Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 30 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Mariage Nad et Rotel pour le pire ou le meilleur ?

Message » 09 Oct 2002 13:30

Salut

Je "tiens" désormais mes Harbeth avec deux Rotel 971 MKII bridgés en mono. Pour info, je me suis fait une belle frayeur, quand les HP ont talonnés brutalement sur un coup de grosse caisse ! Heureusement, plus de peur que de mal.

Or donc, j'envisage de leur adjoindre un préampli nad 116 et un lecteur c541i de la même marque. Les Ogocables suivront en modulation et HP. La seule ombre au tableau étant un mauvais souvenir de mariage vite avorté :
Ma première chaîne (monomarque Nad) était composée du lecteur 501 et de l'intégré 310. J'ai eu l'opportunité d'essayer un intégré rotel avec le lecteur nad, à l'époque. Le résultat fut très mauvais ! Aussi, je me pose une question : était-ce du aux qualités et défauts intrinsèques de ces appareils ou est-ce simplement un mariage à éviter de manière générale ?
Merci de me faire part de vos témoignages si vous utilisez cette combinaison ou si vous avez déjà écouté ce genre de mariage. Le dernier revendeur sérieux a fermé ses portes et je n'ai pas l'occasion d'écouter pour me faire une idée précise. Si ce mariage vous semble plausible, je pourrais envisager de prendre la route pour une écoute sérieuse :D
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Oct 2002 13:30

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Oct 2002 18:16

:cry: Ma question a t-elle déjà été étudiée ? Si c'est le cas, je n'ai pas trouvé sur le forum d'avis concernant le mariage Nad & Rotel, que ce soit dans un sens ou dans l'autre. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir soigné mes formulations de recherches ! Mon imagination est désormais tarie. Personne n'a un avis à émettre ? A votre bon coeur msieurs dames...

ps : un préampli bellini en promo se trouve à moins de 100 km de ma cahute. Je compte bien aller lui rendre une petite visite.

bvda, qui a les enceintes & les amplis mais qui cherche toujours son préampli et son lecteur.
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Message » 15 Oct 2002 20:30

j'ai un intégré ra 971 avec un lecteur nad 521 et l'association n'est pas mauvaise, loin s'en faut. Maintenant, de là à te dire qu'elle est particulièrement heureuse, je ne sais pas. Diapason trouve beaucoup de velouté au Nad et un caractère un peu analytique au rotel, dc ca ne doit pas être mal.....

J'ai pas vraiment testé d'autres associations, mais celle ci m'a satisfait au début (maintenant, c'est une autre histoire,car j'ai changé d'ampli, ms ca n'a rien à voir avec l'association des deux marques....)
Waner
 
Messages: 56
Inscription: 22 Jan 2002 2:00
  • offline

Message » 16 Oct 2002 7:32

> beaucoup de velouté au Nad et un caractère un peu analytique au rotel, dc ca ne doit pas être mal

A priori, j'aurai dit pareil... Je serais plus inquiet du mariage entre le Rotel et les enceintes qui à mon avis va être le facteur qui va le plus "colorer" l'ensemble du système.
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 16 Oct 2002 14:17

ogobert a écrit:> (...) Je serais plus inquiet du mariage entre le Rotel et les enceintes qui à mon avis va être le facteur qui va le plus "colorer" l'ensemble du système.

Il ne faut plus t'inquiter alors :wink:. Les deux amplis rotel n'ont pas du tout exacerbé le pb d'aiguës que je rencontrais avec mes harbeth. D'autre part, l'apport quantitatif et qualitatif dans le grave est impressionnant. Changement radical également au niveau de la scène sonore. Bref, l'écoute est transfigurée et je pèse mes mots. Le petit rega était vraiment à l'agonie.
Maintenant, tout n'est pas parfait et je souhaite apporter plus de de couleur et de richesse à l'ensemble.
C'est pourquoi j'ai pensé aux préampli nad associé à son homologue en lecteur cd. Je viens de lire les reviews du nad 116 et je suis conforté dans ce possible choix.
Bien sûr, je n'exclue pas d'autres appareils comme l'audio analogue bellini par exemple. Mon seul pb est que je dois faire bcp de bornes pour pouvoir écouter du matériel.

Merci à toi.
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Message » 16 Oct 2002 14:19

Waner a écrit:j'ai un intégré ra 971 avec un lecteur nad 521 et l'association n'est pas mauvaise, loin s'en faut. (...)

C'est noté. Merci à toi.
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Message » 16 Oct 2002 14:31

J'ai possédé pas mal d'années un ensemble Rotel RB850 + RC850 alimentant une paire de Confluence Villanelle.
Je me suis finalement lassé du côté "rentre dedans" des Rotel qui arrivait à rendre l'écoute des Villanelle parfois fatigante. Et pour y arriver, faut quand même y aller...
Changement de cap, et ce fut un ensemble Quad 34 + 606 qui prit le relais.

Si les électroniques Rotel ont conservé ce même côté très dynamique (parfois un peu trop à mon goût) et que le CD Nad conserve cette caractéristique propre à la marque, à savoir: douceur, fluidité... tu devrais parvenir à un résultat proche de l'annulation des effets induits de chacun.

Maintenant, ça pose la question de savoir si un système doit être constitué d'éléments devant se compenser les uns les autres... et là, rien n'est moins sûr.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 16 Oct 2002 15:28

JérômeB a écrit:(...) Maintenant, ça pose la question de savoir si un système doit être constitué d'éléments devant se compenser les uns les autres... et là, rien n'est moins sûr.
JérômeB

En effet, il est certainement possible de se constituer un ensemble dont tous les maillons fonctionnent en parfaite synergie. Une autre approche, non moins louable, est de marier des électroniques aux caractéristiques sonores différentes de manière à atteindre un rendu homogène.
Cette deuxième solution est celle que j'ai choisi. Sans doute davantage par commodité que par goût de la recherche. J'avais besoin de courant et ces deux amplis rotel bridgés en mono ont constitués une opportunité financière et géographique que j'ai saisi.
Je ne regrette pas cet achat. La puissance dont j'avais besoin est bien là et mes enceintes respirent enfin. Je dois maintenant pouvoir améliorer la couleur sonore avec un préampli et une source de qualité. C'est en tout cas sur ces deux éléments que je souhaite achever la constitution de mon ensemble.
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Message » 16 Oct 2002 15:38

Attention à ne pas confondre homogénéité et compensation.

Quand je pratiquais la bi-amp à base d'amplis Mc Intosh lampes pour les medium/aigus et Mc Intosh totors pour les graves, je ne compensais rien, mais je misais sur la richesse des tubes dans le médium/aigu et la tenue du totor dans les graves.
Et ça fonctionnait fort bien!

La seule compensation de cette config. était une puissance insuffisante de mon ampli à lampes pour driver mes HP de grave...

Ce que tu décris est un poil différent, me semble-t-il, non?

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 16 Oct 2002 18:23

Certes, cher ami ! Mais, je vous en pris, ne jouons pas sur les mots :lol:

Tu auras saisis le sens de mes propos précédents. Je n'en doute pas. Cependant et de bonne grâce, je reformule la phrase à priori incriminée. Or donc, je disais qu'une autre approche, non moins louable, est de marier des électroniques hétérogènes en terme de rendu sonore de manière à atteindre un rendu équilibré et satisfaisant. Maintenant, peut m'importe de savoir si cette démarche est imprégnée d'une cohérence absolue ou non. Je m'intéresse surtout au rendu sonore de mon ensemble "hifi".
Il me faut beaucoup de puissance sans pour autant abandonner une certaine qualité de timbre et tout en respectant les impératifs budgétaires qui sont les miens. Aussi, associer deux blocs rotel à un préampli de qualité me semble censé.
Pour conclure, en l'état actuel des choses, ma priorité va au préampli. Ce qui ne m'empêche nullement de songer dés à présent à d'éventuelles sources pour parachever l'ensemble.
Ma courte liste : nad 116 et audio analogue bellini. Je reste ouvert à toute suggestion. Lampe ou totors pourvu qu'il sonne "dark side of the moon" si je puis me permettre cette métaphore maladroite.

Au plaisir de lire tes éventuelles suggestions JérômeB :wink:
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline

Message » 16 Oct 2002 18:38

bvda a écrit:Or donc, je disais qu'une autre approche, non moins louable, est de marier des électroniques hétérogènes en terme de rendu sonore de manière à atteindre un rendu équilibré et satisfaisant.


Non moins très cher ami,

Tu fais bien de te doner la peine de reformuler, car pour ma part cette voie que tu décris et sembles vouloir emprunter est vouée à l'echec, à terme.

Quand j'ai besoin de manger vite, j'avale un sandwich au bureau.
Quand j'ai décidé de me faire une bonne table, je prends mon temps.

Mais jamais je ne me dirais avoir bien mangé d'un coq au vin avalé sur le coin de mon bureau, pas d'avantage que d'un sandwich à la Tour d'Argent.

Je considère qu'il faut parfois faire des choix, et choisir c'est renoncer.

Tes propos m'amènenent à penser que tu es probablement au milieu du guet (gué?), entre transparence et coloration, entre dynamisme et suavité.

J'ai connu qques temps cette situation très inconfortable où j'ai lâché des repères acquis de très longues dates.
Il m'arrive parfois de me questionner encore sur ces choix.

Prétendre arriver à qquechose d'homogène à partir d'amas de choses hétérogènes, relève du miracle et te fera perdre bcp plus de temps que d'affiner tes goûts et ta sensibilité et ensuite de les affirmer par la constitution d'un système où TOUS les maillons iront dans le même sens.

L'inverse, encore une fois, te fera perdre bcp de temps et, accessoirement, bcp d'argent.

JérômeB
JérômeB
 
Messages: 7529
Inscription: 03 Fév 2002 2:00
Localisation: Paris

Message » 16 Oct 2002 19:27

Je comprends ton point de vue. Dans l'absolu, il n'est pas critiquable. Mais dans mon cas, il ne fait pas avancer le schmilimibli...

Actuellement, le rendu sonore de ma chaîne me donne beaucoup de plaisir. Il est adapté à la musique que j'affectionne. A savoir petites formations acoustiques et voix (féminines en particulier). Je ne retrouve pas cette précision, cette véracité si séduisante sur d'autres enceintes (parfois pourtant nettement plus chères).
D'autre part, l'agressivité dans les aiguës n'est plus d'actualité. Il monte très haut, certes, mais mes tympans font nettement la différence. Encore une fois, le courant supplémentaire a fait son oeuvre.
Et alors me diras-tu ? Tout va bien dans le meilleur des mondes ! Pas tout à fait. J'utilise actuellement un lecteur dvd en source et un préampli rotel qui n'est pas au niveau qualitatif des amplis. C'est pourquoi j'ai bon espoir d'aller vers plus d'émotion en changeant ces deux éléments. Le contraire serait surprenant, tu en conviendras.
Le seule "reproche" que je puisse faire à mon install, c'est une certaine "froideur". Attention, je ne dis pas que le rendu est désincarné. La voix de Cassandra Wilson, par ex, est d'une belle véracité et est bien présente. A choisir, je préfère cela à une opulence exagérée. Mais je reste persuadé qu'un soupçon de "chaleur" supplémentaire me conduirait tout droit au nirvana.
Ce serait bien le diable si je n'arrive pas à un petit gain dans ce registre lorsque l'on connaît le préampli et la source qui officient actuellement à mon "bonheur" !
Qu'importe la sinuosité de mon chemin, je suis si proche !...
bvda
 
Messages: 121
Inscription: 25 Juil 2002 16:52
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message