Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ilsagno et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Directly from Malaysia with kisses: Promitheus TVC

Message » 19 Juin 2007 13:45

Trencito a écrit:En quelques lignes, quels sont les avantages et inconvénients d'un préampli passif, vs les préamplis classiques, à tubes ou totors ? :wink:


Le rapport qualité / prix :lol:

C'est presque tout, pour un prix donné tu essaies diverses solutions et la passif a l'avantage de n'embarquer que peu de composants donc en théorie n'est pas cher, en théorie...

Ensuite c'est une histoire d'associations mais il faut surtout avoir en tête qu'un préampli passif c'est l'absence de composants actifs sur le trajet du signal (tubes, transistors) et c'est tout car un préampli passif peut être télécommandable, avoir plein de diodes...

Ensuite il y a des histoires d'impédances, de gain mais là c'est presque au cas par cas en fonction de l'association sources / ampli / enceintes... Un préampli actif est souvent plus souple de ce point de vue bien que le principe du passif de notre ami soit malin !

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Annonce

Message par Google » 19 Juin 2007 13:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 19 Juin 2007 13:57

Oui, en théorie, moins il y a de composants sur le trajet du signal, mieux celà devrait être.

Et à ton avis, avec mes électroniques, ce type de préampli se mariera bien ? :wink:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Message » 19 Juin 2007 14:35

Trencito a écrit:Oui, en théorie, moins il y a de composants sur le trajet du signal, mieux celà devrait être.

Et à ton avis, avec mes électroniques, ce type de préampli se mariera bien ? :wink:


Bien moins de composants sur le signal et mieux c'est pas évident comme il s'agit toujours d'une histoire de gains et de pertes, les composants passifs ne sont pas transparents, ils influent tout comme des actifs sur le son... Ensuite il est certain qu'on peut plus facilement optimiser quelques composants passifs que beaucoup plus d'actifs. Ceci dit je remarque que les préamplis passifs réputés sont presque aussi chers que les préamplis actifs réputés, alors...

C'est pour cela qu'on suit l'aventure de notre ami, abordable son machin

Et puis tu as le gain, si tu as une source qui te sort 1 V et un ampli de 20 W, tu peut être content d'avoir un préampli actif qui va fournir du 2 V, ou plus, à ton ampli...

Et puis tu as le bouton de volume à X position de ton préampli passif, si ta source sort du 2 V et que tu a un ampli de 200 W et que ton atténuateur a 12 positions, les pas de volume peuvent être un poil brusque (c'est aussi valable pour l'actif )

Et puis tu as l'impédance entre la source et ton ampli, dans le cadre d'un préampli actif seul l'impédance de sortie de ton préampli va jouer avec celle de ton ampli mais dans le cadre d'un passif, l'impédance de sortie de ta source ne pourra pas être abaissé (il me semble) et pour certains dac à tubes avec un passif cela peut poser problèmes...

Bref, il faut essayer et aucune idée de l'assoc avec ton matos, il faudrait déjà que tu ne sois pas satisfait et ensuite suivre les essais de notre ami pour avoir une petite idée...

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Promitheus

Message » 19 Juin 2007 14:51

Je plussoie sur les explications de Cohuelaz : les préamplis passifs ne sont pas la panacée universelle.

Quelque soit la technologie employée dans le passif (atténuateur, autoformers, transformateurs et il y en sûrement d'autres....), les contraintes sur le matériel et l'insertion dans la chaine sont soumises à des règles.

Après, l'accord se fait ou pas. sur le type de passif que j'ai acheté, la présence simultanée d'un bon niveau de sortie sur ma source (2,3v), avec l'impédance qui va bien (33ohms) et d'un ampli avec une impédance d'entrée plus forte (47 kohms) et des potards de réglage facilitent le bon résultat.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 19 Juin 2007 15:04

Merci Cohuelaz pour toutes ces précisions. :wink:

D'après les indications de dgohyeres, la Cayin CDT17 et mes amplis Murano, sont presque dans les mêmes chiffres. Donc je pourrais peut-être aussi tenter l'expérience ? :idee:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Promitheus

Message » 19 Juin 2007 15:07

Trencito a écrit:Merci Cohuelaz pour toutes ces précisions. :wink:

D'après les indications de dgohyeres, la Cayin CDT17 et mes amplis Murano, sont presque dans les mêmes chiffres. Donc je pourrais peut-être aussi tenter l'expérience ? :idee:


assure toi bien du coup pour les Murano, les blocs Ice avaient une impédance d'entrée assez basse autant que je me souvienne.

De toute façon, tu peux prendre le risque avec une occase (il y en a de temps en temps sur audiogon ou audiocircle) mais prend au moins une version Reference (il faut s'assurer qu'il s'agît des transfo en version 3).

Mais c'est un risque à 400 $ max en occas, donc pas trop dangereux.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 19 Juin 2007 15:30

Pour l'impédance d'entrée des ice power, tu as parfaitement raison. :wink:
Mais les Murano, sont justement équipés de transfo Lundahl, qui permet de s'adapter à tous types de préampli.

Au vu du prix, je pense plutôt acheter du neuf directement chez le fabricant.

Juste auparavant j'étais entrain de lire un des articles sur ce préampli, et il se trouve qu'il le compare au même préampli que j'ai, un Audio Expérience Symphonie+ :P Il dit que le TVC a une scène sonore encore plus profonde et large et que le placement des voix est vraiment idéal, voilà qui m'incite encore plus à passer commande ! :wink:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Promitheus

Message » 19 Juin 2007 15:36

Trencito a écrit:Il dit que le TVC a une scène sonore encore plus profonde et large et que le placement des voix est vraiment idéal, voilà qui m'incite encore plus à passer commande ! :wink:


si tu n'es pas pressé (tu me diras, il m'a fallu 1,5 mois pour l'avoir :lol:), une nouvelle version avec des transfos encore meilleurs devrait sortir.

Le rodage avance doucement (24/24) mais cela reste vraiment étonnant pour le prix.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 19 Juin 2007 15:46

cohuelaz a écrit:si tu as une source qui te sort 1 V et un ampli de 20 W, tu peut être content d'avoir un préampli actif qui va fournir du 2 V, ou plus, à ton ampli...

C'est peut-être à voir avec la sensibilité d'entrée de l'amplificateur (tension en entrée qui correspond à la pleine puissance en sortie) ?
Si cette sensibilité est de 0,63V (ce qui correspond à un ampli de gain 26 dB et de puissance 20W/8Ohm), il faut atténuer de -2dB le signal 1V de la source pour avoir la pleine puissance (20W). Dans ces conditions le préampli travaille toujours en atténuation (par le réglage du volume). Si on insère un étage actif de gain 20 dB, il va falloir régler le volume à -22 dB pour la pleine puissance, en vertu d'un principe Shadok suivant lequel il faut d'abord atténuer pour pouvoir mieux (?) amplifier

cohuelaz a écrit:Et puis tu as le bouton de volume à X position de ton préampli passif, si ta source sort du 2 V et que tu a un ampli de 200 W et que ton atténuateur a 12 positions, les pas de volume peuvent être un poil brusque (c'est aussi valable pour l'actif )

De quoi vous faire préférer un préampli avec 24, 40, voire plus, positions de réglage. Il faut regarder aussi le degré d'atténuation maximal (- 24 dB ? - 40 dB ? - 60 dB ? Merci pour les voisins)
A noter que, dans le cas d'un passif à transformateur, chaque position correspond à une prise sur le secondaire, coûteuse à bobiner et à câbler (et chaque prise doit être rodée)

cohuelaz a écrit:Et puis tu as l'impédance entre la source et ton ampli, dans le cadre d'un préampli actif seul l'impédance de sortie de ton préampli va jouer avec celle de ton ampli mais dans le cadre d'un passif, l'impédance de sortie de ta source ne pourra pas être abaissé (il me semble) et pour certains dac à tubes avec un passif cela peut poser problèmes...

Dans le cas d'un passif à transformateurs, on travaille en atténuation (bien qu'il soit possible d'envisager un transformateur avec un peu de gain (+3 à +10 dB suivant les modèles). Dans ces conditions, l'impédance de la source, vue en aval du préampli, est divisée par le carré du rapport de transformation. Ce type de préamplificateur diminue l'impédance de la source, sauf si l'on s'en sert en amplification (gain positif +3 à +10dB)
Dernière édition par zeroundemi le 19 Juin 2007 15:57, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 19 Juin 2007 15:53

zeroundemi a écrit:
cohuelaz a écrit:si tu as une source qui te sort 1 V et un ampli de 20 W, tu peut être content d'avoir un préampli actif qui va fournir du 2 V, ou plus, à ton ampli...

C'est peut-être à voir avec la sensibilité d'entrée de l'amplificateur (tension en entrée qui correspond à la pleine puissance en sortie) ?
Si cette sensibilité est de 0,63V (ce qui correspond à un ampli de gain 26 dB et de puissance 20W/8Ohm), il faut atténuer de -2dB le signal 1V de la source pour avoir la pleine puissance (20W). Dans ces conditions le préampli travaille toujours en atténuation (par le réglage du volume). Si on insère un étage actif de gain 20 dB, il va falloir régler le volume à -22 dB pour la pleine puissance, en vertu d'un principe Shadok suivant lequel il faut d'abord atténuer pour pouvoir mieux (?) amplifier

cohuelaz a écrit:Et puis tu as le bouton de volume à X position de ton préampli passif, si ta source sort du 2 V et que tu a un ampli de 200 W et que ton atténuateur a 12 positions, les pas de volume peuvent être un poil brusque (c'est aussi valable pour l'actif )

De quoi vous faire préférer un préampli avec 24, 40, voire plus, positions de réglage. Il faut regarder aussi le degré d'atténuation maximal (- 24 dB ? - 40 dB ? - 60 dB ? Merci pour les voisins)
A noter que, dans le cas d'un passif à transformateur, chaque position correspond à une prise sur le secondaire, coûteuse à bobiner et à câbler (et chaque prise doit être rodée)

cohuelaz a écrit:Et puis tu as l'impédance entre la source et ton ampli, dans le cadre d'un préampli actif seul l'impédance de sortie de ton préampli va jouer avec celle de ton ampli mais dans le cadre d'un passif, l'impédance de sortie de ta source ne pourra pas être abaissé (il me semble) et pour certains dac à tubes avec un passif cela peut poser problèmes...

Dans le cas d'un passif à transformateurs, on travaille en atténuation (bien qu'il soit possible d'envisager un tansformateur avec un peu de gain (+3 à +10 dB suivant les modèles). Dans ces conditions, l'impédance de la source, vue en aval du préampli, est divisée par le carré du rapport de transformation. Ce type de préamplificateur diminue l'impédance de la source, sauf si l'on s'en sert en amplification (gain positif +3 à +10dB)


Merci beaucoup de ces précisions, précises...

Quelles ont les limites technique d'un passif ?

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Promitheus

Message » 19 Juin 2007 15:57

cohuelaz a écrit:Merci beaucoup de ces précisions, précises...

Quelles ont les limites technique d'un passif ?

Cdt :wink:


Je pense que pour répondre à ta question, il faudrait distinguer par type de passif pour y voir plus clair.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 19 Juin 2007 16:22

cohuelaz a écrit:Quelles ont les limites technique d'un passif ?

- bruit de fond = limite du bruit thermique dans les composants utilisés (sauf si parasitage par alimentation électrique, exemple : commutation d'échelles de composants par semiconducteurs, diodes, leds, circuits IR de télécommande, moteurs, pollution EMI ...)
- vibrations = induites par le coffret ou le support (sauf si transfo 220V d'alimentation de circuits auxiliaires,...)
- séparation des canaux (diaphonie) = limite de l'influence électromagnétique (sauf si circuit imprimé avec capacités parasites, alimentation commune aux 2 canaux, ...)
- adaptation d'impédance = peu de "valeur ajoutée" dans ce domaine si atténuateur à résistances. Choisir (et tester) avec soin suivant schéma de câblage des résistances (parallèle, série, compound). Il y a des threads sur ce sujet Edit : sans oublier le choix du type de résistances = CMS, métal, type d'assemblage (soudage...)
- adaptation d'impédance = cf. post précédent si passif à transformateurs, a priori configuration plus favorable (abaisse l'impédance de source) ; introduit des limitations liées aux transformateurs (bande passante, résonnances éventuelles dans les transfos)
- colorations dues au type de cable employé pour le bobinage des transfos, les liaisons, les contacts, ... (dans un pré actif, le problème se pose aussi...)

- les seules vraies limites "techniques" tiennent amha précisément à l'adaptation d'impédances, qui peut être mieux réalisée par un préampli actif, au prix des problèmes cités dans le post précédent concernant l'impact de ces composants (non linéarités, bruit thermique, ...)
Dernière édition par zeroundemi le 19 Juin 2007 16:35, édité 1 fois.
zeroundemi
 
Messages: 2355
Inscription: 02 Oct 2006 13:46
  • offline

Message » 19 Juin 2007 16:34

dgohyeres a écrit:
Trencito a écrit:Il dit que le TVC a une scène sonore encore plus profonde et large et que le placement des voix est vraiment idéal, voilà qui m'incite encore plus à passer commande ! :wink:


si tu n'es pas pressé (tu me diras, il m'a fallu 1,5 mois pour l'avoir :lol:), une nouvelle version avec des transfos encore meilleurs devrait sortir.

Le rodage avance doucement (24/24) mais cela reste vraiment étonnant pour le prix.


Non, je ne suis pas trop pressé, et une s'il y a une version encore meilleure (espérons que les prix n'explosent pas !), tant mieux. :wink:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Message » 19 Juin 2007 16:41

zeroundemi a écrit:
cohuelaz a écrit:Quelles ont les limites technique d'un passif ?

- bruit de fond = limite du bruit thermique dans les composants utilisés (sauf si parasitage par alimentation électrique, exemple : commutation d'échelles de composants par semiconducteurs, diodes, leds, circuits IR de télécommande, moteurs, pollution EMI ...)
- vibrations = induites par le coffret ou le support (sauf si transfo 220V d'alimentation de circuits auxiliaires,...)
- séparation des canaux (diaphonie) = limite de l'influence électromagnétique (sauf si circuit imprimé avec capacités parasites, alimentation commune aux 2 canaux, ...)
- adaptation d'impédance = peu de "valeur ajoutée" dans ce domaine si atténuateur à résistances. Choisir (et tester) avec soin suivant schéma de câblage des résistances (parallèle, série, compound). Il y a des threads sur ce sujet Edit : sans oublier le choix du type de résistances = CMS, métal, type d'assemblage (soudage...)
- adaptation d'impédance = cf. post précédent si passif à transformateurs, a priori configuration plus favorable (abaisse l'impédance de source) ; introduit des limitations liées aux transformateurs (bande passante, résonnances éventuelles dans les transfos)
- colorations dues au type de cable employé pour le bobinage des transfos, les liaisons, les contacts, ... (dans un pré actif, le problème se pose aussi...)

- les seules vraies limites "techniques" tiennent amha précisément à l'adaptation d'impédances, qui peut être mieux réalisée par un préampli actif, au prix des problèmes cités dans le post précédent concernant l'impact de ces composants (non linéarités, bruit thermique, ...)


Bravo et merci pour toutes ces explications ! :wink:

Donc, si je comprens bien, et au vu des tensions si faible, un préampli passif de part son principe, doit pour bien sonner, être équipé de composants d'excellente qualité !? :idee:
Trencito
 
Messages: 989
Inscription: 28 Oct 2004 10:44
Localisation: Spain
  • offline

Message » 19 Juin 2007 16:41

zeroundemi a écrit:
cohuelaz a écrit:Quelles ont les limites technique d'un passif ?

- bruit de fond = limite du bruit thermique dans les composants utilisés (sauf si parasitage par alimentation électrique, exemple : commutation d'échelles de composants par semiconducteurs, diodes, leds, circuits IR de télécommande, moteurs, pollution EMI ...)
- vibrations = induites par le coffret ou le support (sauf si transfo 220V d'alimentation de circuits auxiliaires,...)
- séparation des canaux (diaphonie) = limite de l'influence électromagnétique (sauf si circuit imprimé avec capacités parasites, alimentation commune aux 2 canaux, ...)
- adaptation d'impédance = peu de "valeur ajoutée" dans ce domaine si atténuateur à résistances. Choisir (et tester) avec soin suivant schéma de câblage des résistances (parallèle, série, compound). Il y a des threads sur ce sujet Edit : sans oublier le choix du type de résistances = CMS, métal, type d'assemblage (soudage...)
- adaptation d'impédance = cf. post précédent si passif à transformateurs, a priori configuration plus favorable (abaisse l'impédance de source) ; introduit des limitations liées aux transformateurs (bande passante, résonnances éventuelles dans les transfos)
- colorations dues au type de cable employé pour le bobinage des transfos, les liaisons, les contacts, ... (dans un pré actif, le problème se pose aussi...)

- les seules vraies limites "techniques" tiennent amha précisément à l'adaptation d'impédances, qui peut être mieux réalisée par un préampli actif, au prix des problèmes cités dans le post précédent concernant l'impact de ces composants (non linéarités, bruit thermique, ...)


On comprends pas tout mais merci car je retiens que cette histoire d'impédance est importante ainsi que la qualité des composants embarqués !

Donc faut bien vérifier les adaptations d'impédances pour être proche d'un rapport 100 entre source et "receveur" du signal ?

Cdt :wink:
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline


Retourner vers Discussions Générales