sont pas constantes d'un bout à l'autre de la pièce : ni en hauteur, ni en largeur, ni en profondeur. Les murs sont quasi plats, lisses, mais pas droits ni d'équerre (vieille bâtisse). Donc il m'est assez difficile d'entrer des mesures valables dans un logiciel de calcul de résonances. La première étape consiste donc à terminer mon plafond et à y incorporer 8 résonateurs centrés sur les fréquences les plus susceptibles de poser problème - en entrant différentes valeurs comprises dans les limites de mes mesures, les résultats oscillent toujours autour de 80 et 101 Hz - ce qui me donne une première approche suffisante pour terminer le plafond.

Ensuite, j'utiliserai roomEQwizard pour visualiser en real time la réponse de la pièce, et je pourrai agir en conséquence (du moins je l'espère).
(m)
 
Messages: 778
Inscription: 29 Mai 2004 19:38
Localisation: A environ 384 400 kilomètres de la lune
  • offline

Message » 25 Sep 2005 14:04

Quelques degrés d'écart ou des manques de planéïté ne changent RIEN aux mode propres (ça ne sert donc à rien de faire des murs non // de qqs degrés seulement (ah les idées reçues... :( )

Ne te prends donc pas la tête avec ces co****ies :wink:

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 25 Sep 2005 14:13

Merci du conseil Jacques, mais j'avais demandé des murs bien plats et d'équerre à l'entrepreneur :lol: :mdr: C'est le résultat d'un mauvais travail et pas du tout attendu :-? et tout ça pour économiser quelques sacs de plâtre :roll: Mais bon, je ferai avec certains défauts, mais je dois recommencer le plâtrage (plafonnage) à certains endroits, et j'ai essayé de rattraper le coup en règlant le plafond du mieux que j'ai pu par rapport aux madriers de soutènement. A l'oeil, on ne voit rien et tout est quasi de niveau :D
(m)
 
Messages: 778
Inscription: 29 Mai 2004 19:38
Localisation: A environ 384 400 kilomètres de la lune
  • offline

Message » 25 Sep 2005 14:36

Michel

l'éclairage que je t'ai donné est du point de vue acoustique et électroacoustique pur

Après il peut être nécessaire de tenir compte de contraintes visuelles et décoratives :wink:

j'aime bien la phrase qui dit : "les conseilleurs ne sont pas les payeurs" 8)

Si tous les "conseilleurs" garantissaient leurs "conseils" en remboursant les frais induement engagés par les personnes conseillées en cas de non résultat (donc prendraient l'entière responsabilité de ce qu'ils écrivent), on verrait un peut moins de con***ies diffusées sur le net. :wink:

Et dans le domaine de l'acoustique et de l'électroacoustique il y a un paquet de ces "bétises" colportées et répétées, y compris dans des revues :(

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 25 Sep 2005 14:49

Je suis bien d'accord avec toi, et pas seulement dans le domaine de la correction acoustique d'ailleurs :lol:
(m)
 
Messages: 778
Inscription: 29 Mai 2004 19:38
Localisation: A environ 384 400 kilomètres de la lune
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message