Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

L'utilité du CD PAV n°5

Message » 05 Sep 2006 13:46

Inbal ne souffre non plus pas de compression. En tout cas s'il y en a elle est légère ! C'est juste !

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Sep 2006 13:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Sep 2006 13:57

WhyHey a écrit:
oso a écrit:Je pense que les enregistrements symphoniques qui excluent la compression sont rares car il mettent a genoux beaucoup de chaines


là encore, je ne comprends pas ???

quand je vais à un concert je ne change pas le volume sonore et j'entends correctement un pianissimo et un fortissimo ne m'éclatte pas les oreilles: je ne vois aucune compression dans un enregistrement qui me fait le même effet :o
je ne vois donc pas pourquoi les enregistrements symphoniques (par exemple) doivent dorcément être compressé ???
il suffit qu'ils reproduisent fidélement la dynamique réel.
non ??


Ben en fait je suis d'accord sur le principe, je préfere quand rien n'est compressé. Mais si tu ecoute dans ton salon fortissimo d'orchestre au niveau reel, et bien ce sera affreux car ta piece ne supportera pas, si tant est que ta chaine est capable de recracher 123 dB dans distrordre ou mourir. Donc, pour qua cela soit écoutable, il faut baisser le volume pour que le fortissimo passe sans etre déformé. Et bien à ce moment là, je doute que tu puisse entendre les pianissimi et les "bruits de l'orchestre" sans qu'ils ne soient noyés dans le bruit de fond de ta pièce (si l'enregistrement n'est pas comprimé bien sûr) qui n'ets peut etre pas aussi bas que ce qu'on trouve dans un studio enterré. La tentation est grande pour la maison de disque d'egaliser un peu les niveaux (comprimer quoi) pour que tout s'entende.
Si tu entends bien un pianissimo au concert, c'est qu'il n'est pas inaudible (lapalissade). Et le fortissimo qui suit n'est ni limité par la chaine ni par la salle (quoi que parfois, ça sature aussi). Chez toi, tu ne peux pas reproduire le niveau réel de l'orchestre a moins d'avoir une tres grande piece et une chaine dimensionnée pour (2 conditions rarement réunies).
Pour caricaturé, n'as tu jamais remarqué qu'en voiture, la fM est plus facile à écouter que le CD? Avec le CD, il faut toujours ajuster le niveau pour entendre les sons faibles, alors qu'avec la FM, c'est pas la peine car c'est encore plus comprimé que n'importe quel CD classique!

OLivier
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 05 Sep 2006 16:19

WhyHey a écrit:vous avez quoi comme "truc" pour savoir qu'un CD est compressé, rien qu'à l'oreille ??

GBo tu dis: "une note fff et les nappes en arrière s'effondrent"
ou "sensation depompage"
je comprends rien :o vous pouvez expliquer ??

compressé = écretté ??

déjà peut etre reprendre le terme "compressé" pour expliquer ce que vous entendez par là ??

Merci :)

PS: à part que les CD de PAV doivent se mettre avec un bon +10db sur l'ampli, à l'oreille ???? je suis infoutu de savoir si c'est compressé :o
PS2: j'ai lu le lien des définitions:
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29691154
pas vu compression :o ??


En général, les disques non compressés sont enregistrés tres bas. Il faut monter le niveau sur l'ampli par rapport aux autres disques. Et puis on joue au yoyo avec le volume pour ne pas embeter les voisins ou ses proches. Mais seul, sur une belle oeuvre, lorsque la musique se déchaine, ça fait des sensations si on ne touche pas au volume et que c'est réglé pour "sortir" les sons faibles du bruit ambiant de la piece. En fait, un CD non compressé, c'est un CD qui s'écoute la peur au ventre (peur des voisins, de sa femme, et de la fragilité des HP).

Le pompage, on l'entend pas vraiment sur des disques car il me semble qu'il existe des logiciels pour le masquer en studio. Par contre, sur France Musique, c'est évident. Le son s'étrangle sur les fff.

Et puis Mahler par Inbal chez Denon, ça c'est une série de CD qui fait délicieusement peur...

(par contre, sa 5eme cet été à Monaco, avec l'echo de la cour carrée du palais, c'etait pas terrible. Pourquoi torturer les musiciens et les oeuvres en les faisant jouer dans des cours de caserne? Quand on pense à la qualité des salles de concert à Monaco, jouer la 5eme dans un lieu pareil, a part flater la jet set, c'est une honte!)
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 05 Sep 2006 17:19

oso a écrit:En fait, un CD non compressé, c'est un CD qui s'écoute la peur au ventre (peur des voisins, de sa femme, et de la fragilité des HP).


+1 :wink:
Michel K
 
Messages: 1705
Inscription: 04 Déc 2002 12:11
  • offline

Message » 05 Sep 2006 17:57

Merci oso, c'est plus clair, je résume en disant qu'en gros vous assimilez compression à réduction de la dynamique naturelle avec souvent un effet d'écretage.
ce qui concretement, quand on n'a pas idée de la dynamique naturelle que le morceau avait lors de l'enregistrement est quand même pas facile à entendre, comme ça, à l'oreille.

Quant à un CD que j'écouterai la peur au ventre, je n'en ai aucun !
la seule limite que j'ai à ce jour vient de la peur que j'ai de me peter un tympan ... j'écoute parfois au dela de la limite du raisonnable :roll:
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 05 Sep 2006 18:17

Remarque, quand on ne sait pas, on n'a pas peur: il y a des passages de disques — alternance silence triple fort — qui sont réputés pour leur capacité à exploser un système (tel vendeur m'a raconté en avoir tué un comme ça, un jour d'expo… :lol:)…

Les Cd de Passavant que je me suis procuré présentent tous ce point en commun: restitution de la dynamique naturelle. Mais c'est moins l'écrétage par le haut (il ya des compressions bien faites qui ne s'entendent pas ou peu et provoque pas ou peu d'écrétage), que le fait de "remonter" les signaux plus faibles (en les soulignant par une prise de proximité en plus) qui, à mon goût, provoque un effet souvent artificiel.
Pour de la musique symphonique, j'y suis peu sensible (quoique), je l'avoue — mais pour de la musique de chambre, je trouve que c'est une différence de taille. Evidemment, il y a là dedans beaucoup de choses variables (le goût, le système de référence etc).


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 05 Sep 2006 18:38

WhyHey a écrit:la seule limite que j'ai à ce jour vient de la peur que j'ai de me peter un tympan


Ou un tweeter...

WhyHey a écrit:j'écoute parfois au dela de la limite du raisonnable :roll:


Ah bon ?? :o :mdr:

A +
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M.
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 9763
Inscription: 25 Juil 2000 2:00
Localisation: FRANCE Dept 91
  • offline

Message » 06 Sep 2006 11:26

WhyHey a écrit:Merci oso, c'est plus clair, je résume en disant qu'en gros vous assimilez compression à réduction de la dynamique naturelle avec souvent un effet d'écretage.
ce qui concretement, quand on n'a pas idée de la dynamique naturelle que le morceau avait lors de l'enregistrement est quand même pas facile à entendre, comme ça, à l'oreille.

Quant à un CD que j'écouterai la peur au ventre, je n'en ai aucun !
la seule limite que j'ai à ce jour vient de la peur que j'ai de me peter un tympan ... j'écoute parfois au dela de la limite du raisonnable :roll:


Oui, mais si l'enregistrement est comprimé fortement, il y a danger pour les tweeters si l'on écoute fort... Les aigus se trouvent a des niveaux tres proches des basses et si un HP de basse peut accepter de fortes puissances, un tweeter ne peut guere dépasser 20 W!

OS
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 06 Sep 2006 11:42

oso a écrit:Oui, mais si l'enregistrement est comprimé fortement, il y a danger pour les tweeters si l'on écoute fort... Les aigus se trouvent a des niveaux tres proches des basses et si un HP de basse peut accepter de fortes puissances, un tweeter ne peut guere dépasser 20 W!

OS

voilà comment j'ai cramé un tweeter donc :o ...
comme Mathieu le fait justement remarquer ;) ;)
WhyHey
 
Messages: 13833
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 06 Sep 2006 14:32

A la limite encaiser une forte pointe n'est pas si difficile pour un tweeter.
Mais dans le cas présent c'est qu'il est soumis à fort niveau oui mais surtout longtemps. La bobine du tweeter étant de section bien plus petite qu'un boomer, elle s'échauffe beaucoups plus vite et finie par bruler.

C'est aussi pourquoi certaines enceintes ont une résistance en série avec le tweeter qui ne sert pas uniquement au filtrage mais aussi de fusible pour protéger ce premier.

Sinon il y a une huile caloporteuse (féro-fluide) qui impregne la bobine et transmet les calories vers la partie métalique qui supporte aussi l'aimant. Malgrès tout celà ne suffit pas toujours.

Les tweeters sono sont refroidis par la forte masse métalique et le surdimentionnement de l'aigu c'est aussi pour ça que les aigu sono sont moins bons dans la globalité.

Chez B&W c'est le tube en alu + férro-fluide qui se charge de refroidir le tweeter en plus d'éléminer les ondes arrières.
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 11 Sep 2006 22:43

Je viens de consulter le nombre de lectures du topic , je suis plutôt déçu que ça ne décole pas plus.
C'est dommage que si peu de gens puissent voir que nous avons là un bel outil de travail commun, je suis déçu.

De toute façon tout ce qu'il y à savoir se trouve dans les 2 premiers posts, j'invites ceux qui sont ouverts à la progression en groupe à y jetter un coup d'oeil.

On pourrait aussi commencer par faire une liste des passages intérréssants, des détails (plus ou moin perceptibles) qui sont utiles à l'évalution d'un systém ...
chris.c
 
Messages: 3424
Inscription: 24 Nov 2004 22:18
Localisation: Seine et Marne
  • offline

Message » 11 Sep 2006 23:01

Chris,
Je vais essayer pour ma part de me faire pardonner.
Cela ne fait que deux jours que mon système est reconfiguré et il est prévu une écoute approfondie du CD PAV.
Ceci dit j'ai quand même à plusieurs reprises passé la plage 13 (de Brel). Et c'est tout simplement magnifique.
Ce qui est très perturbant se sont les sons d'ambiances, bruit que font les gens, craquement de plancher (je suppose), bruit acoustique. Tout y passe pour un rendu ultra naturel.
Le fait que la prise de son venant des applaudissements est très présent renforce la senssation que nous nous ressentons dans la foule avec le public.
Combien de fois j'entend des prise de son "Live" ou j'ai l'impression lors des applaudissement que le public se trouve derrière la scène et pas de mon coté.
Ici nous sommes vraiment intégré dans cette écoute très intimiste. Et cela renforce le coté vrai !
Tout simplement.

Fred. :wink:
fredfish
 
Messages: 4025
Inscription: 04 Sep 2005 15:27
  • offline

Message » 12 Sep 2006 6:03

J'en ai écouté des extraits sur le CD catalogue de Passavant en 3.1 — dès que j'ia le temps promis on en recause.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28990
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 12 Sep 2006 7:00

chris.c a écrit:Je viens de consulter le nombre de lectures du topic , je suis plutôt déçu que ça ne décole pas plus.
C'est dommage que si peu de gens puissent voir que nous avons là un bel outil de travail commun, je suis déçu.

De toute façon tout ce qu'il y à savoir se trouve dans les 2 premiers posts, j'invites ceux qui sont ouverts à la progression en groupe à y jetter un coup d'oeil.

On pourrait aussi commencer par faire une liste des passages intérréssants, des détails (plus ou moin perceptibles) qui sont utiles à l'évalution d'un systém ...


J'ai fait un mini CR avec ce CD pour comparer 2 casques, va jeter un oeil!

OS
oso
 
Messages: 1251
Inscription: 17 Juin 2003 16:23
Localisation: Nice
  • offline

Message » 12 Sep 2006 7:33

Ce CD est très troublant ! La précision naturelle qu'offre sa restitution est incomparable et donne vraiment envie d'écouter de bonnes interprétations de musique classique ainsi enregistrées car avoir la sensation de présence physique des musiciens chez soi est rarissime.

Et je trouve une grande fraîcheur et spontanéité à la chanteuse et aux musiciens. Ils sont là, sans fards, avec leurs petites failles et leurs grandes qualités. Remarquable !

Mais je vois pas quoi régler avec : à la maison, c'est superbe de naturel, on n'entend pas les enceintes.

Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message