Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Avons nous les mêmes préoccupations?

Message » 07 Juin 2006 16:58

chris.c a écrit:Il faut donc bien se dire que pour l'industrie notre démarche risque de ne pas avoir de sens.

Rentabilité et production au lieu de qualité , ça se généralise à tous les domaines.

Pour le petite histoire (d'après mes profs d'acoustiques), la compression est apparue pour résoudre les problèmes de débits.

Cela a commencer avec le téléphone, pour faire passer un max d'infos "utiles" sur une porteuse ne pouvant pas aceuillir toutes infos.

La radio a utilisé ce même procédé.
Puis les télécomunications (télé, sat, VHF, militaire ...).

Pour finir par l'informatique et notament internet, le MP3 ne doit sa raison d'être que pour satifaire une demande ilimité de son dans un goulot lui limité en débit.
Ensuite ça s'est justifier pour les systéme embarqué toujours plus petit mais toujours plus gros en capacité (PC portable, téléphonie mobile, GPS, Baladeur MP3 ...).

Ce n'est pas pour décourager mais pour arriver à qqch cela prendra du temps.


Au contraire je trouve ton intervention pertinente pour faire relation avec ton avant dernier post.

Tu sais, il faut cesser de regarder le problème toujours de façon globale, ce qui nous exclut du débat. Les clients du MP3 et autres supports de même acabit ne sont pas audiophiles. Nous formons un groupe puissant si nous en prenons conscience. C'est le premier pas dans cette direction. Il n'est pas question de forcer personne parce que nous irons nulle part. Selon moi, en parler beaucoup donnera confiance aux audiophiles planétaires. Je suis en train de travailler pour envoyer ce topic sur des forums anglais et américains (la beauté d'internet) N'étant pas bilingue, j'ai besoin d'aide. Si je trouve quelqu'un qui est intéressé, le débat s'agrandira et plus il y aura d'audiophile conscientisés, plus le groupe sera fort et en mesure de dicté ses goûts.

Nous n'en sommes pas là mais qui sait!!!!!

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Juin 2006 16:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juin 2006 17:32

Je ne suis pas totalement d'accord avec toi sur le mp3. Je ne sais pas si je suis un "audiophile", mais je sais que j'aime écouter un son de qualité. Je voyage beaucoup et je possède un ipod avec un casque sennheiser réducteur de bruits et je peux vous dire que dans un avion, je n'entends plus de réacteurs, plus rien d'extérieur et peux aussi bien me croire à Montreux, au Vangard, à Bamako ou n'importe où d'où vient la musique... bon, mais je n'écoute pas l'ipod sur ma chaîne, je l'utilise pour ce qu'il a été créé : la musique nomade !
Pour commencer, ne serait-il pas judicieux d'ouvrir un post où nous pourrions recenser tous les petits labels et producteurs de musique qui respectent réellement la musique et les auditeurs? Un tel post existe peut-être déjà? On a déjà eu quelques noms de labels intéressants dans ce post, auquel on pourrait peut-être rajouter d'autres maisons comme "harmonia mundi"
Qu'en pensez-vous?
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Juin 2006 17:46

tonio_ a écrit:Je ne suis pas totalement d'accord avec toi sur le mp3. Je ne sais pas si je suis un "audiophile", mais je sais que j'aime écouter un son de qualité. Je voyage beaucoup et je possède un ipod avec un casque sennheiser réducteur de bruits et je peux vous dire que dans un avion, je n'entends plus de réacteurs, plus rien d'extérieur et peux aussi bien me croire à Montreux, au Vangard, à Bamako ou n'importe où d'où vient la musique... bon, mais je n'écoute pas l'ipod sur ma chaîne, je l'utilise pour ce qu'il a été créé : la musique nomade !
Pour commencer, ne serait-il pas judicieux d'ouvrir un post où nous pourrions recenser tous les petits labels et producteurs de musique qui respectent réellement la musique et les auditeurs? Un tel post existe peut-être déjà? On a déjà eu quelques noms de labels intéressants dans ce post, auquel on pourrait peut-être rajouter d'autres maisons comme "harmonia mundi"
Qu'en pensez-vous?
Tonio


Salut Tonio,

Ton point est valable et une mise à l'ordre. Je n'écoute pas de MP3 en situation Hi-Fi. Je ne considère pas les MP3, dans leur facture actuelle, comme Hi-Fi. Mais en dehors de cette situation, rien contre les MP3. Ce que je crains c'est que le format MP3, tel qu'on le connait, devienne la norme des ventes d'enregistrements. Que tous les efforts mis dans la constitution de ma chaine (temps et argent) soient reduits à néant pour seule fin de profits.

Les MP3 ont une place mais pas au détriment de la Hi-Fi.

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline

Message » 07 Juin 2006 18:29

Salut Richard,
Totalement d'accord avec toi. Je pense qu'il faut toujours utiliser les produits selon l'utilisation préconisée, la hifi en hifi, le mp3 en mp3. Mais je dois qd même avoué avoir été bleuffé par la qualité de l'ipod avec un bon casque...
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Juin 2006 18:35

tonio_ a écrit:Je ne suis pas totalement d'accord avec toi sur le mp3. Je ne sais pas si je suis un "audiophile", mais je sais que j'aime écouter un son de qualité. Je voyage beaucoup et je possède un ipod avec un casque sennheiser réducteur de bruits et je peux vous dire que dans un avion, je n'entends plus de réacteurs, plus rien d'extérieur et peux aussi bien me croire à Montreux, au Vangard, à Bamako ou n'importe où d'où vient la musique... bon, mais je n'écoute pas l'ipod sur ma chaîne, je l'utilise pour ce qu'il a été créé : la musique nomade !
Pour commencer, ne serait-il pas judicieux d'ouvrir un post où nous pourrions recenser tous les petits labels et producteurs de musique qui respectent réellement la musique et les auditeurs? Un tel post existe peut-être déjà? On a déjà eu quelques noms de labels intéressants dans ce post, auquel on pourrait peut-être rajouter d'autres maisons comme "harmonia mundi"
Qu'en pensez-vous?
Tonio


Oui je ne dénigre pas non plus le MP3 pour son utilité ou certaines aplication, en HIFI on commence par perdre l'image ...
Nous ne somme pas la pour détruir un format ou valoriser un autre. Ce n'est pas le sujet du débat de toute façon.

La possibilité de répertorier les Label de qualité est une bonne idée, d'ailleur Emmanuel l'a aussi proposée.

En voici une liste sur le forum:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29817659

Il serait peut-être intérréssant de faire un post pour les bons Labels et garder celui-ci pour discuter de ce qui gravite autour et notament la façon de faire avancer les choses auprès des autres Labels. ? :idee:
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 07 Juin 2006 18:40

J'aurai hélas tendance à croire que ce genre d'état d'esprit est là ou ne l'est pas. Soit le label choisit délibérément de produire de telle ou telle façon et de respecter certains standards dans la reproduction sonore, soit le label (généralement une très grosse entreprise) décide d'une politique de masse, avec tout ce qui gravite autour, entre auter un son formaté qui passera bien en boîte ou en mp3.
Je me demande vraiment si des grosses "majors" accepteraient de passer plus de temps pour moins de monde et moins d'argent (même s'ils vendent ce type de produits plus cher)
Ne croyez-vous pas?
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Juin 2006 18:41

Merci pour ce lien au fait!
Très instructif...
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Juin 2006 19:46

A une époque où on n'hésite aps à bourrer des disques d'erreur pour les rendre incopiables, j'ai peur que cette recherche de la qualité ultime ne soit pas dans les moeurs...


Le but ultime des producteurs, c'est une musique dématéraialisée, compressée à mort pour qu'on n'entende plus les défauts, et que l'on puisse rendre illisible du jour au lendemain pour stimuler la consommation... Malheureuseemnt seuls de petist studios sont pour moi à même de continuer à focaliser sur la qualité
beb
 
Messages: 9090
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • online

Message » 07 Juin 2006 20:06

beb a écrit:A une époque où on n'hésite aps à bourrer des disques d'erreur pour les rendre incopiables, j'ai peur que cette recherche de la qualité ultime ne soit pas dans les moeurs...


Le but ultime des producteurs, c'est une musique dématéraialisée, compressée à mort pour qu'on n'entende plus les défauts, et que l'on puisse rendre illisible du jour au lendemain pour stimuler la consommation... Malheureuseemnt seuls de petist studios sont pour moi à même de continuer à focaliser sur la qualité


Un des buts de cette discussion est aussi de réaliser que la musique ne s'arrêtera pas au CD, il y a de nouveaux mode de diffusion de la musique comme l'achat de musique en ligne. Ce principe, qui n'est pas mauvais en soi, est accepté par l'ensemble de la communauté, qu'est-ce qui va nous être servi. Si on y peut rien pour le cd, peut il en être autrement pour les support à venir. Sony s'est planté parce qu'ils n'ont pas écouté leur clientelle avec le Bêêêta. Des exemples de compagnies qui se sont plantées, vous en connaissez aussi, c'est pas parce que tu es gros que tu dois passer par dessus tpout le monde. Au Canada, le sacndale des commandites, Aux USA, Enron, au japons et les scandales des banques etvous devez avoir les vôtre. Établissons les ponts avec les compagnies et on verra bien.

J'aurai hélas tendance à croire que ce genre d'état d'esprit est là ou ne l'est pas. Soit le label choisit délibérément de produire de telle ou telle façon et de respecter certains standards dans la reproduction sonore, soit le label (généralement une très grosse entreprise) décide d'une politique de masse, avec tout ce qui gravite autour, entre auter un son formaté qui passera bien en boîte ou en mp3.
Je me demande vraiment si des grosses "majors" accepteraient de passer plus de temps pour moins de monde et moins d'argent (même s'ils vendent ce type de produits plus cher)
Ne croyez-vous pas?
Tonio


Petite question, à combien evalues-tu le nombre d'audiophiles sur la planète? Tonio, je le répète, nous sommes moins nombreux mais nous avons la passion ce qui nous fait investir donc il y a de l'argent en bout de ligne pour ces compagnies. Dans de nombreuses réponses, on prête une intention de pas intéressé aux compagnies, bien que ça regarde pour ça, personne est à 100% sûr. Je suis vendeurs et toutes les formations tendent vers ;la même chose, ne présumez pas des intentions de votre clients.

Bonne réflection

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline

Message » 07 Juin 2006 21:22

Ciao Richard,
Oui, ne présumons pas des intentions de nos clients, totalement d'accord. Par contre, je ne pense pas être de "leurs" clients. Pourquoi vont-ils se faire ch... avec une bande d'enc..... de mouches coupeurs de rendu sonore en 4, qui en plus trouveront toujours qq chose à redire, alors que tu balances 500 000 Cd de Lorie + matraquage publicitaire + direct à 20:30 + tournées énormes + etc...
Bon, je caricature, mais on n'en est pas loin.
Non, je pense plutôt que ce genre de produits de qualité, nécessitant un minimum d'investissement des clients pour une écoute optimisée ne peut venir que de petites maisons +/- indépendantes (où à la limite d'un "sous label" qui l'aura bien voulu, coup de chance), un peu comme une "niche", car effectivement la clientèle existe, mais est très réduite, même si fortement consommatrice.
En outre, je dois t'avouer que le catalogue ne certaines "majors" ne m'emballe pas vraiment, et que je serai bien plus intéressé par ce que peuvent proposer de petites maisons d'édition.
D'accord, CBS a un très gros et bon catalogue de jazz, Blue Note tout autant (et ressort même plein de très bon vinyles en 180 g., j'arrive même à en trouver à Belgrade !), mais...
Il y a 2-3 semaines, je suis allé sur le site de Deutsche Grammophon pour voir ce qu'ils faisaient en vinyle, et là, rien du tout, 2-3 maigres liens (entre autre vers le catalogue Clearaudio qui ne doit pas dépasser 40 titres !) et voila, même eux ont arrêté le vinyle...
Sans vouloir être rétrograde, et tout en sachant qu'il y a d'excellentes reproductions via le CD (et même le mp3 dans son contexte!!!), un éditeur tel que DG qui ne fait plus de vinyle, c'est qu'il ne vise pas réellement les "audiophiles" (il faudra que l'on me dise EXACTEMENT ce que c'est un jour...). CQFD
Amitiés
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 07 Juin 2006 22:59

tonio_ a écrit:Ciao Richard,
Oui, ne présumons pas des intentions de nos clients, totalement d'accord. Par contre, je ne pense pas être de "leurs" clients. Pourquoi vont-ils se faire ch... avec une bande d'enc..... de mouches coupeurs de rendu sonore en 4, qui en plus trouveront toujours qq chose à redire, alors que tu balances 500 000 Cd de Lorie + matraquage publicitaire + direct à 20:30 + tournées énormes + etc...
Bon, je caricature, mais on n'en est pas loin.
Non, je pense plutôt que ce genre de produits de qualité, nécessitant un minimum d'investissement des clients pour une écoute optimisée ne peut venir que de petites maisons +/- indépendantes (où à la limite d'un "sous label" qui l'aura bien voulu, coup de chance), un peu comme une "niche", car effectivement la clientèle existe, mais est très réduite, même si fortement consommatrice.
En outre, je dois t'avouer que le catalogue ne certaines "majors" ne m'emballe pas vraiment, et que je serai bien plus intéressé par ce que peuvent proposer de petites maisons d'édition.
D'accord, CBS a un très gros et bon catalogue de jazz, Blue Note tout autant (et ressort même plein de très bon vinyles en 180 g., j'arrive même à en trouver à Belgrade !), mais...
Il y a 2-3 semaines, je suis allé sur le site de Deutsche Grammophon pour voir ce qu'ils faisaient en vinyle, et là, rien du tout, 2-3 maigres liens (entre autre vers le catalogue Clearaudio qui ne doit pas dépasser 40 titres !) et voila, même eux ont arrêté le vinyle...
Sans vouloir être rétrograde, et tout en sachant qu'il y a d'excellentes reproductions via le CD (et même le mp3 dans son contexte!!!), un éditeur tel que DG qui ne fait plus de vinyle, c'est qu'il ne vise pas réellement les "audiophiles" (il faudra que l'on me dise EXACTEMENT ce que c'est un jour...). CQFD
Amitiés
Tonio


Intéressant comme point de vue. Je n'aime pas toute la musique bien enregistrée. C'est d'ailleur un problème que vivent les petits label. De la musique celte ne m'intéresse pas et il y a surement de très bons enregistrements. Les gros noms visent de faire Sony, CBS, Deutch etc. Vicieux comme cercle. Mais Lori, si bonne soit elle, intéresse une petite quantité de gens seulement. Un vendeur audio m'a affirmé que le vinyle a sauvé bien des compagnies qui l'avaient temporairement abandonné, ce sont ces exemples qu'il faut ressortir. Deutch est une exception dans le genre. Au risque de faire sursauter, tout le monde est convaincu que parce que c'est Deutch, c'est le top. Pas d'accord, il y a du bon et du moins bon.

Richard
Dickduff
 
Messages: 82
Inscription: 22 Jan 2006 0:48
  • offline

Message » 08 Juin 2006 10:00

D'accord avec ton appréciation de DG, c'est souvent trop "mou" comme reproduction. Par contre, je ne savais pas que le vinyle avait sauvé beaucoup de maisons 'édition, intéressant...
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 08 Juin 2006 10:33

Dans la liste donné sur le forum nouveauté, on cite à la fin le label qui a produit "No sanctuary here". Hors ce titre est compressé et écrété à mort. Donc, il faut faire attention... Seul un CD non compressé peut donner l'illusion d'être devant un véritable instrument.

Personnellement j'utilise plusieurs moyen pour connaitre la qualité du pressage en terme de compression :

- le premier est très simple et est le niveau sonore qu'il faut mettre sur le préamp : plus vous devez mettre un niv. FAIBLE et plus le CD est compressé. Chez moi, ce niveau varie d'environ 18 dB selon les CD. On comprend tout de suite pourquoi un CD non compressé demande une bonne install : comme il faut tourner le potar vers la droite, le système doit être capable d'encaisser des dynamiques importantes sans broncher. Tout est là.

- le deuxième consiste à faire un histogramme des niveaux RMS du morceau : l'histogramme ne doit surtout pas être tassé sur la droite (niveau RMS élevé). L'histogramme permet aussi de connaître combien de bit sur les 16 du CD sont réellement utilisés. C'est souvent édifiant.
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... &start=345

- la troisième demande un peu d'expérience, mais en regardant simplement les formes d'ondes des notes dans les fichiers wav, on peut très vite dire si ça a été compressé ou pas.

@+
Emmanuel
Dernière édition par Emmanuel Piat le 08 Juin 2006 11:14, édité 1 fois.
Emmanuel Piat
Contributeur HCFR 2016
Contributeur HCFR 2016
 
Messages: 10078
Inscription: 10 Oct 2000 2:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • online

Message » 08 Juin 2006 11:03

D'ailleur il y a quelques précautions à prendre avec la classification des labels car parfois d'un enregistrement à l'autre il y a de grosses différences de prise de son.

J'ai quelques CD classiques de chez BMG par exemple certains sont très bons et d'autres ce n'est pas le cas.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 08 Juin 2006 12:16

J'ai aussi observé le phénomène.
Mais après, est la prise de son ou la production qui est en cause?
La compression et le mastering ne chercheraient-ils pas à "rattraper" certains manquements de l'enregistrement???
Tonio
tonio_
 
Messages: 144
Inscription: 03 Mai 2006 9:08
Localisation: Lyon
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message