Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 10 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Imaginez ce qu'on pourrait acheter avec le prix d'une B&

Message » 09 Avr 2003 15:14

haskil a écrit:Les idées reçues me font toujours réagir.


certaines idées émises aussi, tu le sais bien. :wink:

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Annonce

Message par Google » 09 Avr 2003 15:14

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Avr 2003 15:16

JérômeB a écrit:
haskil a écrit:Les idées reçues me font toujours réagir.


certaines idées émises aussi, tu le sais bien. :wink:

JérômeB


Pas du tout : juste quand elles sont l'application d'idées reçues, de légendes urbaines, l'expression de "vérités" véhiculées par les revues pour être démenties quelque temps plus tard par les mêmes, voire quelques pages plus tard...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Avr 2003 16:07

LaurentV a écrit:J'ai rien contre B&O cependant leur circuit commercial est un peu particulier : des points de vente exclusifs ou on ne trouve que du B&O, ce me laisse un peu dubitatif.


A strasbourg ils font aussi apertura et Tivoli



Maverick :wink:
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 09 Avr 2003 17:04

haskil a écrit:Encore faudrait-il l'avoir écoutée, cette B et O, ce constructeur maudit des audiophiles qui a fait d'excellents produits dans le passé et fourni aujourd'hui quelques grands noms de l'audiophilie en modules d'amplifications tout faits...


Les anciens B&O je connais, j'ai été pour ainsi dire élevé avec du son B&O :wink: Même gamin je me rendais compte que c'était loin d'être génial, mais les adultes s'extasiaient devant le design (vers le milieu des années 70), faut dire que c'était chouette ce mélange alu/bois précieux.

Un truc qui m'agaçait c'est le bruit des boutons poussoir dans les enceintes, on a eu ce problème sur nos 2 amplis intégrés B&O, même après révision...
La platine disque avec bras tangenciel c'était la claaasse.

Enfin je crois que l'essentiel pour ce genre de matériel était de montrer que l'on appartient à une certaine couche sociale :D
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 09 Avr 2003 17:13

larsen a écrit:
haskil a écrit:Encore faudrait-il l'avoir écoutée, cette B et O, ce constructeur maudit des audiophiles qui a fait d'excellents produits dans le passé et fourni aujourd'hui quelques grands noms de l'audiophilie en modules d'amplifications tout faits...


Les anciens B&O je connais, j'ai été pour ainsi dire élevé avec du son B&O :wink: Même gamin je me rendais compte que c'était loin d'être génial, mais les adultes s'extasiaient devant le design (vers le milieu des années 70), faut dire que c'était chouette ce mélange alu/bois précieux.

Un truc qui m'agaçait c'est le bruit des boutons poussoir dans les enceintes, on a eu ce problème sur nos 2 amplis intégrés B&O, même après révision...
La platine disque avec bras tangenciel c'était la claaasse.

Enfin je crois que l'essentiel pour ce genre de matériel était de montrer que l'on appartient à une certaine couche sociale :D


Et parce que tu crois qu'avoir un ensemble Chord, entre autres marques au look agressivement nouveau riche pour le coup, c'est pas aussi de montrer que l'on appartient à une classe sociale?

Rien n'a changé mon grand, rien...

Il y a donc des gens qui investissent dans du B et O parce qu'ils trouvent ça bon et beau... un gars pas loin de mon poste de travail, amateur de motos et de B et O, un prolo, cégétiste, pas snob pour un sou : il trouve sa chaine superble et excellente...

Tu vois, le monde est plus complexe, moins manichéen...

A part ça, milieu des années 70 : la grosse enceinte B et O, une Ditton 66 celestion était une coudée au dessus de ce modèle qui avait la côte chez les Audiophiles...

La platine à bras Tangentiel c'était la classe, mais elle marchait mieux qu'une LP Douze de Linn et faisait moins sectateur : avoir du Linn c'est tellement être plus informé de la vraie haute fidélité...

Tu vois on peut retourner tous les arguments dans tous les sens... des gus qui disent "comment tu écoutes des microsillons sur une Technics à entrainement direct, mais mon pôvre, il te faut une Linn ou à la rigueur une Rega Planar" tu crois que ça n'existe pas et que ça ne classe pas le proprio des platines LP dans le monde de la hifi...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Avr 2003 17:25

Ce qui est dommage chez B&O, c'est qu'ils ne font rien pour mettre le produit en valeur, acoustiquement parlant, à Toulouse en tous cas.

Les enceintes sont disposées n'importe comment, à droite et à gauche du canapé ou tout contre le mur.

A part ça, je crois que B&O c'est Danois, tout comme Densen, Thule, Primare, Copland (un peu Suédois aussi) et j'en oublie. D'ailleurs le premier transfo du Densen B300 avait été conçu par B&O.

Donc c'est peut-être pas si mauvais que ça, même si le design doit un peu amputer le budget.

Roro
RoroMinator
 
Messages: 3962
Inscription: 26 Oct 2001 2:00
Localisation: toulousecon !
  • offline

Message » 09 Avr 2003 18:11

haskil a écrit:Et parce que tu crois qu'avoir un ensemble Chord, entre autres marques au look agressivement nouveau riche pour le coup, c'est pas aussi de montrer que l'on appartient à une classe sociale?

Rien n'a changé mon grand, rien...

Il y a donc des gens qui investissent dans du B et O parce qu'ils trouvent ça bon et beau... un gars pas loin de mon poste de travail, amateur de motos et de B et O, un prolo, cégétiste, pas snob pour un sou : il trouve sa chaine superble et excellente...

Tu vois, le monde est plus complexe, moins manichéen...

A part ça, milieu des années 70 : la grosse enceinte B et O, une Ditton 66 celestion était une coudée au dessus de ce modèle qui avait la côte chez les Audiophiles...

La platine à bras Tangentiel c'était la classe, mais elle marchait mieux qu'une LP Douze de Linn et faisait moins sectateur : avoir du Linn c'est tellement être plus informé de la vraie haute fidélité...

Tu vois on peut retourner tous les arguments dans tous les sens... des gus qui disent "comment tu écoutes des microsillons sur une Technics à entrainement direct, mais mon pôvre, il te faut une Linn ou à la rigueur une Rega Planar" tu crois que ça n'existe pas et que ça ne classe pas le proprio des platines LP dans le monde de la hifi...

Alain :wink:



Intermède sociologique :wink:

J'ai aussi l'impression que la hi-fi très haute surtout d'un point de vue tarif, s'oriente ces derniers temps vers le tape à l'oeil bien musculeux.
Mais à la différence de B&O, une marque hihi haut de gamme n'a jamais eu la même notoriété pour le public non spécialisé (donc dire dans une conversation, tu sais j'ai un Chord, ça risque de tomber à l'eau d'un point de vue statut social...).
B&O dans le milieu des années 70 était connu de tout le monde ce qui effectivement permettait d'afficher un statut, et à cette époque je doute qu'il y avait beaucoup de prolos cégétistes avec du B&O car ces produits étaient nettement plus chers que maintenant.

On devait avoir l'enceinte dont tu parles, et adossée contre le mur le grave était envahissant, les enceintes n'étaient pas positionnées à la même hauteur, à notre décharge personne dans la famille n'avait ouvert une revue de hihi :wink: C'est dingue quand même d'avoir si peu de culture !
En passant, je précise que je ne regrette absolument pas les disques en vynil, c'était vraiment peu pratique et fragile comme tout ce support, mais c'est vrai que c'était peut-être plus joli à regarder...

Je crois que le principal mérite de la hifi pour certains (ces belles machines aux mille vertus) est de flatter l'ego. A l'occasion je demanderai à un spécialiste du genre humain si la hifi n'est pas un peu comme la bagnole de ce point de vue.

Enfin l'essentiel est que chacun y trouve son compte après tout, comme on dit peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 09 Avr 2003 18:37

larsen a écrit:
haskil a écrit:Et parce que tu crois qu'avoir un ensemble Chord, entre autres marques au look agressivement nouveau riche pour le coup, c'est pas aussi de montrer que l'on appartient à une classe sociale?

Rien n'a changé mon grand, rien...

Il y a donc des gens qui investissent dans du B et O parce qu'ils trouvent ça bon et beau... un gars pas loin de mon poste de travail, amateur de motos et de B et O, un prolo, cégétiste, pas snob pour un sou : il trouve sa chaine superble et excellente...

Tu vois, le monde est plus complexe, moins manichéen...

A part ça, milieu des années 70 : la grosse enceinte B et O, une Ditton 66 celestion était une coudée au dessus de ce modèle qui avait la côte chez les Audiophiles...

La platine à bras Tangentiel c'était la classe, mais elle marchait mieux qu'une LP Douze de Linn et faisait moins sectateur : avoir du Linn c'est tellement être plus informé de la vraie haute fidélité...

Tu vois on peut retourner tous les arguments dans tous les sens... des gus qui disent "comment tu écoutes des microsillons sur une Technics à entrainement direct, mais mon pôvre, il te faut une Linn ou à la rigueur une Rega Planar" tu crois que ça n'existe pas et que ça ne classe pas le proprio des platines LP dans le monde de la hifi...

Alain :wink:



Intermède sociologique :wink:

J'ai aussi l'impression que la hi-fi très haute surtout d'un point de vue tarif, s'oriente ces derniers temps vers le tape à l'oeil bien musculeux.
Mais à la différence de B&O, une marque hihi haut de gamme n'a jamais eu la même notoriété pour le public non spécialisé (donc dire dans une conversation, tu sais j'ai un Chord, ça risque de tomber à l'eau d'un point de vue statut social...).
B&O dans le milieu des années 70 était connu de tout le monde ce qui effectivement permettait d'afficher un statut, et à cette époque je doute qu'il y avait beaucoup de prolos cégétistes avec du B&O car ces produits étaient nettement plus chers que maintenant.

On devait avoir l'enceinte dont tu parles, et adossée contre le mur le grave était envahissant, les enceintes n'étaient pas positionnées à la même hauteur, à notre décharge personne dans la famille n'avait ouvert une revue de hihi :wink: C'est dingue quand même d'avoir si peu de culture !
En passant, je précise que je ne regrette absolument pas les disques en vynil, c'était vraiment peu pratique et fragile comme tout ce support, mais c'est vrai que c'était peut-être plus joli à regarder...

Je crois que le principal mérite de la hifi pour certains (ces belles machines aux mille vertus) est de flatter l'ego. A l'occasion je demanderai à un spécialiste du genre humain si la hifi n'est pas un peu comme la bagnole de ce point de vue.

Enfin l'essentiel est que chacun y trouve son compte après tout, comme on dit peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.


C'est aussi que B et O, comme Braun un peu avant, et MAC avaient un vrai design ce qui était fort rare. Et en ce temps là, un look aussi épuré c'était hors norme.

C'est aussi, enfin, que la haute-fidélité a totalement quitté la conscience des gens. Au cours des années 70, dans la cours du collège ou du lycée on ne parlait que de ça. C'était nouveau. Maintenant, c'est banal.

B et O, la hifi, tout ça... ont été remplacés par le HC et aujourd'hui avoir un tri tubes ou un projo plus simple, ça classe!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 09 Avr 2003 19:02

BO ne se concentrent pas seulement sur la performance pur mais sur des choses telles que facilite d utilisation 1 tc controle toute la gamme,1 sysyteme link vraiment bien un SAV des schemas tres complet avec des techniciens BO competents et disponible au tel et bien sur le design bref tout ca on le trouve pas sur certaines marque qui sonnent mieux.
dets
 
Messages: 738
Inscription: 01 Déc 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Avr 2003 19:03

eh bien moi cette chaine B&O je la verrai bien dans ma cuisine par exemple :wink: ...
en gardant ma chaîne que j'aime pour le salon.
Pic
 
Messages: 430
Inscription: 22 Mar 2003 15:40
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 09 Avr 2003 22:42

:evil:
Dernière édition par Phil* le 01 Aoû 2004 22:21, édité 1 fois.
Phil*
 
Messages: 987
Inscription: 23 Oct 2002 23:34

Message » 09 Avr 2003 23:30

Phil* a écrit:Une marque comme B&O dérangeait fortement il y a trente ans, aujourd'hui encore elle gène suffisament pour qu'on est besoin de se rassurer en disant que ça ne marche pas…
B&O c'est le plug and play avant l'heure. C'est un concept qui a de beaux jours devant lui.


L'avenir est certainement lié à la facilité d'utilisation mais l'élément esthétique est toujours d'actualité (davantage ?).

Imaginons un système de reproduction sonore pratiquement invisible, avec une électronique miniaturisée, sans câble et des enceintes dans des panneaux (sur lesquels on pourra mettre n'importe quel motif) d'1 cm d'épaisseur à accrocher aux murs, le tout avec une bonne qualité sonore :) C'est le système sonore grand public dans 15 ans ?
larsen
 
Messages: 227
Inscription: 19 Déc 2002 1:18
  • offline

Message » 10 Avr 2003 13:04

[quote="Phil

Bref c'est un sujet sérieux où l'on peut se demander parfois si la finalité est bien d'écouter de la musique…

B&O c'est le plug and play avant l'heure. C'est un concept qui a de beaux jours devant lui.[/quote]

Salut Philippe

Dans notre optique (ecouter de la musique reproduite "idealement"), le plug & play n'est pas pret d'etre un concept qui marche. Je ne parle pas commercialement, mais musicalement.
GlopGlop
 
Messages: 111
Inscription: 18 Déc 2002 14:25
  • offline


Retourner vers Discussions Générales