Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

privilege à l'emotion ou aux details

Message » 07 Juin 2005 14:17

Haskil écrit : Pas fana de BW, je pense quand même, qu'au même prix chez BW on a une paire d'enceinte d'une tout autre classe et musicalité, comme on dit, celle qui permet aux musiciens de se faire entendre plus que l'enceinte....



Laugar écrit : Chacun ses gôuts : apparement ta référence BW :



Là il faut que tu achètes des yeux, en plus ! :wink:


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Juin 2005 14:17

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Juin 2005 14:42

A part ça, pour en revenir au sujet originel.


Il y a deux émotions bien différentes mises en évidence par le post de Julien :

celle, énorme, venant d'un artiste que l'on connait de toujours ou presque : Brel est un bon exemple : sa voix, la charge émotive de son chant, passent à travers toutes les conditions d'écoute. C'est comme si je prenais le téléphone et que j'entendais la voix d'un être cher disparu : en une fraction de seconde je la reconnaitrais cette voix et mon cerveau la reconstruirait idéale, parfaite.



Ce qui n'empêche pas de mieux l' apprécier, Brel, écouté sur une chaine d'excellente qualité... que sur un bouzin infâme.

Encore que d'un point de vue esthétique, on puisse être beaucoup plus ému par un son très ancien, très patine, un peu déglingué que par un son quasi parfait. Le son "déficient" peut faire partie intrinsèque de l'art d'un musicien que l'on n'a jamais entendu en vrai ou enregistrré en haute fidélité.

Pour moi et des milliers de mélomanes le son du piano de Cortot, enregistré au temps du 78 tours, est d'une beauté parfaite... Il n'est pas impossible que son vrai son en direct, si je pouvais l'entendre maintenant, me plairait davantage.

Comme les voix de Callas, Ferrier, Marian Anderson, Billie Hollyday, etc.


Cependant, leurs disques, gagnent toujours a être écoutés sur une bonne chaine !



Il y a aussi l'émotion, plus subtile mettant en action toute notre capacité d'écoute. Son exigence est plus grande. Elle varie avec la musique écoutée et avec la faculté de chacun de synthétiser, de comprendre tous les phénomènes sonores perçus.

Ex. On peut, par exemple, détester le clavecin qu'on trouve ferraillant, acide, gueulard... et tout d'un coup l'entendre bien enregistré, restitué par une chaine si transparente que d'un coup on accède à un autre monde de compréhension qui fera aimer le clavecin...

Idem de certaines oeuvres polyphoniques, très complexes : si au lieu d'entendre distrinctement charque partie on entend un son global, pas détaillé, on fatigue vite et on rejette la musique par manque de détails reproduits...


Je ne crois pas aux chaines musicales qui interprètent la musique, qui font taper du pied : une chaine n'a aucune capacité d'interpréter ce qu'elle restitue. Plus une chaine est dite musicale, plus je la trouve généralement mauvaise... sauf si celui qui emploie ce mot a la mêmùe perception de la musique que moi. Et comme on n'entend pas la musique de la même façon dans 95% des cas...


je pense donc que plus une chaine est transparente a la musique qu'elle diffuse et plus elle permet à l'auditeur d'accéder à l'art des interprètes qui sont reproduits par elle.


Ce qui fait qu'une écoute ne peut procurer d'émotion que si le jeu des interprètes est retranscrits avec le moins de voiles entre eux et nous. Il faut donc que la moindre inflexion de leur jeu passe. Et pour que la moindre inflexsion de leur jeu passe, il faut que le moindre détail passe.


Les deux notions émotion et détails sont donc indissolublement liés.

Faut juste s'entendre sur les mots : si détaillé veut dire exces d'aigus et son coupant comme une lame de rasoir : il est évident que se sera aussi mauvais qu'un son simplifié, foot taping comme on dit.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Privilège à l'émotion ou aux détails: pourquoi choisir ?

Message » 07 Juin 2005 15:18

Avis de quasi néophyte: pourquoi choisir?
Ce n'est pas fromage ou dessert: on peut avoir les 2 ou aimer les deux.

J'ai lu le thread et on frise parfois la scholastique ou les "conf de mèth" chères aux Sciences Po (de balle).
Quelques idées de sujets inépuisables : audiophile ou mélomane, tubes ou transistors, poule ou oeuf, action ou verbe...

On reprend depuis le début(zut c'est le verbe alors) : que ceux qui ont défendu l'émotion argumentent maintenant pour le détail et vice et versa, celà peut durer encore quelques posts.

A mon humble avis, toutefois on peut boire un verre d'Yquem (ou de Badoit) et l'apprécier sans avoir fait d'analyse spectographique préalable.
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 07 Juin 2005 15:21

dgohyeres a écrit:Avis de quasi néophyte: pourquoi choisir?
Ce n'est pas fromage ou dessert: on peut avoir les 2 ou aimer les deux.

J'ai lu le thread et on frise parfois la scholastique ou les "conf de mèth" chères aux Sciences Po (de balle).
Quelques idées de sujets inépuisables : audiophile ou mélomane, tubes ou transistors, poule ou oeuf, action ou verbe...

On reprend depuis le début(zut c'est le verbe alors) : que ceux qui ont défendu l'émotion argumentent maintenant pour le détail et vice et versa, celà peut durer encore quelques posts.

A mon humble avis, toutefois on peut boire un verre d'Yquem (ou de Badoit) et l'apprécier sans avoir fait d'analyse spectographique préalable.


Bien vu :)
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2005 15:24

Bien dit surtout :wink:
julien max jacquemin
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 15597
Inscription: 29 Oct 2002 14:03
Localisation: Serris (77)

Message » 07 Juin 2005 15:25

Eh bien j'ai un exemple de config full Linn à vingt mille euros, acheté par un bobo qui avait touché ses stock options, mise en oeuvre par le vendeur, j'y suis allé avec mes disques fétiches, et..... rien, pas une émotion, comme si je regardais la photo d'un Van gogh (désolé pour l'analogie foireuse :wink: ).

Extrèmement analytique certes, mais pas de hauteur, de profondeur, aucune sensation d'immersion dans la musique, c'était hyper propre, détaillé, mais pas la moindre chair de poule, pas de vibration, même sur du Tom Waits ou du Brel ... :cry: Ma plus grosse déception à ce jour.

J'avoue largement préférer ma config, même si elle reste bien plus modeste.
lameugne
 
Messages: 771
Inscription: 21 Aoû 2003 17:47
Localisation: 92
  • offline

Emotail et detion

Message » 07 Juin 2005 15:33

Merci pour ces louanges.

J'ajoute tout de même que pour faire avancer le sujet, je préfère savoir que l'eau joyeuse et pétillante subit des analyses de temps en temps.

Rien n'est simple, pourquoi se priver d'être compliqué? :lol:

PS: autres sujets inépuisables:
- la technicité des produits et la qualité de leur restitution : la technicité d'un produit joue t elle sur l'émotion ou sur le détail ?
- plus drole : le prix des produits a t il un impact sur l'émotion ou le détail (première réponse la réception du relevé de compte produit une grande émotion sur le conjoint :lol:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Etion et demotails

Message » 07 Juin 2005 16:37

Voila qui ressemble à un assassinat du débat (pas de contrepeterie à l'horizon, dommage).

Pas de post depuis une heure sur un sujet aussi grave?

Courage, créons des débats dérivés: l'émotion européenne face au détail de l'état-nation pour rester dans le ton des 2 derniers mois :lol:
dgohyeres
 
Messages: 4010
Inscription: 17 Mai 2005 6:50
Localisation: Sous le chaud soleil du Havre.....
  • offline

Message » 07 Juin 2005 16:54

dgohyeres a écrit:Avis de quasi néophyte: pourquoi choisir?


ben oui, pourquoi choisir ce qui ne va pas sans l'autre.


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 07 Juin 2005 17:28

lameugne a écrit:Eh bien j'ai un exemple de config full Linn à vingt mille euros, acheté par un bobo qui avait touché ses stock options, mise en oeuvre par le vendeur, j'y suis allé avec mes disques fétiches, et..... rien, pas une émotion, comme si je regardais la photo d'un Van gogh (désolé pour l'analogie foireuse :wink: ).


Ca fait au moins 10 fois que je le lis, sur 4 pages c'est un record...
Et la 2eme que je l'écrit, franchement ca commence a me fatiguer un peu...
Oui il y a des chaines "hifi" qui coutent chéres et marchent mal...
Maintenant si la question c'est "vous préférez un truc cher qui marche pas ou un truc pas cher qui marche", je pense que le débat sera vite plié...
Mais il y a aussi un paquet de trucs pas cher qui sortent un son immonde, faut arréter de se gargariser.
Et j'ai pu entendre ( rarement il est vrai ) une bonne chaine hifi de très haut de gamme, et la c'est clair qu'on arréte de jouer, on comprend tout de suite qu'on est dans un autre monde.
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
Avatar de l’utilisateur
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 07 Juin 2005 18:18

ogobert a écrit:Et j'ai pu entendre ( rarement il est vrai ) une bonne chaine hifi de très haut de gamme, et la c'est clair qu'on arréte de jouer, on comprend tout de suite qu'on est dans un autre monde.



plus 1000 avec toi

Philippe
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 07 Juin 2005 18:25

+1000 avec ogobert evidement.
nico-
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 11000
Inscription: 14 Mai 2001 2:00
  • offline

Message » 07 Juin 2005 18:30

Sans aucun doute + 1 avec Olivier, mais pas tant en réaction avec ce qu'a écrit lameugne que sur ce que dit Olivier !


Car Lameugne a écrit ceci dans le second paragraphe qui est nettement différent que dire que la chaine marche pas, qu'elle est nulle par ce que chère ! Et ce qu'il a écrit tombe pile-poil dans la question posée sur ce thread :


Lameugne a écrit : Extrèmement analytique certes, mais pas de hauteur, de profondeur, aucune sensation d'immersion dans la musique, c'était hyper propre, détaillé, mais pas la moindre chair de poule, pas de vibration, même sur du Tom Waits ou du Brel ... Ma plus grosse déception à ce jour.



On est loin du : cher = daube ; pas cher = merveille...


Alain :wink:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 07 Juin 2005 18:36

ogobert a écrit:
laugar1, répondant à un message d'Haskil, a écrit:Achetes toi des oreilles alors !!!


Pardon mais :lol: :lol:


Pardon mais :mdr: :mdr:
laugar1
 
Messages: 808
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: 92
  • offline

Message » 07 Juin 2005 18:45

Je reprends juste deux phrases énoncées plus haut —

julien max jacquemin a écrit:un exemple pour appuyer les propos d'Austin : écouter du Brel en cd, en SACD ou en vinyle m'importe peu.


haskil a écrit:Il y a deux émotions bien différentes mises en évidence par le post de Julien :
celle, énorme, venant d'un artiste que l'on connait de toujours ou presque : Brel est un bon exemple
…/…


— et qui me font songer à une écoute que j'ai faite il y a peu de temps, avec des copains. On écoutait justement Les Marquises — d'abord sur un CD acheté dans les années 80 (bof!! :lol:), puis en 33t, puis en CD (plus récent: la couche CD d'un SACD) — puis en SACD et là, ça nous a arraché un "Ah…" (et on n'a même pas prononcé le "m***!" qui devait suivre :lol: ).
Non: on s'est tû et on a écouté — parce que la présence était vraiment absolue.

Je pense qu'il doit y avoir cet élément là pour qualifier l'émotion: ce qui vient rompre l'habitude d'une écoute machinale.
Plus un autre: il ne faut pas, je pense, être troublé par ce qu'on entend, être obligé de faire un effort pour retrouver l'instrument (souvent les écoutes dites "détaillées", annoncées comme telles, m'ont paru tout simplement agressives et détimbrées). L'idéal, pour moi est d'oublier (ou presque) qu'on écoute un système.
Et un dernier, qui rejoint peut-être la deuxième sorte d'émotion dont parlait Alain: une musique que je ne connais pas ne m'émeuvra pas — il me faut donc écouter et réécouter, devenir familier et habitué à lécoute d'une musique pour pouvoir en être ému — ce qui est contradictoire avec le premier élément, j'en conviens…


Cdlt :wink:
Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Staff Univers Casques
Staff Univers Casques
 
Messages: 28985
Inscription: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Suze et Cancoillotte
  • offline



Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message