Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

hifi=marque=argent? ou peut-on avoir de la qualité sans ???

Message » 02 Nov 2005 13:29

Choixpeau a écrit:
nico- a écrit:C' est exactement le contraire, tu ne sais pas de quoi tu parles (une fois de plus ?).


A qui iras tu faire croire que Behringer fait plus de marge sur son ampli à 200 euros que Krell sur son modèle à 15000 ? A qui iras tu faire croire que Tati fait (ou plutôt faisait) plus de marge sur une chemise à 1 euro que telle autre grande marque (je ne suis pas très calé en fringues) sur une à 500 ? C'est une des bases du marketing.
Mais je ne tiens pas à m'engager plus sur ce terrain qui a déjà été débattu et redébattu à outrance.

:roll:
Une marge ne se calcule pas en valeur absolue (ca, c'est un chiffre d'affaire ou un benefice), mais en pourcentage !!!
C'est tres tres different !
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Nov 2005 13:29

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Nov 2005 13:31

Choixpeau a écrit:
nico- a écrit:C' est exactement le contraire, tu ne sais pas de quoi tu parles (une fois de plus ?).


A qui iras tu faire croire que Behringer fait plus de marge sur son ampli à 200 euros que Krell sur son modèle à 15000 ? A qui iras tu faire croire que Tati fait (ou plutôt faisait) plus de marge sur une chemise à 1 euro que telle autre grande marque (je ne suis pas très calé en fringues) sur une à 500 ? C'est une des bases du marketing.
Mais je ne tiens pas à m'engager plus sur ce terrain qui a déjà été débattu et redébattu à outrance.


Tu confonds prix et marges. :lol:
Enfin de toute facon tu es completement de mauvaise foi et cette discussion comme les autres n' apportera rien.
Je m' arrete donc la... do not feed the troll :D
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Nov 2005 13:31

rodjeur a écrit:De plus je vois pas bien le rapport entre l'éducation musicale et l'écoute de simple matos hifi m'enfin bon :-?


Sauf erreur, par "éducation musicale", je pense qu'il (elle ?) voulait dire quelque chose comme "éducation des oreilles" ou "entraînement auditif". Je l'avais traduit comme ça...

@+
Vultork
Vultork
 
Messages: 595
Inscription: 23 Sep 2004 22:19
Localisation: Aisne
  • offline

Message » 02 Nov 2005 13:35

Vultork a écrit:
rodjeur a écrit:De plus je vois pas bien le rapport entre l'éducation musicale et l'écoute de simple matos hifi m'enfin bon :-?


Sauf erreur, par "éducation musicale", je pense qu'il (elle ?) voulait dire quelque chose comme "éducation des oreilles" ou "entraînement auditif". Je l'avais traduit comme ça...

@+
Vultork


c'est exactement ça. quand on n'est pas musicien, et qu'on doit analyser les qualités d'un système ont a aucun outil culturel intellectuel pour le faire. il faut acquerir des connaissances et apprendre a ses oreilles, a son cerveau a analyser les sons. Il faut s'éduquer dans le sens noble du terme.
barbarella
 
Messages: 184
Inscription: 17 Aoû 2005 16:32
  • offline

Message » 02 Nov 2005 13:45

loloboy a écrit:Une marge ne se calcule pas en valeur absolue (ca, c'est un chiffre d'affaire ou un benefice), mais en pourcentage !!!


Je n'ai jamais parlé de valeur absolue. C'est une des bases du commerce que les prix bas s'accompagnent d'une marge en pourcentage très basse, qui est rattrapée par le volume, tandis que les produits haut de gamme présentent une marge en pourcentage élevée, justifiée par le peu de produits vendus, et donc la nécessité de marger beacoup sur chaque produit afin d'équilibrer les coûts.
Quand on veut vendre un produit à bas coût, on réduit tous les postes, dont la marge.
Choixpeau
 
Messages: 326
Inscription: 03 Oct 2005 12:54
  • offline

Message » 02 Nov 2005 13:53

rodjeur a écrit:De plus je vois pas bien le rapport entre l'éducation musicale et l'écoute de simple matos hifi m'enfin bon :-?


si on met là dedans écouter longuement des instruments au cobcert: si…
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28976
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 02 Nov 2005 14:11

nico- a écrit:Une croisade.


Non, les croisades avaient un but "noble" et étaient intelligement orchestrées.
freharte
 
Messages: 240
Inscription: 25 Fév 2003 18:06
  • offline

Message » 02 Nov 2005 14:20

Choixpeau a écrit:
loloboy a écrit:Une marge ne se calcule pas en valeur absolue (ca, c'est un chiffre d'affaire ou un benefice), mais en pourcentage !!!


Je n'ai jamais parlé de valeur absolue. C'est une des bases du commerce que les prix bas s'accompagnent d'une marge en pourcentage très basse, qui est rattrapée par le volume, tandis que les produits haut de gamme présentent une marge en pourcentage élevée, justifiée par le peu de produits vendus, et donc la nécessité de marger beacoup sur chaque produit afin d'équilibrer les coûts.
Quand on veut vendre un produit à bas coût, on réduit tous les postes, dont la marge.

:-?

Je vends un produit 2€ avec 50% de marge (le produit me coute 1€). J'en vends 1.000.000 je gagne 1.000.000 €.
Je vends un produit 200.000€ avec 50% de marge (le produit me coute 100.000€). J'en vends 10 je gagne 1.000.000 €.
La marge est la meme, le chiffre d'affaire et les benefices aussi.

La marge (en pourcentage) n'a pas de rapport immédiat avec les volumes de vente. La marge dépend principalement du secteur d'activité.
A savoir que les marges sont différentes dans le textile, dans l'alimentaire ou dans la HIFI.
Ce qui peut différencier la marge sur les produits HIFI est plus la dérive vers le marché du luxe, marché pour lequel les marges sont plus fortes. Donc, certains produits sont vendus a des prix totalement hors de la réalité du marché HIFI car le distributeur les considère comme des produits de luxe et vise implicitement ce marché.

D'un point de vue économique, si on pouvait vendre un ampli aussi bon qu'un Krell a la moitié de son prix tout en faisant assez de bénéfice pour que sa société vive... ben on le ferait !!!

Pour reprendre ta derniere phrase :
Quand on veut vendre un produit à bas coût, on réduit tous les postes, dont la marge

Non, la marge étant directement proportionnelle (c'est un pourcentage) au prix d'achat, acheter moins cher reviens a vendre moins cher, mais la marge est la meme (mais ca c'est theorique et ne prend pas en compte une certain elasticité des prix).
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Nov 2005 14:21

freharte a écrit:
nico- a écrit:Une croisade.


Non, les croisades avaient un but "noble" et étaient intelligement orchestrées.

Heu... pas certain :-?
Mais bon, c'est un autre débat ;)
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Nov 2005 14:40

loloboy a écrit:Je vends un produit 2€ avec 50% de marge (le produit me coute 1€). J'en vends 1.000.000 je gagne 1.000.000 €.
Je vends un produit 200.000€ avec 50% de marge (le produit me coute 100.000€). J'en vends 10 je gagne 1.000.000 €.
La marge est la meme, le chiffre d'affaire et les benefices aussi.


On est d'accord.

La marge (en pourcentage) n'a pas de rapport immédiat avec les volumes de vente.


Bah si quand même. Va gagner ta vie en vendant un seul exemplaire d'un produit à 2€ où tu te fais 1€ de marge. Par contre, si dans la même journée tu vends un produit à 200 000 euros en te faisant 100 000 euros de marge, c'est tout de suite plus confortable.


La marge dépend principalement du secteur d'activité.
A savoir que les marges sont différentes dans le textile, dans l'alimentaire ou dans la HIFI.
Ce qui peut différencier la marge sur les produits HIFI est plus la dérive vers le marché du luxe, marché pour lequel les marges sont plus fortes. Donc, certains produits sont vendus a des prix totalement hors de la réalité du marché HIFI car le distributeur les considère comme des produits de luxe et vise implicitement ce marché.


Oui, donc en définitive tu dis bien la même chose que moi, c'est à dire que les produits HDG sont vendus avec une marge plus importante que les produits premier prix, que ce soit en pourcentage qu'en valeur absolue.


D'un point de vue économique, si on pouvait vendre un ampli aussi bon qu'un Krell a la moitié de son prix tout en faisant assez de bénéfice pour que sa société vive... ben on le ferait !!!


Oui, ça s'appelle un Behringer. :)

Je plaisante à peine, les théories du marketing disent qu'à partir d'un certain niveau de prix, quand on augmente le prix on augmente également les ventes.
Krell répond à un marché de niche, les amplificateurs au coût très élevé, c'est comme tu l'as dit un marché de luxe, où les acheteurs n'achèteraient pas le produit si il était moins cher.

Non, la marge étant directement proportionnelle (c'est un pourcentage) au prix d'achat


Mais non, puisque comme on l'a vu, la marge dépend de plein de paramètres, comme effectivement le prix d'achat, l'ensemble des coûts, la demande, le public visé, etc, etc...
Choixpeau
 
Messages: 326
Inscription: 03 Oct 2005 12:54
  • offline

Message » 02 Nov 2005 15:13

Choixpeau a écrit:
La marge dépend principalement du secteur d'activité.
A savoir que les marges sont différentes dans le textile, dans l'alimentaire ou dans la HIFI.
Ce qui peut différencier la marge sur les produits HIFI est plus la dérive vers le marché du luxe, marché pour lequel les marges sont plus fortes. Donc, certains produits sont vendus a des prix totalement hors de la réalité du marché HIFI car le distributeur les considère comme des produits de luxe et vise implicitement ce marché.


Oui, donc en définitive tu dis bien la même chose que moi, c'est à dire que les produits HDG sont vendus avec une marge plus importante que les produits premier prix, que ce soit en pourcentage qu'en valeur absolue.

J'ai dit que ca existait...
Ce qui signifie qu'il existe une certaine proportion d'irrationnalité dans le comportement de certains clients du marché HIFI.

Mais, à l'inverse de toi, je n'en fait absolument pas une généralité !!!
guest
 
Messages: 23526
Inscription: 15 Fév 2001 2:00
  • offline

Message » 02 Nov 2005 19:23

Choixpeau a écrit:
beb a écrit:Dynamique, bande passante,


Dynamique et bande passante, je viens d'en parler, les différences sont tenues, voire inexistantes.

respect des timbres, précision des détails, tenue du spectre (tenue du grave par exemple),


Tu peux me donner la définition de tous ces termes, et à quoi ça correspond en termes de mesures ?

rapport signal / bruit


C'est corrélé à la dynamique.


, sensibilité aux bruits d'alim...


Qui se caractérise comment ?

Tu entendrais els différences entre une jolida 100S et une rotel RCD961 avec des chiffres proches, tu ne poserais pas cette question :wink:


La jolida 100s c'est pas une platine avec étage de sortie à lampe ? Tu es sûr que les niveaux de distorsion sont les mêmes que celle d'une Rotel à transistors ?


Si c'est une platine à étage de sortie tubes...
Maintenant dire que étages de sortie à tubes = distorsion, pour des tubes de préamp ou de sortie (donc pas tubes de puissance), c'est plus que grossier, ne serait-ce qu'à propos d'un KTR par exemple...
Du reste, la distorsion est dans le rapport signal/bruit il me semble...
Et l'écoute est très différente... Si la jolida distord à mort, en tous cas, elles révèle plus de détails sur les bandes sons, a une bande passante plus étendue, même avec ses tubes d'origine.

Au fait, pour les avoir vus, les amplis des antennes d'émission des stations satellite de France Telecom, qui envoient des milliers de voix à l'autre bout de la planète, sont des amplis à tube.
Il n'existe pas de totors capables de remplir efficacement leurs fonctions.

Et je pense déjà que la première des choses en Hi-fi est de ne pas avoir de présupposés.
J'en avais pas sur les petits tubes, ca marche et j'en ai. J'en avais pas vis à vis des amplis nums et j'en ai un chez moi. Et l'aigu gueule pas. Les gros tubes de puissance, c'est le problème de fragilité / rendement qui me freine
beb
 
Messages: 9085
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Message » 02 Nov 2005 22:26

Si vous voulez mes cours de compta et de contrôle de gestion.................

et oui je suis prof... (la fac ça laisse un peu de temps pour l'écoute........)

pour répondre à la question de départ:

et oui la hi fi c'est pas forcément donné.
comment ais-je fait en plus de trente ans ( je dépasse allégrement les 50 machins...) pour m'équiper ? :o
je me rappelle de mon 1er ampli, celui qui fonctionne toujours chez ma fille un Scott acheté en 1973 avec ses petites enceintes en alu qui font toujours de la musique.
Caen 1973, une paille...........

bon je me suis toujours approvisionné dans des boutiques hi fi ( Caen, Tours, Rouen, Paris, Dijon, Genève, Grenoble, Lyon,...., etc...., au grès de mes mutations professionnelles).

J'ai toujours joué franc jeu avec les revendeurs :" j'ai un budget de tant, que puis-je faire avec..??"

L'important est de rester cohérent dans ses choix.

Pour ma part j'ai toujours favorisé la source, c'est à dire que j'ai une source correcte puis je grimpe avec les autres éléments en les choisissant toujours un cran au-dessus de l'élément précédent et puis je recommence. (Source – Préampli- Ampli- Enceintes)

aujourd'hui je vise des D25 Proac et une LP12.

Je ne dépense pas trop de sous dans les accessoires ( câbles, découplage, meuble,..)
je suis équipé en câbles HMS Duetto pour la modulation ( neufs)
Audioquest Caldera (occas.) pour les HP
un meuble Soudstyle tripode ( neuf il y a 11 ans - Courtin boutique , une bonne adresse dans le 76), dont j'ai remplacé les étagères en verre par des étagères en bois (CP multipli).

Sous mes enceintes et sous le meuble des plaques de pierre de lave (offertes, merci au revendeur qui m'a fait ce cadeau ) :lol:

Tout cela pour dire que si e n Hi Fion démarre lentement, on peut en quelques années arriver à un résultat super..... :lol:

Il faut privilégier l'écoute et par moment oublier la technique....
plus simple à écrire qu'à vivre .... et à suivre comme conseil... 8)

d'occasion en occasion, de neuf en occasion, je me suis équipée doucement.

Pas de TV (pas de redevance), peu de voiture , et hop on y arrive.

Pour les cours, on en reparle +tard......... :roll:

A++
karolina
 
Messages: 405
Inscription: 17 Fév 2003 17:52
Localisation: Praha CZ
  • offline

Message » 02 Nov 2005 23:27

Pour le débat sur la marge voir le fichier joint

A++ :lol:
Fichiers joints
cpt.pdf
(491.82 Kio) Téléchargé 42 fois
karolina
 
Messages: 405
Inscription: 17 Fév 2003 17:52
Localisation: Praha CZ
  • offline

Message » 03 Nov 2005 0:01

Choixpeau a écrit:Je n'ai jamais parlé de valeur absolue. C'est une des bases du commerce que les prix bas s'accompagnent d'une marge en pourcentage très basse, qui est rattrapée par le volume,


Tu me diras dans quel cours ou traité d'économie tu trouveras cette "base". La marge ne dépend que d'un seul paramètre, la capacité du fabricant à vendre son produit au tarif qu'il s'est fixé.

tandis que les produits haut de gamme présentent une marge en pourcentage élevée, justifiée par le peu de produits vendus, et donc la nécessité de marger beacoup sur chaque produit afin d'équilibrer les coûts.


La marge c'est ce qui arrive APRES qu'on ait équillibré les couts. Si tu commences à compter sur la marge pour absorber tes frais de fonctionnement, tu vas pas aller loin....

Quand on veut vendre un produit à bas coût, on réduit tous les postes, dont la marge.

[/quote]

Quand on veut vendre un produit à bas cout, on le FABRIQUE à bas coût. Je peux te garantir que le caclul des financiers est à l'opposé du tien. Pour vendre un produit à forte marge (ce qui est l'objectif de TOUT industriel), je réduis tous les AUTRES postes.

Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message