Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Rusty 09 et 22 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

demande d'info sur rodage

Message » 04 Fév 2002 23:47

Oui , la température peut faire varier les caractéristiques d'un transistor , c'est bien connu.
Mais n'oublions pas qu'avec les contre réactions locales , on s'affranchit complètement des caractéristiques du transistor. Les contre réactions gomment donc ces effets.
Heureusement ! Car si on fait un montage , quel que soit par exemple le bêta du transistor ; qu'il soit égal à 50 , ou 100 , ou 300 , nous allons constater que les tensions sur les trois électrodes ne varient pas !!
Ceci étant dû à la contre réaction causée par la présence d'une résistance d'émetteur.
Bien sûr , si on mettait l'émetteur à la masse directement , les tensions varieraient.
C'est la même chose , avec un ampli op , le gain d 'un montage avec contre réaction , ne dépend pas du gain en boucle ouverte , donc des caractéristiques propres de l'AOP.
Donc en supposant que la température modifie les caractéristiques en boucle ouverte, que nous importe ?
Puisque tous les étages , à transistors ou AOP , sont contre réactionnés , l'effet de température sera négligeable .
Quant aux chimiques , comme le dit Rémy , le diélectrique , qui est de l'alumine , se dégrade au cours du temps ,et encore plus si le condensateur reste inutilisé pendant longtemps.L'alumine voit son épaisseur diminuer , car elle finit par se dissoudre dans l 'électrolyte .
Attention à ne pas faire l'erreur qui consiste à confondre l'électrolyte avec le diélectrique !
La couche d'alumine diminuant ,il apparait un courant de fuite .
Et si on remet l'appareil sous tension , que se passe t il ? l 'alumine se reforme par électrolyse ! C'est d'ailleurs comme cela que le fabricant à procédé, lors de la production.
Au fur et à mesure que la couche d'alumine se reforme , le courant de fuite diminue !!
Et le condensateur se retrouve comme neuf !!
Mais ça prend comme le dit Rémy , au maximum quelques heures .
Dans la pratique , souvent une demi heure suffit.
Mais ça , ce n'est pas un rodâge !!

Et l'effet mémoire des accumulateurs , qui de plus est discutable , pas un rôdage non plus , même pas un vieillissement ! comme expliqué ds les sites qu'indique Xéna.
Je pense que les trente heures d'utilisation , pour les Black Gate , c'est le temps nécessaire pour que la couche d'alumine soit optimale ! et non pas un effet mémoire analogue à celui que présenterait un accu ! je dis présenterait , puisque c'est critiqué par des fabricants eux mêmes , cet effet mémoire !
Cordialement
A+
Hannibal Pantalacci
 
Messages: 54
Inscription: 25 Aoû 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 04 Fév 2002 23:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Fév 2002 11:19

Haskil,
je viens de regarder et en fait, ils parlent de 100 à 300 heures pour ces condensateurs dits, je cite "un procédé unique de transfert d'électrons à effet tunnel" ( celà me fait penser aux mirifiques technos de fabrication de câbles ).
Je suis allé faire un tour sur le site Rubycon et je n'ai rien trouvé sur ce point. J'en suis donc resté à l'effet tunnel dans les semiconducteurs.
Site Rubycon : http://www.rubycon.co.jp/english/index.htm
Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche ( Michel Audiard adapté)

<font size=-1>[ Ce Message a été édité par: Xéna le 2002-02-05 10:24 ]</font>
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )

Message » 05 Fév 2002 12:05

Hannibal, je sais enfin pourquoi mon vieux Yamaha ne sonne pas bien après une longue période d'inutilisation et pourquoi il devient meilleur après quelques heures de mise sous tension : un ou plusieurs condensateurs fuient et mettent quelque temps à reconstituer l'alumine et ne plus fuir!
Voila qui rassure mon esprit cartésien!
Mais entretenir le mystère comme le font les revues ne fait que faire perdre des sous aux malheureux clients sous influence.
alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Fév 2002 15:07

Oui , haskil , c'est la seule explication possible qui reste dans le domaine du cartésien.
le point faible , ça reste toujours les condensateurs chimiques. C'est le composant électronique le moins fiable , finalement.
A+
Hannibal Pantalacci
 
Messages: 54
Inscription: 25 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 05 Fév 2002 15:35

Quoique, là où sont placés les chimiques ( alimentations ), à part si tu écoutes à fond, je ne vois pas trop l'impact sur la qualité du son.
Par contre, je suis plus enclin à penser que l'oreille se "déhabitue" d'un ampli après une longue période sans l'écouter. L'écoute étant très subjective, je ne crois pas qu'il soit nécessaire de rechercher une explication cartésienne.
Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche ( Michel Audiard adapté)


<font size=-1>[ Ce Message a été édité par: Xéna le 2002-02-05 14:37 ]</font>
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )

Message » 05 Fév 2002 15:46

Xena : connaissant plutôt bien ces phénomènes de mémoire auditive défaillante, je te suivrais sans hésiter... si ce Yamaha n'était pas le seul de mes amplis à avoir cette caractéristique qui, dans le fond, n'a aucune importance!
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Fév 2002 20:07

Le 2002-02-05 14:35, Xéna a écrit:
Quoique, là où sont placés les chimiques ( alimentations ), à part si tu écoutes à fond, je ne vois pas trop l'impact sur la qualité du son.

Là , je ne suis pas d'accord.
Car il y a aussi des condensateurs chimiques sur le trajet du signal , comme condensateurs de liaison .
Chaque fois que l'on attaque un étage avec une faible impédance d ' entrée , le condensateur de liaison est un chimique !
Parce qu'il faut une forte valeur , au minimum une dizaine de microfarads , pour une bande passante correcte.
Pour les étages à forte impédance d'entrée , on peut utiliser un condensateur dont la valeur, dizaines ou centaines de nF , permet d'éviter la technologie chimique.
C'est le cas pour la plupart des étages à Ampli Op , par exemple.
C'est aussi le cas pour les amplis à tubes , qui n'ont aucun chimique sur le trajet du signal.
Mais pour les amplis à transistors , on a forcément des chimiques sur le trajet du signal , à l'entrée de l'étage pilote , et sur les deux ou trois étages qui précèdent.
(Et peut être aussi dans la partie préampli ,
mais là ce n'est pas systématique , à voir).

Et puis ,tous les découplages !! et là il y en a des quantités de chimiques.Mais on va me dire qu'ils sont classés dans la même catégorie que ceux de l'alim.
Mais parlons en , de ceux de l'alim !!
Le signal se reboucle par l'alim .
l'Alimentation a une impédance en régime variable. Et plus cette impédance est faible , meilleure est l'alim.
Les courants alternatifs , le signal ,autrement dit; passent à travers l'alimentation, donc à travers les chimiques de filtrage . Il n'y passe pas que l'ondulation résiduelle au redressement.
c'est pourquoi , dans les schémas soignés ,
on trouve en parallèle sur les chimiques de filtrage et de découplage , un condensateur
à film plastique .
Le chimique , en effet , à un défaut ; aux hautes fréquences son schéma équivalent comporte une petite self parasite.
Donc son impédance augmente avec les H.F. et il ne joue plus son rôle.C'est le non polarisé qui va découpler les H.F.
Mais , dans la construction moderne ,pour des questions de prix ,à 3 sous près ; et d'encombrement , tellement plus simple de ne mettre qu'un chimique .
Hannibal Pantalacci
 
Messages: 54
Inscription: 25 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 05 Fév 2002 20:35

Intéressant! Et déjà lu dans des descriptifs d'appareils sérieux et de kits on ne peut plus sérieux. Mais comment calculer la valeur de ce condensateur "béquille" qui viendrait contrebalancer les mauvaises performances des condensateurs de filtrage dans l'alimentation?
Et comment peut-on les ajouter à un ampli existant pour voir si l'on entend quelque chose?

alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 05 Fév 2002 21:50

Il n'y a pas de règle de calcul bien définie , mais ce condensateur "béquille" est toujours de valeur beaucoup plus faible que le chimique.
Pour donner une idée , la valeur du chimique divisée par 100.

Il suffit de le souder en parallèle sur les condensateurs de filtrage, peu importe le sens puisqu'il n'est pas polarisé .
En fait on choisit en fonction de la tension
de service , qui doit être disons supérieure de 20 ou 30 % à la tension qui alimente l'ampli , par sécurité. Et on regarde dans les catalogues l'encombrement des condensateurs .
On choisit une valeur compatible avec la place dont on dispose.
Si on n'a pas de place on peut toujours les mettre à l'extérieur, avec des fils de rallonge , bonjour l'élégance ! rires
Le problème est que , souvent ,les électroniques sont tellement compactes qu'on n'a plus de place.
Ah oui , dans 95% des amplis à transistors, on a une alim symétrique +Vcc , Zéro Volt, -Vcc.
Ce qui nous fait deux batteries de condensateurs , une pour le positif +Vcc , l'autre pour le négatif -Vcc.
Pour chacune il faut un condensateur béquille, bien sûr.
Se méfier , aussi , parce que les gros condensateurs chimiques , peuvent rester chargés un moment après coupure secteur.
vérifier avec un multimètre s'ils sont bien déchargés , sinon les décharger avec une petite résistance , avant de faire des soudures.
Mais si on n'est pas un peu habitué à bricoler en électronique , je ne sais pas si c'est bien conseillé , tout ça.
Ou alors faire effectuer l'opération par un technicien.
Mon raisonnement à moi : Je regarde si d'origine ça a été prévu par le fabriquant ; sinon , c'est que l'ampli n'est pas de très bonne qualité , et je le revends !! sourire
A+
Hannibal Pantalacci
 
Messages: 54
Inscription: 25 Aoû 2001 2:00
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message