Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ronparchita et 24 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

édito THF : découvertes audiophile et science...

Message » 17 Juin 2003 13:37

Haskil à écrit:

N'oublie pas que pour 95% de la population, le numérique sonnait mieux que ce qu'ils écoutaient jusque là.... quand tu comparais le son de la midi-chaine avec platine LP incorporée qu'elle possédait, voire avec chaine hifi avec une excellente platine et celulle pas bien réglée (99% des 5% restant) du hifiste distingué... reste le 1% équipé en platine et celulle de la mort qui tue...

C'est dur à avaler... mais c'est pourtant juste : le CD a un avantage : plug and play sans réglage... quand une platine LP...


Parfaitement d'accord avec toi........ ( tu me diras que cela te fait une belle jambe).......... :wink:
J'avais pourtant une Thorens 160 avec une bonne cellule........ :roll:
C'est vrai que lorsque je suis passé aux CDs......c'était à la fois mieux et moins bien sur d'autres critères........mais "globalement mieux".... :o

Le début de toute "nouveauté" apporte des critiques........ :wink:
Regardez le numérique en photo.........c'est pareil, il y a qq années.... :cry: maintenant pour une somme encore un peu élevée... :roll: on peut avoir qq chose de très bien plus les imprimantes qui ont fait beaucoup de progrès..........etc......
jean GROS
 
Messages: 1587
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Annonce

Message par Google » 17 Juin 2003 13:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 17 Juin 2003 14:43

bstleve a écrit:Tu as raison, dans les faits, tous les lecteurs de CD de l'époque sonnaient pareil... et plutôt mal. Mais j'ai dans mon entourage encore tout un tas de gens persuadés de la chose...


Rappellez vous votre passé "d'avant audiophile" ! :wink:
Pour toute personne normalement constituée et qui n'a jamais franchi la porte d'un magasin de hifi ou discuté avec un "audiophile", tous les lecteurs CD ont le même son puisqu'ils lisent sans défaut un signal numérique (des 0 et des 1).
Dans ce domaine, il faut le voir (ou plutôt écouter la différence) pour le croire.
D'ailleurs les vendeurs "grand public" vantent tel ou tel produit pour sa qualité, la renommée de la marque, le look, les fonctionnalités ... mais jamais le son!

Bennav.
bennav
 
Messages: 78
Inscription: 09 Juil 2002 12:46
Localisation: Annecy
  • offline

Message » 17 Juin 2003 14:48

bennav a écrit:
bstleve a écrit:Tu as raison, dans les faits, tous les lecteurs de CD de l'époque sonnaient pareil... et plutôt mal. Mais j'ai dans mon entourage encore tout un tas de gens persuadés de la chose...


Rappellez vous votre passé "d'avant audiophile" ! :wink:
Pour toute personne normalement constituée et qui n'a jamais franchi la porte d'un magasin de hifi ou discuté avec un "audiophile", tous les lecteurs CD ont le même son puisqu'ils lisent sans défaut un signal numérique (des 0 et des 1).
Dans ce domaine, il faut le voir (ou plutôt écouter la différence) pour le croire.
D'ailleurs les vendeurs "grand public" vantent tel ou tel produit pour sa qualité, la renommée de la marque, le look, les fonctionnalités ... mais jamais le son!

Bennav.


Pour les mêmes, les disques Deutsche Grammophon sont les meilleurs du point de vue de la qualité technique...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Juin 2003 16:52

Pour ajouter mon grain d'sel:

Ce qui me dérange dans la démarche "audiophile" contre scientifique, c'est que si un "hifiste" à oreilles d'or entend quelque chose, c'est que c'est vrai /absolu/vérifié et qu'il a 10ans d'avance sur la science...

Pour reprende un exemple de jbcauchy, quand il a fallu mettre en évidence la déviation de la lumière par une masse en étudiant la position des étoiles autour du soleil pendant une éclipse, un seul astronome n'a pas fait l'observation en disant "et bien il me semble bien que c'est un chouia différent, donc Einstein avait raison". Il a fallut établir un protocole expérimental, étudier les causes d'erreurs, multiplier les mesures et finalement mettre en évidence une différence statistiquement significative...

En plus quand on touche à un domaine qui implique la "perception" à l'aide appareil de mesure aussi peu fiable qu'un cerveau humain (on arrive bien à lui faire croire qu'il est au concert alors qu'il est chez lui :D :wink: ), eh bien je pense qu'on devrait avoir un peu d'humilité et de relativiser ce que l'on croit entendre
Philippe Terrier
 
Messages: 385
Inscription: 28 Fév 2001 2:00
Localisation: Lausanne, Suisse
  • offline

Message » 17 Juin 2003 17:02

Philippe : + 1

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 17 Juin 2003 19:54

Salut !

vincent128 a écrit:Donc en fait je crois que l'édito de thf aurait du faire cette distinction : il me semble que les exemples qu'il cite tiennent plutot de la trouvaille audiophile qui n'était pas connue/utilisée par les constructeurs; et qui donne donc l'impression d'avoir échappé aux scientifiques dans leurs ensemble!. Et de la à penser que cela renouvelle des thoéries fondamentales de la physique, il y a un pas qu'il ne faut pas franchir!
Oui ! je vois qu'on est sur la même longueur d'onde ! :wink:

Dans bien des cas, il peut s'agir de trucs auquel le concepteur n'a peut-être pas pensé, ou n'a pas eu le budget, ou a pensé que l'effet serait "négligeable", etc... Ou même des choix techniques non optimum d'un point de vue audiophiles, mais fait volontairement à la conception pour diverses raisons. Par exemple, les impédances de sorties assez élevées sur pas mal de sources ne sont pas idéales du tout, mais à mon avis c'est volontaire pour protéger à faible cout les étages de sortie contre les éventuels court-circuits...

Inversement, si les tweaks sont largement testés par les "scientifiques", je m'étonne alors de l'absence d'information scientifique dans ce domaine.
Je suis toujours étonné de l'absence de vulgarisation dans le domaine de la science appliquée à la hi-fi : soit les scientifiques ne s'intéressent pas à la hi-fi; soit leurs connaissances sont jalousement gardées. Par exemple, j'attends toujours de lire un test en double aveugle sur les câbles.
Ben, justement, dans le cas des cables, cela fait longtemps que les électroniciens ont compris que la qualité des cables influence le signal qui passe dedans ! Quand je vois la tronche de certains cordons utilisés dans nos labo pour du matos n'ayant rien à voir avec la hifi : ce n'est pas "juste" de vagues fils ordinaires... Il y a d'ailleurs pas mal de RG179/316 qui trainent sans compter des cables encore plus "ésotériques" en apparence !
De la même façon, sur le newsgroup fr.sci.electronique, on voit souvent un ou deux professionnels de la vidéo qui parlent de l'influence de la qualité du coax sur la qualité de l'image qui y circule...

Y a-t-il moyen de combler ce fossé?
J'ai bien peur que pas mal de gens dans le monde de la hifi aient INTERET à ce que cela continu comme ça... :evil:
Et puis, le niveau de connaisance nécessaire est énorme pour comprendre simultanément les trucs techniques hifi en électronique, acoustique, mécanique, traitement du signal et j'en passe... Bref, pas à la portée de n'importe qui.
D'ailleurs, le fossé entre les connaissances de MonsieurToutleMonde et le contenu technique du matos qu'il utilise est présent dans bien des domaines, pas seulement en hifi.
Quelle proportion de la population sait expliquer le fonctionnement de son micro-onde, de son téléphone portable, de son magnétoscope, etc ? Et je ne parle même pas de les bricoler ! :wink:
Même les voitures deviennent de plus en plus difficiles à bricoler soi-même... :cry:

Pourrait-on avoir une veille scientifique dans le domaine de la hi-fi?
C'est pas un peu ce qu'on fait sur ce forum (entre autre) ? :roll: :wink:

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 17 Juin 2003 20:09

jean GROS a écrit:Dans la MAJORITE des cas, les électro...... ne "croient" pas à toutes les "bidoulles" que l'on peu évoquer........... :wink:
J'en ai fait "l'expérience..........." :o
En fait, je serait plus nuancé là-dessus. Enfin, cela dépent ce que tu appelles "croire".

Car un électronicien digfne de ce nom sera parfaitement conscient de l'importance du choix d'un aop dans les performances d'un circuit électronique.
Par contre, les électroniciens qui ne se sont jamais intéressés à la hifi pensent souvent que même les plus mauvais composants sont suffisants, et ils ont souvent un raisonnement qui se tient du genre "si on avait besoin de composants de qualité en hifi, alors pourquoi 99.9% de la population est très content d'avoir le matos grand public, rempli de composants tout pourris ?".

Et puis, si on veut faire des liaisons analogiques basse fréquence de qualité entre 2 appareils, une liaison assymétrique référencée à la masse aux 2 bouts est une hérésie pour un électronicien, donc il va te dire "tes liaisons introduisent certainement beaucoup plus de défauts que ton aop ou ton cable", et il n'aura pas forcément tort...

Sans compter que quand un électronicien dit que les cables HdG sont du pipo, il ne faut pas oublier que les cables qu'il va considérer comme "standards" seront bien meilleurs que les cables modul livrés avec le matos grand-public !

Et un électronicien dira aussi que si un matos est très sensible à la qualité des cables utilisés, c'est qu'il est mal conçu, et il n'aura pas vraiment tort non plus... :roll:

a+

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 17 Juin 2003 20:44

jbcauchy a écrit:Salut !

vincent128 a écrit:Donc en fait je crois que l'édito de thf aurait du faire cette distinction : il me semble que les exemples qu'il cite tiennent plutot de la trouvaille audiophile qui n'était pas connue/utilisée par les constructeurs; et qui donne donc l'impression d'avoir échappé aux scientifiques dans leurs ensemble!. Et de la à penser que cela renouvelle des thoéries fondamentales de la physique, il y a un pas qu'il ne faut pas franchir!
Oui ! je vois qu'on est sur la même longueur d'onde ! :wink:

Dans bien des cas, il peut s'agir de trucs auquel le concepteur n'a peut-être pas pensé, ou n'a pas eu le budget, ou a pensé que l'effet serait "négligeable", etc... Ou même des choix techniques non optimum d'un point de vue audiophiles, mais fait volontairement à la conception pour diverses raisons. Par exemple, les impédances de sorties assez élevées sur pas mal de sources ne sont pas idéales du tout, mais à mon avis c'est volontaire pour protéger à faible cout les étages de sortie contre les éventuels court-circuits...


jb


J'en rajoute une couche : je pense que les discussions sur le sujet science/hi-fi sont vraiment déformées par une image caricaturale et idéalisée qu'ont les gens de la Science et des Scientifiques.

De la même manière, bien que dûment diplômé, je me demande encore ce qu'est un Ingénieur... :o ;)

Entre les théoriciens de la matière ou de l'astrophysique et les ingénieurs de fabrication, il y a toute une floppée de gens qui font des métiers extrêmement divers et variés, ne s'intéressent pas aux même sujets, ne parlent pas la même langue (les exemples sont nombreux! A quoi servent les quarks, les bosons et la physique quantique au labo de R&D d'un fabricant de hi-fi???)!

Les soucis des uns ne sont pas ceux des autres, les découvertes des uns sont sans intérêt ou incompréhensibles pour les autres, etc.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 17 Juin 2003 22:06

> vincent128

J'ai rien à ajouter... :wink:

jb
jbcauchy
 
Messages: 3165
Inscription: 22 Oct 2001 2:00
Localisation: Chatellerault
  • offline

Message » 18 Juin 2003 14:13

[/quote]En fait, je serait plus nuancé là-dessus. Enfin, cela dépent ce que tu appelles "croire".

Tout simplement le fait de ne "même pas prendre le soin d'essayer" d'être sûr que le "son d'un cable ou d'un AOP ou autres composants" ne puissent pas changer le son.... :wink:



Car un électronicien digfne de ce nom sera parfaitement conscient de l'importance du choix d'un aop dans les performances d'un circuit électronique.


Donc, il doit "savoir" que tous les AOP ne "chantent" pas de la même façon.......... :wink:

Par contre, les électroniciens qui ne se sont jamais intéressés à la hifi pensent souvent que même les plus mauvais composants sont suffisants, et ils ont souvent un raisonnement qui se tient du genre "si on avait besoin de composants de qualité en hifi, alors pourquoi 99.9% de la population est très content d'avoir le matos grand public, rempli de composants tout pourris ?".


Production de "masse" pour faire un max. du bénef....... :o


Et puis, si on veut faire des liaisons analogiques basse fréquence de qualité entre 2 appareils, une liaison assymétrique référencée à la masse aux 2 bouts est une hérésie pour un électronicien, donc il va te dire "tes liaisons introduisent certainement beaucoup plus de défauts que ton aop ou ton cable", et il n'aura pas forcément tort...


C'est vrai, c'est pourquoi les pros pour ne pas avoir ces "problèmes" utilisent des liaisons symétriques............ :wink:



Sans compter que quand un électronicien dit que les cables HdG sont du pipo, il ne faut pas oublier que les cables qu'il va considérer comme "standards" seront bien meilleurs que les cables modul livrés avec le matos grand-public !


Normal c'est un pro............ :wink:

Et un électronicien dira aussi que si un matos est très sensible à la qualité des cables utilisés, c'est qu'il est mal conçu, et il n'aura pas vraiment tort non plus... :roll:


Dans ce cas 99% du mat. grand public est mal conçu........... :wink:
a+

]
jean GROS
 
Messages: 1587
Inscription: 16 Aoû 2002 11:23
Localisation: PARIS
  • online

Message » 18 Juin 2003 15:22

Ben, justement, dans le cas des cables, cela fait longtemps que les électroniciens ont compris que la qualité des cables influence le signal qui passe dedans !


Sophisme, ce ne sont pas les memes signaux ET cela est mesure par un materiel que l'on peut considerer comme etalonne, tout le contraire d'une oreille humaine.

1/ Rien a voir avec un "hifiste" qui sous l'emotion (j'ai un nouveau cable, il m'a coute cher), sous la fatigue, son humeur du jour va ecouter son CD prefere. D'ailleurs, si les fameux tests en aveugles ne sont toujours pas la, il y a bien une raison.

2/ Tous les cables sont differents, meme ceux de la meme marque de la meme gamme (ce ne sont pas les memes atomes !), c'est entendu. Maintenant, entre certains cables blindes classiques et le nec plus ultra, il y a aussi surement une difference....
... qui depasse bien souvent la limite de la resolution humaine.

Alors quand certains parlent de longueur de cable differente comme heresie (je demande a tester en aveugle ce genre de chauve-souris humaine), il est dur de ne pas rire. Meme si la difference est mesurable avec du materiel ou plein de formules scientifisantes.
raoudoudou
 
Messages: 827
Inscription: 25 Mar 2003 22:35
Localisation: Montrouge

Message » 18 Juin 2003 15:38

bonjour

voila 2 petits liens assez didactique et vulgarisés sur la fibre optique

http://www.telcite.fr/fibre.htm
et
http://www.httr.ups-tlse.fr/pedagogie/cours/fibre/welcome.htm

sur ce dernier lien, l'article est accompagné de petits films bien sympa.

pour ceux qui voudrait savoir

a bientot
illel
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 577
Inscription: 30 Juin 2001 2:00
Localisation: Paris

Message » 18 Juin 2003 20:37

Nouvelle technique d'approche de post (version beta) :

Tiens, un nouveau post auquel je ne participerai pas
karyboue
 
Messages: 5096
Inscription: 02 Aoû 2001 2:00
  • offline

Message » 18 Juin 2003 21:03

raoudoudou a écrit:2/ Tous les cables sont differents, meme ceux de la meme marque de la meme gamme (ce ne sont pas les memes atomes !), c'est entendu


C'est drôle de nous faire la leçon avec des arguments comme ça.

Comment on fait pour reconnaitre un atome??? A sa couleur, à ses cheveux? :o ;) :lol:

Tous les atomes de cuivre sont IDENTIQUES. Tous les électrons, neutrons et protons sont identiques, et un atome de cuivre est constitué d'un nombre bien établi de chacune de ces particules. C'est un non-sens de rechercher l'identité individuelle parmi les atomes d'un même élement. (ou alors on change la physique!).
Ce sont les arrangements d'atomes qui peuvent être différents, la forme des cristaux, la taille des joints, les impuretés, des micro-variations sur la taille du câble, etc.

De la même manière quelqu'un disait recemment : "ce sont sans doute toujours les mêmes electrons qui sont dans ton câble de HP depuis 1 an" (puisque le courant est alternatif et que les électrons se déplacent peu).
Quel est le sens de cette phrase, puisqu'il est impossible de RECONNAITRE un electron, et qu'on ne sait décrire leurs mouvements que de manière statistique (impossible d'isoler le comportement d'un electron dans un câble de cuivre)????? :o

C'est marrant comme on veut toujours raisonner sur les particules et les atomes, mais souvent on raisonne de travers car on ne peut pas les appréhender avec nos concepts habituels (exemple : un atome n'a pas de COULEUR!).
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 19 Juin 2003 7:30

De la même manière quelqu'un disait recemment : "ce sont sans doute toujours les mêmes electrons qui sont dans ton câble de HP depuis 1 an" (puisque le courant est alternatif et que les électrons se déplacent peu).


Il faudrait envisager alors une sorte de "vidange" des 50 heures d'écoute en faisant circuler du courant continu :lol:

OK , je sais ou est la porte !


PS : Tiens, je vais essayer....pour rire ! Qui sait, celà fera peut'être un nouveau Tweak à la mode, comme le feutre vert, le bizeautage et la "poudre à Perlimpinpin"
casimir
 
Messages: 2352
Inscription: 08 Juil 2001 2:00
Localisation: Avignon
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message