Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], vmullot et 17 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Quel est le temps de rodage de l'Ogocable ?

Message » 30 Oct 2002 8:34

Ayant fabriqué l'ogoKZ, j'ai constaté un rodage avec notamment une première heure de fonctionnement affligeante. Puis tout s'est "ouvert". Je n'aime pas cette expression car elle ne veut pas dire grand chose (à mes yeux), mais c'est effectivement ce que j'ai perçu :roll: :roll: :oops: . Comprenne qui voudra...
Je suis moi aussi très sceptique devant la réalité physique du rodage d'un cable...J'ai évidemment pensé qu'il s'agissait d'un phénomène d'accoutumance. Ce n'est pas la cable qui se rode, mais notre oreille. Mais alors comment expliquer que dans des comparatifs instantanés, on puisse sentir immédiatement des améliorations. Avec la théorie du rodage "de l'oreille" le premier système écouté serait systématiquement le meilleur, puisque tout changement serait perçu comme une dégradation...
Je ne sais pas si je suis très clair. Ce que je cherche à expliquer, c'est que j'admets que l'oreille et surtout le cerveau se font facilement abuser. Par exemple, après lécoute de la démo Home Cinéma de B&W au salon, tous les systèmes me semblaient nulles. Normal, avec les nappes d'infragrave, j'avais l'oreille "rincée" et j'aurai pu confondre du Tokaï et du Mark Levinson...Je m'en suis aperçu car j'ai réécouté du matériel que j'avais entendu le matin quand j'étais "frais". Evidemment je n'entendai plus du tout la même chose.
Maintenant si il n'ya pas rodage, alors cela voudrait dire que l'on s'habitue à un son moins bon que précédemment, et qui pourtant devient notre nouvelle référence sonore. J'ai du mal à y croire également.

Du coups, je ne me pose plus de question. Et quand arrive 11h00 du soir et que tout à coups j'ai l'impression que mon système citrouille se transforme en carosse. je ne fais pas de test scientifiques de présence d'un champ magnétique extra terrestre, justifiant cette amélioration, mais je m'installe dans le canapé et j'enchaine les CD pour mon plus grand plaisir (et celui des voisins :lol: :lol: :lol: ), jusqu' à ce que le lendemain matin le carosse redevienne citrouille :cry: :cry: :cry:

Ciao

Mavy ( Confus mais bon z'avez vu l'heure!!! )
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Oct 2002 8:34

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 30 Oct 2002 8:54

vincent128 a écrit:Bon les sceptiques, faudrait cesser de nous les briser menu avec votre pseudo-science.
La science ce sont des théories et des modèles qui cherchent à rendre compte de la réalité. Quand une éxpérience ne peut être expliquée par aucune théorie, il faut en conclure que c'est la théorie qui est insuffisante.
A condition bien sûr que l'expérience soit, si possible, reproductible et contrôlable. Lorsqu'il s'agit des différences d'écoute entendues par une personne après avoir payé un câble nnn euros, il faut reconnaître que l'expérience n'a pas tous les critères requis... :wink:

Mais rien qu'avec les connaissances actuelles il y a de quoi expliquer potentiellement le rodage des câbles : le courant électrique c'est un flux d'électrons, un flux d'électrons va avoir un effet sur les impuretés aux joints de grains, sur les dislocations... Impuretés et dislocations qui ont elles-même un effet sur la transmission de l'onde électrique. D'ailleurs, électron ou onde? qu'est-ce qu'on écoute, qu'est-ce qui fait le son?

Ces quelques mots juste pour rappeller que les scientifiques (ou scientistes?) doivent rester modestes et ouverts, qu'ils feraient bien de relire leurs cours d'epistémiologie et d'histoire des sciences, et que l'électricité ne peut se ramener à la loi d'Ohm ou au niveau BTS (ou à ce qu'il en reste quelques années après le diplôme...).

vous connaissez Hubert Reeves, par exemple? Sa modestie et ses questionnements pourraient servir de livre de chevets à tous nos scientifiques en herbe...
Il y en sûrement d'autres chercheurs et penseurs qui pourraient nous éclairer sur ces sujets, mais je dois avouer que je n'ai pas trop approfondi depuis mes études d'ingénieur, depuis que j'ai réalisé que nous connaissons le spin de l'électron (son moment magnétique) avec une précision supérieure à 12 chiffres, mais que cela ne nous a pas donné la clé du bonheur pour autant...


Sans vouloir me moquer, ce ne sont pas les sceptiques qui font de la pseudo-science, mais bien toi. Tu ressors qqs termes de sciences des matériaux, mais tu n'expliques rien. La théorie quantique des bandes d'énergie explique assez bien ce qu'est le courant électrique. Et oui, les impuretés ont un effet sur la conductivité de ton matériau. Mais parler de rôdage de câble en disant que les petits électrons remettent en place les vilaines impuretés, ca me fait marrer. Sans compter qu'à mon avis, ton câble a plutôt tendance avec le temps à se charger en impuretés qu'autre chose, par simple oxydation. Donc avec le temps, ton câble pourrait à la limite se détériorer... Mais là encore aucune chance que tu ne l'entendes. Pour les appareils électroniques c'est différent. Les réactions chimiques dans les circuits (condos...), la chaleur dégagée (lampes, transistors...) participe à une forme de rôdage, qui doit durer qqs minutes à qqs heures maxi. Mais un câble en cuivre, pas de réaction chimique (autre qu'oxydation), pas de chaleur substantielle dégagée (à moins de mettre un câble de 0,1mm^2 pour relier tes enceintes). Et ce n'est pas en tirant dessus que tu vas changer la maille cristalline! :wink:

Sans rancune. :)

Ced777
Ced777
 
Messages: 908
Inscription: 30 Avr 2002 12:09
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 10:26

Sans parler du sel sur les isolants. :lol:
Xéna
 
Messages: 2072
Inscription: 09 Oct 2001 2:00
Localisation: ROQUEVAIRE ( 13 )

Message » 30 Oct 2002 10:30

Sans intentions d'alimenter la polémique, je pense que ce sont peut-être nos oreilles qui se rodent, en effet on s'adapte au « nouveau » son et cela peut être plus ou moins long suivant les personnes.
Car comment expliquer que le rodage ne serait que bénéfique, pourquoi un câble rodé ne fonctionnerait-il pas moins bien qu'un câble neuf... en tout cas tant que l'on se fait plaisir... :wink:
dodusman
 
Messages: 193
Inscription: 14 Aoû 2002 15:06
Localisation: Paris

Message » 30 Oct 2002 10:35

dodusman a écrit:Sans intentions d'alimenter la polémique, je pense que ce sont peut-être nos oreilles qui se rodent, en effet on s'adapte au « nouveau » son et cela peut être plus ou moins long suivant les personnes.
Car comment expliquer que le rodage ne serait que bénéfique, pourquoi un câble rodé ne fonctionnerait-il pas moins bien qu'un câble neuf... en tout cas tant que l'on se fait plaisir... :wink:


Frappé au coin du bon sens! Si modifications, il y a, en effet pourquoi seraient elles toujours bénéfiques...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 10:45

Bien envoyé, je suis dans la même position et j'approuve totalement !
J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiste .... ouillllllle
Finalement la HiFi c'est pas mal ;-)
Avatar de l’utilisateur
Kador
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3409
Inscription: 14 Mar 2002 2:00
Localisation: 31 cassoulpif

Message » 30 Oct 2002 13:29

Le problème c'est qu'on parle de conducteur (le cuivre), ce qui est le contraire d'un diélectrique, par essence.


Oui, mais le conducteur est en général entouré d'un diélectrique ou une gaine, qu'il faut prendre en compte. C'est bien pour cela que les meilleurs câbles sont entourés de PTFE, voire de mousse de PTFE.

Mais parler de rôdage de câble en disant que les petits électrons remettent en place les vilaines impuretés, ca me fait marrer. Sans compter qu'à mon avis, ton câble a plutôt tendance avec le temps à se charger en impuretés qu'autre chose, par simple oxydation.


C'est marrant tant qu'on ne fait pas les mesures ou au moins une estimation théorique. Mais je te rappelle que le taux d'impuretés ou de disclocations diminue de façon exponentielle la conductivité électrique. Autrement dit, un légère augmentation du taux d'impuretés conduit à une chute brutale de la conductivité.
C'est pour cela qu'un câble Ag pur à 99.999% est censé être meilleur conducteur qu'un câble pur à 99.99% seulement.
Mais les imperfections du réseau cristallin ne sont pas les seules sources de résistivité, loin s'en faut (il y a aussi les collisions e-/phonons, et e-/e-).

L'argument de l'oxydation est juste, tant que le câble est à l'air, et c'est une oxydation de surface.[/code]
Ninja40
 
Messages: 1473
Inscription: 22 Aoû 2002 16:37
  • offline

Message » 30 Oct 2002 13:39

haskil a écrit:
dodusman a écrit:Sans intentions d'alimenter la polémique, je pense que ce sont peut-être nos oreilles qui se rodent, en effet on s'adapte au « nouveau » son et cela peut être plus ou moins long suivant les personnes.
Car comment expliquer que le rodage ne serait que bénéfique, pourquoi un câble rodé ne fonctionnerait-il pas moins bien qu'un câble neuf... en tout cas tant que l'on se fait plaisir... :wink:


Frappé au coin du bon sens! Si modifications, il y a, en effet pourquoi seraient elles toujours bénéfiques...

Alain :wink:



Haskil, c'est ce que j'essayai d'expliquer confusément dans mon post précdent. Si tu pars du principe que l'oreille habitué à un "son" va réagir négativement face à une modification (cable ou autre maillon), alors comment expliquer qu'en comparatif instantané on puisse percevoir un mieux? Par hypothès on trouverait cela systèmatiquement moins bien puisque notre oreille ne serait pas "rodée" à ce nouveau "son".

Suis-je plus clair? :roll: :roll: :roll:

Ciao

Mavy
Maverick
 
Messages: 5417
Inscription: 04 Juil 2002 12:58
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Oct 2002 13:41

Ninja40 a écrit:
Le problème c'est qu'on parle de conducteur (le cuivre), ce qui est le contraire d'un diélectrique, par essence.


Oui, mais le conducteur est en général entouré d'un diélectrique ou une gaine, qu'il faut prendre en compte. C'est bien pour cela que les meilleurs câbles sont entourés de PTFE, voire de mousse de PTFE.


Oui et tu veux que je te dise à quoi il sert: éviter que tu te prennes du jus au cas où tu voudrais y mettre tes petits doigts. Et aussi (pour le marketing) t'éviter de chopper des parasites, bien que les seuls parasites que tu risques de chopper viendront probablement de ton ampli et de son alim (voir du réseau EDF)


Ninja40 a écrit:C'est marrant tant qu'on ne fait pas les mesures ou au moins une estimation théorique. Mais je te rappelle que le taux d'impuretés ou de disclocations diminue de façon exponentielle la conductivité électrique. Autrement dit, un légère augmentation du taux d'impuretés conduit à une chute brutale de la conductivité.
C'est pour cela qu'un câble Ag pur à 99.999% est censé être meilleur conducteur qu'un câble pur à 99.99% seulement.
Mais les imperfections du réseau cristallin ne sont pas les seules sources de résistivité, loin s'en faut (il y a aussi les collisions e-/phonons, et e-/e-).

L'argument de l'oxydation est juste, tant que le câble est à l'air, et c'est une oxydation de surface


Ce que tu dis est vrai, mais quel rapport avec le rôdage d'un câble HP??? 8)

Ced777
Ced777
 
Messages: 908
Inscription: 30 Avr 2002 12:09
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 13:55

Maverick a écrit:
haskil a écrit:
dodusman a écrit:Sans intentions d'alimenter la polémique, je pense que ce sont peut-être nos oreilles qui se rodent, en effet on s'adapte au « nouveau » son et cela peut être plus ou moins long suivant les personnes.
Car comment expliquer que le rodage ne serait que bénéfique, pourquoi un câble rodé ne fonctionnerait-il pas moins bien qu'un câble neuf... en tout cas tant que l'on se fait plaisir... :wink:


Frappé au coin du bon sens! Si modifications, il y a, en effet pourquoi seraient elles toujours bénéfiques...

Alain :wink:



Haskil, c'est ce que j'essayai d'expliquer confusément dans mon post précdent. Si tu pars du principe que l'oreille habitué à un "son" va réagir négativement face à une modification (cable ou autre maillon), alors comment expliquer qu'en comparatif instantané on puisse percevoir un mieux? Par hypothès on trouverait cela systèmatiquement moins bien puisque notre oreille ne serait pas "rodée" à ce nouveau "son".

Suis-je plus clair? :roll: :roll: :roll:

Ciao

Mavy


Il y a deux choses différentes :

La comparaison immédiate en est une : tu compares deux cables, deux enceintes, deux amplis, deux CD en un laps de temps très court : tu perçiois des différences et tu te détermines pour reconnaître ce qui est meilleur et moins bon.

Le temps agit différemment : tu t'installes dans ton écoute, jour après jour et ta perception du son change alors grandement en fonction de ce que tu écoutes et en fonction de toi. L'oreille est un bon instrument de mesure quant à la pression, pas hyper précis, mais quand même. Elle est un mauvais instrument de mesure pour le reste... Une oreille se trompe aussi facilement qu'elle peut être trompée...

Alors le rodage des cables : tant qu'on aura pas mis cote à cote un cable neuf et le même "usagé" on ne saura rien de cette histoire. Comme du reste du rodage des électroniques (j'ai bien dit rodage pas mise à température).

Ce que notre ami mettait en évidence, c'est que ce qu'on appelle rodage apporte toujours des améliorations (jamais entendu parler du contraire...) quand évidemment la modification peut être bénéfique ou négative.

Le fait qu'elle soit toujours positive induit quand même l'idée que notre oreille, notre cerveau intègrent les changements apportés par un appareil neuf introduit dans la chaine, choisi généralement pour être bon, jour après jour... sinon comment expliquer le retour en arrière parfois entendu par certains? Ce rodage ne peut qu'être régulier dans le temps et ne pas jouer par à coups avec progression, retours en arrière.

Sincèrement, je n'y crois pas beaucoup au rodage des cables car je n'ai jamais entendu ce phénomène avec les cables utilisés chez moi, des cables fondamentalement 'normaux', sans boiboite pleine d'un reseau RC ou autres choses destinnées à modifier la bande passante des dits-cables. Mais si un jour j'entends la différence, j'y croirais.

Ce que j'ai mille fois entendu, en revanche, c'est qu'on s'habitue à tout ou presque... Au bout de quelques heures, je trouvais le baladeur que j'ai utilisé en lecteur CD pendant quelque temps (j'avais prêté une platine CD à LaurentV) pas mauvais du tout. Quand je l'ai branché (rodé depuis longtemps celui là et utilisé tout le temps) ouille ouille ouille... au bout d'un mois, il était musical, pas bien défini, global, mais doux et rond...

Mes oreilles se sont rodées!

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 14:02

Ca, s'il y a bien un sujet sur lequel on est tous d'accord, c'est celui du rôdage des oreilles! :D
A mon sens, c'est le facteur primordial dans tout ceci.

Et même si on pouvait comparer deux câbles (un neuf, un rôdé), je ne m'étonnerais pas qu'on trouve une différence si faible qu'elle pourrait en être imputable à l'effet placebo, et là retour à la case départ!!

Ced777
Ced777
 
Messages: 908
Inscription: 30 Avr 2002 12:09
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 14:20

Salut,

Marrant les gens qui entendent les "impuretés" et leur influence dans le cable, heu vous avez quoi comme système audio pour déceler ce genre de "nuances" ? :lol:

Sinon pour le rodage des electroniques ont en a déjà parlé, mis à part la période de reformage des condos (qques heures maxi), le reste des composants ne se rodent pas! Au contraire, on peut considèrer qu'à partir de la permière mise en route que certains composants vont commencer à se dégrader(dérive des resistances, dérive des caractéristiques des diodes, Zener, transistors,etc..). Mais ce phénomène est très lent, il faut souvent plusieurs années avant de rencontrer des problèmes suite à la dégradation des composants.
Meme chose pour les cables, pas de rodage. Dans le milieu médical certains appareils utilisent des cables de très haute qualité, des coax en argent pur ou autre, ce serait plutot embetant si le cable coax se "rode" et modifie ensuite les caractéritiques de l'appareil médical... Si les cables se rodaient, cela se saurait dans le milieu industriel...
Je reste persuadé que tout ces phénomènes de son différerent en fonction du cable, cela se passe dans notre(enfin pas la mienne) esprit.
Possible aussi que le premier jour d'essai du cable, le secteur était méga pollué par l'appareil d'un voisin, le lendemain, secteur "propre", et indirectement une impression que le cable sonne mieux. Il y tellement de paramètres qui peuvent fausser ces tests...

Rémy
Rémy_B
 
Messages: 5143
Inscription: 24 Mai 2001 2:00
Localisation: mons belgique

Message » 30 Oct 2002 14:25

remy : mieux vaut pas que le p'tit diable rouge d'un forum voisin ne passe pas par ici : il va fulminer. D'avoir seulement émis des doutes à ce sujet et je me suis fait copieusement insulter... il ironisait il y a quelques jours encore...

Alain :wink:
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 14:38

haskil a écrit:remy : mieux vaut pas que le p'tit diable rouge d'un forum voisin ne passe pas par ici : il va fulminer. D'avoir seulement émis des doutes à ce sujet et je me suis fait copieusement insulter... il ironisait il y a quelques jours encore...

Alain :wink:


Ce qu'il faut espérer, c'est que nos interventions aient empêchés certains nouveaux venus de croire à la lettre toutes ces histoires de rôdage de câble etc... Pour ceux qui y croient déjà, on ne peut rien faire, si ce n'est exposer des arguments à la fois scientifiques et de bon sens. Nous sommes là pour rétablir l'équilibre! Après, chacun se fera son opinion, et ce sera forcément la bonne, puisque ce sera une opinion personnelle!

Ced777
Ced777
 
Messages: 908
Inscription: 30 Avr 2002 12:09
Localisation: Paris
  • offline

Message » 30 Oct 2002 14:56

Ced777 a écrit:[Sans vouloir me moquer, ce ne sont pas les sceptiques qui font de la pseudo-science, mais bien toi. Tu ressors qqs termes de sciences des matériaux, mais tu n'expliques rien.

Ben je n'ai jamais prétendu expliquer,j'ai dit qu'il y a d'ores et déjà des éléments qui peuvent potentiellement contribuer à l'explication. Ce que je veux dire c'est que s'il y a un rôdage des câbles, on a déjà des élements théoriques qui pourraient expliquer ce phénomène. Il est bien évident que si ce phénomène est mis en évidence, l'explication reste à construire et à valider. Est-ce qu'en fin de compte cette explication fera appel aux dislocations au au champ magnétique de la lune, je n'en sais rien!

La théorie quantique des bandes d'énergie explique assez bien ce qu'est le courant électrique.

Et la thérie "le courant va du + vers le - en respectant U=RI" explique aussi assez bien ce qu'est le courant électrique! Tout dépend du phénoméne qu'on essaie d'expliquer.
Pour expliquer l'échauffement d'un cable, effet Joule et loi d'Ohm suffisent. Pour des phénomènes plus complexes il faut faire appel à des théories plus complexes.

Si le rôdage des câbles est confirmé par l'expérimentation, il faudra chercher une explication dans les théories existantes. Si les théories existantes ne rendent pas compte de ce phénomène, il faudra en trouver une nouvelle!

Ce qui est tordu dans ton argumentation, c'est que le point faible de cette histoire de rodage n'est pas la théorie (qui vient en suite), mais bien l'absence d'une preuve expérimentale convaincante.
vincent128
 
Messages: 6312
Inscription: 05 Déc 2001 2:00
Localisation: France
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message