Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

local d'écoute, HP, rendement et niveau sonore

Message » 26 Jan 2002 11:50

C'est vrai que l'on peut faire pas mal de chose genre:
préampli 972+ 1070 ou mieux 1080
intégré 1070 + ampli 1070
Connais-tu le 991 , j'en ai vu un à 5000 boules?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2002 11:50

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2002 11:54

De l'intégré pour commencer au plus simple...

Quand j'ai fait mon premier essai pour Hifissimo, c'était un Proton AM20 qui était donné pour 2x50 watts. A l'époque j'avais un Sherwood 945 ( genre 2x125 watts ramené en stéréo )... Et ben, la première constatation que j'ai pu faire ce que "tous les watts ne sont pas égaux" :wink:. Au niveau de la puissance "ressentie" par l'auditeur, le Proton était des kilomètes en avance sur le Sherwood...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 26 Jan 2002 13:19

Yep, un Rotel RB 1080 (anciennement rb 991) c'est nickel et ça tient tête à de gros amplis $$$.

Perso, j'ai un RB 991.

Il a transfiguré mes enceintes (dynaudio gemini)au niveau du grave ; je perçois maintenant bcp plus les nuances de grave.

Le medium est magnifique, l'aigu très précis, jamais agressif (quoi que avec des triangle, ce serait différent :wink: ).

Chaudement recommandé.

:wink:
Screwball Squirrel
 
  • offline

Message » 26 Jan 2002 14:41

Screwball, astu comparé le 991 au 1080, et as-tu fais une différence?
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 26 Jan 2002 15:06

>Pourquoi une partie préampli d'un intégré HC qui a une entrés analogique directe commutable ( entrées 7.1 ) serait plus mauvais qu'un préampli hifi?

Salut nick,

Eh bien les constructeurs d'amplis HC dépensent de l'argent sur les connectiques, les convertisseurs, les décodeurs, les DSP, les licences (Dolby...)... Et de plus 5 canaux ca fait au moins 2,5 fois plus d'électronique donc ça coûte cher etc. Donc rien qu'à cause de ces considérations matérielles, à qualité égale, un ampli HC couterait 3 ou 4 fois plus cher qu'un "simpe" intégré stéréo.
Et puis leur "marché cible" n'est pas le même, alors ils ne cherchent peut-être pas tant à chiader la restitution musicale mélomane que le font les constructeurs d'amplis hi-fi...

Je ne sais pas si ce sont les vraies raisons, tout ce que je sais c'est que dans tout ce que j'ai lu, il faut mettre au moins 10 000 F (voire 25 000...) dans un intégré HC si on veut une écoute hi-fi correcte, alors qu'on peut avoir des choses épatantes en hi-fi à moins de 5000F.

Et enfin il me semble que les B&W 804 sont des enceintes excellentes mais qui ont besoin d'excellentes électroniques, notamment puissantes, rapides, nerveuses : c'est le cas des Rotel, non? M'enfin sur ce point, fais d'avantage confiance aux gens qui connaissent mieux cette gamme de matériels.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 27 Jan 2002 0:41

Dans la série je ne comprends pas tout,pourquoi ces amplis intégrés, si moyen en hifi, deviennent carrement excellent sur les bandes sons de DVD. Je viens de me regarder space cow boy et dans le générique de fin il y a une chanson de sinatra ( je crois) les basses sont tendus à mort, les cuivres majestueux sans agressivité. Putain pourquoi on n'arrive pas à ça en hifi, c'est la source ou quoi?
Obtient-on cette dynamique et cette présence en SACD? si ça vient du format 24/96, c'est pas la peine d'aller plus loin, c'est parfait:-)
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 27 Jan 2002 14:57

salut nick,

si le son te semble nettement meilleur en HC qu'en CD avec le même ampli c'est étrange. D'autant qu'en stéréo il devrait avoir plus de "jus" puisqu'il a moins d'enceintes à alimenter.

Là je ne comprends pas mieux que toi. Effectivement il n'est pas impossible que la source (en DTS par exemple) soit meilleure qu'un "simple" CD.
Mais il faut aussi être aussi exigeant en HC qu'en hi-fi : une chanson de sinatra, surtout si c'est un viel enregistrement, est peut-être plus facile à reproduire qu'un orchestre symphonique avec une prise de son excellente... Et puis le multicanal et l'image doit aider à donner cette impression que c'est très bon, non?
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline

Message » 28 Jan 2002 12:11

Moi je rejoins Nickfaldo sur ses impressions. Je crois qu'on se fout de nous avec le CDAudio depuis belle lurette.

Les ingénieurs du son doivent répondre à un cahier des charges précis : ça doit "donner" sur des chaînes modestes, sans pour autant décapsuler les woofers à chaque pied de batterie.

Donc, dans le grave, ça cogne rarement bas et toujours avec des écarts de dynamique restreints.

Pour s'en convaincre, il suffit de ripper une piste de CD-A et de l'éditer sous SoundForge ou CoolEdit. Résultat, le niveau atteint 0 dB en quasi permanence et on s'aperçoit que les pointes de dynamique sont rabotées!!
Rippez la piste AC3 d'un DVD (Smartripper -->prenez un chapitre, pas tout le film, puis Flask --> extraction WAV) et éditez toujours sous SoundForge/CoolEdit. Et là, vous allez tout comprendre.... Le niveau moyen flirte avec -20 dB et à certains moments, pan!! on grimpe de 10 dB, et, quand ça cogne, on ne lime pas le jus dans les basses fréquences.

le DTS et l'AC3 sur nos DVD, c'est du 48000/16 bits, pas du 96/20!

Et puis prenez un simple jeu sur PC, avec sa bande son souvent en 22KHz/16bits, par exemple, Return to Castle Wolfenstein ou un simple jeu de tennis : quelle ambiance, quelle patate dans le grave.

Et un dernier, parmi tant d'autres. J'ai downloadé un MP3 du Old Medley de Genesis (celui du live The way we walk). J'ai pris deux versions différentes : l'une rippée du CD-A et l'autre en prise de son live, avec un magnéto pirate. Et bien la version piratée était monstrueuse dans le grave (pas d'aigu par contre), de vrais impacts, un vrai concert. A côté, la version CD-A pissait dans l'aigu et le grave.... euh... consternant de paresse.
tjacquel
 
Messages: 1954
Inscription: 15 Oct 2001 2:00
Localisation: Angers

Message » 28 Jan 2002 16:57

Lilinuv, bravo pour cette explication.Je comprends un peu mieux pourqoui la sortie audio de ma télé me parait régulièrement insurpassable.
Maitenant ça fout un peu les boules de se dire que l'on a autant investi dans du matériel dont on se sert de quelque %.
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 28 Jan 2002 21:39

> Lilinuv, bravo pour cette explication

T'emballe pas, c'est n'importe quoi...

> Résultat, le niveau atteint 0 dB en quasi permanence et on s'aperçoit que les pointes de dynamique sont rabotées!!

Evidemment si on prend le dernier truc de "djeunz"...

> Rippez la piste AC3 d'un DVD

Perdu, AC3 n'est pas un format sonore, à la différence du DPL, DD ou DTS.

> on ne lime pas le jus dans les basses fréquences.

Tiens, encore un jacky fan de boum boum...

> le DTS et l'AC3 sur nos DVD, c'est du 48000/16 bits, pas du 96/20!

Reperdu, le DTS, c'est du 24/96 :
http://www.dtsonline.com/9624.pdf

Etc etc...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 28 Jan 2002 22:00

la sortie audio de ma télé me parait régulièrement insurpassable.
Le contre-exemple magistral : bas-medium surgonflé, dynamique inexistante ...

Doc'M
Docteur M
 
Messages: 13034
Inscription: 21 Juil 2000 2:00
Localisation: Strasbourg-campagne
  • offline

Message » 28 Jan 2002 22:11

Du calme les enfants, on s'emballe, on s'emballe et on oublie presque qu'il y a des "vrais" hommes derrière les écrans. Ne lui rentrez pas dedans comme si c'était le dernier des pestiférés:-) C'est vrai qu'il y a peu être des erreurs techniques, mais je pense qu'il y a du vrai dans ces explications, surtout au niveau du formatage " il faut que ça passe dans une chaine de grande surface!" Sans rentrer dans la technique, nous avons tous quelques trés bon CD, différents de la grande série, qui nous prouvent bien que dans l'ensemble les majors ne font pas trop d'effort. Au fait et si on faisait un forum, sur la qualité des supports? ha bon c'est déjà fait?:-)
"Quand au son de ma télé sans aucune dynamique et au bas médium gonflé" je regrette que beaucoup de CD n'ai pas cette pêche.
stephane, adorateur du boom boom qui s'ignore:-)
nickfaldo
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1593
Inscription: 25 Juin 2000 2:00
Localisation: Grenoble

Message » 29 Jan 2002 11:03

Ceci dit, l'AC3 ( qui est pour simplifier le "chausse-pied" utiliser pour faire rentrer une piste DD numérique sur un laserdisc analogique) fait unebelle unanimité si on compare la piste DD l'un LD et la "même" piste DD d'un DVD, la piste du LD "gagne" à tous les coups...
Une explication avancée est que les pistes de DVD par obligation du DVD forum doivent inclure un down-mix pour les utilisateurs "béotiens" qui ont un lecteur directement brnché sur leur télé sans aucun décodeur et qui sélectionne quand même une piste DD ( => ils sont quand même du son sur la TV )...
Ca ne ma parait pas impossible vu le nombre de "procédés" appliqués aux CD/DVD qui dégradent sensiblement les performances : macrovision sur les DVD ( rendant certains DVD carrément incompatible avec certains projecteurs video ), watermarking sur les DVD-audio et le dernier système de protection anti-copie des CD audio qui ajoute des "erreurs" sur le support ( avec ca, le jitter devient quantité négligeable ).
Bref :wink:, tout ca pour dire que la "techno" n'est pas pour grand chose dans la qualité du résultat par rapport à "l'usage" qui en est fait. Un ingé son qui bossait comme un goret sur des CD stéréo en 16/44 salopera pareil des DVD-A multi-canaux en 24/96...
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 29 Jan 2002 12:14

Désolé, mais je crois bien qu'initialement le DTS c'est du 48Khz/20bits. Et plus récemment, DTS s'est mis lui aussi au 96/24. C'était juste pour info...
gueri
 
Messages: 569
Inscription: 26 Juin 2001 2:00
Localisation: 94
  • offline

Message » 29 Jan 2002 16:35

Pardon, je ne crois pas trop à l'idée selon laquelle les ingénieurs du son travailleraient pour le son pourri des chaines tout venant.
Ni que les majors travailleraient moins bien que les petits.
Tout tient en fait à la qualité de l'équipe formée par le producteur et les ingénieurs du son...
Car on sait très bien que de nombreux disques enregistrés à une époque ou la quasi-totalité des clients écoutaient sur Teppaz ou la Guilde, sur des transistors en grandes ondes... étaient remarquablement bien enregistrés...
Tout tient dans le talent des équipes réunies...
alain
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message