Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Esotérisme et Haute-Fidélité

Message » 01 Oct 2004 16:36

Heu... On serait pas un peu hors-sujet, là?
:wink:
wonderbro
 
Messages: 185
Inscription: 01 Fév 2004 17:04
Localisation: Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 01 Oct 2004 16:36

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 01 Oct 2004 18:23

Heu .. le pote Haskil , il a quand même des enceintes plus ésotériques qu'ascètes si vous voyez ce que je veux dire.. :wink: :lol:
moirasc
 
Messages: 2813
Inscription: 11 Déc 2001 2:00
Localisation: (Balle de) 6-3
  • offline

Message » 01 Oct 2004 21:43

Mabuse a écrit:
LaurentV a écrit:Un pote à Haskil ? :lol:


Voire Haskil lui-même ! :mdr:

Heu... bonjour Alain ! :-?

Fred :roll:


Fred, ton ampli il est quoi ? :mdr: Et tu n´as pas un lecteur aux yeux bride maintenant en plus :mdr:


Moi, y en a avoir qu´un lecteur japonais dans ma chaine hifi : le reste est preampli nord americain, ampli britannique et enceintes francaises... :mdr:


Alain
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 01 Oct 2004 23:21

Ah flute, j'avais lu "Erotisme et Haute Fidélité" :mdr:
Avatar de l’utilisateur
hounddog
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1633
Inscription: 24 Oct 2000 2:00
Localisation: Gard
  • offline

Message » 01 Oct 2004 23:42

wonderbro a écrit:J'ai un ami qui a travaillé pendant une quinzaine d'année comme responsable du service technique et AV d'une grande marque suisse dans le monde de l'audio pro et grand public.
Ses compétences en matière de technique ne sont absolument pas à mettre en doute : je crois qu'il a fabriqué (pas seul, certes) son premier ampli à l'age de 12 ans :o .

Son discours en terme de hi-fi se base en premier lieu sur des critères techniques. il connait les marges des revendeurs, a écouté la plupart des marques "pointues" ou non, et pour lui, un ampli (ou source, ou enceinte...) se caractérise, en dehors du facteur son, par la taille son alim., son facteur d'amortissement (entre autres)... De plus, j'ai tout à fait confiance en ces jugements en tant qu'auditeur : Il m'a pas mal aidé sur la mise au point de mon ancien système (à tube).

Il est clair, pour lui, que je suis un ésotérique : Le choix d'un ampli Krell ou d'enceintes thiel lui semble par exemple totalement symptomatique.

Des marques comme Rega (c'est un exemple...) le font rire au plus haut point.



tu m'étonnes... démonte un Brio et tu rigoleras quand tu verras un tout petit transfo avec en sortie 2 condos à 30 centimes qui se battent en duel et un circuit qui se résume à une poignée de résistances

en revanche les platines et surtout les bras n'ont pas une réputation usurpée AMHA

[/quote]


Son système (qui marche très bien) est basée sur des marques grand public et éprouvées.



et c'est quoi son système, je serais curieux de le connaîte


Pour lui, les premiers pas dans l'ésotérisme, c'est fréquenter les auditoriums, et lire la presse spécialisée.



héhé :-)


j'avoue qu'il m'a parfois donné à réfléchir.


Par ailleurs, j'ai vu que quelques forumeurs ont décidé de stopper la "course à l'armement", et de revendre leur matériel HdG, pour revenir à des systèmes plus simples.

Leur avis et motivations m'intéressent au plus au point.


pareil
tatayet
 
Messages: 953
Inscription: 09 Juin 2004 22:08
Localisation: Paris
  • offline

Message » 02 Oct 2004 8:50

Je me suis dit que je pouvais peut-être me risquer à donner un avis de philosophe professionnel — non sur la solution du problème (ce n'est pas le métier des philosophes, comme chacun sait que d'éclaircir les problèmes…) — mais sur sa possible formulation…

Dans l'Antiquité, il existait des "sectes" — le mot traduit très mal une idée que rendrait le mot: "école" ou "fondation". Par exemple les Pythagoriciens vivaient en communauté, mettaient leurs biens en communs et se perduraient pas la voie de l'héritage interne et des dons. Le serment — celui de l'école hyppocratique n'en est qu'un exemple célèbre — fait partie des rituels d'entrée dans une école. L'école épicurienne est de cet ordre: on y célèbre un banquet annuel à la mémoire d'Epicure.

Car l'école est également dépositaire d'enseignements — ceux du maître dont les disciples honorent la mémoire et transmettent ou font perdurer l'enseignement — en le modifiant, évidemment.
L'école pythagoricienne distinguait deux types d'enseignements — comme dans les religions à mystères (d'Eleusis par exemple): l'enseignement susceptible d'être propagé vers l'extérieur pour les non membres (= enseignement exotérique) et l'enseignement réservé aux membres (= enseignement ésotérique). À partir de Platon, réputé avoir été pythagoricien "traitre", puisqu'il propageait des doctrines ésotériques aux non initiés, une seconde signification s'est ajoutée: celle de l'enseignement oral (par ex. de Platon à ses seuls disciples: les spécialistes seuls capables de comprendre ce dont il est question: les idées ne se propageaient que de bouche à oreille, entre gens qui s'y connaissent) et de l'enseignement écrit (donc publié: les dialogues). Public / privé et profane / spécialiste (initié) se surajoute donc ai couple "pour tout le monde"/" groupe secret et réservé" dans la notion d'ésotérisme.


Tout ça pour dire que le forum HC-FR possède un domaine ésotérique: celui qui est réservé aux membres, et un domaine exotérique: ouvert à tous :lol: et que par ésotérisme on peut entendre:
1/ ce qui ne se propage que de bouche à oreille (entre connaisseurs) et reste inconnu du grand public
2/ ce à quoi il faut initié a/ parce que c'est un mystère d'ordre religieux (Mystère d'Eleusis) ou b/ parce que ça réclame des connaissances techniques (l'astronomie des Pythagoriciens et des platoniciens ou la médecine des hyppocratiens)
3/ par extension au point de vue des profanes: une doctrine nébuleuse que se réserve un petit groupe d'initiés — la bio chimie du cerveau paraît une doctrine ésotérique (= incompréhensible) au plus grand nombre, idem la philosophie de Heidegger…

Donc
- être ésotérique au sens 1, ça commence quand on n'achète plus sa hifi en hyper marché mais qu'on réclame d'écouter et qu'on se fiche de la marque — cas 1: l'ésotérique mélomane qui préfère JM Reynaud — mais dès il y a quinze ou vingt ans…
- ça peut prendre la forme de l'ésotérisme mystique — cas 2a: quand la hifi repose sur un Mystère (cf. tous les débats sur: est-ce de la science? de la technique? du démontrable? ou du mystère?)
- ou de l'ésotérisme rationnel: cas du technicien expliquant le bien fondé d'une technique dont son oreille a perçu les effets
Refuser d'être ésotérique peut donc recouvrir plusieurs conflits:
- entre l'ésotérique mélomane et les autres — son critère étant la perception, il prétend ne rien comprendre aux discours des autres et estime avoir plus d'exigences que le profanes (auto valorisation de sa propre distinction dont Bourdieu a étudié les avatars jadis)
- entre l'ésotérique rationnel et les autres: se fondant sur la connaissance et les méthodes de la raison, il réclame qu'on lui démontre tout ce qui est avancé par les lumières de la raison naturelle (l'ésotérisme DIYesque et l'ésotérisme tweaker en sont à mes yeux des variantes)
- entre l'ésotérique mystique et les autres: ce dernier a eu une révélation, c'est-à-dire l'expérience de la Musique Absolue (tout comme, au XVII° siècle, le père Surin théorisait les expériences des mystiques dans ce qu'il appelait la "théologie expérimentale"). Il excite l'ésotérique rationnel qui se demande s'il n'y a pas quelque chose à démonter et séduit l'ésotérique mélomane qui se demande s'il n'y a pas là un secret de musicalité. Le critère de l'expérience absolue est intermédiaire entre les deux et irréfutable: "tu ne l'entends pas parce que tes oreilles sont bouchées et que dans ton chemin vers la vérité, tu n'as pas assez pratiqué l'ascèse auditive" ; "tu ne le comprends pas, mais il y a plus de choses dans le Son que tout ce que ton imagination et ta philosophie peuvent comprendre, mon pauvre Othello…"

Reste l'anti-ésotérisme du profane qui estime que les trois précédents sont tous des fous — et qui achète sa chaîne Hyunwa ou Kawung au super marché du coin, en trouvant qu'elle marche bien et qu'elle joue fort… (le précédent discours est celui, très méprisant, des ésotériques des trois écoles précentes qui, pour une fois, passent une alliance). Ou qui achète des marques réputés pour "écouter de la musique sans se poser de question".
Ce dernier cas, en principe ne nous intéresse pas — mais il nous indique un quatrième cas, paradoxal, d'ésotérisme: l'ésotérisme démocratique

Car, l'ésotérisme répugne à l'esprit d'indépendance et d'égalité caractéristique de la démocratie et de la modernité selon Tocqueville. Pour satisfaire ses pulsions aristocratique et élitistes, l'ésotérisme (gratuit et sans portée politique) dooit donc trouver de multiples ruses pour dissimuler sa sublimation au refoulement égalitaire:
l'ésotérisme démocratique — par exemple du pro qui est "revenu de tout ça, j'vais t'dire, p'tit gars" (à prononcer avec la voix de Jean Gabin) en jouant sur la fibre démocratique, nous indique que la vérité se trouve dans le sens commun.



cdt
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 02 Oct 2004 17:03

Exquis cette explication :P

         Max, adorable membre des    Image
Avatar de l’utilisateur
Maxwell Sheffield
 
Messages: 3763
Inscription: 14 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Oct 2004 18:25

Maxwell Sheffield a écrit:Exquis cette explication :P


Merci — je précise qu'évidemment, pour ma part, je suis tout à fait au-dessus de ça :mdr:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 04 Oct 2004 9:38

hounddog a écrit:Ah flute, j'avais lu "Erotisme et Haute Fidélité" :mdr:


Ca n'en serait que plus intéressant !

Fred :mdr:
Mabuse
 
Messages: 4724
Inscription: 28 Oct 2002 14:39
Localisation: Fontenay aux Roses

Message » 04 Oct 2004 12:00

Chapeau dub...

Et le néophyte faisant son parcours initiatique dans tout ça?
A lui de choisir sa voie... et de trouver son ésotérisme.

En fait tout ça tendrait à dire que dés qu'il y à spécialisation il y à ésotérisme, non?
SoulMan
 
Messages: 1877
Inscription: 04 Juin 2004 10:23
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 04 Oct 2004 13:20

SoulMan a écrit:Chapeau dub...

Et le néophyte faisant son parcours initiatique dans tout ça?
A lui de choisir sa voie... et de trouver son ésotérisme.

En fait tout ça tendrait à dire que dés qu'il y à spécialisation il y à ésotérisme, non?



1/ Les néophytes, en ce temps-là ne la ramenaient pas… :lol:

2/ Ou plus sérieusement, disons qu'il y a ésotérisme quand le partage du savoir obéit à une structure de type "domination traditionnelle"… — Un philosophe comme Foucault dirait que tout pouvoir fonctionne à partir et à travers de l'organisation de la production des savoirs, de la production de vérités. La difficulté est donc (en hifi comme ailleurs) de différencier

- la production d'un discours dont la fonction principale est d'organiser des systèmes de domination (avec ses clivages entre amateurs et pro ou néophytes et profanes etc.)
- du partage des questions et des idées permettant une émancipation de chacun plus forte…



si c'est possible …

Cdt

Bon — je retourne à mes livres… :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28993
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message