Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Les atouts cachés du grave la réalité ou les réalités ?

Message » 22 Mar 2007 12:54

Voici ce que je découvre au fur et à mesure que j'écoute du matériel HI-FI

Du plus commun au plus déroutant...
Vos avis m'éclaireront d'avantage encore.
Le grave donne un caractère réaliste à la musique oui mais comment ?
Au travers d'aspect complémentaires voire paradoxaux selon moi.

Le grave donne de la matière : voilà tout ce que j'ai découvert sur ce que celà implique

Concrêtement, il permet d'avoir de la chaire, de donner un côté plus dense à la musique et permet certainement de contribuer de façon subtancielle à la richesses de timbre.

Il donne aussi un peu plus de lourdeur, et donc d'assise, il va supprimer le côté extraverti : en donnant un côté pied sur terre.

En supprimant ce côté extraverti, c'est supprimer une partie de l'excès d'aigü : il rééquilibre le tout en atténuant la brillance éventuelle.

Donner de la matière fait que la musique prend plus de place (rapport à l'encombrement ?)
De fait on gagne sur tout les plans : y compris dans l'aération : aussi bien en hauteur qu'en profondeur horizontale (la troisième dimension).
Ca c'est un paradoxe mais une réalité : le grave va donner une certaine aération, une légèreté, une fluidité qui vient probablement du "gras" mis autour des notes ?

Le grave donne donc un meilleur relief à la musique en permettant cette profondeur horizontale : j'ai constaté une généralité (non proportionnée : 51/49 ou 90/10 %) que les systèmes qui sont un peu clairets donnent souvent beaucoup plus de détails et de finesse dans la musique mais surtout en hauteur voire en largeur de scène sonore mais pas en profondeur.

En résumé pour moi le grave met en valeur 3 qualités de la musique une évidente, une qui l'est moins et l'autre peut -etre qui fait débat :

- le grave donne de la matière à la musique : il l'alourdit
- il donne de l'aération : tout en la fluidifiant
- il donne de la profondeur ce que ne permet pas le caractère clairet de certains systèmes.

On retrouvera au travers de mes observations un délaiement de l'adage : "si tu as un problème d'aigü celà vient peut-être du grave..."

Et je l'ai déjà dit pour moi le grave c'est la farine de la cuisine :
non levée elle donnera un truc mastard
levée elle donnera fermeté et légèreté à la galette...

A vous de dire ce qu'est la levure du grave...


:roll: :wink:
Dernière édition par yijing le 23 Mar 2007 1:09, édité 1 fois.
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12640
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Annonce

Message par Google » 22 Mar 2007 12:54

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Mar 2007 12:56

Il a bien tenu sa promesse Yijing... ! :mdr: ;-)
Mister Moon
 
Messages: 1362
Inscription: 24 Juin 2006 13:18
Localisation: Catalogne
  • offline

Message » 22 Mar 2007 13:25

Voilà une analyse concise et efficace qui démontre toute l'importance de ce registre! Cela met aussi en évidence tout l'interêt qu'il y a à mettre en place des solutions pour traiter le grave en fonction de la pièce d'écoute.
Mon installation est visible sur Le Home Cinema.com
LGDS
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2513
Inscription: 14 Nov 2002 22:18
Localisation: Ile de France
  • offline

Message » 22 Mar 2007 13:28

yijing a écrit:On retrouvera au travers de mes observations un délaiement de l'adage : "si tu as un problème d'aigü celà vient peut-être du grave..."

Cet adage s'applique parfaitement quand tu as un aigu très [trop] présent et donc fatiguant à la longue.
Mais bon, grave ou pas grave un aigu de merde restera un aigu de merde ;)
Guijuilefou
 
Messages: 2329
Inscription: 21 Jan 2004 2:04
Localisation: MENTHON ST-BERNARD (74)

Message » 22 Mar 2007 13:45

yijing a écrit:- le grave donne de la matière à la musique : il l'alourdit
- il donne de l'aération : tout en la fluidifiant
- il donne de la profondeur ce que ne permet pas le caractère clairet de certains systèmes.


A mon sens et dans mon expérience, ce sont surtout les deux derniers points qui sont les plus évidents. Ce que j'interprète comme suit: il est fort souvent difficile, même avec des colonnes d'obtenir une reproduction correcte de ce registre. Du coup, l'aigu est très souvent "en avant" par défaut de gain dans le grave - ce qui produit une écoute plus ou moins artificielle, voire plus ou moins agressive.
Mettons que l'aigu produit ne soit pas déefctueux sur la question des timbres, une correction dans le grave permet de rendre l'ensemble plus cohérent et plus fluide.
En même temps, je crois bien que l'effet de "profondeur" suppose aussi quelque chose comme "renoncer à entendre du grave" (renoncer à vouloir à toute force un registre grave mis en avant de façon excessive: c'est souvent le cas, soit avec des enceintes dans le registre haut grave, soit avec un sub réglé trop fort) — et alors on retrouve le "son de la salle de concert", une sorte d'extension de la taille de la pièce.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 22 Mar 2007 14:45

dub a écrit:
yijing a écrit:- le grave donne de la matière à la musique : il l'alourdit
- il donne de l'aération : tout en la fluidifiant
- il donne de la profondeur ce que ne permet pas le caractère clairet de certains systèmes.


A mon sens et dans mon expérience, ce sont surtout les deux derniers points qui sont les plus évidents. Ce que j'interprète comme suit: il est fort souvent difficile, même avec des colonnes d'obtenir une reproduction correcte de ce registre. Du coup, l'aigu est très souvent "en avant" par défaut de gain dans le grave - ce qui produit une écoute plus ou moins artificielle, voire plus ou moins agressive.
Mettons que l'aigu produit ne soit pas déefctueux sur la question des timbres, une correction dans le grave permet de rendre l'ensemble plus cohérent et plus fluide.
En même temps, je crois bien que l'effet de "profondeur" suppose aussi quelque chose comme "renoncer à entendre du grave" (renoncer à vouloir à toute force un registre grave mis en avant de façon excessive: c'est souvent le cas, soit avec des enceintes dans le registre haut grave, soit avec un sub réglé trop fort) — et alors on retrouve le "son de la salle de concert", une sorte d'extension de la taille de la pièce.

Cdlt :wink:


Curieusement c'est surtout le 1er point qui me semble incontestable et selon moi par le fait tout simple que le grave est le seul son qui impacte vraiment le physique de l'auditeur, qui a un ressenti corporel au delà de l'audition, "dans le creux de l'abdomen" ou au moins en posant les mains sur l'accoudoir du fauteuil en bois par exemple :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 22 Mar 2007 14:51

Le premier point ne me semble pas faux (évidemment, tout dépend aussi du type de musique diffusée) — mais ce sont les deux autres qui sont les plus intéressants, et qu'on laisse trop souvent de côté.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 22 Mar 2007 15:00

dub a écrit:Le premier point ne me semble pas faux (évidemment, tout dépend aussi du type de musique diffusée) — mais ce sont les deux autres qui sont les plus intéressants, et qu'on laisse trop souvent de côté.

Cdlt :wink:


Effectivement le bémol à tout ça est la musique écoutée. Pour le point 1 la musique de variétés et les 2 et 3, surtout le 3, la musique classique me semble-t-il :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 22 Mar 2007 15:02

expertdoc a écrit:
dub a écrit:Le premier point ne me semble pas faux (évidemment, tout dépend aussi du type de musique diffusée) — mais ce sont les deux autres qui sont les plus intéressants, et qu'on laisse trop souvent de côté.

Cdlt :wink:


Effectivement le bémol à tout ça est la musique écoutée. Pour le point 1 la musique de variétés et les 2 et 3, surtout le 3, la musique classique me semble-t-il :wink:


Pour moi, sur du classique (genre Savall), c'est surtout le gain en cohérence et en profondeur/aération du message qui me frappe.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 22 Mar 2007 15:05

dub a écrit:
expertdoc a écrit:
dub a écrit:Le premier point ne me semble pas faux (évidemment, tout dépend aussi du type de musique diffusée) — mais ce sont les deux autres qui sont les plus intéressants, et qu'on laisse trop souvent de côté.

Cdlt :wink:


Effectivement le bémol à tout ça est la musique écoutée. Pour le point 1 la musique de variétés et les 2 et 3, surtout le 3, la musique classique me semble-t-il :wink:


Pour moi, sur du classique (genre Savall), c'est surtout le gain en cohérence et en profondeur/aération du message qui me frappe.

Cdlt :wink:


Et sur les grandes symphonies bien "lourdes" peut être le 3? :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 22 Mar 2007 15:06

expertdoc a écrit:
dub a écrit:
expertdoc a écrit:
dub a écrit:Le premier point ne me semble pas faux (évidemment, tout dépend aussi du type de musique diffusée) — mais ce sont les deux autres qui sont les plus intéressants, et qu'on laisse trop souvent de côté.

Cdlt :wink:


Effectivement le bémol à tout ça est la musique écoutée. Pour le point 1 la musique de variétés et les 2 et 3, surtout le 3, la musique classique me semble-t-il :wink:


Pour moi, sur du classique (genre Savall), c'est surtout le gain en cohérence et en profondeur/aération du message qui me frappe.

Cdlt :wink:


Et sur les grandes symphonies bien "lourdes" peut être le 3? :wink:


En fait, sur ce que j'écoute dans ce genre là (Chostakovitch), ça me paraît la même chose (2 et 3) — avec une amélioration très nette de "l'impact" dans le grave.

Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28996
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline

Message » 22 Mar 2007 15:23

dub a écrit:
expertdoc a écrit:
Et sur les grandes symphonies bien "lourdes" peut être le 3? :wink:


En fait, sur ce que j'écoute dans ce genre là (Chostakovitch), ça me paraît la même chose (2 et 3) — avec une amélioration très nette de "l'impact" dans le grave.

Cdlt :wink:


Ben le relief, la profondeur, sont peut être là parce que l'on touche le grave et pas le reste qu'on se contente d'entendre.
Et le relief, la profondeur, "aèrent" incontestablement le message sonore et cqfd tu as raison, le 2 et le 3 c'est du pareil au même, encore un coup du yijing :lol: :wink:
expertdoc
 
Messages: 13448
Inscription: 23 Jan 2005 14:43
Localisation: Plein SUD
  • offline

Message » 22 Mar 2007 20:08

expertdoc a écrit:
dub a écrit:
expertdoc a écrit:
Et sur les grandes symphonies bien "lourdes" peut être le 3? :wink:


En fait, sur ce que j'écoute dans ce genre là (Chostakovitch), ça me paraît la même chose (2 et 3) — avec une amélioration très nette de "l'impact" dans le grave.

Cdlt :wink:


Ben le relief, la profondeur, sont peut être là parce que l'on touche le grave et pas le reste qu'on se contente d'entendre.
Et le relief, la profondeur, "aèrent" incontestablement le message sonore et cqfd tu as raison, le 2 et le 3 c'est du pareil au même, encore un coup du yijing :lol: :wink:


Non ! c'est un coup de la musique elle même qui est un tout indissociable : vouloir ce qui fait la magie de la musique...Si ce post n'est pas appelé à durer ben alors là : euh, je ne sais pas mais "ben alors là quand même".

:lol:
Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
Je ris très peu mais j'apprécie beaucoup l'humour.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12640
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Message » 22 Mar 2007 20:27

Yijing qui découvre les vertus du grave après l'aventure cheapies :o C'est qu'il va nous devoir une bouteille.

Il me souvient d'ode à l'aigu clamé et déclamé par notre ami
Il me souvient de 50 ou 60 Hz comme barrière basse pour le grave affectionné
Il me souvient de la recherche des biblios perdues, celles à l'aigu presque perçant

Oui, une bouteille !!! :lol:

Prochaines étape, l'écoute d'un 38 ou 46 cm mais de la race qui ne descend qu'à 40 ou 35 hz, encore une autre sensation de grave, à la fois physique et légère. Si par malheur un large bande ou un pavillon traine au dessus, je crains que la fluidité prenne encore un coup !

Enfin, le grave est le sous-bassement de toute construction musicale, la seule terre capable de tutoyer le ciel. En fait c'est l'airain que le grave, à nous d'en accorder les nuances. :lol:

Cdt
cohuelaz
 
Messages: 5697
Inscription: 16 Sep 2006 11:56
  • offline

Message » 22 Mar 2007 21:45

C'est drôle comme tout le monde en hi-fi se gargarise de grave, médium, aigu, et même bas-médium et sous-grave, sans jamais prendre la peine de définir ces termes ! Du coup je viens de faire une heure de recherche sur Google, et la récolte est bien maigre ! La seule, je dis bien la seule et l'unique, définition précise que j'ai trouvée est celle-ci :
http://www.macmusic.org/articles/view.p ... r/id/18/#3

D'après cette définition, le grave est entre 60 et 200 Hz.

Mais, la plupart des enceintes descendent jusqu'à 100 Hz sans atténuation, sans parler des platines et des amplis qui ne chutent quasiment jamais du moindre demi-db au dessus de 100 Hz.

Donc, en hi-fi, quand on chante l'ode du grave qui assied la musique, on ne parle logiquement des fréquences inférieures à 100 Hz (bas-grave et extreême-grave si vous voulez les appeler ainsi), qui peuvent effectivement manquer sur des enceintes compactes ou des ensembles clairets.

Alors, si l'on parle effectivement du "grave" inférieur à 100 Hz, et qu'on dit, je cite :
Le grave donne un caractère réaliste à la musique oui mais comment ?

Concrêtement, il permet d'avoir de la chair, de donner un côté plus dense à la musique(...)

(...)
En supprimant ce côté extraverti, c'est supprimé une partie de l'excès d'aigü : il rééquilibre le tout en atténuant la brillance éventuelle. (...)
- le grave donne de la matière à la musique : il l'alourdit
- il donne de l'aération : tout en la fluidifiant
- il donne de la profondeur ce que ne permet pas le caractère clairet de certains systèmes.


...je ne peux que bondir en lisant de telles généralités ! :evil: Par définition, une note est composée d'une fondamentale et d'harmoniques. Or, pour le cas d'un système qui serait atténué sous 100 Hz, il ne peut déformer que la restitution de notes dont la fondamentale est inférieure à 100 Hz ! Dire d'une manière générale que le grave supprime la brillance dans l'aigu, rectifie le timbre, et tout et tout, c'est de la pensée magique !

Les voix humaines ténor, alto et soprano, les flûtes, les clarinettes, les trompettes, les violons, etc. jouent tous au-dessus de 100 Hz, sauf production d'un son étrange et extraordinaire (coup, raclement, etc.). Si une chaîne sonne clairet, désequilibré, agressive, détimbrée, bouchée ou manquant d'aération sur ces instruments solos, ce n'est pas le manque de grave !!! Le défaut de cette chaîne est forcément situé dans le registre où s'expriment ces instruments : médium et aigu. Et les chaînes (et les acoustiques !) produisant des bosses, des creux et autres aberrations dans le médium et l'aigu sont suffisamment nombreuses pour ne pas aller chercher le grave à la rescousse dans des explications pseudo-universelles et pseudo-scientifiques !
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message