Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Univers Casques, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: syg et 25 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

HIFI- LA TRANSPARENCE

Message » 01 Sep 2018 10:55

Bonjour,

Quel est pour vous les critères rendants un système audio plus transparent ?

D'ou vient cette fameuse transparence ?

Peut t'on regarder quels sont les critères sur :

La source

Le DAC

L'ampli (les amplis) et les AOP

Le filtrage (actif ou passif)

Les enceintes

L'intelligibilité globale (interaction pièce / enceintes)

Les gains sur ces critères, sur la restitution "Haute fidèlité" sont t'ils importants et dans quelle proportion ? C'est là tous l'objet de ce post

Merci à tous pour votre participation !
Dernière édition par indien29 le 01 Sep 2018 10:57, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3207
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 01 Sep 2018 10:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

HIFI- LA TRANSPARENCE

Message » 01 Sep 2018 10:57

Suite

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3207
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 01 Sep 2018 11:06

on peut peut être aussi employer le terme " fidèle ", autrement chez moi dans ma pièce d'écoute le plus transparent c'est ma baie vitrée ( humour ) :D :D
qmsqts
 
Messages: 1145
Inscription: 01 Mar 2007 19:43
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 01 Sep 2018 11:14

Dans mon esprit, fidèle, ça inclut une courbe de réponse, hors, s'il n'y a pas de trous et de bosses dans la courbe de réponse, même si celle-ci n'est pas plate, le système pourrait etre transparent.

Le post s'adresse aussi aux inconditionnels du matériel très haut de gamme, théoriquement obligatoire dans ceetains esprits, pour obtenir une certaine transparence. Je voudrais pouvoir quantifier les différences.

La configuration dans mon profil


Entre 2 soeurs jumelles, on a jamais su laquelle ressemblait le plus à l'autre...
Avatar de l’utilisateur
indien29
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3207
Inscription: 05 Nov 2017 17:38
Localisation: Paris

Message » 01 Sep 2018 11:53

Salut,

Pas juste la réponse de fréquence plate, mais une bonne plage dynamique, que la dynamique ne sonne pas plate (compressée autrement dit).

Quand je parle de dynamique, c'est la différence entre le silence et le son le plus présent.

Et que la réponse de fréquence reste plate malgré un écart dynamique plus important.

Avec ça va la vitesse, le slew rate.

On perçoit mieux les instruments reproduits indépendamment les uns des autres et donc, les détails.

Ça fait partie des critères qui amènent de la transparence.
Dernière édition par mroboto le 01 Sep 2018 12:13, édité 1 fois.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 12:05

Que ça soit dans une source, un préampli, ou un ampli, un ou des condensateurs électrolytiques seul(s) c'est mauvais.

Pour augmenter la dynamique en puissance par rapport au silence, et le slew rate, il faut du découplage (Bypass) avec des condensateurs Film et/ou Ceramic qui ont une résistance interne moins grande, qui fournissent un courant plus rapide et qui filtrent en même temps les parasites de l'alimentation, ça rend les appareils bien plus articulés et plus doux a la fois.

Les condensateurs de couplage entre les étages ont aussi un rôle la dedans, certains offrent plus de résistance, et/ou une réponse de fréquence moins plate, mais il ne faut pas changer la valeur.
Dernière édition par mroboto le 04 Sep 2018 15:25, édité 8 fois.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 12:09

Coté enceintes, j'ai toujours aimé mieux en phase, ça fait moins comme si je figurait de regarder une image par le reflet d'un miroir déformant.

Donc, juste un ou des condensateur(s) comme filtre(s) passe haut , pas plus.


La pièce, avec du tapis, et bondée de stock pour éliminer les réflexions de partout.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 12:47

Si on suppose que le systeme d'ecoute ne presente pas de defaut redhibitoire , le premier critere pour la sensation de " transparence "
C'est ..... l'enregistrement lui meme !! Incluant la totalitė des parametres : qualité du lieu / des musiciens / de la prise de son / du savoir faire de l'ingė son , de l'equilibre du mix / de la qualité du travail d'authoring .. evidemment de la qualité du niveau d'equipement du studio ..

Et l'acoustique dela salle d'ecoute ..
le reste ..le matos d'ecoute .. sauf materiel franchement desequilibrė ou mal foutu ( en particulier enceintes ) interviendra peu ..
ca devient rare .., sauf coté enceinte ..
thxrd
Pro - Contributeur HCFR 2017
Pro - Contributeur HCFR 2017
 
Messages: 928
Inscription: 29 Mai 2008 20:08
  • offline

Message » 01 Sep 2018 12:58

Ceux qui croient que le matériel, incluant les pièces du matériel n'y sont pour rien, ou ils n'ont pas eu et testé assez d'appareils différents, dans des configurations de circuits différents, ou ils n'ont pas de bonnes oreilles, parce que tu peux réduire la distorsion de peut être 10x et modifiant un peu un appareil, même si 10 x 0.01% c'est pas grand chose, ça parait.


Je n'ai pas dit que l'enregistrement n'y est pas pour quelque chose.

Des fois (souvent) je préfère les albums originaux aux "remastered".

Avec un remastered, des fois on entend tout de tout, mais c'est moins doux, plus fatiguant.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:05

Bonjour,

le terme "transparence" est comme "musicalité," abstrait, inventé par les journalistes de revues audiophiles
à partir de là, chacun lui donne le sens qu'il pense être le bon
et souvent pas la même interprétation d'un audiophile à l'autre
d'où des prises de bec

Michel...
MickeyCam
 
Messages: 4024
Inscription: 30 Oct 2008 23:17
Localisation: Antibes, Alpes Maritimes
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:10

Transparent, qu'on vois bien au travers, c'est le contraire de opaque.

C'est peut être le résultat qui peut paraitre abstrait, si on a pas l'oreille pour décortiquer le son, plutôt que le terme.

C'est vrai que ça amène beaucoup de prises de bec.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:11

MickeyCam a écrit:Bonjour,

le terme "transparence" est comme "musicalité," abstrait, inventé par les journalistes de revues audiophiles
à partir de là, chacun lui donne le sens qu'il pense être le bon
et souvent pas la même interprétation d'un audiophile à l'autre
d'où des prises de bec

Michel...


Voilà tout est dit, on peut fermer le topic :hehe:

Ok, je suis déjà très loin...

Cédric

La configuration dans mon profil


For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5553
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:19

Moi, j'aime quand mon matériel me donne l'impression d'entendre les ondes de distorsions (Qu'on entend pas avec un autre matériel) de certains matériels d'enregistrement ou de mixage original comme si ces distorsions étaient bien présentes, ça fait surnaturel, j'aime ça, et j'attribue ça a la transparence de mon système.

Ça peut aussi être des détails fins qui donnent l'impression que c'est surnaturel de pouvoir entendre dans un système de restitution.
Dernière édition par mroboto le 01 Sep 2018 13:37, édité 3 fois.
mroboto
 
Messages: 2436
Inscription: 26 Avr 2010 22:21
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:32

Bonjour Indien,
Merci pour tes questions toujours très intéressantes.

Si je résume le fond de ta pensée, dis-moi si je me trompe, par "transparence", tu veux parler de quelque chose qui au-delà de la simple fidélité de la courbe de réponse, ou de la simple absence de distorsion.

indien29 a écrit:Quel est pour vous les critères rendants un système audio plus transparent ?


Je sujet est donc très subjectif, et chacun aura une réponse différente, à n'en pas douter.
Pour moi, si je devais chercher le critère le plus important au-delà de la courbe de réponse plate en chambre sourde de mes enceintes, je dirais sans hésiter que c'est "l'impression que c'est en vrai". L'impression d'entendre non pas le son d'un haut-parleur, mais d'un vrai instrument.
Je ne cherche pas le volume sonore, ni la dynamique, ni le grave jusqu'à 20 Hz... enfin bon ,si on me les propose, je prends sans hésiter, même s'il faut payer pour ça... mais dans l'idée de transparence, je mets en priorité l"illusion de réalisme. En commençant par une simple guitare.
Ce n'est pas la peine d'atteindre 120 dB ou de descendre à 20 Hz si le système n'est déjà pas capable de reproduire correctement le médium d'une guitare à 60 dB.

Qu'est-ce que l'illusion de réalisme pour moi, si ce n'est pas simplement un son fidèle ? Difficile à définir, mais je vais donner deux exemples :

Tracy Chapman - Fast Car, pour moi, ne donne jamais une impression de transparence. Quand j'écoute le son de cette plage, cela évoque pour moi des microphones, une console de mixage multipiste, une guitare basse électrique...

A l'opposé, cet enregistrement d'Omnia, s'il est reproduit par un bon système, me donne une impression de transparence : https://www.youtube.com/watch?v=9xsOSn82F_U
C'est un exemple où la courbe de réponse n'est pas neutre, l'acoustique de la prise de son est très colorée, mais il y a une sorte de transparence qui fait que sur mon système, se produit l'illusion qu'il y a "vraiment quelqu'un". Et pas un micro branché sur un système hifi.

indien29 a écrit:D'ou vient cette fameuse transparence ?


D'une intégration du son de l'enceinte dans l'acoustique de la pièce qui trompe nos oreilles, car elle se fait "comme en vrai".

indien29 a écrit:Peut t'on regarder quels sont les critères sur :


La source : aucun
Le DAC : aucun
L'ampli (les amplis) et les AOP : aucun
Le filtrage (actif ou passif) : je pense qu'un filtrage actif permet plus de possibilités qu'un filtrage passif, mais je ne suis pas spécialiste en conception d'enceintes.
Les enceintes : c'est primordial. Il y a des enceintes transparentes et des enceintes qui ne le sont pas.
L'intelligibilité globale (interaction pièce / enceintes) : c'est important, mais peut-être moins que l'enceinte elle-même pour l'impression de transparence. Je pense qu'une bonne enceinte dans une mauvaise pièce, ce serait désagréable, pas fidèle, voire inécoutable, mais on serait encore capable d'entendre que l'enceinte aurait une certaine transparence, quoique inexploitée.
A l'opposée, une mauvaise enceinte dans une bonne pièce ne peut donner aucune impression de transparence.
Pio2001
 
Messages: 6637
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 01 Sep 2018 13:39

Le sujet lancé par indien29 est incontestablement intéressant , contrairement à bien des sujets récents , pourris et polémiques , qui prolifèrent sur hcfr ... et il est potentiellement immense :siffle: ...

Qu'est-ce que pourrait être cette fameuse transparence , qui n'a pas été définie préalablement ?

Pour beaucoup de mélomanes et audiophiles , je crois que ce sera , avant tout , une sensation de clarté , de haute définition et d'intelligibilité : " on entend tout ce qui est sur le disque , les moindres nuances " , " on a enlevé un voile sur la musique " . C'est d'ailleurs le langage des magazines et sites hifi .

Parenthèse : je remarque que les audiophiles attachent beaucoup plus d'importance à cette notion de transparence que les mélomanes non audiophiles et les musiciens , amateurs ou professionnels , qui se contentent d'aller au concert et de passer leurs disques préférés : il est vrai que , lors d'un concert , aucun auditeur n'aurait l'idée saugrenue de se poser la question de la " transparence " ...
Quand je suis allé écouter , cet été , la Création au Festival de Lessay , la perception , dans l'abbatiale , de l'ensemble orchestre + choeur + solistes était tout sauf " transparente " au sens audiophilesque du terme mais la Musique était bien là , transportante ...

Cette brève parenthèse close , il me semble que plusieurs observations peuvent être faites :

- les courbes de fréquences en amplitude d'enceintes , fournies par les fabricants , y compris de hdg/hthdg , montrent assez souvent des relevés de niveau surprenants , tout particulièrement sur le haut médium et l'aigu

- tout le monde sait bien que les concepteurs d'enceintes peuvent être tentés de créer une impression de transparence en faisant remonter la courbe de réponse vers l'aigu , pour obtenir une tendance discrètement montante , que beaucoup d'acheteurs potentiels interpréteront comme de la transparence mais qui pourrait bien n'en être qu'une caricature ...

- l'acoustique de la la pièce d'écoute est décisive : exemple : dans ma pièce dédiée , l'intervention du Trinnov , couplée à quelques panneaux acoustiques , a redonné à mes Tannoy Canterbury 15 SE une lisibilité générale dont elles n'étaient pas dépourvues mais qui était tout simplement masquée par quelques bosses considérables de niveau ( 6 à 8 db ) à des fréquences particulièrement sensibles pour l'oreille , d'où une sensation de voile , d' opacité et de halo . Bref , une correction passive éventuellement prolongée d'une correction active a toute sa valeur .

- dans ma mémoire , les seules enceintes qu'on pourrait qualifier de véritablement transparentes étaient les panneaux électrostatiques QUAD 2805 et 2905 , que j'ai eus à la maison quelques années . Mon écoute d'immenses panneaux électrostatiques SOUND LAB m'avait mené aux mêmes conclusions .
MAIS la transparence n'est pas tout !
En effet , ces électrostatiques " hyper-transparents " m'ont toujours laissé sur ma faim quand il s'agissait de restituer la matière et la densité des instruments ...

- sur la question du rôle des maillons du système dans cette fameuse transparence : en dehors des enceintes , il me semble que ce sont d'abord les sources ( lecteur cd , platine vinyle et tout spécialement la cellule , tuner ) qui feront la plus grosse différence .

Même si le sujet ne fait pas l'unanimité , j'ai pu constater que la modification de mes cables hps ( bi-cablage avec deux cables différents pour les borniers aigu et grave ) et encore bien plus le changement du cable modulation du lecteur cd ont fait progresser la transparence de mon système , en tout cas au sens " haute définition" ...

La configuration dans mon profil


McIntosh C 2300-MC 352-MC 2102/Accustic Arts/Linn LP 12 Ittok LVII Lingo 2Charisma mc-2/Pioneer PD6/Magnum Dynalab MD 100/Tannoy Canterbury 15 SE+ST 200/Kimble Fadel Art Mogami Inakustik Audiophile Access/conditionneur GigaWatt/Trinnov/diffuseurs/panneaux
Avatar de l’utilisateur
philou3
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1687
Inscription: 20 Aoû 2005 16:44
Localisation: entre CHERBOURG et VALOGNES
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message