Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Comment estimez-vous la durée de vie des tubes ?

Message » 30 Aoû 2006 10:46

Bonjour à tous,

petite question d'un néophyte en matière de tubes : comment faites-vous pour mesurer le temps de vie de vos tubes ? Vous servez-vous d'un compteur horaire (recherché sur le net, mais pas vraiment trouvé) ? Notez-vous les heures d'écoute ? Ou est-ce en définitive sans importance, sachant que la durée de vie de tel ou tel ou tel tube est a priori de tant d'heures.
Si vous avez des astuces, je suis preneur ! S'il faut un compteur, je me connais, je suis un peu tête en l'air parfois...

Cordialement,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Aoû 2006 10:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Aoû 2006 13:33

Piano10 a écrit:Bonjour à tous,

petite question d'un néophyte en matière de tubes : comment faites-vous pour mesurer le temps de vie de vos tubes ? Vous servez-vous d'un compteur horaire (recherché sur le net, mais pas vraiment trouvé) ? Notez-vous les heures d'écoute ? Ou est-ce en définitive sans importance, sachant que la durée de vie de tel ou tel ou tel tube est a priori de tant d'heures.
Si vous avez des astuces, je suis preneur ! S'il faut un compteur, je me connais, je suis un peu tête en l'air parfois...

Cordialement,
Laurent


je ne sais pas si cela peut t'aider mais à titre indicatif, j'utilise depuis 20 ans un ampli guitare des 70's, un Twin Reverb Fender, sans jamais avoir changé les tubes et il sonne toujours excellement.
Le Twin (100w classe AB) est conçu à base de tetrodes 6L6GC pour la partie puissance et des doubles triodes 12AX7 pour la partie préampli et effets.

Je précise que bien que n'étant pas branché tous les jours, je l'utilise assez fréquemment, parfois même pour des petits concerts lors desquels je ne le ménage guère.

Il est régulièrement révisé par un expert sur Paris.
En 20 ans seul un petit composant a du être remplacé.

Certes nous ne sommes pas dans la HiFi mes les exigences d'un musicien qui connait très bien ses "outils" ne sont guères éloignées de celles d'un amateur audio, dont je fais partie par ailleurs.

Tout ça pour dire que la réponse à ta question n'est pas si simple, et bien que non expert en tubes, je citerais parmi les critères déterminants:

Conception du montage, fréquence et modes d'utilisations, ampli laissé en "stand by" permanent ou éteind après chaque utilisation, caractéristiques/qualité/ fiabilité des tubes etc...
Mambosun
 
Messages: 1113
Inscription: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 14:02

Hello Mambosum,

merci pour ta réponse.
En plus des qualités musicale de l'Opéra, j'ai choisi d'aller vers Audiomat pour leur réputation de fiabilité et ta réponse me laisse penser que le tube quand il est bien mis en oeuvre (de ce côté-là, je ne m'inquiète pas trop) est un très bon "placement".

Il est clair que je ne m'amuserai pas à laisser l'Opéra en chauffe en-dehors des écoutes :wink:
J'aime aussi beaucoup cette idée que les tubes ont une durée de vie et que j'ai eu l'impression sur une semaine que l'écoute gagne en concentration avec le tube car c'est un moment plus solennel (un peu comme le concert) : n'allumer que pour écouter et sur une plage de temps donné, sinon on réduit la durée de vie des tubes.

Je ne sais pas si j'ai été très clair, mais cela me fait penser à un article célèbre (et discutable) de Leibowitz sur l'écoute de la musique en conserve ("Pour celui-ci (le véritable amateur de musique pour Leibowitz), une audition musicale doit toujours et principalement constituer un événement, quelque chose d’exceptionnel à quoi l’on se prépare...").

Pour revenir à ma question : comptez-vous les heures d'utilisation ? Comment ? Est-ce indispensable ?


Il est régulièrement révisé par un expert sur Paris.


Mambosun, cela veut-il dire qu'il est préférable de faire réviser un ampli à tubes régulièrement - mettons, tous les dix ans ?

A+,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 14:46

perso sur mon solfège ref, les tubes d'origine ont durés 2 ans.

Une fois changés, il y a une période de rodage qui a durée 2 mois chez moi.(c'est aléatoire suivant le nombre d'heure d'écoute d'un audiyeur à l'autre). Les derniers tubes ont été changés il y a 3 ans maintenant mois pour mois.

Je ne calcul pas le nombre d'heures car cela dépend du type de tube et de la façon dont il est mis en oeuvre.

De toute façon quand un tube lache, tu l'entend tout de suite.

Mit mit
mit mit
 
Messages: 2690
Inscription: 08 Mar 2006 22:59
Localisation: Orléans
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 15:34

Bonjour mit mit,

merci pour ta réponse. Au moins comme ça, je vais faire l'économie d'un compteur horaire :wink:

A+,
Laurent
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 16:00

Mambosun, cela veut-il dire qu'il est préférable de faire réviser un ampli à tubes régulièrement - mettons, tous les dix ans ?


Non, à vrai dire, la révision "régulière" de mon ampli ne concernait pas exclusivement les tubes.
En fait je l'amène de temps en temps chez mon ami pour faire une modif, ou une petite réparation et il en profite pour checker les tubes.
D'après lui les tubes ont une durée de vie longue si utilisé correctement et trimbalé avec soin (il est dans le domaine pro).
Comme il est dit plus haut, un tube qui lache cela s'entend ... ou pas, puisque cela peut aller jusqu'à l'exctinction du son, par contre ce qui est plus courant c'est la dégradation progressive, (par ex:le vide dans le tube qui "fuit" ) ce qui se traduit , entre autre, par une perte sensible en gain.

Les fabricants et vendeurs de tubes ont beau jeu de te dire qu'il faut les changer régulièrement et fréquemment: ils en vendent.
Mambosun
 
Messages: 1113
Inscription: 15 Mar 2006 23:27
Localisation: 92
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 17:02

Pour ma part sur le Cayin 500 2 à 3 ans pour les tubes de puissances et le double pour les tubes d'entrées.

Sinon à l'écoute ça s'entend mais il faut bien connaitre le son de l'ampli tubes neufs.

De visu c'est aussi faisable un tubes deviens de plus en plus rouge en veillissant alors que c'est plutôt orange neuf. On constate aussi que parfois en veillissant la zonne de chauffe du tube (selon les modéls) peu éventuellement s'agrandir.
Attention une dérive du tube ou un mauvais réglage du bias peu aussi donner une couleur rouge, auquel cas de toutes façon c'est pas bon.
Un excés de vaporisation (la tache métalique qui se forme au fur et a mesure) indique aussi que cela veillit mais ce n'est vraiment fiable.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 17:17

Voilà qq pistes intéressantes, avec pa mal de nouvelles données auxquelles il faudra que je m'habitue.
Piano10
 
Messages: 892
Inscription: 24 Déc 2005 14:08
Localisation: Aube
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 20:00

Personnellement je me suis fait un petit tableau EXCEL ( il faut suivre quand même 42 tubes dont 18 tubes de puissance).
Je note l'heure d'allumage et l'heure ou j'éteins et les comptes se font (presque) automatiquement), il faut quand même reporter le total dans une case.
Pour l'usure les tubes de puissances ( KT 90) sont changés entre 2500 et 3000 heures pour les amplis "HIFI" et ça s'entend quand on change :D , pour les amplis HC on peut tirer jusqu'à 4000 heures ( c'est pas de la classe A contrairement à la HIFI et pour les balles qui viennent de derriére ça fait peut de différence si les tubes sont un peu rincés) pour les autres tubes "driver" pré amp, convertisseur et amp ça peut aller jusqu'à 10 000 heures.
Je pense personellement qu'il est important de savoir le nb d'heures pour chaque tubes surtout quand on fait des changement de tubes de pré amp, par exemple, il est interessant de savoir ce qu'on a comme stock et leur "état".
Highend
 
Messages: 787
Inscription: 02 Mar 2005 8:47
Localisation: Ain - La Dombes
  • offline

Message » 30 Aoû 2006 21:40

((((perso sur mon solfège ref, les tubes d'origine ont durés 2 ans. )))

6550 donnés pour 4000 h en utilisation normale soit 2000 h par an
je bosse 1600 h par an donc tu bosses avec ton solfège ref ! ou me trompe-je ?
salut
daniel
danieln70850
 
Messages: 723
Inscription: 10 Mai 2005 21:34
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 12:04

Sinon pour ceux qui veulent il existe des compteur horaires (horametre) chez Radiospares ou autres il doit y en avoir pour du 12 ou 24 Volts mais ça doit exister pour du 220. Il sufit de le brancher après le bouton d'alim et le tour est joué.

On en trouve dans l'industrie notament sur les appareils de levages qui ne font que peu de kilométrage ça leur permet de décider de quand faire la vidange.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Estimation d ela durée de vie des tubes

Message » 31 Aoû 2006 12:09

Blague dans le coin, sauf si tu utilises des tubes vraiment exotiques, les tubes sont morts quand:

- ce que tu entends te déplait vraiment et te parait dégradé par rapport à tes écoutes habituelles.
- quand tu n'as plus de son du tout (c'est ce qui m'est arrivé avec mon rectifier préféré sur mon ancien Minimax).

Un jeu de tubes d'avance n'est pas non plus forcément ruineux sauf si ton ampli en utilise 32 ou qu'il s'agît de trucs à acheter à des déserteurs russes au fin fond d'une ex-république soviétique.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 12:17

dgohyeres a écrit:Blague dans le coin, sauf si tu utilises des tubes vraiment exotiques, les tubes sont morts quand:

- ce que tu entends te déplait vraiment et te parait dégradé par rapport à tes écoutes habituelles.
- quand tu n'as plus de son du tout (c'est ce qui m'est arrivé avec mon rectifier préféré sur mon ancien Minimax).

Un jeu de tubes d'avance n'est pas non plus forcément ruineux sauf si ton ampli en utilise 32 ou qu'il s'agît de trucs à acheter à des déserteurs russes au fin fond d'une ex-république soviétique.


Oui et c'est un plus pour la revente. :wink:
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 31 Aoû 2006 13:13

Pour répondre à la question de Laurent, je ne pratique pas une comptabilité horaire mais je me fie à mon oreille (j'entends déjà les hurlements des objectivistes. Non, pas le bûcher :cry: ). Mais lorsque je crois discerner une baisse de qualité ou une différence de canaux (pas taper :oops: ), je sors le tube et je le teste sur un ... lampemètre. Et régulièrement :idee: , je teste les tubes par paire sur ce lampemètre pour vérifier s'il n'y a pas d'écarts entre eux.
Dernière édition par Jean-Michel.F. le 01 Sep 2006 6:09, édité 1 fois.
Jean-Michel.F.
 
Messages: 1260
Inscription: 19 Fév 2006 18:46
Localisation: Cergy (France)
  • offline

Message » 01 Sep 2006 0:10

Piano10 a écrit:Bonjour à tous,

petite question d'un néophyte en matière de tubes : comment faites-vous pour mesurer le temps de vie de vos tubes ? Vous servez-vous d'un compteur horaire (recherché sur le net, mais pas vraiment trouvé) ? Notez-vous les heures d'écoute ? Ou est-ce en définitive sans importance, sachant que la durée de vie de tel ou tel ou tel tube est a priori de tant d'heures.


Ces questions semblent un peu naïves, mais finalement elles ne le sont pas tant que ça. Tous les tubes ont un nombre "théorique" d'heures de vie. Mais entre la théorie et la réalité...

Le nombre d'heures de vie d'un tube va dépendre de nombreuses variables, parmi lesquelles le circuit dans lequel il est employé, les réglages de polarisation, la qualité du secteur, la qualité de fabrication de telle ou telle série de tubes, etc. Un tube prévu pour 5.000 heures en fera parfois le double, ou alors te lâchera au bout de 500 heures. Donc un compteur horaire ne me semble pas vraiment utile.

Le seul moyen d'avoir une idée objective de l'état d'usure d'un tube est de le mesurer au lampemètre, appareil que l'on ne trouve généralement que chez les réparateurs d'électroniques à l'ancienne, et pas chez les audiophiles.

A l'oreille, l'usure d'un tube est très difficile à déterminer, parce qu'elle s'installe de manière tellement progressive, insidieuse même, que l'on s'y habitue sans s'en rendre compte. Bien souvent, c'est quand un copain passe chez toi et te dit: "Tiens, il me semble que ton ampli ne sonne plus comme avant" (ou alors: "Il n'y a plus que du médium, où sont le grave et l'aigu?") que l'on commence à regarder les tubes d'un air soupçonneux.

L'aspect visuel peut également donner une indication. Un tube (surtout de puissance) qui affiche un aspect brunâtre, grisâtre ou brûlé (généralement dans la partie supérieure) a généralement un pied dans la tombe.
Jean Tambien
 
Messages: 36
Inscription: 16 Jan 2006 1:27
Localisation: Higher
  • offline


Retourner vers Discussions Générales