Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google Adsense [Bot] et 15 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

De l'intérêt du rapport signal/Bruit : Interrogations dynami

Message » 27 Fév 2003 11:21

OYE! OYE! Appel aux acousticiens

Je me pose des questions sur l'intérêt d'un rapport signal/bruit très élevé sur un ampli.

1.Etant donné que le dynamique max d'un lecteur CD est de 95 dB, quel est l'intérêt d'avoir un ampli d'un S/N ratio de 100 dB? :roll:

2.ce ratio est donné dans l'absolu par les constructeurs d'ampli on constate en général que le S/N ratio est plutot de l'ordre de 85 dB à 1Watt-mètre et monte au dessus de 100 db à puissance max. :-?

Ne faut-il donc pas tout simplement avoir un ampli qui a un S/B sup à 95 dB le plus tôt possible et point c'est tout? :roll:

3. Je me pose une autre question sur le rendement des enceintes. Quel est l'intérêt d'avoir des enceintes pouvant atteindre 120dB alors que S/B max en input est de l'odre de 95dB? Cela signifie t'il que le bruit est à 15 dB (120-95) quand les enceintes fonctionnent à leur rendement max (120dB)? Si c'est le cas ça fait beaucoup de bruit non?

4.Enfin, (OUF!!!) certains constructeurs donnent un S/B pour les liaisons XLR inférieur à celui de l'entrée RCA haut niveau (ex 100 vs 88 db). Dans ce cas pourquoi les liaisons XLR sont-elles considérées comme meilleures. :o

Merci d'avance pour vos lumières.
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 27 Fév 2003 11:21

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Fév 2003 14:13

fwar a écrit:3. Je me pose une autre question sur le rendement des enceintes. Quel est l'intérêt d'avoir des enceintes pouvant atteindre 120dB alors que S/B max en input est de l'odre de 95dB? Cela signifie t'il que le bruit est à 15 dB (120-95) quand les enceintes fonctionnent à leur rendement max (120dB)? Si c'est le cas ça fait beaucoup de bruit non?


Je ne suis pas accousticien, mais comme celle-là est facile, je me lance.

L'intérêt des enceintes à haut rendement (ou très haut rendemement: 120 dB :o , tu l'as cherché où?) est double.

D'une part, atteindre un niveau acoustique élevé (sonorisation de grandes salles ou de manifestations en plein air, ou plus prosaïquement, écoute à niveau réaliste). Sans haut rendement, on est en effet rapidement limité par la puissance de amplificateurs, qui doit, rappelons-l'on-le, doubler pour gagner 3 dB.

D'autre part, et celui-ci est très intéressant, une enceinte à HR permet de faire travailler l'amplificateur associé très en-dessous de sa puissance maximale spécifiée qui, compte tenue des conditions de mesures non normalisées, à toutes les chances de se rapprocher du niveau où l'appareil commence à produire beaucoup de distorsions, voire de ne pas signifier grand chose du tout, car une mesure à 1kHz (la norme communément utilisée), ce n'est pas aussi difficile qu'une mesure à 150/200 Hz, loin de là!

Quant à la possiblité d'entendre le bruit de l'électronique sur une enceinte HR, c'est possible! Cela m'est arrivé avec des Klipsch SF1B associés à un Kora Flash: un bruit de fond était audible avec un lecteur Nad C521, bruit inexistant avec un vieux Rega Planet.

Cela dit, sauf rapport S/B anormalement bas (ou problème technique) de l'électronique, il faut y aller pour entendre le bruit de fond, même sur du HR, car on n'écoute jamais aussi fort que les 120 dB dont tu parles dans ton post! Et en outre le ferait-ton qu'il y a fort à parier que la musique couvrirait le bruit.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 27 Fév 2003 14:52

>>L'intérêt des enceintes à haut rendement (ou très haut rendemement: 120 dB :o , tu l'as cherché où?) est double.<<

Merci pour la réponse sur ce point. Les 120 dB c'était une enceinte de rendement à 100 dB 1W/1m alimentée à 100 Watts (fois 100 en watts = + 20 dB).

En ce qui concerne le volume sonore je comprends bien la problèmatique de vastes espaces à sonoriser mais dans une écoute domestique comme nous (humains pour certains) sommes sensibles aux différences d'intensité sonore, mon interrogation était sur l'intérêt d'ecouter dans mon exemple à 120 dB avec 15 dB de bruit (d'ailleurs j'ma trompé c'est 25 db :oops: (120-95)) ou tout simplement à 95 db, volume sonore déjà très honorable, avec un bruit très faible ou nul dans le cadre d'une écoute domestique.
Bref tout ça pour dire que je me pose la question de savoir si sur ce point des enceintes à haut rendement on n'a pas une distorsion supérieure qui vient simplement du fait que les éléctronique amonts ne peuvent pas dépasser les 95 dB :( dans le cas du CD?[quote][/quote]
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 27 Fév 2003 15:43

fwar
Pourquoi 95 dB pour un lecteur CD? Beaucoup de lecteur dépasse les 100 dB non?
gueri
 
Messages: 569
Inscription: 26 Juin 2001 2:00
Localisation: 94
  • offline

Message » 27 Fév 2003 15:57

Salut,

Attention a ne pas confondre rapport signal bruit et sensibilité d'un hp. Le signal bruit est le rapport entre le niveau de sortie le plus élevé et le seuil de bruit de la liaison. La valeur en dB pour rapport s/b donne l'atténuation en dB entre l'amplitude du signal le plus fort, et l'amplitude du niveau de bruit. La sensibilité du hp, on mesure un niveau acoustique(SPL). Plus cette sensibilité est élevée, moins l'amplificateur devra fournir de watts, ce qui permet d'utiliser des amplis de plus faible puissance(et de plus grande qualité pour le meme budget). En hifi les hp de haut-rendement ne sont pas utilisés pour obtenir une niveau spl élevé, mais une plus faible distortion de reproduction ;)

Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 27 Fév 2003 15:58

La dynamique du CD est limité par sa résolution en quantification, 16bit.

Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 27 Fév 2003 16:17

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 21:25, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 27 Fév 2003 16:23

fwar a écrit:En ce qui concerne le volume sonore je comprends bien la problèmatique de vastes espaces à sonoriser mais dans une écoute domestique comme nous (humains pour certains) sommes sensibles aux différences d'intensité sonore, mon interrogation était sur l'intérêt d'ecouter dans mon exemple à 120 dB avec 15 dB de bruit (d'ailleurs j'ma trompé c'est 25 db :oops: (120-95)) ou tout simplement à 95 db, volume sonore déjà très honorable, avec un bruit très faible ou nul dans le cadre d'une écoute domestique.
Bref tout ça pour dire que je me pose la question de savoir si sur ce point des enceintes à haut rendement on n'a pas une distorsion supérieure qui vient simplement du fait que les éléctronique amonts ne peuvent pas dépasser les 95 dB :( dans le cas du CD?


Ben non, car en fait, le mesure du rapport signal/bruit (unité) dB donne un écart, et le sensibilité (ou l'efficacité) d'une enceinte permet de déterminer un niveau sonore (en dBSL) fonction de la puissance en W (ou de la tension appliquée aux bornes de l'enceinte, en volts) à une certaine distance (en m).

Quelque soit le niveau sonore atteint par l'enceinte, celui-ci reproduit l'écart donné par le rapport signal/bruit. Simplement à faible niveau ou à niveau normal le bruit est inaudible ou presque (sauf si le niveau de bruit est très élevé, ce qui devait être le cas du Nad que j'ai évoqué, pour une raison ou un autre).

Le fait que l'enceinte soit à bas ou à haut rendement ne change rien. Que l'enceinte ait une efficacité de 88dB/w/m ou de 98 dB/W/, tu veux avoir un niveau sonore de, disons 100 dBSL max. si la musique est dynamique (moins si la musique ne l'ai pas et est tout le temps "forte", comme un disque de variété). Dans le premier cas, tu devras déployer à la louche 20W pour atteindre ce niveau, dans le second 2W. Mais le niveau sonore étant au final identique, le "bruit" sera restitué avec la même intensité par l'une ou l'autre enceinte.

La distorsion, c'est autre chose, c'est la forme du spectre d'un son qui varie en fonction de la puissance de l'ampli (et de la fréquence), elle est d'autant plus importante que la puissance dissipée est grande. C'est pourquoi, le même ampli de 30W distordera beaucoup moins avec l'enceinte d'efficacité 98dB/w/m qu'avec celle d'efficacité 88 dB/w/m.

Et c'est pourquoi, bien qu'avec 30W, une enceinte de 88 dB/w/m peut produire un volume sonore très important, il vaut mieux prendre un ampli capable d'atteindre une puissance beaucoup plus importante (100/150W), afin qu'il travaille bien plus en-dessous de son seuil de distorsion gênant, de la même manière que le fait un ampli de 30 W sur une enceinte à HR.
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10078
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 27 Fév 2003 18:22

Merci à Scytales, Phil et Remi pour ces explications très claires. :D
J'avais effectivement fait un amalgame entre la sensisibilité / volume sonore et le rendement.

Reste mes deux autres questions :

- si la source est limitée en dynamique (ex de 95 db) n'est-il pas suffisant de dépasser ce seuil pour un ampli ?

- Pourquoi XLR considéré supérieur à RCA si le ratio signal/bruit est inférieur?

Merci à tous les professeurs.

Fwar (bonnet d'âne). :wink:
fwar
 
Messages: 1440
Inscription: 29 Aoû 2001 2:00
Localisation: paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message