Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 21 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

au plus large les haut-parleurs, au plus large le câble ? le

Message » 03 Jan 2001 2:47

demandé par de larges haut-parleurs ( 25cm ou plus , surtout des 38cm voire 48cm ) nécessite-t-il un câble adéquat entre l'ampli et les enceintes ?
c'est mon opinion en tout cas. cela dépend aussi de la conception même des haut-parleurs ( un haut-parleur peut très bien avoir une nature sèche et rapide ou traînante ) mais je pense que au plus le HP est large, au plus il exige un facteur d'amortissement important à l'arrivée. et donc, il n'y a pas bcp de choix possibles: soit on utilise des amplis à haut facteur d'amortissement, 300 ou plus ( 5x200 W de Rotel à 1000 en fact d'amortissement, ou jusqu'aux CROWN K qui grimpent à 4000) soit on utilise du gros cable, 6mm2 ou plus et des liaisons courtes.
avis des hifistes bienvenus :)
a+
DTS2001
 
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Jan 2001 2:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Jan 2001 13:17

J'ai du mal a comprendre ton raisonnement.
Le facteur d'amortissement represente la capacite d'un ampli a s'affranchir de la f.c.e.m generee par les oscillations suivant mise en mouvement du cone dans la bobine. Normalement, plus le cone est grand, plus sa mise en mouvement (si l'on considere une conservation du rendement) necessitera un champ magnetique important. Par la meme, les oscillations liees a l'inertie du cone vont creees une f.c.e.m plus grande. (donc effectivemment facteur d'amortissement plus grand serait souhaitable).
Mais je ne vois pas le rapport avec la section du cable.
Si tu augmentes la section tu diminues simplement la resistance (en plus du fait que tu peux envoyer plus de jus). Cela ne change pas ce que le haut-parleur va renvoyer dans ton ampli ...
NidFix2
 
  • offline

Message » 03 Jan 2001 13:58

salut
pas très clair peut-être mais comme tu le dis, les grandes membranes ont une force contre réactive plus importante. elles nécessitent un facteur d'amortissement en arrivée ( fonction du facteur d'amortissement de l'ampli, de son impédance de sortie, de l'impédance du hp, de la résistance du câble et donc de sa composition et de sa section ).
mon pt de vue est que à ampli égal, puissances égales, un hp de 38cm nécessitera un câble de section entre l'enceinte et l'ampli plus importante que un hp de 20cm, à fréquence égale ( on parle du grave et de l'infra grave évidemment ).
DTS2001
 
  • offline

Message » 03 Jan 2001 14:39

Hehe, salut DTS (et bonne annee)
Pour les enceintes equipees de 1 ou 2
38cm, j'alimente le plus souvent (meme en
bicablage) avec du cable HP de 10mm2 meme
pas cher...ca marche impec! Pour l'electronique, ligne directe de 3x16mm2,
suivi tout d'abord d'un filtre secteur
calcule par un cop electronicien qui
supporte 70KVA en impulsionnel, puis 24 prises multiples cablees par mes soins en 3x10mm2.
Faut savoir les alimenter ces p'tites betes.
;-)
Xav
Xavier Thevenet
 
  • offline

Message » 03 Jan 2001 15:25

> les grandes membranes ont une force contre réactive plus importante
Nope. Pas de lien directe. Tout est lié à la "puissance" de l'aimant qui est derrière.
Un petit 13 cm LB Supravox à double bobine aura une fcem bien supérieur à un 25 ou un 30 pour "auto-radio"...
> mon pt de vue est que à ampli égal, puissances égales, un hp de 38cm nécessitera
>un câble de section entre l'enceinte et l'ampli plus importante que un hp de 20cm
Je ne vois vraiment pas pourquoi...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 03 Jan 2001 15:37

Ogobert
ah, comme quoi on en apprend ts les jrs et ce forum est très utile. je n'avais pas pensé à l'aimant.
salut Xavier! et tout le meilleur!
du 10mm2 ?? quelle marque ? cuivre OFC ? quel prix tu paye pour çà ? balaise comme câble....
DTS2001
 
  • offline

Message » 03 Jan 2001 16:14

Comme l'ai dit Ogobert c'est une question d'aimant (le champ magnetique dont je parle est fait par cet aimant).
La seule facon que tu peux justifier d'utiliser un cable plus grand c'est que tu envoie plus de puissance. Or plus grande membrane ne veut pas dire plus grande puissance admissible ...
NidFix2
 
  • offline

Message » 03 Jan 2001 22:14

Ouaip DTS,
je crois bien qu'ils ont raison dans la
question que tu avais pose, mais je te
voyais venir. Donc en plus, si l'ampli est
rapide et le HP a la hauteur, vaut mieux
cabler large. (Du Supra de 10mm2 à 150 balles
le metre, -dans mon cas on m'a offert la bobine-, pour info les borniers des amplis
mono en encaissent 3 chacun!!!)D'apres Hifi
2001, ne pas faire des cables courts style 1m comme tu en parlais, mais d'environ 2,4m : si quelqu'un a une explication autre que commerciale?
Xavier
Xavier Thevenet
 
  • offline

Message » 04 Jan 2001 1:09

Xavier,
Je crois que tu as trouvé la raison déjà...
Rallonger un cable au mieux augmente l'impédance qu'il represente.
Il a été montré que des phénomènes d'oscillations peuvent arriver entre des cables très basse impédance (par rapport à la charge de l'enceinte) et l'ampli au delà du Mhz.
Cela dit les amplis qui passent le MHz sont rares et de plus si le problème arrive, avec 1m ou 2.4m tu as les mêmes emm...
NidFix2
 
  • offline

Message » 04 Jan 2001 3:55

Xavier
tu utilises alors leur gros cable destinés aux voitures et bateaux ??? la série Octopower ???
DTS2001
 
  • offline

Message » 05 Jan 2001 21:52

Cher DTS,
ne m'en demande pas tant! Ce rouleau m'a ete offert, et, a part supra ecrit dessus, je ne suis pas capable de t'en dire plus.
Xavier
Xavier Thevenet
 
  • offline

Message » 06 Jan 2001 10:20

Le facteur d'amortissement n'est pas la caractéristique implicitement importante dans le comportement HP AMPLI, ce couple va de toute façon atteindre une limite au dela de laquelle l'augmentation du seul facteur d'amortissement de l'ampli n'aura que trés peut d'influence sur le rendu global....(c'est un sujet qui demandrait 4 à 5 pages d'explication..)
Pour en revenir au choix des cables/ampli/HP, les meilleurs résultats (à mon avis..) son obtenues avec:
Des HP multiplis..(cela doit faire la 452 fois que je l'écrit..)..Bl élevé, ..
Du cable electrique multibrin de 10 voir 20 mm2 , disponible chez CASTO....(prenez du 3*2,5 mm2 pour en faire du 7,5 artificiel....) vous allez avoir votre grave qui va se tendre+cable de modualtion fait à partir d'un cable d'antenne monobrin cuivre raide...(7 f le metre...)
Des amplis qui ont du courant dans le bas..... (trés bon choix DTS 2001 ta liste..)
Des Charges B REFLEX avec accord légerement en dessous de le Fr du HP à l'air libre, et une surtension importante (au moins 7...)
Et normallement si tous se passe bien.....vous prenez vos petits caisson YAM (ou équivalent) et....Poubelle....
Christophe
christophe.raffaitin@wana
 
  • offline

Message » 06 Jan 2001 18:52

salut à tous
mmh, 2 choses :
1. bridgé ou pas ?
en bridgeant, on accroit la THD de 3-4x environ et le damping factor est divisé par deux. si on utilise du gros câble et une section courte et si l'ampli à un facteur d'amortissement de 500, çà va je pense. quelle est votre opinion ?
exemple: un QSC DCA 3422 (2x800 sur 8ohms, alimentation à découpage classe H)en stereo sur les subs, fact d'amort de 500, cable 8mm2 de 1.5metre ou un DCA 2422 (2x450 sur 8ohms), bridgé ( 1500w sur 0ohms bridgé), donc un par sub ?
2. quelle regle de puissance à appliquer avec le haut rendement ? je veux dire, il est tjs conseille de connecter un ampli capable de plus que la puissance continue maxi d'une enceinte mais dans le cas du haut rendement : quelle regle ?
exemple: une enceinte à haut rendement qui a une sensibilité de 98dB 1w/1m et 250w en bruit rose, quelle puissance donner pour avoir une marge de sécurité ( distorsion clipping etc) suffisante ? un ampli de 2x200 ? 2x300 ?<p>[This message has been edited by DTS2001 (edited 07-01-2001).]
DTS2001
 
  • offline

Message » 16 Jan 2001 15:58

je relance la discussion dû à une petite phrase dans PRESTIGE AUDIO lors de leur test de l'ampli SPHYNX ( un 2x 170w, 32 condensateurs, 2000 en fact d'amortissement): ils disent que la force contre-électromotrice des 38mc de leurs enceintes à haut rendement n'a pas réussi à déstabiliser le moins du monde le SPHYNX, notamment grâce à son formidable facteur d'amortissement.
qqun peut commenter cela ? quelles contraintes demande des 38cm et plus : gros cable? gros fact d'amortissement ? grosse réserve en courant ? etc ( par priorité ).
merci aux pros! :)
DTS2001
 
  • offline

Message » 16 Jan 2001 19:26

qqun peut commenter cela ?
Encore une connerie de Patrick "sujet -verbe -compliment" Vercher, qui n'en est plus à ça près...
Un HP est tenu par son circuit magnétique et mécanique, représenté par son coefficient de surtension global (qui intègre les éléments électriques - type de circuit magnétique - et mécaniques - masses et raideurs).
Le BL, ou facteur de force, ne tient compte que du rapport électrique/masse et n'est *pas* significatif, car ne prenant pas en compte la raideur de la suspension et du spider.
Un 38 type sono école Altec a une membrane somme toute très légère, une suspension petits plis très raide, avec un spider tout aussi raide, et la part mécanique est plus importante que l'électrique. Un 38 JBL a une membrane beaucoup plus lourde, avec une mécanique moins raide. Un 38 Fostex ou Audax aura une suspension encore plus souple, avec une membrane lourde. Et ainsi de suite.
Côté ampli, l'impédance de sortie ne fait que refléter deux choses : les résistances d'équilibrage - en général de pas grand chose, genre 0,47 Ohms, et le taux de contre-réaction. Plus tu augmente la CR, plus l'ampli a un zoli facteur d'amortissement bidon, et plus la force contre électromotrice perturbe l'ensemble. Hé, oui, c'est con, mais c'est physique. Le reste n'est que de la branlette.
Donc pour avoir des basses bien tenues avec des 38 cm montés en bass reflex, une seule solution : du courant, du courant, du courant et encore du courant sur des impédances élevées. C'est comme ça qu'un Hiraga 20 W torche un Amcron dix fois plus puissant, ou qu'un OTL Fourier ou Futterman bien conçu gère des Altec 416-8B ou 515-B comme aucun autre, mais c'est de la loubarde et un autre débat.
Sinon, les basses sèches sont un mythe : le grave est mou, naturellement, physiquement et définitivement mou. Les fronts de montée sur des signaux inférieurs à 200 Hz passent avec n'importe quel ampli.
Si le grave est sec, soit le HP talonne (cas de nombreux JBL appréciés des branleurs, dont l'équipage mobile est une vaste connerie : bobine courte, entrefer court), soit il tord et génére des harmoniques, soit la charge n'est pas optimale et la caisse rayonne.
Enfin, côté bass-reflex, tout alignement d'ordre 4 avec un n > 5,7 résonne. Je répète : tout alignement d'ordre 4 avec un n > 5,7 résonne.
Rien d'étonnant à ce que les tenants des Altec et autres pseudo Onken se satisfassent de trucs qui ne descendent pas proprement : leurs alignement à la con font une bosse dans le haut grave qui trompe psychoacoustiquement la plupart des auditeurs.
Si tu veux du grave propre, tu travaille soit en enceinte close, soit en ligne acoustqiue, soit avec des bass-reflex optimisés, soit avec des putains de pavillons à l'embouchure grande comme le pont d'un porte-avions.
Et si tu veux rire, tu récupères des Hartley de 76 cm, tu les charges par 800 ou 1 000 litres (internes) en caisson sablé de course, et tu rigoles. Ou alors, tu vas chez des gens qui font des caissons de grave, pas des trucs de sono, et tu te prends par exemple des Rel.
flegal
 
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message